Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Mise à jour des sujets qui fâchent Altern@tives-P@loises

jeudi 1 février 2007 par Bernard Boutin


P comme Piscine Municipale :

Nous savions les locaux de la Piscine Municipale dans un état déplorable. Ce que nous ne savions pas, c’est que la piscine perdrait 150 à 200 m3 par jour soit 55.000 à 73.000 m3 par an.

Traduction en euros : le m3 étant facturé, fin 2006, aux palois 2,411 € tout compris, cela représente entre 130,000 et 176,000 € qui disparaissent chaque année sous la Piscine Nitot.

PS : Voir en pièce jointe les "21 Sujets qui fâchent Altern@tives-P@loises"

Documents liés
  LES 21 SUJETS QUI FÂCHENT ALTERN@TIVES-P@LOISES
Word - 32.5 ko
 

[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Les SEM semeuses d’OGM (Opacité Générale Municipale) ?
3 mars 2007, par Jerlau  

La République du 03/03/07

Les Sem de Pau et une remarque d’une élue :

" La Sem du Zenith n’est pas déficitaire "

Personnellement je ne sais pas. On peut simplement être étonné que la Ville verse des subventions importantes aux organisations de spectacles de la ville de Pau ayant lieu principalement au Zénith.

Dans ce contexte on n’empêchera pas un "mauvais esprit" de penser que ces subventions cachent le déficit :

-  surfacturation du Zénith au détriment des gentils organisateurs
-  compensation de la surfacturation par une subvention adressée aux mêmes organisateurs

Jeux d’enfants de comptabilité créative.

Pourquoi pas ? Mais pourquoi ne pas expliquer aux Palois cette réalité ? Ils pourraient comprendre. La Ville fait des travaux, c’est pas rentable, mais cela égaye la vie.

En cachant cette réalité on ne fait que fausser le jugement de l’électeur qui est en fait un actionnaire.

Tout le monde est content :

-  la collectivité locale montre qu’elle travaille bien,
-  l’électeur voit qu’en plus la municipalité verse des subventions en masse dans la ville, la manne ....
-  tout cela n’a pas grand chose à voir avec les impôts locaux ( le 1/4 ou le 1/3 des ressources)
-  tout cela est donc presque gratuit...

et par ailleurs en suivant les notes de musique, AirBus est en train de s’envoler sous d’autre cieux moins rigolo.

C’est là que la non Transparence, cachant la situation réelle, ne fait que nuire à l’information et à la formation de l’électeur actionnaire. Du coup on veut tout puisque tout est gratuit car on est devenu complètement infantile sur ce sujet.

Cette non transparence est ensuite nuisible sur un autre plan. Le Zénith est rentable, on continue ici et ailleurs. Sur ces principes il y a eu quelques tuiles célèbres ( Enron, Crédit Lyonnais.....)

Cela ne pousse pas l’esprit à sortir des sentiers battus. Imaginons une salle de spectcle ( Type Olympia ) dans l’immeuble de la Poste. Que effet sur l’activité du Centre Ville ?

Il ne faudrait pas que les Sem puissent servent d’arbres dans nos forêts de colloc.

Regardons d’autres dérives

La Stap : Lucchini dit avec raison " si nous étions "privé", nous ne desservirions pas Artigueloutan".Juste !

Mais imaginons un autre contexte. Des privés desservent la ville. Ils vont à l’endroit où il y a du fric. Normal. Le Maire d’Artiguelontan dit " ça suffit, nous vous payons ". Que fait le privé ? il y va. Que fait le Maire ? il inscrit les frais dans son budget. Il y a du pour et du contre à habiter en Centre ville où à l’extérieur. Les choses seraient beaucoup plus claires que dans les tractations à l’intérieur de la CDA.

Je sens que je vais me faire "Pauliser".

En toute transparence ?

>sujets qui fâchent Altern@tives-P@loises
1 février 2007  

La décrispation entre le Maire et les palois est nécessaire et c’est urgent. Elle pourrait déjà s’amorcer si la loi 2002-276 du 27 février 2002 sur la démocratie de proximité et les Comités de quartier était mise en application. Cette loi, destinée aux villes de plus de 80.000 habitants, est d’ailleurs obligatoire.

Le rôle des maires adjoints de quartier ou de secteur

Aux termes de la loi du 27 février 2002, « l’adjoint chargé de quartier connaît de toute question intéressant à titre principal le ou les quartiers dont il a la charge. Il veille à l’information des habitants et favorise leur participation à la vie du quartier ». Outre cette mission générale d’information et l’écoute des habitants, les Maires Adjoints de secteur veillent à la mise en cohérence des projets concernant les différents quartiers inclus dans le secteur dont ils ont la charge. A ce titre, ils sont des organes de régulation et de concertation, et favorisent les synergies entre les comités de quartier.

Les principales attributions des maires adjoints de quartier ou de secteur

Organisation et tenue de permanences Pour assurer leurs missions, les maires-adjoints de secteur tiennent des réunions de permanence régulières dans le secteur dont ils ont la charge. Ils accueillent dans le cadre de ces permanences, les habitants du quartier dont ils transmettent les demandes tant auprès des comités de quartier concernés que des services municipaux, et dont ils suivent le traitement de leur dossier individuel.

Régulation et coordination A ce titre, les adjoints de quartier ont en charge l’organisation et l’animation des réunions de Conseil de secteur lorsque cela s’avère nécessaire et notamment lorsque se pose la question de l’utilisation des crédits d’investissement, une fois par trimestre. Le Conseil de secteur réunit les bureaux exécutifs des comités de quartier inclus dans le périmètre du secteur.

Concertation entre les Comités de quartier relevant de ce secteur L’adjoint de quartier contribue par son action de coordination à l’émergence de décisions collectives concertées entre les Comités de quartier relevant du secteur concernant tous ces comités : budget d’investissement des Comités de quartier, illumination des quartiers, information du public sur le budget et/ou les projets de la collectivité, mise en œuvre de réunion générale d’information, etc.

Action en direction des nouveaux habitants L’adjoint de quartier a en charge l’organisation des actions en direction des nouveaux habitants : notamment de réunions d’accueil, destinées à les renseigner sur les activités des comités de quartier et les actions et services municipaux.

Un exemple de ce que l’application de la loi peut apporter peut être trouvé sur

http://www.ville-creteil.fr/vc/vc.htm

Pourqoi donc cette loi n’est pas appliquée à Pau, où pourtant les adjoints sont tout à fait qualifiés (en nombre et en compétences) pour aller à la rencontre des administrés ?

  • > sujets qui fâchent Altern@tives-P@loises
    1 février 2007, par Bernard Boutin  

    Vous soulevez un vrai problème déjà mis en avant lors de notre travail sur la Transparence. Merci de le reposer.

    A quand la mise en place des instances de quartier ? Il y a urgence pour le bien de la vie publique locale...

    Pourquoi le Maire ne les met pas en place ? Avez-vous une idée ?

  • > sujets qui fâchent Altern@tives-P@loises
    1 février 2007, par Marcel  

    Pau n’est pas la France, la loi y est probablement interprétée de façon particulière.

    ... et si le Maire craignait d’être comparé par ses administrés à un Adjoint ... et que celui-ci soit jugé ouvert au dialogue, pédagogue, bon négociateur, donc risquant de faire de l’ombre à qui vous pensez.

    Bien sûr ce n’est qu’une idée en passant, à creuser peut-être pour proposer la thérapie.

  • > sujets qui fâchent Altern@tives-P@loises
    5 février 2007, par Fred  
    Non je ne vois pas... A qui pensez-vous ?

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Indignez-vous !
    Pau Municipales 2014 - Faut-il donner une deuxième chance à MLC pour prolonger son action ?
    Pau-litique : "La classe 80"
    A mon panache blanc.
    Marc Cabane candidat à Pau.
    Pau - Le SMS du jour...
    Municipales : à Pau, pas de renouveau !
    Pau 2014 - Martine aux abonnés absents...
    Pau 2014 - Salle Navarre : Quelle jauge pour les candidats ?
    Pau - La médiathèque André Labarrère n’est pas la sienne
    Municipales 2014 - Pau : En 2013, parties de poker-menteur
    Pau - Boulevard des Pyrénées et parkings relais
    Pau : Après la ville "pacifiée", la mairie "apaisée"...
    Le Conseil Général des PA lutte contre le réchauffement climatique
    Tango à gogo au Conseil Général
    Pau, rencontre avec Yves Urieta.
    Cumul des mandats - Martine en redemande. Les Palois désespérés !
    Lettre ouverte à Pierre Chéret, premier secrétaire du PS des Pyrénées-Atlantiques
    Pau Municipales 2014 : Marc Cabane dans les starting-blocks
    Pau - Devoir de vacances



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises