Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Compte-rendu de l’atelier "Déplacements et plan de circulation" de la liste MLC

mercredi 30 janvier 2008


Si, pour le compte des journaux locaux qui ont « oublié » de le faire, j’avais à écrire un compte rendu du premier des Ateliers de la cité lancés par Martine Lignières-Cassou, tête de liste Cap et Coeur, ce serait celui-ci :

Atelier Déplacements et plan de circulation du 17 janvier, au 1 rue Samonzet.

De l’exposé fait au nom du groupe de travail du PS sur le sujet, des interventions du Grand Témoin (Bruno Jansem, directeur des services techniques de l’agglomération Grenobloise, ancien directeur des services techniques de la ville de Pau) de Martine Lignières-Cassou, etc., et des questions-réponses, on peut retenir les grandes lignes suivantes :

1- MLC : Un plan de déplacement/circulation dépasse largement les limites de Pau et de la communauté d’agglo CDAPP. Il faut le définir au niveau du Grand Pau et du « Pays », et jusqu’à travailler avec la Région Aquitaine. Par exemple, pour le problème des bouchons de l’entrée nord (route de Bordeaux) des contacts ont été pris avec les maires de Serres-Castet et Sauvagnon, pour envisager des parkings relais en périphérie, et étendre le Périmètre des transports urbains à leurs communes.

Une « Enquête de ménage » est en cours d’analyse. Déjà nous savons que 40% des personnes qui viennent en voiture sur Pau viennent d’au-delà de la CDAPP, seulement 15 % pour un trajet domicile-travail.

2- Bruno Jansem nous parle de la fragilité de la ville, de faire preuve de subtilité, d’intelligence, pour modifier le plan de circulation, ce qui a manifestement manqué depuis la mort d’André Labarrère, dit-il, et attendre 1 ou 2 ans pour « digérer ». « Nous avons eu affaire à des apprentis-sorciers, l’ouverture du parking Aragon sur l’avenue Bonaparte était une évidence, et on fait entrer les voitures par la rue des Orphelines ! Et ce n’est pas cher ! » En attendant cette ouverture, un retour à une entrée rue Gachet, par la rue Louis Barthou, dont le sens de circulation sera inversé, est proposé Un habitant de la rue des Orphelines -qui devait être piétonne ! - dit qu’enfin il est entendu : le maire n’a fait aucune réponse aux courriers et pétition des riverains. MLC : « Attention, il faut vérifier la cohérence du plan de circulation. Tout se tient. »

3- Pascal Boniface, le rapporteur, constate 5 entonnoirs pour accéder à Pau. "Proposons différents modes de transport, et les Palois feront le meilleur choix du moyen de déplacement : à pied, en vélo, en transport en commun...ou en voiture ». Des axes de bus en « sites propres » couloirs de bus sont proposés, avec augmentation des fréquences, de la vitesse, et adaptation des horaires aux besoins.(Nord-Sud, Centre Est-Auchan, Centre Lescar Lons, et Est-Ouest par Bd de la Paix) et liaison ferroviaire Gan-gare.

MLC : Gestion du temps : une concertation est nécessaire pour éviter que les heures de sortie de bureaux correspondent aux heures de sortie des écoles.

4- Centre ville : MLC : étendre la zone piétonne jusqu’au quartier du château. C’est important.

5- Liaison Gare/quartier de la gare avec la haute ville : un parking relais près de la gare, Des navettes pour les voyageurs qui veulent rejoindre le pôle d’échange du centre Bosquet, un concours d’idées pour un meilleur accès piéton depuis la gare ont été évoqués.

6- Location de vélos : oui, pour le centre ville - Université.

Des questions ont porté sur la difficulté et le danger de faire certains parcours à vélo, le danger pour les piétons du rond-point Jean Mermoz/Alsace Lorraine. Une question sur l’absence de bus pour un quartier près de l’hôpital, rue du Vert-Galant.

Sans oublier le tramway : B. Jansem, qui était à Pau il y a qq années lorsque cette idée de tramway a été proposée par André Labarrère, dit qu’avec l’évolution technologique elle est dépassée et bien trop couteuse pour une agglo de 150.000 habitants. Les Busway (marque déposée !) sont bien plus adaptés, et bien moins chers, pour Pau.

par Alain Lalanne


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



URGENCE CONTRE LE BRUIT
2 mars 2008, par MR DUMAS  

INADMICIBLE LA CIRCULATION DANS LA RUE DES ORPHELINES, SANS COMPTER SES BARS AVEC UNE CLIENTELLE DE NUIT TARDIVE QUI, URINE ET CRIENT.COMMENT LE MAIRE VEUT IL GERER CE PB EN SACHANT QUE TOUT LES APPARTEMENTS DE LA RUE DES ORPHELINES EST INNOCUPE ET INVENDABLE CAR TROP DE GENES ET DE BRUIT.

> Compte-rendu de l’atelier "Déplacements et plan de circulation" de la liste MLC
14 février 2008, par Jean  

Le programme de "Cap et coeur" est sur :

martine-pau2008.fr

merci de vos commentaires

  • MLC et FB vus par Christian Laborde
    14 février 2008, par Autochtone palois  

    Christian Laborde, à la plume gasconne, fut l’ami et biographe de Claude Nougaro -je les imagine buvant à l’époque quelques verres au Continental - Il nous décrit MLC et FB à sa manière inimitable de bigourdan palois. L’une est le chêne, le "cassou", l’autre le vairon, le "bayrou" ou "pesquit" dont on fait l’omelette.

    C’est succulent ! Cliquez ici

  • > Compte-rendu de l’atelier "Déplacements et plan de circulation" de la liste MLC
    14 février 2008, par Le Nouveau Molière !  
    La nouvelle Pièce George Berou (George Dandin ) dont AP assurre la promotion Lisez bien c’est Palpitant ! 1.1 Acte I [modifier] George Bérou, riche paysan voulant s’élever au-dessus de sa condition, épouse Josy POUTOU, fille des Betenville, nobliaux ruinés de province. En rachetant leurs dettes, il gagne le droit de transformer son nom en « George de la Biroutière », mais sa belle-famille ne cesse de lui faire âprement sentir que la différence de condition n’en est pas pour autant abolie. Surpris par BÉROU alors qu’il sort de chez lui, Moutin, paysan journalier qui ne le connaît pas, lui révèle que Turieton, vicomte du voisinage, courtise sa femme. Si Moutin, qui fait la cour à Claudine, la servante de Josy, reconnaît à une femme la liberté de rencontrer qui lui plaît, George BÉROU, lui, pense que le mariage est une « chaîne » qu’il faut respecter. Mais pour Josy, être mariée ne signifie pas « renoncer aux plaisirs du monde ». À trois reprises, George BÉROU tente de prouver aux parents de sa femme l’inconduite de leur fille : Turieton nie être l’amant de Josy. La parole d’un noble suffit aux yeux des Bétenville, et c’est BÉROU qui doit présenter ses excuses. Les deux amants se retrouvent dans la maison : George BÉROU croit la partie gagnée, mais sa femme l’aperçoit, repousse Turieton, et il échoue encore à prouver son déshonneur. La nuit tombée, Josy sort retrouver son amant. Le triomphe de BÉROU paraît assuré : il ferme la porte et reste insensible aux suppliques de sa femme. Une manœuvre habile de Josy renverse de nouveau la situation en humiliation pour son mari. George BÉROU, anéanti, renonce et parle d’aller se jeter à l’eau. 1.2 Acte II [modifier] Toujours grâce au même domestique maladroit,BÉROU apprend que Turieton est allé rejoindre Josy chez elle. Il avertit une nouvelle fois ses beaux-parents, qui, en arrivant, surprennent Josy et Turieton quittant la maison de BÉROU. Apercevant ses parents, Josy feint de se défendre verbalement contre Turieton, et, pour appuyer ses protestations de femme vertueuse, se saisit d’un bâton pour le frapper. Turieton pousse BÉROU entre eux, et c’est BÉROU qui prend les coups de bâton généreusement administrés par Josy. Les parents, ravis, félicitent leur fille, et il s’en faut de peu que BÉROU ne soit obligé de remercier Josy de son comportement exemplaire. 1.3 Acte III [modifier] Turieton et Josy se sont donné rendez-vous de nuit à l’extérieur de la maison. Au bruit de la porte, BÉROU se réveille et aperçoit les deux amants. Certain cette fois que sa bonne foi triomphera, il dépêche discrètement un domestique prévenir ses beaux-parents, tandis qu’il verrouille la porte, empêchant le retour d’Josy. Quand Josy revient, elle trouve porte close et son mari, goguenard, à la fenêtre. Quand il lui apprend que ses parents vont bientôt venir, elle dit qu’elle préfère se tuer avec le couteau qu’elle possède plutôt que le déshonneur, et elle feint de le faire. La nuit est noire, et BÉROU descend pour voir si sa femme s’est vraiment tuée. Celle-ci en profite pour entrer dans la maison et verrouiller la porte derrière elle. Quand les beaux-parents arrivent, ils trouvent BÉROU dehors et Josy à la fenêtre. Elle se plaint à ses parents que son mari rentre souvent ivre la nuit. Après avoir été sévèrement réprimandé par ses beaux-parents, BÉROU est encore obligé de présenter ses excuses, cette fois à genoux à sa femme. Resté seul, BÉROU songe au suicide.

  • George Dandin
    14 février 2008, par Christian Lemarcis  

    C’est très drôle, mais ça appelle deux observations :

    -  pourquoi avoir le courage de vous cacher derrière un pseudo ?

    -  le choix de votre pseudo est-il vraiment pertinent ?

  • > Compte-rendu de l’atelier "Déplacements et plan de circulation" de la liste MLC
    14 février 2008, par Amateur de thèatre  

    Bonjour Molière !

    Vous pouvez aussi exercer votre talent sur "Le Bourgeois Gentilhomme" qui décrirait la prose du Grand Homme.

    Mais je préférerais encore "Tartuffe" pour son côté faux cul.

  • > Compte-rendu de l’atelier "Déplacements et plan de circulation" de la liste MLC
    5 février 2008, par Isidore le Chat Malin  

    Moi aussi j’ai un compte-rendu à vous proposer smiley

    Un petit compte-rendu et pour faire court je ne vous citerai que l’idée la plus choquante à laquelle elle ait pu songer ces dernières années, Martine.

    Faire adhérer la mairie au syndicat des salariés de Turboméca pour les accompagner dans leurs sollicitations envers leur direction. On croit rêver...Est-ce vraiment le rôle de la Mairie ?

    Plus à gauche que gauche, on voit rouge avec Cap et Coeur ! Attention Monsieur Eric SCHATZ, on vous vole la vedette !!!

  • > Compte-rendu de l’atelier "Déplacements et plan de circulation" de la liste MLC
    5 février 2008, par Jean  

    C’est du n’importe quoi. Isidore vous êtes malcomprenant !

    Il s’agit du syndicat d’économie mixte qui a permis la reconstruction de l’usine de Bordes,c’est la Com d’ Agglo, pas le syndicat des salariés !...

    Lisez mieux et abstenez vous si vous êtes si malin.

  • > Compte-rendu de l’atelier "Déplacements et plan de circulation" de la liste MLC
    5 février 2008, par Isidore le chat malin  

    dacodak Jean smiley

    Mais alors....

    Est-ce que Martine ne serait pas claire dans sa communication ?

    Franchement, c’est vrai après tout, Paloises, Palois, quels incultes smiley nous faisons, nous devririons maîtriser tous ces sujets du bout des doigts...c’est vrai après tout, puisqu’on élit des candidats uniquement pour faire joli.

    Il ne nous reste plus qu’à faire tout le travail !

  • > Compte-rendu de l’atelier "Déplacements et plan de circulation" de la liste MLC
    5 février 2008, par pehache  
    Isidore, vous que vous êtes malin il ne reste plus qu’une explication : une mauvaise foi frisant la malhonnêteté intellectuelle... smiley

  • > Compte-rendu de l’atelier "Déplacements et plan de circulation" de la liste MLC
    30 janvier 2008, par Jacques Saury  

    Voilà qui est sérieux, intéressant et constructif.

    Et ce sont surtout des questions plutôt que des réponses, ce qui est un gage de réflexion et pas d’idées toutes faites. Les réponses "Attention, prudence" ou "attention au temps" ou encore "le plan de circulation est GLOBAL", "voir avec la Région" montre une intelligence à aborder le sujet. C’est encourageant.

    > Compte-rendu de l’atelier "Déplacements et plan de circulation" de la liste MLC
    30 janvier 2008, par Jeanne  
    Un visiteur attentif.

    Merci pour ce compte -rendu objectif ! L’excellente intervention du témoin B Jansem nous a permis de prendre du recul en insistant sur la fragilité d’une ville . Pascal et son équipe ont présenté un travail sérieux avec un plan intelligible suggérant les différentes propositions.

    Maintenant, nous attendons le programme précis mi- février ainsi que les autres , bien sûr !

  • > Compte-rendu de l’atelier "Déplacements et plan de circulation" de la liste MLC
    30 janvier 2008, par Alain Lalanne  

    Je me réjouis que ce compte-rendu soit finalement publié par A@P. Il a un peu tardé à paraître, pour des raisons subtiles "d’équilibre" entre les principaux candidats. Mais pouvions-nous imaginer F.Bayrou capable d’organiser une telle réflexion et des propositions qui correspondent vraiment aux besoins et aux moyens des Palois et habitants de l’agglo ?

    Il saisit au vol quelques idées qu’il trouve lui-même bonnes et tente de les mettre en musique (Tramway, salle de spectacle de 12000 places...) devant les caméras de TV. Pas besoin de compte-rendu... !

  • > Compte-rendu de l’atelier "Déplacements et plan de circulation" de la liste MLC
    30 janvier 2008, par Alain Lalanne  
    pardon, 1200 places !

  • > Compte-rendu de l’atelier "Déplacements et plan de circulation" de la liste MLC
    30 janvier 2008, par Jacques Saury  

    Ah oui ! parce que déjà que nous en avons une de 7.500 qui est totalement inutile, coque vide et nous coûte un argent fou... alors 12.000, "je vous dis pas" !

    A ce propos (qui n’a rien à voir avec le sujet des déplacements mais tant pis), QUEL CANDIDAT AURA LE COURAGE de dire que le Zénith est un outil calamiteux dont il faut... se séparer ?

    Bon, allez : je modère mon propos : qui le remettra en cause et étudiera de près le rapport coût/utilité/rentabilité/impact sur la ville et ses commerces puis en tirera la très impopulaire leçon ? smiley

  • > Compte-rendu de l’atelier "Déplacements et plan de circulation" de la liste MLC
    30 janvier 2008, par Berlinga  
    Ce sacré zénith... pour accueillir johnny hallyday et Miss & Mister Pau.... c’est vrai qu’on pourrait douter de son utilité...  smiley

  • > Compte-rendu de l’atelier "Déplacements et plan de circulation" de la liste MLC
    30 janvier 2008, par François  

    Jacques,

    il me semble que Martine avait réagi à l’annonce d’une nouvelle salle par Bayrou en disant qu’il fallait d’abord se poser la question de savoir comment remplir le Zénith qui est utilisé 50 jours par an.

    Je ne pense pas que cette réaction ait eu beaucoup d’échos donc ça vaut peut-être le coût de la rappeler ici puisque vous évoquez la question.

    Voilà, voilà ...

  • > Compte-rendu de l’atelier "Déplacements et plan de circulation" de la liste MLC
    30 janvier 2008, par pehache  
    François, est-ce bien le rôle de la mairie de se poser la question de comment remplir le zénith ? Déjà, se poser la question c’est reconnaître à demi-mot qu’on n’en a pas l’utilité.

  • > Compte-rendu de l’atelier "Déplacements et plan de circulation" de la liste MLC
    30 janvier 2008, par Jacques Saury  

    QUE OUI ! C’est le rôle de la mairie de se poser la question ! La Ville est majoritaire dans la SEM d’exploitation du Zénith !!!!! (comme elle l’est pour le Palais Beaumont où... la SEM du zénith est minoritaire...)

    La Ville est propriétaire des lieux et la SEM a un contrat d’affermage à des conditions extravagantes et outrageusement coûteuses pour la Ville : voir ce que paye la Ville à la SEM d’exploitation du Zénith, par jour d’inoccupation !!! C’est HHHallucinant ! A tel point qu’il est plus rentable pour la SEM de ne pas louer car elle n’a pas ainsi de frais d’exploitation.

    Et c’est ainsi que l’on revient toujours et encore au sujet de la transparence puisque le Zénith équilibre son exercice budgétaire... à nos frais...

    Idem pour le Palais Beaumont..... à nos frais...

    Y A DU BOULOT ... pour réduire nos frais !

  • > Compte-rendu de l’atelier "Déplacements et plan de circulation" de la liste MLC
    30 janvier 2008, par pehache  
    Jacques, on est d’accord. Car là où je voulais en venir, c’est que si on se pose ce genre de question, c’est probablement qu’il est urgent de se débarasser du boulet.

  • > Compte-rendu de l’atelier "Déplacements et plan de circulation" de la liste MLC
    30 janvier 2008, par Jacques Saury  
    j’lavais pas dit, hein ? smiley ...ou si peu smiley

  • > Compte-rendu de l’atelier "Déplacements et plan de circulation" de la liste MLC
    30 janvier 2008, par François  

    On est tous d’accord pour dire que c’est à la Municipalité de se poser la question. Sans aucun doute possible !!

    De là à "se débarasser du boulet" ... franchement, je n’imagine pas que la Ville rase le Zénith. Et autrement, je ne vois pas qui voudrait l’acheter.

    En revanche, la bonne question en ce moment à mon avis, c’est : veut-on vraiment construire une nouvelle salle qui risque d’être vide la plupart du temps elle-aussi ou ne faut-il pas au préalable se poser la question de l’éventuelle adaptation du Zénith ?

  • > Compte-rendu de l’atelier "Déplacements et plan de circulation" de la liste MLC
    30 janvier 2008, par Jerlau  

    Il y a un usage tout trouvé, du zenith.

    On en fait un marché pour vendre les salades de Meillon, les meilleures, un vrai marché aux paysans ! Je plaisante qu’à moitié !

  • > Compte-rendu de l’atelier "Déplacements et plan de circulation" de la liste MLC
    30 janvier 2008, par Jerlau  

    2 remarques

    Concernant ces SEM, rattachées à la Mairie, trouvez vous normal que

    1) la Mairie puisse garantir les emprunts de la SEM (votés par le Conseil Municipal) par les conseillers municipaux, sachant que la SEM a également des actionnaires privés

    2) et que les conseillers municipaux nommés administrateurs de la SEM puisse avoir en même temps un contrat de travail dans la dite SEM(, mandat, travail + rémunération )

    2 questions ;

    1 ) saviez vous que cela se passait ainsi (partout, pas qu’à Pau) ?

    2) trouvez vous que cela soit conforme à l’esprit de la légimité démocratique ?

    2 questions subsidiaires .

    Aimeriez vous que les emprunts passés par l’entreprise dont vous êtes salariés soient garantis par la Ville pour assurer la pérennité de votre emploi ?

    Je suis sur de la teneur de la dernière réponse

    La Mairie a ainsi garantie un emprunt de 125 000 E de la Société d’Encouragement (Hippipi Hourrah ), trouvez que c’est normal ?

  • > Compte-rendu de l’atelier "Déplacements et plan de circulation" de la liste MLC
    30 janvier 2008, par Jacques Saury  

    Par principe, en effet, les garanties d’emprunt devraient être proscrites des usages, même si la réglementation l’autorise.

    Ensuite, il faut voir de quel type sont ces emprunts. S’ils sont pour des aménagements ou investissements sur les bâtiments dont la ville demeure propriétaire, ce serait à la Ville elle-même de réaliser les travaux. Mais alors, les lignes budgétaires ne seraient plus les mêmes !!!

    Cherchez l’/les erreur/s : au jeu du trompe-couillons, tout le monde a perdu. Enfin... presque !

  • > Compte-rendu de l’atelier "Déplacements et plan de circulation" de la liste MLC
    30 janvier 2008, par Jerlau  

    Jacques Saury,

    Attendons de compter combien répondent à la question.

    Je parie sur 7.

    Si on va au-delà de 10, AP pourrait organiser un petit sondage sur une question simple.

    Attendons de voir l’épaisseur de chloroforme qui nous baigne.

  • > Compte-rendu de l’atelier "Déplacements et plan de circulation" de la liste MLC
    30 janvier 2008, par Symposium  

    Je ne comprends même pas qu’à une question "faut-il faire une salle de 1200 places", MLC ai répondu, "faut d’abord remplir celle de 7500"...

    Aimez vous les fraises, MLC répond "il faudrait d’abord que j’aime les tomates"... ?!!!

    Une salle de 1200 places n’a évidement pas les mêmes usages qu’une de 7500. Surtout si c’est pas la même équipe qui la gère.

    Par contre, combien fait la salle de spectacle de Beaumont ?

  • > Compte-rendu de l’atelier "Déplacements et plan de circulation" de la liste MLC
    31 janvier 2008, par Junius  

    Tout de même, sans avoir à choisir entre les fraises et les tomates - encore que s’agissant de spectacles, le choix s’impose de lui-même !...- il faut reconnaître que posséder une telle salle et n’en rien faire, ou presque, il y a effectivement de quoi se poser des questions.

    Pour satisfaire une curiosité attisée par vos remarques et pour poser un regard non palois, j’ai consulté le site du Zénith. Il est vrai qu’on est un peu abasourdi, sans toutefois porter un jugement sur la qualité, par l’indigence de la programmation 2008.

    Et allant plus loin dans l’exploration du site, on s’aperçoit, même si c’est un détail, que les derniers témoignages rapportés du Livre d’or remontent, sauf erreur, à 2000/2001... Serait-ce un signe de l’inertie de la structure ?

  • > Compte-rendu de l’atelier "Déplacements et plan de circulation" de la liste MLC
    31 janvier 2008  
    inertie ? vous dites inertie ??? smiley

  • > Compte-rendu de l’atelier "Déplacements et plan de circulation" de la liste MLC
    2 février 2008  

    En réponse à Symphosyum :

    Au niveau des équipements culturels sur Pau, la demande d’équipement est très forte dans différents domaines (dommage que vous ne soyez pas venu à l’atelier culture de Martine Lignières) :

    L’orchestre de Pau veut son auditorium, pour faire du théâtre il faudrait également une salle, une autre pour les micro scènes, une pour la scène conventionnée, une pour le rock....

    Quelles réponses peut on apporter :
    -  Une salle pour les musiques actuelles de 600/800 places car il n’y a rien aujourd’hui pour les jeunes. Un positionnement central de cet équipement devrait en faire un lieu d’accueil et de convivialité pour les jeunes,
    -  Doter la Scène Conventionnée de l’équipement nécessaire à son fonctionnement,
    -  Relancer avec les partenaires institutionnels le projet de micro-scène au Foirail,

    Ces 3 projets qui ont été amenés, sont accompagnés des mesures suivantes :
    -  Travaux de remise en état du Méliès, de la salle d’Ampli et des loges du St Louis.
    -  Mise à niveau technique de l’amphi du Palais Beaumont,
    -  Gestion différente (par le service culturel) du Théâtre St Louis pour lui redonner son caractère de lieu culturel dédié au spectacle,
    -  Utilisation du Zénith dans d’autres configurations et notamment dans celle prévu pour le classique (avec une conque pour les musiciens) de 1300 places. Cela pourrait nécessiter un aménagement apportant un meilleur confort pour les spectateurs sur ce type de configuration.
    -  Enfin pour permettre de passer la période durant laquelle se feront ses travaux, MLC propose de faire un partenariat avec la Centrifugeuse (salle privée) et le Zénith pour une utilisation spécifique de ces lieux.

    Pour compléter les propositions de MLC il faut noter qu’elle propose le déménagement de l’ESAC à la Miséricorde, permettant de créer un pole image centre ville avec l’Esac, la Médiathèque, le Méliès et la Cumamovi. Sur un moyen terme, le dégagement de la Bibliothèque permettra un agrandissement du Musée des Beaux Arts et la perspective de construire également une maison de la science.

    Finalement MLC est la seule candidate à avoir donné une vision complète d’un développement culturel et des équipements qui permettent de l’accompagner. Il vous suffira pour cela de vouis informer sur ce qui a été dit lors de cet atelier culture ou de vous de suivre à défaut ce qui sera mentionné dans son programme.

    A contrario, il faut noter que ses concurrents aujourd’hui avancent par "clichés" sans vision globale et sans projection sur l’avenir

  • > Compte-rendu de l’atelier "Déplacements et plan de circulation" de la liste MLC
    2 février 2008  
    450

  • > Compte-rendu de l’atelier "Déplacements et plan de circulation" de la liste MLC
    30 janvier 2008, par Pierre Dubruchou  

    Alain, tu ne peux décidemment pas t’empêcher d’être polémique... Le parfait profil pour être rédacteur sur A@P, quoi smiley ...

    Mais sur le fond, en période d’élection est-il complètement anormal d’essayer de chercher un certain équilibre entre les différentes listes ? Après tout au niveau national cela s’impose même par la loi aux radios et télévisions...

  • > Compte-rendu de l’atelier "Déplacements et plan de circulation" de la liste MLC
    31 janvier 2008, par Alain Lalanne  

    Pierre, je n’ambitionne pas un poste de rédacteur sur A@P, ni de modérateur !!!

    Sur le fond, oui, je comprends le souci de l’équilibre. Mais j’ai simplement voulu dire qu’il ne fallait pas espérer trouver dans la démarche de F.Bayrou l’équivalent du travail des commissions de l’équipe de MLC, puisque cela n’existe pas. Les commissions, c’est lui, à moins que la suite nous démontre le contraire... wait and see smiley

  • > Compte-rendu de l’atelier "Déplacements et plan de circulation" de la liste MLC
    31 janvier 2008, par Alain Lalanne  

    A lire cet encart dans Sud-Ouest, il semble que quelqu’un sache entretenir la polémique bien mieux encore :

    Bayrou pour un salon du livre de grande envergure. François Bayrou en a fait la confidence dans le dernier numéro du magazine "Le Point" : le candidat centriste veut un salon du livre sur le modèle performant de celui de Montpellier , qui attire l’élite des intellectuels." Ce qui passe par le renouvellement de l’équipe organisatrice actuelle...

    Confidence transmise à l’équipe organisatrice actuelle ... Peut-être le résultat de la réflexion d’un groupe de travail confidentiel de l’équipe Bayrou ???

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Premier Conseil Municipal de la mandature Martine Lignières Cassou
    « Martine à la Mairie »
    Ambiance de soirée de premier tour chez MLC
    5 questions pour 1 élection : Les réponses de Martine Lignières-Cassou
    Martine au bar
    Le programme de Cap et Coeur
    C’est quelqu’un qui m’a dit...



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises