Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

M. le Maire, de grâce, présentez-vous à Meillon !

jeudi 17 janvier 2008 par Bernard Boutin


A quoi bon votre acharnement ? Quelle ambition vous pousse à rester Maire de notre ville ? Pourquoi ne pas jouer plus « cool » et vous présenter chez vous, à Meillon ?

On n’en peut plus de votre façon de gérer notre ville. La Section Paloise Pelote oublie de payer la note pendant 2 ans au « Complexe de Pelote » et nous, Palois, devrions payer la "lourde", car elle l’est : 47.000 € selon Jean-Bernard Hourçourigaray qui cogère le complexe.

N’avez-vous pas prévu de faire voter vendredi 18 janvier une subvention exceptionelle de 40.720 € à la Section Pelote pour qu’elle régularise. De quelles poches sort cette somme ?

Et qui est à la tête de la Section Paloise Pelote ? Votre plus fidèle bras droit, Gérard Pierrou.

A Pau, avec André Labarrère, on en a eu marre de ces comportements de République Bananière. On pensait que vous changeriez cela. Pourquoi avoir continué ?

Oui, Monsieur le Maire, nous serions tellement heureux que vous vous présentiez à Meillon, parmi les vôtres. Ici, à Pau, vous n’êtes plus souhaité...


Bernard BOUTIN


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> M. le Maire, de grâce, présentez-vous à Meillon !
10 novembre 2008, par georges  

" La Section Paloise Pelote oublie de payer la note pendant 2 ans. " J’avais oublié que madame la Maire était en poste depuis 2 ans !

> M. le Maire, de grâce, présentez-vous à Meillon !
9 février 2008, par Christophe  

Non merci, Meillon ne mérite pas telle catastrophe !!

> M. le Maire, de grâce, présentez-vous à Meillon !
19 janvier 2008  

Et en plus, cerise sur le gâteau, Monsieur Urieta n’est même pas fichu de faire voter la pilule amère lors du Conseil Municipal du 18 janvier. Misère, misère ...

Rikinou

> M. le Maire, de grâce, présentez-vous à Meillon !
17 janvier 2008, par Durkheim  

C’est vrai encore une erreur ! Et qui va réparer ce problème ? Les contribuables comme d’habitudes. Cependant, qui a commis cette erreur, monsieur le Maire ou son équipe ?

Mais ce qui est interpellant c’est surtout qu’on a l’impression de lire un procès ! Nul n’est parfait et est ce qu’une personne peut me citer le nom d’un politique qui n’a travaillé que pour l’intérêt des gens !

Il n’a pas que du négatif Monsieur le Maire, il est bcp dans le social, une personne qui vient en aide à ceux qui ont des problèmes de logement, qui s’intéresse au vernissage d’une personne loin d’être célèbre, qui permet une valorisation du handisport...

Il faut donc, à lire les propos, un Maire Parfait pour notre si jolie ville en 2008 ! Quel enjeu !!!

> M. le Maire, de grâce, présentez-vous à Meillon !
17 janvier 2008, par militant UMP  

Urieta est élu depuis 36 ans et adjoint au maire depuis 1989. Ne lui demandez pas l’impossible ! Il n’a existé qu’à l’ombre de Labarrère. Vous voudriez qu’il soit un homme neuf avec une vision d’avenir pour la ville ?

> M. le Maire, de grâce, présentez-vous à Meillon !
17 janvier 2008, par Pierre Marie Lannes  

bonjour, Votre raccourci est malheureux pour les habitants de Meillon dont je fais partie. Les palois méritent mieux que ce Maire surement. Que nous soyons plus à même de nous accommoder de pratiques de république bannière est insultant.Ce qui n’est pas digne pour Pau le serait suffisamment pour Meillon.Et ce qui ne l’est pas pour Meilllon le serait pour Arthez d’Asson ?

  • > M. le Maire, de grâce, présentez-vous à Meillon !
    17 janvier 2008, par Bernard Boutin  

    Vous avez raison.

    Je voulais simplement dire que si URIETA tient absolument à se présenter, qu’il le fasse chez lui et non chez nous.

    Cela dit, je comprendrai que vous n’en vouliez pas.

    Avec mes excuses.

  • > M. le Maire, de grâce, présentez-vous à Meillon !
    17 janvier 2008, par Pierre Marie Lannes  
    sans rancunes. je pense simplement qu’il ferait mieux de ne pas se présenter du tout pour éviter bien des désagréments à tout le monde. Je reste persuadé que son score sera bien triste au soir du premier tour ce qui devrait nous débarrasser de lui à la tête d’une municipalité quelle qu’elle soit. Les palois sont moins naïfs qu’il le pense et ont toujours fait preuve d’une certaine liberté devant l’urne au delà des consignes partisanes et des alliances contre nature.

  • > M. le Maire, de grâce, présentez-vous à Meillon !
    17 janvier 2008, par CV  

    si, si ! Qu’il se présente... Comme cela il n’en sera que mieux viré, de partout, Meillon, Pau, Arthez d’Asson et ailleurs, Gougy avec lui et quelques autres !

    Méfiance quand même, il y en a, on les vire par la porte ils entrent par la fenêtre, hein ? Vigilance...

  • > M. le Maire, de grâce, présentez-vous à Meillon !
    17 janvier 2008, par didier  

    Urieta n’a pas de projet. Pas d’envergure politique. Avec ce cadeau les adhérents de la section paloise voteront peut-être pour lui.

    C’est limpide.

    A qui le tour ?

  • > M. le Maire, de grâce, présentez-vous à Meillon !
    17 janvier 2008  

    C’est pas sympa pour les habitants de Meillon !

  • > M. le Maire, de grâce, présentez-vous à Meillon !
    17 janvier 2008, par CV  
    Ben, vous trouvez que c’est sympa de la part de Meillon de nous le fourguer, le Meillionnaire qui dilapide à tout va ? (voir Sud-Ouest et la subvention illégale "Low-Coast")  smiley

  • > M. le Maire, de grâce, présentez-vous à Meillon !
    17 janvier 2008, par michel etchegaray vendeur de brebis  

    C’est honteux d’attribuer une somme pareil à deux mois des élections !! JE VOUDRAIS BIEN MOI AUSSI AVOIR QUELQUES SUBVENTIONS pour mon élevage de Brebis !! 40 000 euros !! je voudrais bien avoir une subvention pour organisé ma foire à la brebis !

    VOTEZ POUR MOI !

  • > la pelote à patte nue !
    17 janvier 2008, par Robert  

    Michel,

    La Pampa est devant toi. Apprends à tes brebis à jouer à la pelote basque à patte nue ! Et tu organises la foire à la pelote de laine !

  • > M. le Maire, de grâce, présentez-vous ailleurs
    17 janvier 2008, par Alain Bonnin  
    Cheikh Yves Baba et les 40 v......

    Yves Baba et ses 40 vautours connaissent bien la formule"sésame ouvre-toi" afin de parvenir aux caisses de la municipalité, sous des prétextes fallacieux.

    Je me demande même, si, ils n’auraient pas bloqué l’entrée de la caverne pour la déménager plus aisément ?La déchéance de la bande étant proche.

  • > M. le Maire, de grâce, présentez-vous ailleurs
    17 janvier 2008  

    Michel Etchegaray, il se présente à Pau ?

    Avec 40.000 euros.... moi je ferai plutot une commande à une agence de com pour animer la mort du centre ville. smiley

  • > Henri IV : Maoiste ? .
    19 janvier 2008, par Jerlau  

    Pour s’aérer un peu de Meillon et consorts.........................

    Une Ville Maoiste, Cela existe encore et pour le bonheur du peuple.

    Lisez bien ci-dessous.

    Une Ville Maoiste est propriétaire de l’Usine à Nouilles (cela ne s’invente pas !). L’Usine fait vivre la ville et tout va bien mieux que par ailleurs.

    On applique à Pau ? Qui est partant pour une Liste Maoiste ?

    On fait quelques fouilles Historiques et on découvre que Henri IV était Maoiste. Un filon !


    La statue de Mao trône fièrement à Nanjie

    A Nanjie, dès l’aube, le ton est donné.

    Chaque jour le village se réveille au son d’un grand classique du maoïsme diffusé par les hauts-parleurs : "L’Orient est rouge, le soleil se lève, la Chine a vu naître Mao Zedong !".

    Dans la pénombre, des cyclistes circulent sur l’avenue principale, qui mène à la place "Orient rouge", inaugurée en 1993 pour le centenaire de la naissance du Grand Timonier. Entourée par des pins et des cyprès, sa statue en marbre blanc y trône, gardée en permanence par deux jeunes membres de la milice locale, dans des uniformes trop grands pour eux.

    Tout autour, des portraits géants de Marx, Engels, Lénine et Staline. Une quarantaine de drapeaux rouge flottent au vent, complétant le décorum.

    Comme si, plus de 30 ans après la disparition de Mao, le temps s’était arrêté dans ce village de quelque 3.500 habitants -- dont plus de 500 membres du Parti communiste -- situé en plein Henan, une province pauvre du centre de la Chine.

    Alors que le reste du pays s’est converti au capitalisme pur et dur, le secrétaire local du Parti, Wang Hongbin, 56 ans, surnommé le "banzhang" (chef de classe), est resté fidèle à la voie du collectivisme.

    La vingtaine d’entreprises locales, dont une fabrique de nouilles instantanées qui commercialisent dans tout le pays, sont aux mains de la municipalité. Et permettent notamment que le logement, les frais de santé et les études des enfants soient gratuits, comme au temps des communes populaires.

    "En Chine, Nanjie est bien particulière", souligne Chen Xinjian, un employé de banque de 40 ans.

    "Ici, tout est collectif", ajoute-t-il, même s’il regrette que les salaires soient peu élevés.

    Si le reste de la Chine se débat avec des frais de scolarité, d’hôpitaux et de logement de plus en plus élevés, le secrétaire Wang affirme que son village n’est pas concerné.

    "Notre village ne connaît pas ces trois problèmes, parce nous suivons la voie de l’entreprise collective et du service commun", dit ce cadre, dont le bureau regorge de statues et de souvenirs à l’effigie du Grand Timonier.

    Des souvenirs qu’on peut retrouver dans les magasins de la ville, comme cette horloge murale électronique à l’effigie de Mao, qui décroche la palme du kitsch avec ses lumières clignotantes et sa musique. "L’Orient est rouge" encore une fois....

    Car la fidélité à Mao est aussi un filon commercial.

    Un parcours a été aménagé pour les touristes : de petites voitures électriques les emmènent notamment dans un jardin botanique, entre champs et zones industrielles. Au milieu des serres, où sont plantés des bananiers et des palmiers, la maison natale de Mao, située à Shaoshan (sud), a été reconstruite à l’identique.

    Pour le secrétaire Wang, dans le secteur très compétitif du "tourisme rouge", soutenu depuis plusieurs années par le régime communiste, si son village n’est pas un lieu proprement historique, il n’est pas sans avantage.

    "La grande majorité des autres lieux chinois du tourisme rouge sont historiques, mais Nanjie, c’est un lieu vivant de celui-ci", lance-t-il.

    Cependant, le directeur du lycée, Guo Fushen, 46 ans, reconnaît que la figure de Mao n’est plus aussi attractive auprès des jeunes générations, plus attirées désormais par les chanteurs ou acteurs, de Chine ou d’ailleurs, ouverture oblige.

    "Aujourd’hui, par rapport à notre génération, le nombre de jeunes qui prennent Mao pour exemple a beaucoup baissé. Pas mal courent après les vedettes", note-t-il.

    "Depuis que la Chine s’est ouverte en 1978, les changements sont trop rapides", dit Guo. Source : http://www.aujourdhuilachine.com/actualites-chine-nanjie-le-village-chinois-qui-accommode-mao-a-toutes-les-sauces-5452.asp ?1=1

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Carton rouge...
    PAU - Travaux de la saison estivale 2010
    PAU - Qui accepterait ceci ? ? ? ? ? . . . .
    Pau - Carton Rouge aux aménageurs de la Place Saint Louis de Gonzague
    Carton rouge à l’A65 !
    Carton rouge au foot français
    Bonnet d’âne
    Carton Rouge à la "com" de la ville de Pau
    Carton Rouge à un palois inconnu !
    Carton rouge au nouveau plan de circulation
    Devinette !
    Grosse colère
    Carton rouge d’e-lecteur
    Carton Rouge à Jean Lassalle
    Carton Rouge à la CAF sur le Boulevard des Pyrénées
    Pau à vélo : Surtout pas à Trespoey !
    aux grévistes du 26 juin
    Carton Rouge aux automobilistes impénitents
    Coup de gueule à propos du forum du site pau.fr
    Carton Rouge à Yves Urieta. Encore !



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises