Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Triple A

lundi 23 janvier 2012 par Pierre Pedaugez


Un malaise certain s’est emparé de nos concitoyens, moins par le fait de la perte de la note triple A que par les conséquences qu’elle génère.

Ce malaise se transforme en colère sourde pour ceux qui en connaissent les tenants et aboutissants, On a beau leur expliquer que c’est la faute à la crise, aux agences de notation, ils n’y croient qu’en partie.

Trouvez-vous normal qu’une entreprise privée ou publique, voire l’Etat ne puisse obtenir aucun financement auprès de la Banque de France, comme cela se faisait avant 1973 ?

Trouvez-vous normal que ces financements nécessaires au fonctionnement normal de l’Etat ou d’une entreprise, ne puissent être obtenus exclusivement qu’auprès des marchés financiers, contre intérêts bien sûr ?.

Trouvez-vous normal que vos impôts, que votre épargne, ne puisse financer directement l’économie du pays ? Que l’on nous oblige à recourir ,selon les directives du Traité de Lisbonne, à emprunter exclusivement auprès des marchés financiers, avec, comme corollaire, l’augmentation de la Dette et la dégradation de l’économie. Là il y a un malaise.

Les agences de notation, instruments de l’oligarchie financière, mettent à genoux les Etats souverains les uns après les autres : Grèce, Irlande, Espagne, Italie, aujourd’hui la France, afin de mettre en place une gouvernance mondiale.

On nous annonce pudiquement qu’il y aura une conséquence négative pour l’Etat, pour les collectivités locales, pour les entreprises, les banques, et, in-fine les particuliers.

L’argent va coûter automatiquement plus cher suite à la perte du triple A, la Dette va augmenter encore plus. Vous et moi donc, particuliers ou entreprises, allez en subir automatiquement les conséquences.

Cette situation préjudiciable aurait pu être fortement atténuée si la Banque de France avait conservé son indépendance, n’était pas sous la coupe de la Banque centrale Européenne, elle-même, obéissant aux marchés financiers.


- par Pierre PEDAUGEZ
64200 Biarritz


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Triple A
23 janvier 2012, par Jack Fagot-Barraly  

De l’article de P Pedaugez vous ne retenez que ce qui vous parait faux ou approximatif .Il dit cependant pas mal de vérités . Et ces agences de notations qui jugent des nations ,des grandes entreprises alors qu’elles n’ont rien vu venir en 2.008 sont -elles encore crédibibles ? Ont-elles une utilité . Les USA ont été dégradés . C’est comme l’eau sur la plume des canards ,ça glisse ! Bien sûr leur parade c’est la planche a billets et ce n’est pas la solution . quand aux conséquences pour l’instant ça n’a pas l’air d’émouvoir grand monde .

Il n’en demeure pas moins que tout le systéme est a revoir a commencer par les banques ,leurs traders ,les investisseurs . A chacun son rôle et les vaches seront biens gardéees !

> Triple A
23 janvier 2012, par Daniel Sango  

Que de contre vérités !

"On a beau leur expliquer que c’est la faute à la crise, aux agences de notation, ils n’y croient qu’en partie."

Ils ont raison e ne pas y croire ! La cause est dûe a l’incapacité gravissime de nos politiques à présenter un budget en équilibre depuis trente ans ! Vous proposez un système économique où on peut faire n’importe quoi en dépensant toujours plus ???

On connait l’ultime remède des incapables : la planche à billet.

Voir "L’europe dans la main d’Angela" AP du 28/11/2011

> Triple A
23 janvier 2012, par pehache  

Vous voulez revenir à l’époque où la Banque de France pouvait émettre autant d’argent que l’état lui en demandait. Pourquoi pas, mais arrêtez de faire passer cela pour une solution miracle : faire tourner la planche à billets est juste une méthode indolore d’abaisser le niveau de vie de tout le monde, par la dépréciation quasi-automatique (mécanique je dirais) de la monnaie déjà en circulation. Au bout compte ça ne change pas grand-chose.

   
 
 
 
Les rubriques d’A@P
Citoyenneté
A compte d’auteurs
"Arpenteurs sans limites"
"Les sorties de Michou"
"Un samedi par semaine - tome 2"
"Un samedi par semaine - tome I"
Au ras du bitume
Enquêtes
Evasion
Maréchaussée Paloise
A@P.com
Courrier d’e-lecteurs
Hommes et femmes d’ici !
Opinion
Portraits, Entretiens
Tribune Libre
Humeurs
La Charte d’A@P
Le défouloir !
Les cartons
Les cartons mi-figues mi-raisins
Les cartons rouges
Les cartons verts
Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
Vu dans la presse
”Les Causeries d’A@P”
Détente
Loisirs
Spectacles
Economie
Aéroport Pau-Pyrénées
Enjeux
Enjeux environnementaux
Enjeux européens
Enjeux sociétaux
Grand Pau
Lescar
Billère
Gan
Gelos
Idron
Jurançon
La CDA Pau-Pyrénées
Lons
Point de vue
Grands projets
"LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
Nouveau complexe aquatique de Pau
Nouvelle voie routière Pau-Oloron
Nouvelles Halles de Pau
Pau
Du Côté des Quartiers
La vie
Une idée pour la ville
UPPA
Politique
Forums des Partis
Politique locale
Politique régionale et nationale
Territoires
Aragon
Béarn
Bigorre
Espagne
Europe, Monde
Pays Basque, Euskadi
Pyrénées
 
   
 
  Envoyer à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)



[ Imprimer cet article ]
 


 
Autres articles

Pleure ô pays bien aimé
Adage des gens de justice
Thank you London 2012
La mondialisation ? Une dynamique naturelle incontournable ?
La mondialisation
Questions
L’abstention.
Petit trou deviendra grand
Démission ou renoncement
Pau - « Semaine du développement durable »
Tuerie de Toulouse : La dictature de l’immédiateté
Réaction de B.A.P à l’article « et si B.A.P révisait (partiellement) ses objectifs »
Expulsions locatives
Obsolescence
Et si BAP revisitait (partiellement) ses objectifs ?
« Valeurs » ! Vous avez dit « valeurs » ? Comme c’est bizarre !
Oui et non
Un sociologue et l’occitan
Le P.P.P. n’est pas toujours « Pau Portes des Pyrénées » !
Parents : Vous êtes tous des assassins ???



[ Haut ]
 

Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises