Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

France - Vivement le 1er janvier 2013 !

mardi 3 janvier 2012 par Bernard Boutin


Les combats qui vont s’engager, dès le premier janvier 2012, pour élire le nouveau Président de la République, puis ceux pour élire nos nouveaux représentants au Parlement, vont faire perdre un semestre précieux à notre nation menacée de lourds nuages.

L’Espagne vient de se doter de son nouveau Parlement et a aussitôt choisi parmi ses représentants son "Presidente del Gobierno" : Mariano Rajoy.

Les premières découvertes du nouveau gouvernement espagnol : un déficit public supérieur de 2% à ce qui était annoncé, des déficits des régions toujours plus profond, des villes endettées etc.

L’exécutif, à peine nommé, a pris des mesures "radicales" que ne peut pas prendre le gouvernement français en pleine campagne électorale : des hausses d’impôts généralisées pour 6,2 milliards d’euros, particulièrement fortes pour les hauts revenus (décision prise par une majorité de droite !), hausses des taxes sur les biens immobiliers, baisse immédiate de 8,9 milliards des dépenses publiques, blocage des salaires de la fonction publique, non remplacement des départs en retraite dans 90% des cas etc.

Ceci n’étant qu’un avant goût de l’objectif total de 36 milliards de baisse du déficit public que s’est donné le gouvernement Rajoy. La suite devrait venir avec la préparation des budgets 2012.

Si l’Espagne peut avancer vite, la France va devoir attendre un long semestre pour s’attaquer aux indispensables nouvelles mesures de diminution des dépenses publiques mais aussi de relance de l’économie.

Cela ne sera possible qu’une fois que le nouveau Parlement français aura été élu et qu’enfin nos pouvoirs exécutifs et législatifs se mettront à travailler sur le fond car d’ici là, nous n’aurons droit qu’à des exercices de démagogie qui "n’engageront que ceux qui veulent bien les entendre".

Les élections législatives françaises devraient se tenir théoriquement les 10 et 17 juin. Les six premiers mois de l’année 2012 seront à "passer à pertes et profits" dans un pays qui a grandement besoin de "leadership" et de vision.

Ce n’est que dans 6 mois que la France pourra enfin se remettre à la lourde tâche de reconquérir son triple AAA* !

- par Bernard Boutin

* A cet objectif, les lecteurs pourraient préférer celui de baisser régulièrement et rapidement le taux de chômage.

Crédit photo : http://www.les-crises.fr/article-sauver-le-aaa/


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> France - Vivement le 1er janvier 2013 !
3 janvier 2012, par Contribuable Palois  

Monsieur Boutin, votre chute me laisse pantois, car vous semblez disjoindre le taux de l’argent emprunté et notre quotidien franco-français

reconquérir son triple AAA* !

... A cet objectif, les lecteurs pourraient préférer celui de baisser régulièrement et rapidement le taux de chômage.

Triple A ou pas, toute l’économie ordinaire utilise du crédit .

Que le taux du crédit soit affiché ou qu’il soit sous-jacent, le crédit/la facilité de caisse/le découvert/le paiement à 30 jours/la garantie hypothécaire existent bel et bien et impliquent un coût qui se répercute.

Je ne sais d’ailleurs s’il existe un seul domaine (hormis le troc, et encore) qui s’abstienne d’un crédit réel ou implicite, dès lors qu’il y a un décalage dans le temps entre l’acquisition en amont de la chaîne et le paiement total et définitif.

Alors le crédit (qu’il soit dépendant de la notation de Moody’s ou pas) pèse sur notre société ordinaire. Et plus le taux du crédit sera bas et la quantité de crédit abondante, meilleures seront les chances d’un fonctionnement harmonieux.

Que ça dépende de nos institutions actuelles ou futures, je vous rejoins M Boutin . Mais ça dépend principalement et surtout du réalisme, loin des subterfuges et promesses irréalistes. Espérons ne pas revivre les "clignotants sont au vert" de Pierre Mauroy en 1982... suivi par 3 dévaluations pesant sur notre niveau de vie.

   
 
 
 
Les rubriques d’A@P
Citoyenneté
A compte d’auteurs
"Arpenteurs sans limites"
"Les sorties de Michou"
"Un samedi par semaine - tome 2"
"Un samedi par semaine - tome I"
Au ras du bitume
Enquêtes
Evasion
Maréchaussée Paloise
A@P.com
Courrier d’e-lecteurs
Hommes et femmes d’ici !
Opinion
Portraits, Entretiens
Tribune Libre
Humeurs
La Charte d’A@P
Le défouloir !
Les cartons
Les cartons mi-figues mi-raisins
Les cartons rouges
Les cartons verts
Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
Vu dans la presse
”Les Causeries d’A@P”
Détente
Loisirs
Spectacles
Economie
Aéroport Pau-Pyrénées
Enjeux
Enjeux environnementaux
Enjeux européens
Enjeux sociétaux
Grand Pau
Lescar
Billère
Gan
Gelos
Idron
Jurançon
La CDA Pau-Pyrénées
Lons
Point de vue
Grands projets
"LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
Nouveau complexe aquatique de Pau
Nouvelle voie routière Pau-Oloron
Nouvelles Halles de Pau
Pau
Du Côté des Quartiers
La vie
Une idée pour la ville
UPPA
Politique
Forums des Partis
Politique locale
Politique régionale et nationale
Territoires
Aragon
Béarn
Bigorre
Espagne
Europe, Monde
Pays Basque, Euskadi
Pyrénées
 
   
 
  Envoyer à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)



[ Imprimer cet article ]
 


 
Autres articles

Mille-feuille à la crème pépère
Mille milliards de sabords, allons-nous bientôt faire de la politique ?
Harlem, désir de morale ?
Immoralité, opacité, impunité
Décadence morale
Changeons de politiques !
Suivre son panache blanc ?
Mains propres
Non cumul : Martine Lignières Cassou et Nathalie Chabanne, les autruches béarnaises ?
Argent et politique : Dédicace à Messieurs Braud & Sango.
Non cumul des mandats : Pour un référendum, s’il le faut...
Dix-huit pour cent
Eloge de la lenteur
Désarroi des politiques.
Le changement c’est maintenant !
A l’Ouest rien de nouveau...
Cumul des mandats, faudra-t-il passer par un référendum ?
« Pacte », vous avez dit « Pacte » ?
C’est au pied du mur, que l’on voit le maçon...
Le Pen, Labarrère, un détail de l’histoire.



[ Haut ]
 

Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises