Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Et moi, et moi ?

lundi 23 janvier 2012


Il y a quelques décennies Jacques Dutronc chantait « 700 millions de Chinois, et moi, et moi ? » Ce refrain ne va-t-il pas redevenir à la mode ?

Il y a une angoisse diffuse parmi les Français : peur de la crise financière, peur du lendemain qui déchante (et l’Espagne et la Grèce nous montrent un sombre chemin), peur d’accidents climatiques ou nucléaires, peur de voir notre économie s’effondrer face à des pays émergents. Rien ne serait pire cependant que de céder à la panique et de faire monter une xénophobie qui a produit au siècle dernier des effusions de sang tragiques. Pour autant, la naïveté et l’angélisme ne sont pas de mise. Un pays comme la Chine sait placer ses pions. Il ne connaît guère que la force et le nationalisme. Seule une Europe unie pourra lui faire face.

Plus localement, quel peut être le sentiment des travailleurs (et des chômeurs) apprenant le versement d’une prime exceptionnelle de Total à ses salariés ? Certains se réjouiront pour les bénéficiaires ; d’autres sachant que leurs propres perspectives sont sombres seront amers, voire critiques, car ils payent des impôts en augmentation alors que Total et d’autres multinationales ne payent pratiquement pas d’impôt en France.

Au moins, Total participe-t-elle à un soutien conséquent à l’économie régionale ? Que faut-il penser de son désengagement du champ de Lacq ? L’essor de quelques entreprises se consacrant aux énergies vertes est-il significatif ? Représente-t-il un avenir pour la région ? Aussi, la question se pose : Total a-t-elle totalement préparé son retrait du champ de Lacq ?

Sur la question des liaisons ferroviaires, il semble que ce soit le silence qui domine. Pourtant, l’entreprise bénéficierait d’une liaison rapide et moins onéreuse que l’avion vers Paris.

Par ailleurs, la presse (Le Monde du 11 janvier 2011, sous le titre « L’amendement Lacq qui soulage Total » s’est fait l’écho de l’activité de lobbying de Total auprès des parlementaires qui ont voté un amendement à la loi de finance dispensant Total de payer une taxe liée à la réinjection dans le sous-sol de polluants. Ce qui choque l’association France Nature Environnement et peut-être quelques démocrates, sans compter ceux qui pensent que les 4,43 millions d’euros que Total devait verser à l’Etat, par un arrêt du 8 avril 2011, n’auraient pas fait de mal au budget de la nation.

Total a tout intérêt à communiquer sur ces sujets. Dans la région, on sait apprécier le dynamisme apporté par la SNEAP, puis Elf, puis Total. Mais on sait aussi que la présence de l’entreprise a causé des dégâts collatéraux : renchérissement des terrains et des maisons, prix extravagants de certains commerces (sacs à mains, vêtements peuvent atteindre ou dépasser un salaire mensuel dans certaines boutiques).

- Par Bertrand Arnais


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Et moi, et moi ? hey ! et moi (3 et moi, dans la chanson de Dutronc)
26 janvier 2012, par AK Pô  

Question bête de béotien : Si la vieille Europe se tiers-mondise, et plus globalement l’occident, la Chine ne perdra-t-elle pas une grosse partie de sa puissance exportatrice, et de ce fait, ne s’appauvrira-t-elle pas sensiblement d’un point de vue économique ? Avec un taux de croissance de 9,4% en 2011, elle est passée sous son propre seuil de "rentabilité" (économique et surtout sociale -lu en 2009 dans CI : taux mini 10%, j’allège-). Enfin, je pose la question, quitte à finir blaireau dans un kit de rasage.

Quant à la peur de ceci ou de cela, bref de tout et de rien, il est peut-être temps de changer notre vision des choses. Pour commencer, éteindre la télé à 20h quand il y a des infos, ne plus regarder canal+ (petit et grand journal) qui saucissonne et fait la retape de leurs toutous favoris.

Ne raffinez plus chez Total Network, affinez vous chez Arte Camembert ( le "28 minutes", vers 20h, ou, dans ces mêmes eaux, la 5). Ou étendez-vous sur le canapé, votre femme finit de remplir le lave vaisselle obsolescemment programmé et va venir vous frotter les pieds. C’est pas beau, l’amour ?

> Et moi, et moi ?
23 janvier 2012, par Maximo  

Pourtant, l’entreprise bénéficierait d’une liaison rapide et moins onéreuse que l’avion vers Paris.
C’est à dire ? smiley

   
 
 
 
Les rubriques d’A@P
Citoyenneté
A compte d’auteurs
"Arpenteurs sans limites"
"Les sorties de Michou"
"Un samedi par semaine - tome 2"
"Un samedi par semaine - tome I"
Au ras du bitume
Enquêtes
Evasion
Maréchaussée Paloise
A@P.com
Courrier d’e-lecteurs
Hommes et femmes d’ici !
Opinion
Portraits, Entretiens
Tribune Libre
Humeurs
La Charte d’A@P
Le défouloir !
Les cartons
Les cartons mi-figues mi-raisins
Les cartons rouges
Les cartons verts
Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
Vu dans la presse
”Les Causeries d’A@P”
Détente
Loisirs
Spectacles
Economie
Aéroport Pau-Pyrénées
Enjeux
Enjeux environnementaux
Enjeux européens
Enjeux sociétaux
Grand Pau
Lescar
Billère
Gan
Gelos
Idron
Jurançon
La CDA Pau-Pyrénées
Lons
Point de vue
Grands projets
"LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
Nouveau complexe aquatique de Pau
Nouvelle voie routière Pau-Oloron
Nouvelles Halles de Pau
Pau
Du Côté des Quartiers
La vie
Une idée pour la ville
UPPA
Politique
Forums des Partis
Politique locale
Politique régionale et nationale
Territoires
Aragon
Béarn
Bigorre
Espagne
Europe, Monde
Pays Basque, Euskadi
Pyrénées
 
   
 
  Envoyer à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)



[ Imprimer cet article ]
 


 
Autres articles

Pleure ô pays bien aimé
Adage des gens de justice
Thank you London 2012
La mondialisation ? Une dynamique naturelle incontournable ?
La mondialisation
Questions
L’abstention.
Petit trou deviendra grand
Démission ou renoncement
Pau - « Semaine du développement durable »
Tuerie de Toulouse : La dictature de l’immédiateté
Réaction de B.A.P à l’article « et si B.A.P révisait (partiellement) ses objectifs »
Expulsions locatives
Obsolescence
Et si BAP revisitait (partiellement) ses objectifs ?
« Valeurs » ! Vous avez dit « valeurs » ? Comme c’est bizarre !
Oui et non
Un sociologue et l’occitan
Le P.P.P. n’est pas toujours « Pau Portes des Pyrénées » !
Parents : Vous êtes tous des assassins ???



[ Haut ]
 

Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises