Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Grands projets et Petites Pensées Prudentes

mercredi 4 janvier 2012 par Henri 64


Grands projets et Petites Pensées Prudentes

Alternatives Paloises a consacré plusieurs chroniques aux projets de la municipalité de Pau et de son agglomération. Ce qui est bien naturel. Le passage d’une année à l’autre est l’occasion de revenir sur le sujet. Pas la dernière, bien sûr !

Le précédent article préconisait un recentrage sur un nombre limité de projets plutôt qu’une tentative de tout embrasser à la fois. Bernard Boutin faisait preuve d’une remarquable mansuétude à l’égard de la Maire de Pau, alors que dans les rangs des conseillers municipaux des murmures se faisaient entendre sur la méthode employée qui n’est pas sans rappeler l’exercice solitaire du pouvoir d’André Labarrère. Il faudra bien revenir sur la méthode sur ce site consacré aux pratiques municipales. Pour le moment faisons crédit à Martine Lignières-Cassou d’avoir agi en bonne mère de famille face à une situation difficile pour le financement des collectivités locales après la crise financière et la déconfiture de Dexia.

Si l’adage « Qui trop embrasse mal étreint » garde toute sa valeur pour les projets de la municipalité ayons aussi en tête d’autres éléments. Le nombre de projets n’est pas le seul critère à prendre en compte. Bien répartis entre différents responsables, de nombreux projets peuvent être gérables. Le coût global est plus déterminant. Mais il doit être modulé par l’intérêt collectif du projet et le service attendu.

Le projet de ligne de bus à haut niveau de service entre la gare et l’hôpital (et des parcages-relais) me semble être d’un intérêt capital. Il est propre à dynamiser l’ensemble du réseau et à donner une autre perception de la ville. Mais on peut se demander si son montant faramineux est bien justifié. Ce qui fera le succès d’un tel projet est sa fréquentation. Elle ne saurait faire un bond prodigieux du jour au lendemain. C’est parce que la ligne aura montré sa commodité qu’elle sera adoptée par les utilisateurs. Et cette commodité est directement liée à la fréquence des rotations et au temps de parcours. La fréquence peut être augmentée progressivement. Le temps de parcours reste tributaire des aménagements urbains. Ceux-ci sont très coûteux et ne sont pas sans contreparties (engorgement de certaines voies, par exemple). Aussi, on peut s’interroger sur l’opportunité de tout réaliser d’un seul coup, ou même de tout réaliser ce que les rêveurs des villes envisagent (par exemple le passage à une seule voie de la liaison entre la ville et l’autoroute).

Pour ce qui est des halles je doute du caractère prioritaire de l’opération, en dehors de la mise en sécurité et de la mise aux normes sanitaires. Ne serait-il pas normal de laisser aux commerçants un délai conséquent entre l’annonce d’un tel projet et sa réalisation afin qu’ils ajustent leur investissement ? Il me paraît difficile de parvenir à une situation esthétiquement satisfaisante dans un environnement disparate et vétuste : une école grisâtre qui n’a rien pour griser, une médiathèque verdâtre, une Miséricorde qui rappelle plus les rigueurs des couvents que leur miséricorde.

Venons-en à cette Miséricorde ! Peut-on imaginer un lieu plus apte à écarter la créativité ? Ce n’est pas en logeant une vache sur son toit (en hommage à Darius Milhaud ?) que l’on fera de ce lieu une école d’art et de communication avenante et efficiente. Ses ouvertures sont compatibles avec des logements en cellules ; mais le sont-elles avec des ateliers ? Aussi, le bâtiment pourrait être un modèle de maison de retraite ou de logement étudiant, ou pourquoi pas de mixité entre anciens et jeunes travailleurs. La proximité de la médiathèque, du marché et d’un nœud de réseau urbain serait un avantage marquant. Mais sera-t-il jamais un parangon d’architecture adaptée à une école d’art ?

En revanche, les élèves de l’E.S.A.C. peuvent s’accommoder d’une moindre proximité de la médiathèque. L’utilisation de la fibre optique permettrait d’ailleurs d’éviter bien des déplacements et quelques centaines de mètres ne devraient pas être rédhibitoires pour de jeunes artistes en herbe.

Tous les projets doivent être mesurés à l’aune de la réutilisation des surfaces libérées. De ce point de vue, la mainmise du musée des beaux-arts sur la totalité de la bibliothèque du square Lafond n’est peut-être pas opportune. Il est douteux qu’elle apporte un surplus d’activité touristique conséquent. En revanche, le partage avec une école des arts et de la communication de salles d’exposition dynamiserait ce lieu et lui apporterait un nouveau souffle. L’architecture commune plaide pour un tel rapprochement. Les finances publiques aussi.

Il est temps de se demander si l’aménagement de l’ancienne gare des tramways pour les archives municipales représente un succès ou un fiasco. Je crains que ce soit le second terme qui soit le bon (*). Outre le coût de l’ameublement révélé par le forum d’Alternatives Paloises, la situation à l’opposé des archives départementales dans la ville donne une telle présomption. N’aurait-il pas été plus sage d’envisager un échange avec la Maison des Communes qui jouxte les archives départementales ou une construction à proximité ?

Un bilan de cette opération et de bien d’autres s’impose.

Une réflexion sur les PPP (Partenariats Public-Privé) pourrait aussi être engagée et étendue aux partenariats Public-Associations. En particulier pour les opérations de rénovation. La réfection des chaussées de certaines rues du centre-ville reste une rénovation bien incomplète si les immeubles qui les bordent restent aussi mornes, et parfois délabrés. A-t-on oeuvré au soutien ou à la création d’associations de propriétaires qui faciliteraient la rénovation (et l’isolation) des immeubles en négociant avec des entreprises, en aplanissant les problèmes juridiques et techniques ? Dans un autre secteur, la pérennité des aménagements du quartier du Hameau ne serait-elle pas mieux assurée si une association de résidents la prenait en charge, en donnant des opportunités à des chômeurs du lieu (convenablement encadrés) plutôt qu’à de grandes entreprises sans lien local ? La même question se pose pour d’autres rénovations, comme la maison des jeunes de la rue Lamothe. Sans compter une externalisation de manifestations comme le Grand Prix automobile qui devrait être financées par ceux à qui elle profite. Que l’argent public reste au profit du public et non de quelques familles comme celles qui ont choisi l’E.I.S.T.I., et qu’il soit dépensé avec parcimonie, ou du moins avec mesure.

Henri 64

(*) En passant, rappelons l’origine du mot « fiasco ». Rossini, qui en a connu plus d’un à l’opéra, avait l’habitude de noyer sa déception au cabaret avec une fiasque de vin. Pour tenir sa mère au courant du succès ou de l’insuccès de la première, il envoyait un dessin d’une fiasque à sa mère lorsque l’échec était là.

En ce début d’année, formons le vœu que, comme pour Rossini, les échecs individuels et collectifs soient transformés en succès pétillants et réjouissants !


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Grands projets et Petites Pensées Prudentes
4 janvier 2012, par L’ OURS du Bois  

Bonjour Monsieur Henri J’ai lus avec intérêt (vous l’avez écrit pour cela) votre article mais si, dans l’ensemble,ils est correcte, j’y apporterai quelques remarques

Le projet de ligne de bus à haut niveau de service ..... Ce qui fera le succès d’un tel projet est sa fréquentation. Elle ne saurait faire un bond prodigieux du jour au lendemain. Si la fréquentation ne fait pas un bond prodigieux, ce sera l’échec, car non adopté par les utilisateur qui trouverons tous moyen de contournement Pour ce qui est des halles je doute du caractère prioritaire de l’opération, en dehors de la mise en sécurité et de la mise aux normes sanitaires. Ne serait-il pas normal de laisser aux commerçants un délai conséquent Certains des commerçants des halles sont vieillissant et, ne réinvestirons pas dans l’équipement d’un local fournis a vil prix . Et les annonces des élus( MLC) un engagement de revenir=un étal... pas un de plus. La mise aux normes est ultra prioritaire. Opérations sur plusieurs années....

Venons-en à cette Miséricorde !

Le bœuf de Darius Milhaud est aussi « in-traitable » que la vache.. ce bâtiment est en zone ZPPAUP (lien pour télécharger RP01_Introduction.pdf (Objet application/pdf) il est regrettable que ce qui doit s’appliquer au commun des habitants ne soit pas applicable aux édiles.

Une réflexion sur les PPP (Partenariats Public-Privé) pourrait aussi être engagée et étendue aux partenariats Public-Associations. .... A-t-on œuvré au soutien ou à la création d’associations de propriétaires

là, il existe des association de propriétaires qui sont des « conseils syndicaux » gérés par des syndic de copropriété. Et, il existe des lois , sur les obligation de ravalements... il n’y a qu’a les appliquer. Il est vrais que ,avec la désertification du centre ville (selon insee déficit de 1351 habitants dont 433 en centre ville....)

  • > Grands projets avec, enfin, une méthode
    4 janvier 2012, par Louis H  

    L’année 2012 commence avec une bonne surprise.

    La municipalité a lancé le 19 décembre un appel d’offre pour prestation intellectuelle, référence Pau 11/115, qui n’a pas été signalé me semble-t-il.

    Pourtant il y a de quoi être surpris tant ce titre est inattendu

    CONCEPTION D’UN ECO-QUARTIER A DOMINANTE ECONOMIQUE ET DE RECHERCHE dans le QUARTIER UNIVERSITE-TECHNOPOLE A PAU

    et encore plus avec la démarche annoncée, celle qui lance la réflexion d’urbanisme globale et l’ébauche d’une programmation pour 30 ans !

    Il est écrit textuellement :

    "un projet de développement à 30 ans à la fois dans le but de répondre aux besoins les plus immédiats, de questionner les besoins d’équipements ou programmes complémentaires et de prévoir les réserves foncières pour le moyen terme".
    Est-ce enfin le fruit de l’expérience, après 3 ans d’études variées empilées de façon peu compréhensible ? Est-ce la "re-découverte" d’une méthode devenue incontournable avec tous les doutes récemment révélés et ces « projets » mis en stand-by. En tout état de cause c’est une grande première à Pau.

    Pour juger voici un lien pour trouver le fichier complet (17 pages) http://dl.free.fr/gnQIqym04

    Une fois sur cette page d’accueil, on trouve à droite (petits caractères) les indications

    fichier CCTP.pdf

    taille 818 Ko

    Cliquer en-dessous sur le lien souligné "télécharger ce fichier".

    Pourvu que cette démarche soit profitable. Et à chacun d’apprécier ce début de changement.

  • > Grands projets avec, enfin, une méthode
    5 janvier 2012, par L’ OURS du Bois  
    Merci pour l’info. sauriez vous ou trouver le CCAP ? ( Cahier des charges administratives particulière) smiley

  • > Grands projets avec, enfin, une méthode
    5 janvier 2012, par Louis H  

    Il suffit de demander mon cher Ours !

    Voici un lien vers le document pdf éco-quartier CCAP . Les modalités d’ouverture sont les mêmes que pour le dossier des clauses techniques CCTP.

  • > Grands projets avec, enfin, une méthode
    5 janvier 2012, par L’ OURS du Bois  

    Merci, Louis H Vu, téléchargé ... et lu. smiley

    a relire avant d’en parler.

  • > Grands projets avec, enfin, une méthode
    5 janvier 2012, par L’ OURS du Bois  

    une explication pour cette "consultation" soit passée inaperçue

    http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do ?idArticle=LEGIARTI000006204320&cidTexte=LEGITEXT000005627819

  • > Grands projets avec, enfin, une méthode
    5 janvier 2012, par L’ OURS du Bois  
    cet appel d’offres n’ira pas au bout : le représentant légal n’est pas le même sur le CCAP et le CCTP encore un loupé ????

  • > Grands projets avec, enfin, une méthode
    6 janvier 2012, par peyo  

    cet appel d’offres n’ira pas au bout : le représentant légal n’est pas le même sur le CCAP et le CCTP encore un loupé ????

    Mais non, pas de risque qu’on mette en cause cet appel d’offre. Que ce soit MLC ou Lavignotte ils sont indubitablement représentants légaux de la ville, qui peuvent se "répartir les tâches" entre aspects d’urbanisme et ceux plus administratifs.

  • > Grands projets avec, enfin, une méthode
    7 janvier 2012, par L’ OURS du Bois  

    Un CCAP est une pièce intégrante et importante au marché...(la plus importante)

    regarder comment Madame Lérou Pourque s’arque boute a ce texte, malgré qu’il ne respecte pas les règlementations instauré par la même équipe(zone de protection pour les constructions.....)

    sa modification est toujours possible, et devient donc un autre appel d’offre et pas le même le fait que cela soit une procédure négociée ne change pas la valeur des pièces....

    pour le reste, il est bien sur agréable de voir a longue vue... enfin !!!!

  • > Grands projets avec, enfin, une méthode
    9 janvier 2012, par mael  

    Extrait du « règlement de consultation »...documents additionnels...informations complémentaires...

    7.1.2. Obtention sous forme dématérialisée

    En application de l’article 56 du Code des marchés publics, en complément des modalités classiques de déroulement de la consultation, les soumissionnaires ont la possibilité de télécharger des documents contractuels et documents additionnels dans leur intégralité et de répondre via le profil acheteur dont l’adresse Internet est www.achatpublic.com. S’ils le souhaitent, ils pourront prendre contact avec le 0. 892. 23. 21. 20 (0, 34c/min) tous les jours ouvrés de 9H00 à 19H00 pour bénéficier d’une assistance technique dans l’accomplissement de ces opérations. (...) Il est recommandé aux soumissionnaires souhaitant candidater de renseigner lors du téléchargement des documents, la raison sociale de l’entreprise, le nom de la personne physique téléchargeant les documents, une adresse électronique ainsi que le nom d’un correspondant afin de bénéficier, en tant que besoin, de toutes les informations complémentaires diffusées lors du déroulement de la présente consultation en particulier les éventuelles précisions. Il est précisé que le retrait des documents électroniques n’oblige pas le soumissionnaire à déposer électroniquement son offre.

    L’ours qui avait annulé tes AO et pourquoi ?

  • > Grands projets avec, enfin, une méthode
    9 janvier 2012, par L’ OURS du Bois  

    votre poste n’a rien a voir avec ce qui est dit antérieurement. il existe aussi et , depuis fort longtemps la signature électronique, enregistré au T.I compétent. des appels d’offres annulés l’ont été pour des incohérences entres les pièces écrites, CCTP et CCAP, entre autre.

    l’objet du marché, lui na pas été supprime, mas double tache pour les entreprises ayant répondus.

    et double dépenses, pour la "personne morale". Ici, le citoyen, par pouvoir délégué. ce qui représente peu, vu les budgets de fonctionnement...... un sous est un sous ! pour un retraité comme moi, c’est important(bien sur, et loin de là catastrophique..pas exagérer tout de même) là aussi, cette procédure semble, de régularisation.

  • > Grands projets avec, enfin, une méthode
    9 janvier 2012, par mael  

    Comprend pas grand-chose à votre post... Mon post reprend un article du règlement de la consultation, rien d’autre.

    Vous avez eu vous des AO annulés ou pas ?

  • > Grands projets avec, enfin, une méthode
    9 janvier 2012, par L’ OURS du Bois  
    relisez ma réponse !!!!! et après ??? vous me demanderez où et encore lequel(ou les) puis pourquoi, et bla bla. alors, OUI, ET plusieurs smiley smiley

  • > Grands projets avec, enfin, une méthode
    9 janvier 2012, par mael  

    relisez ma réponse !!!!!

    Bein je l’ai lu re-lu mais rien à faire c’est incompréhensible...

    OUI, ET plusieurs

    je ne vous crois pas mais alors pas du tout, qui vous a invalidé des AO, je n’aurais pasz de réponse parce que vous n’en avez pas, itou...

  • > Grands projets avec, enfin, une méthode
    6 janvier 2012, par mael  

    Il ira au bout, le maître d’ouvrage transmettra la modification des pièces du marché aux entreprises ayant retiré le dossier.

    Gaffe, au catastrophisme systématique !

  • > Grands projets avec, enfin, une méthode
    6 janvier 2012, par L’ OURS du Bois  

    si, ils lisent a@p oui.... sinon ??? vous leur direz ??????

    il n’est pas de faire du catastrophisme mais de constater que l’on ne fait pas attention a ce que l’on fait... pas les politiques dans ce cas mais les"techniciens" j’ai eut beaucoup de dossiers annulés pour moins que ça. la procédure est a reprendre.

  • > Grands projets avec, enfin, une méthode
    6 janvier 2012, par mael  

    Des dossiers de quoi ?

    C’est une micro-coquille, un loupé de copier-coller, on peut toujours corriger en cours d’appel d’offre les pièces.

    C’est du catastrophisme.

  • > Grands projets avec, enfin, une méthode
    6 janvier 2012, par L’ OURS du Bois  
    Mael a parlé... amen !!!!!

  • > Grands projets avec, enfin, une méthode
    7 janvier 2012, par L’ OURS du Bois  

    il y a bien sur d’autres ...... erreurs ?????

    mais déjà en signaler une me fait tomber le ciel sur la tête, alors, fins limiers, à vos loupes, et préparez vos gommes !!!

    bonne année a tous et merci a maximo, claudicus Péhache et autres qui, grasse a leurs remarques justifiées mon fait m’améliorer ;

    continuez smiley smiley smiley

  • > Grands projets avec, enfin, une méthode
    7 janvier 2012, par AK Pô  

    Nounours :

    bonne année a tous et merci a maximo, claudicus Péhache et autres qui, grasse a leurs remarques justifiées mon fait m’améliorer ;

    Ben, Nounours, tu me remercieras en décembre 2012, parce que question orthographe, je vais t’en faire faire, des dictées ! et ce n’est pas Open Office qui va corriger tes fausses touches de clavier, c’est le vilain AK Pô ! Gare à tes fesses, Bambino !

    Bon allez, cent rancune, hein !? et Bona añada, comme disent les ceusses d’Issy... smiley smiley

  • > Grands projets avec, enfin, une méthode
    7 janvier 2012, par Maximo  
    A ça, kestions hortographe de l’ours, meme mois j’ais démissioné depuit lontemgs smiley

  • > Grands projets avec, enfin, une méthode
    7 janvier 2012, par L’ OURS du Bois  
     smiley smiley smiley smiley smiley smiley

  • > Grands projets avec, enfin, une méthode
    8 janvier 2012, par claudiqus  
    Et pour que Maximo démissionne .... smiley

  • > Grands projets avec, enfin, une méthode
    8 janvier 2012, par Maximo  
     smiley smiley smiley

  • > Grands projets , petites pensées
    27 janvier 2012, par Louis H  

    Il y a env 3 semaines j’avais signalé ici un Appel d’offre pour une réflexion urbanistique concernant le quartier de l’université et son futur à 30 ans. Pour moi une nouveauté encourageante .

    Aujourd’hui déception sur une autre étude en cours : j’ai reçu le rapport qui va être le support pour la rénovation Halles/République. On retombe sur un brouet sans vision ; peu de chances qu’en émerge un "beau" projet.

    Ce document PDF en 13 pages

    Espace public Halles-Républiques, Documents d’orientations d’aménagement
    voici le lien http://dl.free.fr/m1cus1UiM et cliquer ensuite sur "télécharger ce fichier" (en petits caractères en haut à droite).

    A vous lire...

  • > Grands projets , petites pensées
    27 janvier 2012, par AK Pô  

    Merci Louis H pour ce lien. Je l’ai lu un peu en transversale, l’historique n’étant pas le présent actuel ( d’autant que l’historique ressemble aux multiples mutations de la cité, qui n’a rien d’esthéthique, juste un agglomérat d’immeubles disparates).

    Votre commentaire se terminant par : à vous lire, permettez moi de vous donner mon sentiment sommaire, ainsi qu’aux taiseux d’A&P, qui ne participent à ce forum qu’en fumant des pétards mouillés.

    Ce document n’est pas, comme vous le dites, un brouet, mais bel et bien une page blanche, dans toute sa diversité. Une plate logorrhée technocratique qui n’évoque ni n’envisage avec ne serait-ce qu’une moindre émotion, la réalité et l’impact sensoriel des habitants quant à ce lieu, à cette zone urbaine à laquelle tant de gens sont attachés, voire liés par leur quotidien. C’est froid. Demain, je relirai ce texte plus en détail, mais Pehache serait plus à même de le décortiquer, si besoin était.

    Cette ville est gérée par des paysans qui se jalousent les meilleures terres (electorales, cela va sans dire). Les technocrates et architectes venus de planètes supra urbaines sont leurs mentors et conseillers.

    Ce document (pour rire) est le désert des Tartares, dont la forteresse est gardée par des Tartarin(e)s béarnai(se)s.

    Vivement que Rêveur des villes nous offre son programme(*) ! smiley smiley

    (*) attendre lundi !

  • > Grands projets , petites pensées
    28 janvier 2012, par Maximo  
    si j’ai mal lu, rectifiez-moi : je ne vois dans ce pauvre texte qu’un plaidoyer bien grossier pour un aménagement dit urbain, en fait l’aménagement d’un espace public au bénéfice privé de quelques happy few de l’ESAC. Passées une dizaine de pages de blabla historique, il amène exclusivement à nous convaincre que l’espace devant l’école doit lui être consacré. Point final. Le reste ? N’existe pas. Et pourquoi ? A quel bénéfice collectif ? Rien, aucune réponse. Que faire de l’ensemble de l’espace, de cet espace pris à plus de 50 % par les places de stationnement ou les trémies de parkings etc. etc. ? RIEN. QUE DALLE ! Ce document, c’est le vide.

  • > Grands projets , petites pensées
    28 janvier 2012, par L’ OURS du Bois  

    une seule "chose" intéressante : la confirmation de ce que dit depuis de longs (très longs) jours

    c’est que la miséricorde est située en ZZAP, qui est une règle d’imposition de limites a la construction, et que la vache ne respecte pas smiley smiley smiley et aussi smiley smiley merci a louis H. pour ce lien

  • > Grands projets , petites pensées
    28 janvier 2012, par Contribuable Palois  

    LouisH, AK Pô, Maximo, Ours,

    les choses sont plus avancées.

    LouisH a communiqué le document dit d’orientation (sorti assez confidentiellement à l’automne). Et celui-ci sert de base( !) et est inclus dans l’ appel d’offre pour monter un contrat PPP Partenariat Public privé.

    Voici l’intitulé exact de l’appel d’offre (référence 12/07) lancé par la Ville

    Marché public de prestations intellectuelles

    Assistance à la ville de PAU pour le montage juridique et financier du projet de réhabilitation des Halles- République

    -  I-Rédaction du projet d’évaluation préalable pour la passation d’un contrat de P.P.P. en vue de la réhabilitation, la maintenance et l’exploitation des Halles de PAU.

    -  II-Etude de montages alternatifs au P.P.P.

    Le dossier complet des CCTP clauses techniques particulières est à charger sur MediaFire avec le lien suivant :

    http://www.mediafire.com/ ?x7pctxhb6a1bay8

    PS je vais décortiquer l’ensemble de cet AO durant le week-end ; éventuellement je mettrai en ligne d’autres pièces

  • > Grands projets , petites pensées
    28 janvier 2012, par L’ OURS du Bois  

    Cette décision a été unanimement adoptée par les Conseillers Municipaux le 16 Décembre 2010

    cette Phrase tirée du CCTP est éloquente

    sont ils tous coupables ????

    tout au long de l’année on a été promenés ( pour ne pas dire bananés.....) il y a quelques heures a peine, le projet était unique et globale sur le quartier....

    autrement, une première lecture ne fait que renforcer l’orientation du scenario Trois bis, qui a déjà été présenté en réunion publique

  • > Grands projets , petites pensées
    28 janvier 2012, par L’ OURS du Bois  

    il réflexion complémentaire.

    la multiplication des supports de diffusion des différents projets..... pour quelle raison ???? smiley smiley smiley suspicion légitime ? smiley smiley

  • > Grands projets , petites pensées
    28 janvier 2012, par Contribuable Palois  

    l’Ours,

    la multiplication des supports de diffusion

    je n’ai pas précisé l’origine des dossiers dont j’ai fourni une copie. Il s’agit d’extraits du dossier réglementaire officiel.

    On connait habituellement assez mal la publicité des appels à la concurrence, avec les avis très résumés qui paraissent dans la presse. Ici j’ai travaillé sur le DCE dossier de consultation des entreprises, le dossier que la ville est tenue de fournir ("marché public") aux soumissionnaires éventuels et je vous en ai extrait le CCTP intégral.

    Bonne lecture !

  • > Grands projets , petites pensées
    29 janvier 2012, par L’ OURS du Bois  
    merci de cette précision, et, bonne fin de semaine smiley smiley

  • > Grands projets , petites pensées
    31 janvier 2012, par L’ OURS du Bois  

    cette consultation est annoncée ce matin dans les pages "annonces" du journal de la ville, la république smiley smiley

    et consultable sur les pages agglo du site de l’agglo ?  smiley smiley

  • > Grands projets , petites pensées
    29 janvier 2012, par AK Pô  
    promenons-nous dans la jungle urbaine

    Plutôt que de passer l’après-midi à bouquiner le CCTP, je suis allé faire quelques photos rapides dans le secteur des halles. Car la plus grande gageure, à mes yeux, va être de parvenir à harmoniser ( ce qui est souhaitable et certainement souhaité) l’ensemble de ce bric-à-brac architectural qui compose cette zone urbaine. Je tire mon chapeau à celui ou celle qui y parviendra ! Pour ceux que ça intéresse, les photos sont làsmiley

  • > Grands projets et Petites Pensées Prudentes
    4 janvier 2012, par Rêveur des villes  

    on peut s’interroger sur l’opportunité de tout réaliser d’un seul coup, ou même de tout réaliser ce que les rêveurs des villes envisagent (par exemple le passage à une seule voie de la liaison entre la ville et l’autoroute).

    S’il y a une allusion à ce que j’aurais dit, tu te trompes. Je ne me suis jamais prononcé en faveur d’une 2x2 voies pour voiture qui se transformerait en une 1x1 pour voiture + 1x1 pour bus entre la ville et l’autoroute. Bien au contraire.

  • > Grands projets et Petites Pensées Prudentes
    4 janvier 2012, par Jean Paul Penot  
    Il est douteux que l’auteur de l’article ait voulu faire une allusion à un participant du forum. Il est probable qu’il visait plutôt le feu slogan "La vie révée des villes" détroné par le P.P.P.

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Pleure ô pays bien aimé
    Adage des gens de justice
    Thank you London 2012
    La mondialisation ? Une dynamique naturelle incontournable ?
    La mondialisation
    Questions
    L’abstention.
    Petit trou deviendra grand
    Démission ou renoncement
    Pau - « Semaine du développement durable »
    Tuerie de Toulouse : La dictature de l’immédiateté
    Réaction de B.A.P à l’article « et si B.A.P révisait (partiellement) ses objectifs »
    Expulsions locatives
    Obsolescence
    Et si BAP revisitait (partiellement) ses objectifs ?
    « Valeurs » ! Vous avez dit « valeurs » ? Comme c’est bizarre !
    Oui et non
    Un sociologue et l’occitan
    Le P.P.P. n’est pas toujours « Pau Portes des Pyrénées » !
    Parents : Vous êtes tous des assassins ???



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises