Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Aérer les halles

mercredi 31 janvier 2007 par Pierre Dubruchou


Nous, palois, ne nous en rendons pas (ou plus) forcément compte, mais même s’il n’est pas unique le marché des Halles reste quand même assez extraordinaire. Témoin les commentaires de nombreux visiteurs, français ou étrangers, admiratifs devant la diversité de produits proposés...

Ils sont moins admiratifs (euphémisme) de l’architecture du lieu et (surtout) de son état de délabrement, mais ne rouvrons pas ce débat. Le maire a récemment déclaré qu’il comptait renover les Halles, attendons de voir ce qu’il propose concrètement (ou mieux, proposons-lui des idées sur le sujet ?).

Mais en attendant une rénovation lourde, qui mettra sans doute plusieurs années à se réaliser, rien n’empêche de s’attaquer à quelques petits "détails" pour rendre plus convivial ce lieu.

Par exemple, avez-vous remarqué la difficulté qu’il y a à se déplacer entre les étals du carreau des paysans ? Deux personnes arrêtées suffisent à bloquer une allée. Or pour acheter il faut s’arrêter, n’est-ce pas ? Les personnes avec des poussettes ou des cabas à roulettes sont particulièrement ennuyées : elles ont du mal à se frayer un passage parmi la foule, et quand elles s’arrêtent elles gênent souvent le passage malgré elles... Le problème est particulièrement flagrant le samedi matin, moment de grande affluence, où il faut jouer des épaules pour circuler, encombrés que nous sommes de paniers et de sacs. Pénible... et pensons aux personnes qui ont passé l’âge de ce genre de sport !

SI vous avez déjà visité les halles de Tarbes -certes beaucoup plus modestes-, vous saurez que l’on peut faire mieux. Car la solution semble simple : redessiner le plan de disposition des étals pour donner plus de largeur aux allées. Bien sûr il y aurait moins d’emplacements d’étals, mais je ne suis pas sûr qu’il s’agisse là d’un véritable obstacle, car je crois n’avoir jamais vu tous les emplacements simultanément occupés sur le carreau.

Une solution toute simple et pas coûteuse pour faciliter la vie pratique et quotidienne des palois : qui se penchera dessus ?


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Aérer les halles
31 janvier 2007, par Jerlau  

C’est pas évident qu’il faille aérer les Halles. Je donne mon avis comme "enfant des halles", ayant connu cet édifice et le précédent les années 45 et les suivantes, et on peut dire que "le bordel précédent" était bien pire que celui d’aujourd’hui, mais que cela faisait partie du charme. Je connais pas de commerçants des années 50-70 qui ne regrettent pas l’ambiance de ces années là. La pagaille appelle la foule qui crée la pagaille.

C’est la foule qui fait le succès, on n’imagine pas les Halles, comme un Carrefour, un Auchan. On n’imagine pas le carreau des paysans sans gêne. C’est le marché, avec ses ordures et autres. Par contre une fois fini, cela est important qu’il soit nettoyé rapidement. C’était déjà le cas à l’époque de marché de gros au Halles. L’après midi c’était assez propre.

Refaire les Halles, cela ne me semble pas une priorité. Leur donner plus de forces oui. C’est l’accès par exemple qui est important. Favoriser la création de services, livraisons à domiciles, pourquoi pas des navettes gratuites entre les Halles et la Place de Verdun. Les commerçant sauraient peut-être les financer

Ce sont les services qui sont à développer pour que les commerces des Halles puissent mieux vivre, et faire vivre le Centre Ville. C’est le centre ville le plus animé aujourd’hui.

Je crois finalement que le batiment compte peu. Les Halles précédentes, simple batiment en bois, avaient plus de charme et c’est l’adjonction de bureaux administratifs qui a un peu tué l’endroit. Il y a eu trop de mélanges des genres. Mais pourquoi refaire aujourd’hui ?

Il faut d’abord développer avant de changer. C’est pas le "béton" qui changera les choses.

Avec le budget d’un nouveau batiment, on doit financer au moins un demi-siècle de navettes gratutes !

Pensons contenu avant de penser contenant ! Vielles histoires à Pau.

  • > Aérer les halles
    31 janvier 2007, par Jean-Denis Bégat  

    Jerlau, je crois que les choses ont un peu évoluées dans ce domaine également. S’il est courant d’entendre que "la pagaille attire la pagaille", et donc la vie, une atmosphère, une ambiance et donc du commerce, je crains que cette vision ne corresponde plus aux attentes de la majorité des clients. Et lorsque vous êtes commerçant, sans un positionnement de niche (désolé pour les termes techniques, mais Jerlau me comprend), c’est tout de même 51% des opinions des chalands qui font le succès ou non. D’ailleurs, si j’observe les hyper et supermarchés, aujourd’hui puissants sur le frais et l’alimentaire, les concepts, c’est à dire la mise en valeur des produits et l’ambiance recherchée pour faire "comme au marché traditionnel" sont obtenues dans un cadre organisé, propre, avec une décoration soignée. Du marketing au service de bons produits en fait. Peut-être que le carreau des producteurs (la polémique voudrait que je dise ici que beaucoup ne sont pas producteurs et d’autres s’approvisionnent en centrales d’achat...) doit conserver le cadre que vous décrivez. Les Halles, c’est à dire les étals, je suis plus sceptique. Si vous avez la chance d’aller visiter une fois les marchés V.Hugo ou Carme à Toulouse, les Halles au coeur de Montpellier ou de Rennes, vous constaterez que les batiments sont beaux, les emplacements lumineux, standardisés et personnalisés à la fois, et que l’unité et "l’ordre" règnent, dopés par le zeste de chacun et surtout le savoir faire des commerçants. Et les clients s’y bousculent.

    Oui, il faut une concertation (clients, commerçants, élus) sur des halles futures et re-construire du béton ou des galets, du bois, de l’ardoise... La mise en place de services viendra ensuite, à l’initiative des commerçants eux-mêmes, sans intervention "publique" (j’ai failli dire "divine"). En ce qui me concerne, le rôle d’une municipalité est de mettre en oeuvre l’outil dont les citoyens (clients et commerçants, mais aussi habitants ou touristes) ont besoin. C’est juste le cas ici. Et lorsque l’on sait que des subventions européennes existent sur le papier pour ces opérations, j’aimerais les voir se concrétiser au plus vite !

  • > Aérer les halles
    31 janvier 2007, par Jerlau  

    Les choses ont changé, certes. Mais ne vaut-il pas mieux investir dans le service ?

    Changer les murs aux Halles, c’est 2 à 3 ans de mauvaise installation. Il y a 30 ans, il y a déj eu le démangement des Halles Place de Verdun, pour refaire les Halles et construire celles qu’il y a actuellement. Cela a accéléré la perte d’activité des Halles.

    Aujourd’hui c’est le plus grand centre d’activité du centre ville. Les déplacer, c’est accentuer encore le manque d’activité du centre.

    Ne vaut-il pas mieux penser à susciter des services nouveaux que de continuer à penser "béton" ? A faciliter l’accès au Halles ?

    Il y a une solution autrement : la Médiathèque au dessus des Halles ! La nourriture du ventre et de l’esprit : une seule adresse. Mieux que la gare de Perpignan !

  • > Aérer les halles
    1 février 2007, par Pierre Dubruchou  

    Je pense qu’il faudra un de ces jours réhabiliter sérieusement les Halles. Peut-être même les reconstruire intégralement.

    Mais à la réflexion, ce n’est sans doute en effet pas le bon moment pour cela. Les travaux du centre ont déjà fait fuir beaucoup de monde, ce n’est peut-être pas le moment de perturber en plus l’activité des halles. Mieux vaudrait attendre quelques années, le temps que le centre retrouve une vraie vie.

    Mais à défaut d’une réhabilitation lourde, il faudrait quand même trouver le moyen de rendre les lieux plus propres et plus accueillants, et retaper/rénover le bâtiment par petites touches, sans déplacer l’activité. Ce qui est plus difficile...

  • > Aérer les halles
    1 février 2007, par Pierre Dubruchou  

    Holà, attention ! Je ne veux pas non plus que les Halles ressemblent à Auchan !

    Indépendamment du bâtiment qui est ce qu’il est, ma seule remarque concerne la difficulté de circuler sur le carreau des paysans : espacer les étals donnerait un peu d’air et y faire son marché serait encore plus agréable.

    La pagaille a son charme, certes, mais là il ne s’agit pas de pagaille : quand mes enfants étaient en poussette je ne mettais jamais les pieds sur le carreau avec eux : quand on l’a fait une fois on ne recommence pas, il est quasi impossible de circuler et on gêne tout le monde. Les personnes âgées avec des cabas à roulettes ont le même problème. J’ai fréquenté d’autres marché où on a la place pour circuler, et ils n’en étaient pas moins sympathiques...

  • > Aérer les halles
    1 février 2007, par Jerlau  

    Imaginons qu’aux Halles, il y ait une garderie pour enfants, avec jeux, style de ce qu’on trouve chez Mac Do ou chez Quick, imaginons qu’il y ait une navette pour les clients (colis, et autres, ..) jusqu’à la place de Verdun, cela pourrait rendre le site plus attractif.

    Les commerçants des Halles pourraient le faire seul et le financer, mais ce sont des indépendants ! Si la ville refait les Halles, les commerçants payeront en fait beaucoup plus. On le fera perdre un peu de leur force au lieu de chercher à les renforcer. C’est là que la ville pourrait faire des choix intéressants (favoriser le service au lieu de faire du béton). Mais on sait que le béton est plus rémunérateur. C’est plus tête de bois, c’est béton d’or. Le drame de notre démocratie béton !

  • > Aérer les halles
    1 février 2007, par Gabriel D.  
    Aérer les halles

    Les Halles par définition, cela grouille de bonnes choses et de vie. Tout à fait d’accord pour les suggestions qui facilitent la vie quand on va aux Halles : navettes, garderie. Il faut leur donner du charme. Les Halles de Pau c’est l’anti-grande distribution. Des commerçants accueillants, souriants. Des produits qui sentent bon la nature.

  • > Aérer les halles
    1 février 2007, par Seb Lapouge  

    Imaginons aussi un site internet où les gens pourraient faire leurs courses chez les commerçants des halles, sans se déplacer et se feraient livrer... Cela s’appelle O’Shop et c’est fait par Carrefour...

    Ok pour la garderie. Enfin, je ne sais pas si vous avez mesuré le temps que passent les gens aux halles, mais je ne sais pas si cela serait très utile... mais des haltes garderies un peu partout en ville pour faire ses courses tranquille, en général, c’est à réfléchir.

    Jerlau, la larme à l’oeil des commerçants qui devraient payer davantage une fois les halles refaites, vous connaissez le prix des loyers (on est plus proche de 300€...) et des charges annexes ? En terme de rentabilité, je vous conseille l’investissement. Sauf que la place est tellement bonne, que la rotation des commerces y est faible... Il y a donc une sacrée marge de manoeuvre. Faut pas non plus raconter n’importe quoi. smiley

  • > Aérer les halles
    2 février 2007, par Jerlau  

    je parlais des services par opposition au béton. Le politique est toujours très fort en béton quelle que soit l’étiquette : média, médiathèque ; ecolo, écolothèque ; internet, pianothèque ( à pau) ; halles, ça va finir en hallothèque ; il vaut mieux prendre 5% sur les murs que sur les petites jambes, c’est vrai mais il faudrait arrêter un peu ce petit jeu.

    Et essayons de mettre sur pied un plan services qui remette de la vie dans le centre ville.

    Ce serait aux commerçants de le faire. Mais ils sont individualistes, et s’ils ne l’étaient pas ils ne seraient pas commerçants. Et si la Mairie ne le fait pas, à quoi cela sert-il d’avoir une Mairie ?

  • > Aérer les halles
    20 mars 2007, par Alain Bonnin  
    Mon rêve pour les halles.

    "Béton" ce mot revient comme un leitmotiv.Par contre je n’ai pas vu les mots "lumière naturelle" "harmonie des materiaux" "énergies renouvelables"(solaire)"accessibilité aux handicapés" commodité de déchargement des marchandises".J’ai dû visiter plusieurs dizaines de halle dans ma vie.Celle de "Pau"pourrait montér sur un podium,celui de la "laideur".C’est pourtant la halle le coeur de la ville,une vitrine en quelque sorte.Pourquoi ne pas en créer une suffisament originale,innovante,à la mesure de notre ville.Ceci,nous permétrait d’éviter de revenir sur le sujet tout les 30ans.

  • > Aérer les halles
    2 février 2007, par pierre  
    bravo je suis tout à fait d’accord avec vous

  • > bon tuyau
    1 février 2007  
    il y a la librairie Poco A Poco spécialisée pour les enfants. Idéal le samedi matin quand on fait ses courses aux Halles.

  • > Aérer les Halles
    14 février 2007, par francine Dehail  
    Aérer les Halles

    Les internautes que j’ai lu(e)s ont beaucoup insisté sur la difficulté de circulation. Je l’imagine sans peine, mais je ne suis pas utilisatrice. Par contre, je suis sensible à l’aspect des Halles en plein centre ville. Il ne s’agit pas de les casser pour les remplacer -une fois de plus- par du béton, mais de réfléchir pour les relooker sans que cela pèse sur les impôts des commerçants qui souffrent déjà bien assez ! La ville rêvée n’a pas des Halles qui font rêver ou tout du moins ne me donne pas envie d’aller vers des légumes plus frais et des épices odorantes.

  • > Aérer les Halles
    14 février 2007  
    "...des commerçants qui souffrent déjà bien assez" ? En l’occurence, les commerçants des halles n’ont pas l’air de souffrir tant que cela. Et si les chiffres donnés par d’autres sont exacts, on peut même dire que la place est plutôt bonne !

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Les halles d’Arcachon, un exemple... à suivre.
    Mise au point des "2015 des Halles" suite aux propos d’Anne Bernard
    Collectif "Les 2015 des Halles" : La lettre ouverte à MLC, l’appel aux élus, la réaction d’Anne Bernard
    Nouvelles Halles de Pau : Repoussées à la prochaine mandature
    Jean de la Fontaine aux Ateliers de la Cité ce mercredi 15 février
    Pétition « les nouvelles Halles de Pau, on les habille comment ? » : La suite
    Une indéniable réussite. Pétition pour une "votation citoyenne" pour les nouvelles Halles de Pau.
    "Les Halles de Pau, on les habille comment ?" : Une pétition populiste ?
    Nouvelles Halles de Pau : Surtout être ambitieux !
    « Les nouvelles Halles de Pau, on les habille comment ? » - Retour sur un Point Presse !
    Spécial Pétition "les nouvelles Halles de Pau : On les habille comment ?"
    Spécial Pétition : Vox populi, vox Dei.
    Halles de Pau, ambiance.
    Halles de Pau : Pour un référendum populaire sur le projet architectural
    "Martine aux Halles"
    Halles d’ailleurs : Le "Merkatua La Ribera" de Bilbao
    Halles de Pau
    Halles de Pau : Bernard Salsé a (partiellement) raison !
    Pau Complexe de la République : A vendre magnifiques appartements de standing !
    LGV Béarn Bigorre : Les évaluations Poulit-De-Stampa en-deçà de la réalité !



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises