Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Sauvez Joffre

lundi 29 janvier 2007 par Elisabeth Poquet


Samedi matin 27 janvier, 10h du matin, je marche rue Maréchal Joffre, je marche dans une rue quasi-déserte, pas de passants, pas de voitures, devantures aux rideaux baissées dont certains annoncent une fermeture prochaine. Malaise.

Dialogue avec un commerçant : Ma question : « pourquoi cette étrange impression de ville morte ? » Sa réponse : « parce que la rue est effectivement en train de mourir. Pas de bus, pas de clientèle. Des commerces sont en train de fermer. Certains qui avaient devancé la désertion en s’ « expatriant » se félicitent aujourd’hui de leur départ. »

Consternation, cette rue Joffre riche en commerces indépendants, originaux et de qualité meurt à petit feu. Et l’on parle de revitaliser l’hyper centre ! Il faut faire quelque chose, et vite. Des mesures simples de signalisation, même provisoire, de signalisation claire et percutante, qui valorise en même temps les boutiques et leur prestigieux environnement. Une révision de la succession des arrêts de bus. Rien que cela redonnerait confiance.

La lutte contre une circulation automobile abusive a fait oublier toutes celles et ceux qui sont sans voiture et que la trop grande distance des arrêts de bus dissuade de venir rue Joffre. Cette rue doit demeurer une véritable artère porteuse d’un flux nourricier, faut-il encore qu’on ne l’étrangle pas.

Elisabeth Poquet, Piétonne

NDLR : source de la photo


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Sauvez Joffre
8 février 2007, par SYLVIE  
RUE JOFFRE QUEL AVENIR

est-il possible de contacter la mairie pour savoir ce qui sera prévu pour les réaménagements de la rue joffre, les délais... Merci si quelqu’un peut me renseigner.

  • > Sauvez Joffre
    8 février 2007, par Pierre Dubruchou  

    Vous pouvvez essayer le forum de la mairie :

    http://www.pau.fr/forums

  • > Sauvez Joffre
    10 février 2007, par bernard  
    sauvez joffre

    pour des reponses de normands ?

  • > Sauvez Joffre
    12 février 2007, par Pierre Dubruchou  
    Pour des questions telles que celles-ci, le forum de la ville est utile, et il y a souvent des réponses. D’ailleurs Sylvie en a obtenu une... qui vaut le détour.

  • > Sauvez Joffre
    13 février 2007, par Jerlau  

    on voit dans cette réponse de la Ville tout l’inconvénient qu’il y a pour une collecivité locale d’avoir des équipes et des services très fournis.

    Prenons le même problème dans un contexte où tous ces services seraient très réduits.

    La Mairie aurait passé un appel d’offre global. Elle serait restée dans un rôle de Maitre d’Ouvrage. Il y aurait oblgatoirement un plan d’ensemble (peut-être fait par un cabinet spécialisé). Le projet se serait enrichi des idées des uns et des autres.

    Aujourd’hui du fait de la structure de fonctionnement de la Ville, tout est mélangé. Le Maitre d’ouvrage est le maitre d’oeuvre. Le plan d’ensemble n’est pas nécessaire. On arrive à naviguer à vu.

    C’est un peu le drame à Pau. Tout le monde est compétent, mais les rôles ne sont pas bien répartis.

    Trop de service public tue le service public et pourtant le service d’urbanisme ne peut pas être incompétent.

  • > Sauvez Joffre
    29 janvier 2007, par pehache  

    La rue Joffre me semble souffrir de la désaffection générale des palois pour leur centre-ville. Sa position entre le quartier du château et la place Clémenceau devrait en faire tout naturellement un axe piétionnier privilégié.

    Des arrêts de bus trop éloignés ? Je ne suis pas convaincu par cette explication. Dans toute "grande" ville dotée d’un centre piétonnier on marche beaucoup. Et du pôle Bosquet à la rue Joffre il n’y a que 5-10mn à pied.

  • > Sauvez Joffre
    29 janvier 2007  

    Je ne suis pas convaincue non plus par les arrêts de bus trop éloignés.

    Par contre la rue est loin d’être attirante l’hiver, pas de soleil, un couloir courant d’air comme on les évite.

    De plus cette rue est considérée comme un itinéraire de transit entre verdun et le centre, lorsque cordeliers n’est pas privilégiée.

    Enfin le côté peu attrayant a un rapport certain avec les canettes de bière seringues et autres déjections, en particulier place reine marguerite. Et là pour une fois n’accusons pas les services du nettoiement, les poubelles sont légion.

    Attendons l’été la rue sera de nouveau arpentée par les touristes et les palois en quête de fraîcheur ou de sensations fortes.

  • > Sauvez Joffre
    29 janvier 2007, par Pierre  
    j’habite rue joffre depuis 10 ans et je constate la lente mais sure dégradation et agonie de cette rue. Les commerces changent plus vite que les saisons et les commerçants qui luttent pour péréniser leurs commerces sont de plus en plus désabusés. Les commerces de bouche de ce quartier ont quasiment disparus.Les trottoirs trop étroits dissuadent toute promenade en famille. L’état des trottoirs malgré le travail des agents de la municipalité est navrant. Que d’incivime ! Un bon point néanmoins les poubelles enterrées de la Place Reine Marguerite. Il faudrait généraliser ce système à la rue tout entière. Peut être aussi en faire une zone 30 semi-piétonne, élargir les trottoirs, harmoniser le revêtement et le mobilier urbain (comme à la rue abère..)rendre un peu plus d’espace aux piétons,végétaliser la Place Reine Marguerite, travailler à la réfection des façades par des incitations fiscales, faire en sorte que toutes et tous retrouvent du plaisir à flâner dans ce quartier si attachant.

  • > Sauvez Joffre
    30 janvier 2007, par pehache  

    Attachant est le mot qui convient. La rue Joffre fait (faisait ?) partie de ces rues "authentiques" de Pau, avec sa vie propre, bien loin du clinquant tape-à-l’oeil d’un nouveau palais des Pyrénées qui cherche à imiter les machins commerciaux de la périphérie ou d’un quartier du château certes mignon tout plein mais quelque part embaumé à destination des touristes.

    C’est une catastrophe de ne pas réussir à préserver l’ambiance de ce quartier. Avec le Hédas et la rue Tran de l’autre côté, il y aurait de quoi faire un ensemble de caractère... D’ailleurs un des problème de la rue Joffre ne serait-il pas que rien n’est prévu pour aménager et mettre en valeur le Hédas ?

  • > Sauvez Joffre
    4 février 2007, par alain  
    RUE JOFFRE

    je pense que la Municipalité engagera très rapidement une réfection complète de la rue Joffre parceque cette rue sera l’axe direct entre Foch/Clemenceau et le Château. Cher Pierre je partage votre analyse, je suis moi-même riverain de cette rue et de ce quartier que je trouve attachant comme vous. J’espère que nos élus travailleront en concertation avec les habitants et commerçants de la rue. C’est de la démocracie participative si chère à nos élus, mais si peu utilisée ! J’espère aussi que sera intégré le réaménagement du Hédas.

  • > Sauvez Joffre, et pas seulement
    29 janvier 2007  

    Nous constatons aujourd’hui, et il ne reste alors que polémique et coups fourrés, à quoi peut conduire une absence de vision globale du développement d’une ville.

    Sur plusieurs mandats, Pau a cru comme elle a pu, sans réelle cohérence d’ensemble. Quartiers pavillonnaires par-ci, zones industrielles par-là, avec au milieu quelques réalisations fortes, il faut le souligner- hôpital, Palais des congrès, Palais des sports, Zénith- et une rocade saturée.

    Comme il n’y avait pas justement cette vision d’ensemble, comme il semble qu’il n’y ait pas eu de projet qui sous-tende tout cela, certains équipements restent sous employés ou déficitaires, et cerise sur le gâteau, si l’on peut dire, on constate aujourd’hui la complète désorganisation du centre ville, tant sur le plan du logement, à relancer ou rénover, que du commerce, qui meurt dans beaucoup de rues, centre ville qui reste sale malgré tout, l’absence de plan de circulation cohérent, et un pôle bus, terme plus élégant que gare routière, au beau milieu !

    Et certains de rajouter : « que font les services municipaux ? », comme si c’était la faute des employés municipaux ! Réponse, ils font ce que ceux qui sont censés gérer leur disent de faire ! Normalement.

    Le premier travail de la prochaine équipe municipale sera en priorité de justement remettre à plat tout ça. D’abord des perspectives, des projets d’avenir, des projets économiques, culturels et sociaux, un plan de développement cohérent et concerté, nous sommes maintenant dans une communauté d’agglomération, une meilleure gestion des ressources de la ville, de ses impôts et de son budget mais aussi de ses services municipaux.

    C’est là aussi le rôle préparatoire de réunions de réflexion organisées par beaucoup d’associations hors des partis, ou avec eux, c’est selon. C’est la tâche que nous nous sommes fixés dans notre association CAP 2008, lors de nos rencontres régulières, passées et à venir.

    Rencontres où les contributions et idées des Palois feront aussi la richesse d’un projet bâti ensemble. Une élection ne doit pas se réduire à porter au pouvoir des femmes et des hommes, parce qu’ils sont de gauche ou de droite et qu’on vote par habitude pour son camp ; ou à défaut contre ceux qui n’en sont pas !

    Une élection devrait surtout permettre de choisir des femmes et hommes porteurs de projets réalistes et concrets, qui certes fassent aussi rêver, mais qui surtout apportent bien être et perspectives à l’ensemble de la population.

    Jacques CHARRIER, CAP 2008

  • > Sauvez Joffre, et pas seulement
    29 janvier 2007, par Saint-Just  

    Bonjour Monsieur Charrier, je suis content de vous relire dans ces colonnes. Votre analyse et votre constat sont toujours aussi pertinents. Toutefois, je m’étonne de la méthode ségolénienne que vous employez : "j’écoute, je concerte, j’échange, je fais participer ce qui pourrait avoir des idées,..." On dirait un entraineur d’une équipe qui attendrait que ses joueurs lui donnent les clés pour préparer et faire ses entrainements... smiley

    Nous sommes à quelques 500 jours de l’élection (si son terme n’est pas avancé...). N’est-il pas déjà trop tard pour cela ? Ne devriez-vous pas déjà être dans l’action et la proposition ? Imaginez que l’élection ait lieu en novembre.. ? Vous aviez lancé une "grande enquête", il y a... deux ans ? Et vos "1000 idées pour Pau" ?

    Allez, bon courage, je resterai à l’écoute, mais faites vite... Sincèrement,

  • > Sauvez Joffre, et pas seulement
    29 janvier 2007  

    Merci Monsieur Saint Just pour vos encouragements, ils donnent du tonus.

    Pour vous répondre, je dirai que même si comme notre illustre dame, nous écoutons, nous avons aussi quelques idées, et les élus qui nous aident et soutiennent nous ont beaucoup appris en 24 mois. Notre vision de Pau s’est enrichie.

    Mais le plus difficile, finalement, ce ne sera pas d’avoir un projet, mais de le rendre visible au plus grand nombre, pour recueillir l’adhésion d’une majorité de Palois. Nous nous y attacherons dans les prochaines semaines.

    On y croit.

    Avec le soutien de quelques amis, tout devient possible.

    Jacques CHARRIER.

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Avenue de Montardon.
    Pau - Déshérence du centre Bosquet
    Martine Lignières-Cassou ne présente pas ses voeux aux habitants de Pau Nord.
    Joffre : Bravo (avant les autres) à MLC
    Le 22 rue Lamothe
    Pau : Grands projets de rénovation immobilière
    Regards sur le « 14 JUILLET »
    Pau ville d’art et d’histoire
    Pau : atout cœur !
    PAU - Un petit aménagement à réaliser...
    Pau - Place Saint Louis de Gonzague, Place florentine ?
    PAU - Travaux rue des réparatrices.......
    Zone 30, zone de rencontre
    Pau - Pour qui sont ces panneaux, qui fleurissent la ville ?
    Journées du patrimoine, la Synagogue de Pau a ouvert ses portes
    Pau - Qui pour ouvrir le robinet ?
    PAU - Les palois sont-ils analphabètes ? ? ? . . . .
    La technostructure et le conseiller de quartier
    Ousse des Bois : le futur "Pôle Educatif et Culturel"
    Lettre à Madame Claudy LAGREZE



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises