Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Les vœux d’A@P : De la Transparence, rien que de la Transparence.

jeudi 11 janvier 2007 par Bernard Boutin


Alternatives Paloises fait de la Transparence Municipale, sa priorité pour 2007.

André Labarrère disparu, une gestion moderne de notre ville est appelée par les palois. Les mots-clefs : participation, transparence, dialogue...

En absence de réponse, la municipalité s’expose en 2007 au « cinquième » pouvoir des « blogs » et, en 2008, à la sanction des urnes.

Souvenir : Le FiPau a été décortiqué grâce au net, la médiathèque combattue, toujours grâce au net. Avant tout le monde, A@P savait que le nouveau Maire venait de remplacer la récente voiture d’André Labarrère, par une nouvelle Peugeot 607 Prestige de 40476 euros. Gâchis, gâchis, gâchis...

Bref le net modifie la donne. Pour éviter qu’il ne fouine et n’épingle, il convient de devenir proactif et Transparent. Les pistes sont nombreuses. Il y a d’abord la place donnée aux commissions municipales et à l’opposition. Il y a ensuite la nécessaire consultation des palois sur les grands sujets. Il y a la façon d’informer les palois...

Rappel : À quel moment demande t-on l’avis aux palois, sur les choix qui engagent notre ville ? Où sont les instances consultatives ? Quel rôle est laissés aux socioprofessionnels, aux jeunes, aux parents, aux seniors, à « nos » immigrés ?

Un exemple : pas de débat public pour la Place Clemenceau ?

L’écoute devient une condition nécessaire, elle n’est cependant pas suffisante, il faudra aussi entendre et comprendre les palois. Ce ne sont pas des décisions actuelles de « cabinets » qui le permettront.

Souhaitons donc, pour 2007, que la Mairie lève le voile de la Transparence, les palois auront enfin l’impression que la ville est gérée avec eux et pour eux.

Bonne année à tous.

- par Bernard Boutin
pour les Animateurs d’Alternatives-Paloises


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Les vœux d’A@P : De la Transparence, rien que de la Transparence.
17 janvier 2007, par francine.dehail  
lES VOEUX DE L’A@P

Transparence est l’un des mots clefs de Ségolène Royal. Elle vient encore de le dire à propos de son imposition à l’ISF.

Souvent lorsque l’on clame sa transparence, c’est qu’il y a de l’opacité dans l’air.

Pour A@P, nulle doute qu’il s’agit de transparence transparente.

> Bonnes années 2007 à 2017 !
12 janvier 2007, par phica  

Bonne année 2007 à tous ! Et aussi pour les 10 ans à venir !

Les bonnes paroles ne font pas grand mal, mais manifestement quand on est élu on change de discours ... ! Alors la transparence, au Québec pas de problème, mais ici il faudrait éviter d’en parler.

Par ailleurs soyons sérieux, le bilan palois est lourdingue : finances à sec, plan de circulation ubuesque, on cherche désespérément les rues piétonnières, pas un brin d’herbe à l’horizon, trottoirs toujours crottoirs, rien de prévu pour les ados, etc.

Hier j’ai même vu un énorme bus faire demi-tour sur le bd Foch. Quelques badaux regardaient ça d’un air totalement incrédule. Nous en étions éberlués. Quant à se garer ... !

Il n’y a pas grand-chose d’attirant dans ce centre ville. Les grandes villes voisines (Tarbes, Bayonne, Bordeaux) ont nettement mieux réussi leur transformation. Mieux vaut acheter sur internet !

Alors faudra reparler de tout ça en 2017, et je suis peut-être optimiste !

  • > Bonnes années 2007 à 2017 !
    12 janvier 2007, par Bernard Boutin  
    Pouvez-vous nous donner des exemples de Transparence au Quebec ? Merci. Ici, on ne sait pas ce que c’est...

  • > Bonnes années 2007 à 2017 !
    12 janvier 2007, par phica  

    Bernard Boutin veut des exemples ? Il les connait mieux que moi, et me fait marcher !

    La transparence au Québec (j’ai cité ce pays parce qu’il est francophone, qu’il est très aisé de s’y rendre, et aussi parce que récemment notre équipe gouvernementale y a recherché des solutions ... introuvables chez nous ... parait’il), la transparence au Québec donc, c’est par exemple la mise sur la place publique des notes de frais des élus : transports, notes de restaurants, matériel informatique, frais téléphoniques, mise à disposition de voiture, avantages en nature, jardinier, etc, etc, tout quoi !

    Là-bas un élu démissionne pour une erreur de quelques centaines de dollars ... .

    Inutile de vous dire que les dépenses municipales sont examinées à la loupe par chaque habitant de la commune. Il y a bien sûr des gens plus pointus que d’autres, mais chacun vérifie et apporte sa contribution.

    Ici combien de français savent ce que coûte à la nation un sénateur-maire ou un député-maire cumulard ? C’est pourtant très facile à trouver sur internet.

    A travers le contrôle des dépenses, et le choix des investissements, il faut redonner le pouvoir aux habitants, d’une ville, d’un département. C’est ce qui manque dans ce pays tout entier. Je pense que ça limiterait les dépenses excessives, inutiles ou somptuaires, et permettrait d’orienter les actions dans le sens voulu par ceux qui vivent sur place.

    La question est aussi : comment faire pour en arriver là ? Il faudrait des décades de batailles et d’obstination tellement la vie publique est ici camouflée. Pouvoir révoquer les élus défaillants ? Pour cela il faudrait remettre à plat les statuts ... ... (voir aussi sur http://www.ifrap.org)

    Par exemple aussi, on voit en ce moment une campagne publicitaire du Conseil Général qui, dit’il, "soutient le ferroutage". C’est bien le minimum ! A qui va-t’on faire croire que cette campagne d’affichage est gratuite ? Ce qu’on veut ce ne sont pas de bonnes paroles, mais des actions. Par exemple on ferme définitivement la route du Somport aux poids-lourds. Ça ce serait clair !

    On n’est pas près d’y arriver ... et de toutes façons pour Pau ça me semble trop tard. De gros investissements ont été lancés, il faut les payer. La médiathèque ou le marché couvert peuvent attendre !

    Quant à un square convivial et ombragé, au centre ville, muni d’abris contre la pluie, un marchand de merguez et quelques ados croquants leurs sandwichs, et bien sûr les vieux du quartier prenant l’air au soleil avant de faire une partie, un coin sympa pour se reposer entre deux courses, ... là faut pas rêver !!

    Et puisque Matthieu citait cette merveilleuse ville de Montpellier (assez polluée quand même), le maire de Pau devrait manifestement aller y passer deux mois, à pieds et sans voiture.

    Bon, j’ai dépassé mon "temps de parole" des six prochains mois. A vous lire !

  • > Bonnes années 2007 à 2017 !
    12 janvier 2007, par Autochtone palois  

    Phica, merci pour les infos et les commentaires.

    Je note simplement une erreur qui peut amener à un conte-sens politique :

    ...on voit en ce moment une campagne publicitaire du Conseil Général qui, dit’il, "soutient le ferroutage". C’est bien le minimum ! A qui va-t’on faire croire que cette campagne d’affichage est gratuite ? Ce qu’on veut ce ne sont pas de bonnes paroles, mais des actions. Par exemple on ferme définitivement la route du Somport aux poids-lourds. Ça ce serait clair !

    Il ne s’agit pas du Conseil Général, mais du Conseil Régional. Le Conseil Général, avec son député-conseiller général Lassalle, "bien" connu des medias, est contre le ferroutage, contre la réouverture de la voie ferrée Pau-Oloron-Canfranc-Saragosse.

    Tout à fait d’accord pour exiger des comptes détaillés de leurs dépenses à nos chers élus.

  • > Bonnes années 2007 à 2017 !
    13 janvier 2007, par phica  

    Dérapage involontaire !

    C’est tout à fait exact, et merci pour la rectification !

  • > Bonnes années 2007 à 2017 !
    12 janvier 2007, par Jerlau  

    Phica,

    On a vraiment l’impression que la Ville s’est cassée : trop de travaux en même temps, pas adaptés, peu de vie en centre ville...cela semble un désastre qui sera difficile à réparer.

    Comment rectifier le tir ? On peut changer d’équipe municipale, mais il ne peut pas y avoir de miracle du jour au lendemain, vu la situation actuelle.

    Permettre à de nouvelles activités de créer de la vie en centre- ville ?

    Aujourd’hui il y a un certain reflux des "banlieues" vers les centre-villes (les vieux). La vie c’est le mélange des genres. Pourquoi ne pas créer des Fac en centre ville ? L’immeuble de la Poste pourrait être un point de départ. L’immeuble du Conseil Général pourrait se transformer en Fac.

    Dans les PLU, PLD de la Ville, on voit pas de réflexion de fond sur des principes de bases ( comment assurer une "vie de ville" ? Mélange de génération, ou séparation d’activités, de génération...

    Sans principes de bases clairs, ensuite on fait n’importe quoi à toute vitesse. D’où ce malaise qu’on peut ressentir à Pau.

    Les palois peuvent-ils encore s’intéresser à la Ville dans cette ambiance ?

  • > Bonnes années 2007 à 2017 !
    12 janvier 2007, par Matthieu  

    Les villes qui ont réussi leur adaptation et gagné leur revitallisation (par exemple Grenoble, montpellier, Lille, Nancy) avaient des édiles hors du commun (Dudebout, Fraîche, Maurois, Rossinot) qui ont écouté et se sont adjoint des urbanistes. Les plans de développement ont été discutés, exposés, remaniés jusqu’à trouver les compromis nécessaires.

    A Pau un roitelet autocrate consulte de façon confidentielle, expose SA vision, dénigre ceux qui posent les questions pertinentes, impose les modifications selon son bon plaisir, se documente au mieux auprès d’un gourou architecte ou d’un gourou en NTIC, pour finalement dire qu’il est entouré par des incapables lorsque ça ne fonctionne pas.

    Avez-vous entendu parler à Pau du PLAN D’URBANISME A 20 ANS ? Non, parce qu’il n’existe pas. Ailleurs c’est comme ça que ça fonctionne, avec une vision à long terme où les plans sont élaborés en sachant où on va. Connaisez-vous les idées du Maire sur la reconquête des rives du Gave et du quartier de la gare, le plan d’accueil des personnes agées en centre ville, le plan des parkings périphériques de délestage, le plan de maintien des petits commerces indépendants dans le centre et dans les zones d’habitats ?

    Accordons au Maire le crédit de croire qu’il est capable d’en élaborer, sous réserve de sortir de son autisme par rapport à ses administrés et aux associations qui portent les interrogations. Ce n’est certainement pas en "punissant les associations qui lui manquent de respect" comme il l’a déclaré à propos du Méliès et de Pau à Vélo qu’il montrera qu’il est un homme politique , et encore moins quand sa vision sa vision du travail en commun pour le développement de Pau se termine (voir son interview dans Sud-ouest du 12.1.2007) par l’affirmation "Je suis un socialiste discipliné... Cela dépendra des accords conclus sur le plan national".

  • > Les vœux d’A@P : De la Transparence, rien que de la Transparence.
    12 janvier 2007, par jean  

    Imaginez tous les gens vivant en paix, Peut-être la paix est-elle plus que le bonheur ?

    je souhaite à A@P une Année 2007 avec un peu plus de Je t’aime, tu t’aimes, on sème.

       
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Merci Alternatives Paloises, Adishatz Alternatives Pyrénées
    Adishatz Alternatives Pyrénées : S’inscrire au nouveau Forum d’A@P
    23 mars 2003 - 23 mars 2013 : Les 10 ans d’Alternatives Paloises
    Nouvel an : Les étrennes, la concierge et A@P
    A@P - Alternatives Paloises aujourd’hui, Alternatives Pyrénées demain
    Le mot du trésorier
    A@P : Envoi de la newsletter du 27 août 2012
    Nouveautés indicibles, évènements ineffables, sujets tabous
    "Adichat, Francés Bayrou, que-ns bat manca !"
    Forum d’A@P : Palmarès des Sirènes à Chanteloup les Vignes (du saigneur)
    Avis au forum d’Alternatives Paloises
    Démission au Conseil Municipal de Pau
    Alternatives Paloises : Orphelin d’un de ses "Pères fondateurs"
    Politique et Médias - Sale mec : ça pue !!!
    Bernard Boutin : Une voix "citoyenne" au Conseil Municipal de Pau
    L’Appel du 5 septembre
    A@P : Privilégier la qualité à la quantité
    Alternatives-Paloises.com : "Un site de fachos" ?
    Pau - Alternatives Paloises "en conclave" !
    27 mars 2003 - 27 mars 2011 : les 8 ans d’A@P



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises