Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Saragosse, Saragossa, Zaragoza : A y perdre la tête !

lundi 24 octobre 2011 par Jean Lafitte


Le 18 juillet dernier, sous le titre « Monsieur le Consul d’Espagne : Qu’en pensez-vous ? » et la signature de B. Boutin, A@P nous faisait découvrir 4 panneaux directionnels palois « où Saragosse, ville jumelle de Pau, est aussi affiché sous le “vocable” Saragossa !!! »

Déjà informé de la chose, j’y réagis en quelques mots, rendant compte de mes premières recherches sur la façon dont « les Béarnais de jadis écrivaient le nom de Zaragoza : vers 1325, “Saragosse” et un peu plus loin “Saragossa” dans l’explication de son nom par celui de César (Caesarea Augusta) ; et dans le livre des Syndics des États de Béarn entre 1490 et 1500, huit fois “Saragosse” et une fois “Saragossa” dans la mention d’une “sentencie diffinitive, dade en Saragossa” le 10 novembre 1496. »

Et j’ajoutais « j’ai travaillé toute la semaine sur l’histoire de l’écriture en -e ou -a en béarnais, de 1246 à 1900. Très instructif ! Si ça vous intéresse, on en reparlera. »

Eh bien c’est fait ! Deux mois de recherches étendues à l’ensemble gascon - le fameux triangle aquitain, entre Garonne, Pyrénées et Océan -, ont abouti à un document de 52 pages A4 que B. Boutin a pensé pouvoir mettre en ligne sur A@P.

En voici le résumé :
Dès avant 1200, l’écrit témoigne de prononciations en [œ], comme aujourd’hui encore dans la moitié ouest du Béarn et en Bas-Adour, mais aussi du maintien, bien plus tard qu’on ne le pense, de prononciations en [a] dans tout l’est, et pas seulement à Pontacq ou à Nay.

L’écrit montre aussi qu’en de nombreux lieux de l’est béarnais et gascon, les prononciations en [o] d’aujourd’hui ont dû être précédées d’une phase en [œ] insoupçonnée, au point que sa notation par e fut sentie, dès le XVIe s., comme une spécificité du gascon. Car bien qu’imprimés à Toulouse, les auteurs gascons de l’époque tenaient à leur particularité en face des Toulousains : ils n’auraient jamais écrit “Saragossa” !

Bonne lecture donc à tous ceux qui ne se contentent pas des idées reçues dans l’air du temps.

- par Jean Lafitte
 membre correspondant de l’Académie de Béarn

Documents liés
  LE DEVENIR DU -A FÉMININ EN GASCON ET BÉARNAIS
PDF - 1.1 Mo
  LOU XIVALIÈ FIDÈU
PDF - 76.2 ko
 

[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Saragosse, Saragossa, Zaragoza : A y perdre la tête !
24 octobre 2011, par Beltof  

Adishatz,

50 pages de plus pour relancer cette malheureuse guerre de clocher... Quelle est la bonne écriture. Les bretons, les basques et bien d’autres peuples se sont penché sur ce problème de leur côté. Je ne peux que vous conseiller de lire la page wikipedia sur le béarnais qui résume ce problème local : http://fr.wikipedia.org/wiki/B%C3%A9arnais Toujours est il que l’occitan normalisé a été choisi par les calendretas, la Région et les départements pour y être enseigné en tant qu’écriture. Le béarnais gardant sa spécificité et ces expressions intemporelles. Donc si l’occitan normalisé dit que c’est comme cela qui faut écrire Saragosse en Occitan Normalisé, c’est comme ca mais dites le comme bon vous semble smiley Après s’il y a une faute d’orthographe par raport à la graphie choisie, j’enttend l’occitan normalisé, c’est un autre soucis.

   
 
 
 
Les rubriques d’A@P
Citoyenneté
A compte d’auteurs
"Arpenteurs sans limites"
"Les sorties de Michou"
"Un samedi par semaine - tome 2"
"Un samedi par semaine - tome I"
Au ras du bitume
Enquêtes
Evasion
Maréchaussée Paloise
A@P.com
Courrier d’e-lecteurs
Hommes et femmes d’ici !
Opinion
Portraits, Entretiens
Tribune Libre
Humeurs
La Charte d’A@P
Le défouloir !
Les cartons
Les cartons mi-figues mi-raisins
Les cartons rouges
Les cartons verts
Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
Vu dans la presse
”Les Causeries d’A@P”
Détente
Loisirs
Spectacles
Economie
Aéroport Pau-Pyrénées
Enjeux
Enjeux environnementaux
Enjeux européens
Enjeux sociétaux
Grand Pau
Lescar
Billère
Gan
Gelos
Idron
Jurançon
La CDA Pau-Pyrénées
Lons
Point de vue
Grands projets
"LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
Nouveau complexe aquatique de Pau
Nouvelle voie routière Pau-Oloron
Nouvelles Halles de Pau
Pau
Du Côté des Quartiers
La vie
Une idée pour la ville
UPPA
Politique
Forums des Partis
Politique locale
Politique régionale et nationale
Territoires
Aragon
Béarn
Bigorre
Espagne
Europe, Monde
Pays Basque, Euskadi
Pyrénées
 
   
 
  Envoyer à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)



[ Imprimer cet article ]
 


 
Autres articles

Offre d’emploi
Alexandre - Il n’y a pas de mot
Je suis partout... un media à part
La boussole des politiques : Le pouvoir
Habemus Papam !
Réformer la France : Un travail de Titan
Stéphane Hessel : Mort d’un homme lumineux
Jaurès, m’entends-tu ?
Le couple Algérie France
Déjà demain !
Les "foreurs" et EELV pas prêts d’être d’accord
Circulation et protection des piétons et cyclistes à Pau...
Noël en famille
Gascogne, Béarn : 2013, 2033, deux anniversaires à célébrer ?
Béarn 2030 - Un scenario fiction de l’espérance : La situation en 2030
Béarn 2030 - Un scenario fiction de l’espérance : Le sursaut de 2013
Communauté d’agglomération Pau-Pyrénées - Quelle injustice !
Les Français sont-ils des ânes ?
Béarn - Paris : La Garbure et Louis Barthou
Les terriens n’ont rien compris



[ Haut ]
 

Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises