Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Témoignage : Vivre à Pau, rêve ou cauchemard ?

dimanche 20 janvier 2008


L’appartement paraît spatieux, lumineux et il est situé dans un quartier calme. Il est difficile de ne pas succomber au charme, d’autant plus que la décoration du locataire est attrayante. Et puis, vient le jour de l’emménagement soit de l’état des lieux. Les meubles avaient caché bien des surprises : des murs abîmés, des prises électriques anciennes et si c’était tout !

La vie peut vite tourner au cauchemard comme si nos Pyrénées disparaissaient du jour au lendemain.

Tout comme un match de boxe, les coups s’enchaînent : les convecteurs disjonctent quand ils sont branchés en même temps, l’Agence qui refuse d’entendre les difficultés et renvoie au côté frileux du locataire, des températures basses dans la chambre (10°C) malgré le chauffage, des factures d’électricité élevées, le système électrique qui disjoncte et une agence qui refuse d’intervenir, seulement sous menaces !

Après visite d’un expert et l’intervention d’un représentant de 60 millions de consommateurs, le locataire écoute attentivement les conseils pour éviter de se faire éloctrocuter dans la salle de bain, découvre qu’il y a 5mm d’ouverture dans la baie vitrée de la chambre ce qui explique les températures basses, que le système électrique n’est pas conforme et surtout défecteux suite à une inondation de l’appartement, il y a quelques années raconte la voisine.

En somme, L’Agence et la Propriétaire refusent de faire les travaux même sous menace d’aller au tribunal et préfèrent rendre la caution de suite et économiser les travaux.

A ce jour, l’appartement est reloué tel quel. La Mairie dit qu’elle ne peut pas intervenir car il ne s’agit que d’un problème électrique et non de gaz et le conseil donné au locataire, c’est de trouver un nouvel appartement !!!

Est-ce logique que la loi interdise de reprendre sa voiture lorsque celle-ci ne passe pas au contrôle technique et par contre, que le responsable des logements à la Mairie vous conseille de trouver un autre logement et laisse en location celui que vous quittez même si ses normes életriques et thermiques ne sont pas respectées ?


- par "vécu de Paloise"


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Témoignage : Vivre à Pau, rêve ou cauchemard ?
23 janvier 2008, par L’oreille  

Bonsoir

Oui effectivement il faut reconnaitre que Pau a beaucoup à faire en ce domaine. Pour avoir été locataire de plusieurs appartements ils sont loin d’être aux normes ! Et puis quand bien même on a la chance de se loger dans un truc chouette, ce n’est pour autant que les agences de location sont plus dégourdies. On leur demande de répondre dans un certain délai, d’envoyer des couriers et ça trouve à rechigner ou à dire oui oui, et on ne voit rien venir. Vous savez cette petite lettre qui doit vous donner droit à modifier certains aménagements dans votre logement et signée de la main du propriétaire...genre des raccordements tout bêtes pour l’eau...quand votre propriétaire ne veut pas se déplacer pour y pallier...

alors CHOISISSEZ BIEN VOTRE AGENCE, dommage qu’A@P ne mette pas en ligne un sondage de satisfaction concernant les agences immobilières ... mais bon ça se comprend, on ne va pas tomber dans de la diffamation...quoique l’envie ne me manque pas de vous donner le nom de mon agence que je trouve INCOMPETENTE

et je compte rapidement rectifier cela.

> Témoignage : Vivre à Pau, rêve ou cauchemard ?
20 janvier 2008, par Alain  

Le modèrateur pourrait il sanctinner les fôtes d’ortografe tro vizible ?

Cauchemar ne prend pas de D.

Hurieta est un cauchemar à lui tout seul.

Bérou est agrégé de lettres.

La vi a Pau é la vi révé des villes !

> Témoignage : Vivre à Pau, rêve ou cauchemard ?
20 janvier 2008, par palois inquiet pour sa ville  

Si l’on y regarde de près, derrière des slogans publicitaire comme la vie rêvée des villes, le constat est alarmant : des rues sales, mal entretenues, des impôts excessifs, un plan de circulation ubuesque, un centre ville déserté, un quartier historique abandonné, des écoles défraichies, un complexe de la république délabré, une réalité sociale alarmante, des transports en commun arriérés, une université en recul.

Le bilan des 30 années de gestion Labarrère, Lignières Cassou et Urieta n’est pas brillant.

  • > Témoignage : Vivre à Pau, rêve ou cauchemard ?
    20 janvier 2008  
    @ palois inquiet pour sa ville  : quel est le rapport avec le sujet initial ? Merci de respecter l’auteur du message initial.

  • > Témoignage : Vivre à Pau, rêve ou cauchemard ?
    20 janvier 2008, par Palois inquiet pour sa ville  
    Vivre à Pau, rêve ou cauchemar ? On est en plein dans le sujet non ?

  • > Témoignage : Vivre à Pau, rêve ou cauchemard ?
    20 janvier 2008, par Bastard, aussi inquiet pour sa ville  

    Quand tu écris :" Le bilan des 30 années de gestion Labarrère, Lignières Cassou et Urieta n’est pas brillant.", tu oublis aussi d’y associer Poueyto.

    Un oubli, sans doute ?

  • > Témoignage : Vivre à Pau, rêve ou cauchemard ?
    20 janvier 2008  

    D’autant que Poueyto a certainement été plus présente dans le bilan car Labarrère et Uriéta ont tout fait pour l’écarter de tous les dossiers. Il n’en est peut être pas de même pour Josy très fortement impliquée dans le bilan.

    Quant à celui de François Bayrou que ce soit au Conseil Général ou en tant que député, il n’ a rien à dire .. sinon qu’on le cherche partout. Mais ça c’est une autre histoire.

  • > Témoignage : Vivre à Pau, rêve ou cauchemard ?
    20 janvier 2008, par Mars 2008  
    Lignières Cassou élue a Pau depuis 1977, adjointe depuis 1983, première adjointe de 1995 à 2006. Urieta c’est pire, il est élu depuis 1971 ! Y’en a un peu marre de ces quelques personnes qui se partagent le pouvoir depuis 30 ans.

  • > Témoignage : Vivre à Pau, rêve ou cauchemard ?
    20 janvier 2008, par XXsenmaXX  

    Alors là, j’ai l’impression que nous avons visité le ... non, les mêmes appartements !

    Moi j’ai vécu dans un immeuble qui donne sur la place d’Espagne pendant plusieur années, sans disjoncter une seule fois... jusqu’à ce qu’un jour (qu’est-ce qu’il m’a pris ?), j’ouvre le placard electrique et trouve un batonnet ferreux coincé à la place de ce qui aurait dû être un fusible... là pris d’un doute, j’ai démonté la prise electrique à trois phases qui se trouvait dans la salle de bain et sur laquelle je branchais ma machine à laver. Ouf ! y’a bien trois fils ! ... maladroit comme je suis, pour rebrancher ma prise j’ai tiré sur le fil. Et là j’ai un bout de cable de 10cm qui m’est resté dans les doigts. Mais, si ce fil n’est relié à rien, à qui sert donc le bout de cable soudé au tuyau d’eau dans la cuisine ?

    Bon, fi d’angoisse, je suppose que les fusibles situés à la base de chacune des prises electriques de cet appart sont aux normes. Je ne vérifirais pas.

    Mais vient le temps ou la surface nous manque et ou nous demandons à l’agence qui s’occupe de nous (et au proprietaire qui est le patron de l’agence qui a pris ses frais d’agence) de nous proposer de nouveaux locaux. Là on a droit à l’étage dans une jolie maison, jardin interdit, avec le chauffage central ! Traduction : le chauffage à pétrole se trouve au centre de l’appartement. Pour les toilettes, oui, il faut sortir de l’appartement mais on nous assure que nous en sommes les seuls usagers. Vu l’état... pas étonnant.

    Enfin, des annecdotes tout ça. Si ce n’est qu’au tout début, les allocs nous demandaient des justificatifs pour nos loyers. Et là j’étais bien embarassé de lui dire que l’agence propriétaire ne souhaitait pas engager de frais (de timbre ?) supplémentaires pour de la paperasse. Heureusement, notre interlocutrice aux allocs semblait connaitre la dite agence propriétaire : " Ah, c’est AsXXXXXXcher ! oui, bon, ne vous inquiétez pas, de toute façon... on le connait..." Jeune et tendre, j’en suis resté à cete énigmatique réponse. Mais moi aussi j’ai appris à le connaitre, surtout par l’intermédiaire du médiateur de justice qui nous a permis de récuperer notre caution.

    J’ai déménagé. Je suis tombé sur un proprio génial ! Il est responsable ! Concerné quoi. Il va nous installer le double vitrage dans les mois qui viennent. Je lui parlerai de son installation electrique un peu plus tard ;-)

    PS : pour les modos, les deux messages du dessus s’appellent des "troll". A supprimer avant que ça pourisse le fil smiley de discussion.

  • > Témoignage : Vivre à Pau, rêve ou cauchemard ?
    22 janvier 2008, par Durkheim  

    Pau ville de consommation : tant que les gens accepteront de louer n’importe quoi, les propriétaires loueront n’importent quoi ! Certains messages sont forts intéressants et nous avons parmi eux une personne qui peut se présenter à l’école du rire sans problème : critiquer l’ortographe et mettre à ce joli mot un "f" à l’espagnol, dire que Mr Bayrou est homme de lettres et lui massacrer son nom de famille, dire aussi que pau est une ville rêvée parce que les Maires ont des diplômes ! C’est à s’évanouïr ! S’il faut juger une personne par sa voiture, son costume, ses études... cela veut dire quoi ? qu’une personne ayant un CAP, BEP ou autre, qui n’a pas fait de lettres n’est pas plus importante et intéressante ? Il y avait beaucoup d’esprits sectaires début du XXè siècle, SVP évoluons !!!

    Et Monsieur Uriéta, même si aucun parti pris n’est donné, mais lui, il donne du rêve fin janvier il permet à des athlètes handisport de faire une représentation à Clémenceau ! Il permet de croire enfin que nous pouvons tous exister !

    Enfin, espérons que le prochain maire puisse apporter une rigueur sur les logements car que pouvons nous faire face à ces insécurités. Et pour répondre à un des internautes du site, ce n’est pas le même logement, celui évoqué est situé près de la foire expo, comme quoi il en existe partout !

  • > Témoignage : Vivre à Pau, rêve ou cauchemard ?
    22 janvier 2008, par Autochtone palois  
    Durkheim, je pense qu’il faut apprendre à lire au 2° degré. Ecrire volontairement "ortografe" au lieu d’orthographe, ou "Bérou" au lieu de Bayrou, c’est montrer à quoi peut mener un laisser aller sur l’orthographe. Oui, Urieta est à lui tout seul un cauchemar (sans D final).

  • > Témoignage : Vivre à Pau, rêve ou cauchemard ?
    26 janvier 2008  

    Bordel ! mais c’est quoi ce troll !! Durkheim ! Ils font quoi les modos !

    Il met deux phrases pour faire croire qu’il veut parler du sujet et après il troll militant !

    Réagissez les gars, on va se faire pourrir le site !

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Pleure ô pays bien aimé
    Adage des gens de justice
    Thank you London 2012
    La mondialisation ? Une dynamique naturelle incontournable ?
    La mondialisation
    Questions
    L’abstention.
    Petit trou deviendra grand
    Démission ou renoncement
    Pau - « Semaine du développement durable »
    Tuerie de Toulouse : La dictature de l’immédiateté
    Réaction de B.A.P à l’article « et si B.A.P révisait (partiellement) ses objectifs »
    Expulsions locatives
    Obsolescence
    Et si BAP revisitait (partiellement) ses objectifs ?
    « Valeurs » ! Vous avez dit « valeurs » ? Comme c’est bizarre !
    Oui et non
    Un sociologue et l’occitan
    Le P.P.P. n’est pas toujours « Pau Portes des Pyrénées » !
    Parents : Vous êtes tous des assassins ???



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises