Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Machine arrière de Sarkozy : pourquoi ?

vendredi 25 janvier 2008


Tout le monde attendait que l’ancien président de l’UMP vienne accorder son intronisation à Yves Uriéta, et soudain, rien. Qu’est-ce que çà veut dire ?

C’est qu’un béarnais fin et cultivé lui a raconté l’histoire (vraie) des colonnes de l’église de Bielle, en vallée d’Ossau. Ces colonnes remarquables, en marbre fin, proviennent vraisemblablement d’un temple romain, et elles ont été réutilisées dans cette église. Henri IV, devenu roi de France, voulu se les faire offrir pour son palais du Louvre. Les béarnais, pétris d’indépendance lui firent cette réponse :
« Sire, nos biens et nos vies vous appartiennent. Mais ces colonnes sont à Dieu : débrouillez vous avec lui ». Et les colonnes de marbre sont restées à Bielle.

Certains auraient bien vu les palmiers du boulevard des Pyrénées finir dans les jardins de l’Elysée. Nicolas Sarkozy, plus habile, a compris la leçon et fait machine arrière. Il ne reste plus que quelques godillots à l’ancienne, toujours au garde à vous et le petit doigt sur la couture du pantalon, pour vouloir que l’UMP soutienne Uriéta le fabiusien. Et les socialistes de souche ne sont pas plus ravis de cette alliance.

Ils ne sont pas ravis non plus de voir Martine Lignières, courant Hollande devenue Royaliste, faire une alliance forcée et contre nature avec la gauche la plus dure, depuis le communiste des instances nationales du parti jusqu’aux verts les plus radicaux.
L’électeur palois voit beaucoup de retournements de veste, de peaux de bananes. Il aimerait des candidats plus constants dans leurs opinions.


Ravaillac


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Machine arrière de Sarkozy : pourquoi ?
29 janvier 2008, par Jacques Saury  

tiens, tiens... Lu dans le quotidien 20 minutes de ce mardi 29 janvier, sous la plume de Ch. Carignano... Cela me rappelle quelque chose, quelque part, quelques uns :

http://carignano.blog.20minutes.fr/archive/2008/01/29/municipales-2008-le-tandem-cavada-lagarde-prend-l-eau.html

> Machine arrière de Sarkozy : pourquoi ?
25 janvier 2008, par Jean  

Ravaillac

La culture des habitué(e)s de ce site est grande et j’aime beaucoup vos sources ossaloises en l’occurence.

L’analyse politique laisse par contre à désirer.

Et surtout que vient faire MLC dans cette histoire ? a-t-elle des ancètres ossalois, sarkozystes, voire urietistes ?

Vous trouvez que sa liste est un ramassis contre nature de gauchistes le couteau entre les dents ? A qui ferez vous croire cela bien nommé Ravaillac : c’est vous qui tenez le couteau !

> Machine arrière de Sarkozy : pourquoi ?
25 janvier 2008, par Oscar  

Pourquoi la machine arrière de Sarkosy ? Tout simplement parce que le dernier sondage des RG le donne à 11,5% et que Sarko ne veut pas être associé à une déculottée.

Ne cherchait pas plus loin, Uriéta est fini et même l’UMP ne sait plus comment se sortir de cette galère.

  • > Machine arrière de Sarkozy : pourquoi ?
    25 janvier 2008, par Jin Eko  
    coït interrompus

    L’acte non achevé s’appelle le coït interrompus. Sarko n’a pas pu aller jusqu’au bout et Uriéta ne connaîtra pas la jouissance d’être élu Maire

  • > Machine arrière de Sarkozy : pourquoi ?
    25 janvier 2008, par Brigitte  
    On le comprend car il doit être bien fatigué avec Carla.

  • > Machine arrière de Sarkozy : pourquoi ?
    25 janvier 2008  
    AAAAAAAAhhh !!!! J’y comprends plus rien à toutes vos histoires !!! Qui est avec Carla ? YU ou Sarko ? smiley

  • > Machine arrière de Sarkozy : pourquoi ?
    25 janvier 2008, par François  

    In cauda venenum ...

    Je ne vois vraiment pas le rapport avec Martine Lignières-Cassou. C’est sympa d’écrire des articles Ravaillac mais si ça doit simplement être le prétexte pour un coup de pied de l’âne (et je pèse mes mots), abstenez-vous ou avancez à découvert ...

    Et s’il y en a bien une aujourd’hui qui est constante dans ses opinions parmi les trois candidats (principaux bien-sûr, je ne vous parle pas du Vert à la tresse qui - comme vous smiley - semble avoir pris pour jeu favori de taper sur MLC), c’est MLC à n’en pas douter.

    > Machine arrière de Sarkozy : pourquoi ?
    25 janvier 2008, par pehache  

    Ravaillac, vous êtes injuste envers MLC : on peut ne pas avoir envie de voter indirectement pour le PC et pour les Verts en votant pour la liste MLC, mais MLC quant à elle n’a jamais renié personne sur sa gauche dans le passé.

    Des 3 candidats principaux, c’est certainement celle qui est la plus "lisible" et qui est restée la plus constante et fidèle à ses convictions. Que l’on partage ou non ses convictions.

    PS : le PC d’aujourd’hui n’a plus grand chose de "dur" à mon avis. Si vous cherchez la "gauche dure", c’est du côté du Parti des Travailleurs ou de Lutte Ouvrière qu’il faut regarder. La LCR quant à elle, c’est le courant "paillettes" du trotskisme smiley . Quant à ranger les Verts, fussent-ils "radicaux", dans la "gauche dure", je ne comprends pas bien smiley ...

    > Machine arrière de Sarkozy : pourquoi ?
    25 janvier 2008, par Jeanne  
    Droit de réponse ?

    J’attends le point de vue d’Olivier Dartigolle et des Verts.

    > Machine arrière de Sarkozy : pourquoi ?
    25 janvier 2008, par Jacques Saury  

     smiley POURQUOI ? smiley

    "Un agenda de Ministre", tout le monde connaît. Eh bien, celui d’un Président aussi actif que Nicolas Sarkozy, c’est pire. Son Cabinet le gère, lui n’en prend connaissance qu’au dernier moment, quasiment dans l’avion. Il aura juste validé entre deux portes sa destination quelque temps avant.

    -  1) Ce n’est évidemment pas à sa propre demande que Monsieur YU fut reçu à l’Elysée. Les apparatchiks UMP locaux auront su faire le siège de qui il fallait. Idem pour la visite de Sarko prévue à la Mairie. Le Président de la République n’a strictement rien à cirer de YU, dernier empereur de la Cité royale.

    -  2) Le matin même N. Sarkozy rencontre à Bordeaux Alain Juppé qui a le soutien de F. Bayrou. Le soutien UMP à YU le gène. Il le dit au Président de la République. On peut imaginer la question de Sarko à son chef de Cabinet dans l’avion entre Bx et Pau : "Mais qui c’est, ce YU, déjà ?". Puis :"RAF de ce type, si ça gène Juppé, on n’y va pas".

    Et à David Martinon, son Porte Parole de se dém... avec ça.

  • > Machine arrière de Sarkozy : pourquoi ?
    25 janvier 2008, par Autochtone palois  

    Jacques, YU n’a plus aucun intérêt tactique pour Sarko, depuis qu’on s’est rendu compte :
    -  que la côte de popularité de Sarko plongeait (tiens, pourquoi, au fait ?)
    -  que les élus locaux UMP renaclaient à voir Sarko mettre son nez dans leur campagne électorale locale,
    -  que YU ne pouvait être qu’une casserole de plus, ce que Juppé a fait comprendre à Sarko, je suis d’accord avec toi sur ce point.

    Résultat : YU finit dans le sac plastique noir...même pas dans celui du recyclage...

  • > Machine arrière de Sarkozy : pourquoi ?
    25 janvier 2008, par pehache  
    Bien vu je crois, Jacques smiley

  • > Machine arrière de Sarkozy : pourquoi ?
    25 janvier 2008, par François  

    A mon humble avis, vous vous trompez, Jacques.

    Je pense que Sarkosy sait très bien qui est Yves Uriéta. Certes il est probable qu’il porte peu d’intérêt au personnage et que les résultats de "l’expérience unique en France" vantée par l’intérimaire ne l’intéressent pas beaucoup plus (et c’est un euphémisme). Le 17 mars, Sarkosy ne s’intéressera plus à Pau et regardera ailleurs.

    Mais en attendant le 17 mars, il y a Bayrou !!! Et je pense, contrairement à vous, que le Président connait très bien la situation paloise. Je doute d’ailleurs que les petites mains de l’Elysée lui aient organisé un voyage à Pau sans lui demander son avis dans une situation aussi tendue localement. Je pense que vous sous-estimez les capacités du Président à se mêler de tout.

    En revanche, je crois que la reculade est due au bruit déclenchée localement par la venue du Président. OK pour venir flinguer Bayrou, mais proprement ... Sans avoir l’air d’y toucher. Voyant le ramdam, le Président aura gentiment fait marche arrière sur fond d’agenda soi-disant trop chargé.

    Mais à mon avis, l’affaire n’est pas terminé ... To be coninued, donc !

  • > Machine arrière de Sarkozy : pourquoi ?
    25 janvier 2008, par Autochtone palois  

    Ravaillac, moine ou plutôt jésuite moderne, écrit :

    C’est qu’un béarnais fin et cultivé lui a raconté l’histoire (vraie) des colonnes de l’église de Bielle, en vallée d’Ossau. Ces colonnes remarquables, en marbre fin, proviennent vraisemblablement d’un temple romain, et elles ont été réutilisées dans cette église. Henri IV, devenu roi de France, voulu se les faire offrir pour son palais du Louvre. Les béarnais, pétris d’indépendance lui firent cette réponse : « Sire, nos biens et nos vies vous appartiennent. Mais ces colonnes sont à Dieu : débrouillez vous avec lui ». Et les colonnes de marbre sont restées à Bielle.

    Les Ossalois n’ont jamais accepté que ni leurs biens, ni leurs vies appartiennent à quiconque, même roi de France !

    L’histoire en question, souvent rapportée, n’a de vrai que par ce qu’elle donne une idée de l’esprit de finesse qui caractérise les Béarnais, comme on disait à la Cour.

    Je trouve plus élégante la manière dont elle est rapportée par ailleurs(*) :

    Sire, vous pouvez, étant notre Roi, disposer de nous-mêmes suivant votre volonté ; mais pour ce qui est des pierres de notre église, elles sont à Dieu, il faudra vous adresser à Lui.

    (*)F.Couarraze de Laà, Archives d’Ossau, Notice archéologique et historique sur la vallée d’Ossau, 1859.

  • > Machine arrière de Sarkozy : pourquoi ?
    25 janvier 2008  
     smiley mais aussi le grand François Bayrou au pied de l’avion à l’aéroport de Pau venu narguer Nicolas Sarkozy le Président de la France !Quelle grandeur...c’est vrai c’était le Président du Béarn ou peut-être le fantôme d’Henri IV ...hum ...triste bonhomme ce FB ! smiley

  • > Machine arrière de Sarkozy : pourquoi ?
    25 janvier 2008, par pehache  
    FB n’a fait que respecter l’usage qui veut que le président soit accueilli par un député (enfin, c’est ce qu’il a dit en tous cas)

  • > Machine arrière de Sarkozy : pourquoi ?
    25 février 2008, par JS  

    l’usage est que les parlementaires accueillent, à un endroit où à un autre, le Président. Comme FB n’était pas invité à la mairie, ce qui est anormal il est allé là où il était sûr de le trouver.

    heureusement pour lui, remarque : il n’a eu l’air couillon que YU

  • > Machine arrière de Sarkozy : pourquoi ?
    25 février 2008, par doudou  
    sarko et lamachine arrière

    Que SARKO est fait machine arrière je ne crois pas que ce soit parce qu il avait peur mais parce qu il etait occupé par ailleurs il ne peut pas rester longtemps dans les villes car comme il veut tout faire lui meme c est difficile de l approcher et qu il n avait pas envie de se montrer avec son ennemi FB je le comprend tout a fait et comme il fait tout tout seul il est sur les nerfs et il fait des impairs que les journalistes qui ne peuvent pas le voir en peinture ne lui font aucun cadeau voir cette algarade d avant hier au salon de l agriculture moi je lui pardonne car il est de moins en moins aimé car on ne peut pas aimer quelqu un qui fait des réformes impopulaires mais qu il faudra faire coute que coute et l on s appercevera bien vite qu il avait raison et c est la que je pense que BAYROU devra attendre longtemps pour prendre sa place car je reste persuadé que les réformes vont données des résultats et qu il pourra dire qu il en est le principal artisan.

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Indignez-vous !
    Pau Municipales 2014 - Faut-il donner une deuxième chance à MLC pour prolonger son action ?
    Pau-litique : "La classe 80"
    A mon panache blanc.
    Marc Cabane candidat à Pau.
    Pau - Le SMS du jour...
    Municipales : à Pau, pas de renouveau !
    Pau 2014 - Martine aux abonnés absents...
    Pau 2014 - Salle Navarre : Quelle jauge pour les candidats ?
    Pau - La médiathèque André Labarrère n’est pas la sienne
    Municipales 2014 - Pau : En 2013, parties de poker-menteur
    Pau - Boulevard des Pyrénées et parkings relais
    Pau : Après la ville "pacifiée", la mairie "apaisée"...
    Le Conseil Général des PA lutte contre le réchauffement climatique
    Tango à gogo au Conseil Général
    Pau, rencontre avec Yves Urieta.
    Cumul des mandats - Martine en redemande. Les Palois désespérés !
    Lettre ouverte à Pierre Chéret, premier secrétaire du PS des Pyrénées-Atlantiques
    Pau Municipales 2014 : Marc Cabane dans les starting-blocks
    Pau - Devoir de vacances



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises