Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Une première à Pau ( ?) : création d’un ensemble immobilier entièrement fermé

lundi 11 juillet 2011 par Albert de Surgy


Par suite d’un vote obtenu à la dernière assemblée générale de ses copropriétaires, la Résidence de France, située au quartier Trespoey, va se trouver prochainement, sauf objection de la Mairie, entièrement clôturée et fermée.

Alors que son territoire ne constitue nullement une zone d’insécurité caractérisée, la sorte de mise en cage qui en résultera pour ses habitants ainsi que les difficultés d’accès imposées à leurs visiteurs (quelques 250 noms à faire défiler à l’entrée sur une plaque interphone pour sonner chez le bon interlocuteur), a été acquise au nom d’un impérieux besoin de "protéger nos biens et nos personnes".

Tout individu extérieur s’introduisant de lui-même dans la résidence a été présenté comme un intrus potentiellement dangereux, empêchant les habitants de se sentir chez eux : personnes la traversant à pied pour aller faire leurs courses au supermarché Casino, jeunes risquant de la traverser dans quelques années pour se rendre à la piscine du stade nautique (décrits comme des "hordes de baigneurs plus ou moins bien intentionnés"), lycéens de Saint-Cricq s’y attardant pour manger un sandwich...

Un tel souci de sécurité n’aurait rien de suspect s’il ne s’agissait que de protéger l’accès au hall et à la cage d’escalier d’un immeuble d’habitation. Cependant la Résidence de France se compose de 18 bâtiments distincts construits au milieu d’un parc ouvrant au nord par deux entrées (5 et 7 avenue du Général de Gaulle) et au sud par une autre entrée (menant vers l’avenue Trespoey). Chacun de ces bâtiments, identifié par le nom d’une province, dispose déjà dans la plupart des cas, ou peut disposer, à sa propre entrée, d’un interphone. Elle est demeurée ouverte et traversable depuis sa création, en janvier 1965.

Le changement de nature qui va lui être imposé ne fera pas honneur à notre ville. Commencer à y céder ainsi à la mode des ensembles immobiliers fermés nous y révèle la montée en puissance d’une méfiance systématique à l’égard d’autrui, d’une tendance au repli sur soi et à l’isolement du reste de la population, caractéristique d’un lent pourrissement de la société française.


- par Albert de Surgy


Entrée de la Résidence de France rue Abbé Gaurier

Entrée de la Res., avenue Trespoey

La Res de France 7 ave Général de Gaulle

La Res de France 5 ave Gal de Gaulle

Passage vers Casino pour les Résidents

En venant de Casino il y a ce panneau

[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



Je verrais bien la même chose chose chez moi !
12 juillet 2011, par Newton  

J’attends le jour ou le syndic de la Résidence Newton (4 bâtiments d’une cinquantaine d’appartements chacun)prendra la même décision ! Combien de personnes par jours passent par là, pour se rendre à la fac, au Leclerc, au CGR, et maintenant au McDo ?? Et combien se sont mis à prendre les espaces verts pour des annexes de l’ile au sandwich et dudit fast food ? (cf les cartons et sacs papiers) Même un homme en mobylette passe tout les jours par le parking privé pour aller faire ses courses... Sans entrer dans le sécuritaire avec videosurveillance et tout le tralala, j’aimerais bien fermer notre cour...

Une propriété privée n’est pas un PARC PUBLIC
12 juillet 2011, par Chauve souris  
Résidence pas un parc public !

 smiley Il est insensé de présenter une PROPRIETE PRVIVEE comme étant un PARC PUBLIC, tel le Parc Beaumont, avec des photos attirantes à la clef ! Dans notre parc, il y a DES HABITATIONS avec DES GENS à l’intérieur, qui aspirent à plus de tranquillité. Une décision démocatique a été prise en AG, il faut la respecter. Merci de votre compréhension.

  • > Une propriété privée n’est pas un PARC PUBLIC
    12 juillet 2011, par AK Pô  
    Like a stupidity (docteur Feelgood)

    J’ai hâte de savoir quand, une fois la "résidence" entièrement close, nous sera offert, à nous, pauvres résidents de la république, une journée portes ouvertes, avec visite des 18 provinces strictement françaises, chacune ayant, pour l’occasion, son blason flottant au vent.

    Ces interventions de pipistrelle sont à mettre au compte d’une anti-criminalité si ridicule et stupide dans le fond (de la grotte) que c’en est à se tordre de rire !

    Si vous avez besoin d’un maçon pour vous faire un mur de cinq mètres de hauteur, n’hésitez pas à m’appeler. Je casse-croûterai à l’ombre de vos arbres qui mangent une bonne partie de vos soleils.

    Quant aux USA, il faudrait y aller avant d’en parler, Cher Buisson. La plupart des jardins sont sans aucune clôture ! Même les champs sont sans aucune haie, ni...buissons ! De quelle ségrégation parlez-vous ? La résidence est un microcosme où toutes les catégories sociales sont représentées.

    Sauf que derrière chaque vasistas, dans chaque tracteur John Deere, il y a un flingue à portée de main. Mais dehors, le gazon est nickel et la barrière en bois peinte de frais. Quant aux catégories sociales représentées...c’est vrai, les états-uniens ont tourné communistes depuis l’élection d’Obama.

    God bless America.

  • > Une première à Pau ( ?) : création d’un ensemble immobilier entièrement fermé
    12 juillet 2011, par Chauve souris  
    Nous ne sommes pas un parc public !

    Il est quand même insensé de présenter aux Palois notre résidence comme un PARC PUBLIC, avec photos alléchantes, dont nous les priverions ! Il y a des HABITATIONS dans ce parc, avec des HUMAINS dedans ! Il s’agit d’une PROPRIETE PRIVEE qui aspire à plus de calme et de tranquilité, est-ce un crime ? Merci de votre compréhension.

  • > Une première à Pau ( ?) : création d’un ensemble immobilier entièrement fermé
    12 juillet 2011, par l’ours du bois  
    de chauve qui peut, quand on vois ce qui est fait du parc beaumont, du parc lawrance , c’est pitoyable.. alors vous refusez les brebis de Martine ???? vous serez privés de dessert smiley smiley

  • > Une première à Pau ( ?) : création d’un ensemble immobilier entièrement fermé
    12 juillet 2011, par Bernard Boutin  

    Ayant traversé maintes et maintes fois la Résidence de France, je ne peux que regretter la décision de la fermer.

    C’est un havre de verdure et de tranquillité qui était apprécié par de nombreux palois.

    Les propriétaires ont à une large majorité décidé de fermer les lieux aux passants. Si ces derniers avaient été consultés, ils auraient largement été contre un tel projet.

    Dommage. Le replis sur soi n’a jamais été une avancée pour l’humanité.

    Bernard Boutin

  • > Une première à Pau ( ?) : création d’un ensemble immobilier entièrement fermé
    12 juillet 2011, par Chauve souris  
    Une résidence privée n’est pas un parc public

     smiley Cher M. Boutin, dites-nous où vous habitez et ayez l’amabilité de nous laisser pique niquer devant vos fenêtres à midi, laisser nos détritus, uriner sur vos haies, hurler en état d’ivresse une bonne centaine de fois par an, de jour comme en pleine nuit etc. Vous comprendrez mieux alors que le hâvre de tranquilité que vous regrettez de ne plus pouvoir traverser se transforme beaucoup trop souvent en parc public avec son cortège de dérives.

  • > Une première à Pau ( ?) : création d’un ensemble immobilier entièrement fermé
    12 juillet 2011, par Albert de Surgy  
    Chère "Chauve-Souris", ça devient du délire : depuis huit ans que j’habite la résidence, il est arrivé une seule fois que des pique-niqueurs s’installent derrière ma haie. Comme ils devenaient bruyants, quelqu’un leur a fait remarquer que ce n’était pas un parc public, qu’ils dérangeaient et deviaent quitter les lieux, ce qu’ils ont fait sans problème. N’exagérons donc pas des nuisances très modérées. Cordialement à vous

  • > Une première à Pau ( ?) : création d’un ensemble immobilier entièrement fermé
    13 juillet 2011, par PALOIS64  
     smiley Vous parlez de nuisances très modérées et de celles ci derrière votre haie, mais vous savez qu’il n’y a pas qu’autour de chez vous, cela se passe dans toute la Résidence, constamment, à tout heure du jour et de la nuit. Est-ce vous qui interpeller ces nuiseurs, apparemment non ! alors qui ? puisque vous parlez de "quelqu’un" et ce "quelqu’un" pensez vous qu’il n’en a pas assez de faire le "gendarme" car sans aucun doute qu’il doit avoir fort à faire dans la résidence. Et tant qu’elle ne sera pas fermée, les mêmes problèmes se poseront encore et encore et de plus en plus. Nous vivons dans un monde sans scrupule, sans respect de tout et de tout le monde. Mais peut être attendez-vous que votre appartement et votre jardin soient saccagés ? cela vous plairait-il ?

  • > Une première à Pau ( ?) : création d’un ensemble immobilier entièrement fermé
    13 juillet 2011, par résidente  
    Cher Albert vous parlez de délire mais vous vivez sur un nuage .Cela fait 20 ans que j’habite cette résidence et depuis 3 ans on note une dégradation plus que sensible des comportements ;une seule fois des pique-niqueurs !devant chez vous (côté jardin certainement), mais combien dans le parc ? vous oubliez les tags sous un porche,vous oubliez les etrons après le passage du casino, vous taisez les cambriolages(4 cette année)et les voitures dégradées .Votre mémoire vacille ;lorsqu’on se permet de lancer sur un site public un tel sujet on a au moins l’honnêteté de ne pas occulter la vérité.merci

  • > Une première à Pau ( ?) : création d’un ensemble immobilier entièrement fermé
    12 juillet 2011, par Ginseng  
    Leçon d’Humanité !

     smiley C’est gentil d’apprécier notre parc, mais il y a, à Pau, des parcs PUBLICS conçus pour les déambulations et jeux des palois alors que nous sommes une propriété PRIVEE. Est-ce si difficile à comprendre et à accepter ? Je ne sais pas si vous l’avez remarqué mais il y a DES HABITATIONS au milieu de ce parc...avec des HUMAINS dedans ! Merci de tenter de comprendre que nous aspirons à plus de tranquilité, que nous sommes dans notre lieu de vie et que nous refusons les leçons « d’Humanité » même de la part de gentils passants admiratifs, tels que vous.

  • > Une première à Pau ( ?) : création d’un ensemble immobilier entièrement fermé
    12 juillet 2011, par Maximo  

    Mais j’hallucine, là...BB, avez-vous réalisé ce que vous écrivez ? Consulter les passants ? Ah, ça, c’est sûr, ils auraient été contre. Mais à quel titre auraient-ils dû être consultés ? Au titre de violeur de propriété privée ? Repli sur soi ??? Mais voyons... Comme quelqu’un vous le dit, ouvrez votre belle propriété, BB, ouvrez votre piscine à tous les enfants de Trespoey, etc. etc.

    Car, ces passants, BB, qui apprécient tant ce havre de tranquillité et de verdure, l’entretiennent-ils ? Qui paye pour tondre la pelouse, élaguer les arbres, entretenir les chemins, pelouses massifs que les nombreux passages ne manquent pas d’altérer ? Je ne parle pas de dégradation, volontaires, n’est-ce pas ? Juste de l’usure due à l’usage paisible.

    Ni repliées sur elles-mêmes, ni armée du salut : ces personnes ont droit, tout bêtement et comme tout le monde d’être, chez elles, chez elles !

  • > Une première à Pau ( ?) : création d’un ensemble immobilier entièrement fermé
    13 juillet 2011, par Maximo  

    Je complète mon post précédent... On peut regretter leur décision mais pas leur jeter la pierre. On peut la comprendre. Comprendre qu’ils aient été obligés ou se soient crus obligés de clôturer leur résidence. Les questions sont pourquoi, est-ce une vraie nécessité et comment analyser (ce sera vite fait) les causes de cette décision.

    On pourrait espérer qu’un jour viendra où les conditions sociales seront réunies pour que les copropriétaires décident que leur clôture est devenue inutile....... smiley

  • > Une première à Pau ( ?) : création d’un ensemble immobilier entièrement fermé
    12 juillet 2011, par Chauve souris  
    Bafouer le droit à la propriété privée

     smiley Voilà comment on tente de bafouer une décision démocratique, prise par une large majorité de copropriétaires, par 37 789 voix pour, contre 17 656 opposants. Quel est ce procédé qui consiste à alerter les Palois sur les décisions prises par des propriétaires qui veulent seulement clore leur enceinte PRIVEE ?

    > Une première à Pau ( ?) : création d’un ensemble immobilier entièrement fermé
    12 juillet 2011, par REPOS  

    Enfin ! notre ville est en tête de l’innovation à lire M.Neron de Surgy.On rêve quand même en ce bas monde. Les résidences nouvelles sont fermées et les plus anciennes s’y mettent .Mais où vivez vous cher Monsieur ? Ah !c’est vrai Résidence de France ;vous n’en sortez jamais à vous lire .Je me souviens quand même d’un fait divers qui s’est déroulé il ya environ 10 ans dans cette même résidence( un pptaire las de voir son véhicule fracturé a voulu s’interposer face à ses voleurs ....résultat :gorge tranchée et handicap à vie suivi de menaces ) je vous laisse à vos réflexions d’une autre époque.

    > Une première à Pau ( ?) : création d’un ensemble immobilier entièrement fermé
    12 juillet 2011, par PALOIS64  

     smiley A Monsieur DE SURGY Etes vous bien sur de savoir tout ce qui se passe dans cette Résidence, et les conséquences qu’il peut y avoir quant aux intermédiaires qui y travaillent, à moins que vous ayez omis de signaler les problèmes. Il en est sans doute profitable que pour vous et rien que vous, vous ne pensez sans aucun doute aux autres résidents.En vous lisant, vous ne craignez donc pas pour votre bâtiment ! et pourtant, souvenez-vous ! La résidence sera fermée comme l’a décidé l’AG et comme d’autres l’ont été, cela ne date ni d’hier ni d’aujourd’hui

    > Une première à Pau ( ?) : création d’un ensemble immobilier entièrement fermé
    12 juillet 2011, par AK Pô  

    Souhaitons que le Petit Casino (supermarché)créera un accès direct aux gondoles depuis la résidence, avec parcours et paiement sécurisés. Il ne faudrait pas qu’ils mourussent de faim, nos petits confinés. smiley

    Le ridicule va finir par tuer, si on continue comme ça... smiley

    > Une première à Pau ( ?) : création d’un ensemble immobilier entièrement fermé
    11 juillet 2011  

    Et il risque d’y en avoir de plus en de plus de ces residences chateau-fort ,comme aux Etats-Unis on se protége des "predateurs " on vit entre-soi ,gens de bonne société avec poste de garde ,des rondes régulieres . Nouvelle forme de ségrégation ?

    Et si ça continue comme ça , vous verrez que l’on ne va pas tarder a remettre sur les rails la "COMMUNE LIBRE DU BUISSON " smiley

  • > Une première à Pau ( ?) : création d’un ensemble immobilier entièrement fermé
    12 juillet 2011, par Chauve souris  
    Dérive langagière

     smiley Encore cette dérive de langage qui consiste à parler de postes de garde et pourquoi pas de miradors ! Quant aux USA, il faudrait y aller avant d’en parler, Cher Buisson. La plupart des jardins sont sans aucune clôture ! Même les champs sont sans aucune haie, ni...buissons ! De quelle ségrégation parlez-vous ? La résidence est un microcosme où toutes les catégories sociales sont représentées.

  • > Une première à Pau ( ?) : création d’un ensemble immobilier entièrement fermé
    11 juillet 2011, par pehache  

    Ce ne sera pas la première résidence fermée qui existera sur Pau, loin de là. Simplement, celle-ci a été construite à une époque où on ne s’enfermait pas. Mais en gros toutes celles contruites depuis les années 80 sont fermées.

  • > Une première à Pau ( ?) : création d’un ensemble immobilier entièrement fermé
    11 juillet 2011, par Albert de Surgy  
    Quel est donc, à Pau, l’autre ensemble immobilier aussi vaste (18 bâtiments)qui se trouve entièrement fermé ?

  • > Une première à Pau ( ?) : création d’un ensemble immobilier entièrement fermé
    11 juillet 2011, par Louis H  

    M de Surgy,

    Une collectivité ne peut empiéter sur une propriété privée sauf si accord amiable ou expropriation judiciaire. Un passage ouvert au public serait possible (à condition que la configuration s’y préte) si la Ville de Pau se rendait propriétaire d’une surface traversant la Résidence pour en faire une allée . Mais le juge de l’expropriation imposerait probablement à la ville de payer des clôtures !

    En attendant ça reste une propriété privée. Qu’il y ait 1 batiment ou 18 ne modifie pas la question de fond.

    L’assemblée a décidé de modifier des règles de la copropriété. C’est son droit. Point final.

  • > Une première à Pau ( ?) : création d’un ensemble immobilier entièrement fermé
    11 juillet 2011, par l’ours du bois  

    il existe aussi les servitudes de passages

    et les droits trentenaires

    constructions de 1965 ???? smiley

  • > Une première à Pau ( ?) : création d’un ensemble immobilier entièrement fermé
    11 juillet 2011, par Ourson malhabile  

    C’est le grand mélange pour L’Ours

    Définition : une servitude de passage permet à un propriétaire d’accéder à son fonds enclavé ; pas à des promeneurs de pénétrer dans une propriété privée.

    Quant au droit trentenaire je crois qu’il faut démontrer avoir payé les impôts afférents pendant 30 ans !

  • > Une première à Pau ( ?) : création d’un ensemble immobilier entièrement fermé
    12 juillet 2011, par l’ours du bois  

    A petit "nounours" qui deviendra grand smiley et prendra ma place smiley smiley

    ce n’était en aucun cas une affirmation , mais un complément aus possibilités d’ouvertures. smiley

    pour le droit trentenaire, nul n’est besoins de rémunération au trésor publique.

    il suffit d’apporter le preuve ( ce n’est pas simple) que depuis trente ans, aucune interdiction n’ai été exercée. pose d’une barrière et interdit aux voitures ne concerne que les véhicules mais pas les piétons.

    pour le droit de passage, c’est autre chose, il suffit de consulter les actes notariés pour confirmation ; ’ un seul passage par an est suffisant.

    je ne sait , bien sur pas, si cela correspond a ce cas précis !!! a bientôt avec une tartine de confiture d’airelle ou un pot de miel smiley

  • > Une première à Pau ( ?) : création d’un ensemble immobilier entièrement fermé
    12 juillet 2011, par Ours hérissé  

    "un seul passage par an est suffisant" Autrement dit (selon L’Ours ?) : "tu n’avais qu’à cloturer ton champ, maintenant c’est trop tard !!!".

    L’interprétation est différente : le droit de passage vaut pour un propriétaire qui doit accéder à un fonds enclavé et qui utilise ce droit au moins une fois par an.

    L’Ours serait-il du genre révolutionnaire qui "écrit" des lois à la demande ?

    Référence

  • > Une première à Pau ( ?) : création d’un ensemble immobilier entièrement fermé
    12 juillet 2011, par l’ours du bois  

    Le droit de passage est une servitude et est régi par les articles 582 à 585-1 du Code civil.

    je ne fait pas les lois, encore une foi je n’affirme rien j’ouvre des pistes

    peut être révolutionnaire smiley smiley

    mais beaucoup ont été raccourcis smiley smiley

  • > Une première à Pau ( ?) : création d’un ensemble immobilier entièrement fermé
    11 juillet 2011, par pehache  
    Vous n’avez pas dit que ce serait le premier aussi vaste, mais le premier tout court.

  • > Une première à Pau ( ?) : création d’un ensemble immobilier entièrement fermé
    11 juillet 2011, par pehache  
    Par ailleurs il ne s’agit pas d’une "création", puisque le statut privé de cet ensemble et de ses voies de circulation existe vraisemblablement depuis son origine. Barrières et panneaux et montrent qu’on ne peut pas y circuler librement, en principe, même si à pied ou vélo on peut aisément passer.

  • > Une première à Pau ( ?) : création d’un ensemble immobilier entièrement fermé
    11 juillet 2011  

    ceux qui payent leurs charges et leurs impôts ont le droit de choisir comment gérer leur résidence. Si les occupants ont décidé de mettre une cloture ils ont probablement des raisons que M de Surgy ne donne pas clairement.

    La carence de la Ville à faire dans ce quartier une vraie voie piétonne accueillante de liaison Nord Sud ne donne pas droit à pouvoir traverser sans limite 24 heures sur 24 une propriété privée !

    Et surtout à la résidence de France quelle dissuasion ou contrôle possibles puisque la loi est stricte la Police n’a pas libre accès (sauf sur un flagrant délit) , ne peut y faire de ronde et doit jour et nuit rester strictement à l’extérieur  !

    > Une première à Pau ( ?) : création d’un ensemble immobilier entièrement fermé
    11 juillet 2011, par Michel des Lilas  

    Exemple typique et tellement ridicule de la paranoïa des tout petits propriétaires crispés dans leur petit monde. On espère bien que la Mairie va trouver les arguments pour interdire l’installation de ces dispositifs infâmes et totalement injustifiés qui feraient honte à notre bonne ville de Pau alors que jusqu’ici, au contraire, cet ensemble immobilier était une magnifique réussite.

  • > Une première à Pau ( ?) : création d’un ensemble immobilier entièrement fermé
    11 juillet 2011, par Maximo.  

    N’exagérons rien, Lilas. Dispositif injustifié, peut-être. De là à aller jusqu’à l’infamant... Quant au titre "une première à Pau, un ensemble immobilier entièrement fermé"...... mais, vous êtes déjà venu en ville, A. de Surgy ?

    Quant à l’argument massue, massif et mastoc qui revient régulièrement de faire "honte à notre bonne ville de Pau" c’est d’un ridicule accompli. La ville de Pau de fout totalement de ce que font les habitants de cette résidence. C’est pas son ouverture qui amenait le touriste en masse ni faisait l’ouverture du J.T.

    C’était ainsi avant ? Eh bien ce sera autrement désormais. On pouvait passer chez eux pour aller à la supérette ? Eh bien, ils ont envie d’être chez eux, c’est loufoque ? Ouvrez grand le portail de votre maison pour que les nombreux touristes que vous espérez puissent trouver à se loger à bon compte. Vous verrez : vous serez l’honneur de notre bonne ville de Pau, de notre belle région Aquitaine, de notre illustre nation, la France, vous serez l’honneur universel. Grâce à vous, Dieu ne détruira Sodome ni Gomorrhe. Mais Pau, peut-être...

  • > Une première à Pau ( ?) : création d’un ensemble immobilier entièrement fermé
    11 juillet 2011, par Peyo  

    à Michel des Lilas

    bien temps de vitupérer les propriétaires privés alors que les HLM de Pau mettent des clôtures sans que ça émeuve les foules.

    Et, à ce qu’on sait dans le même quartier, le parc Ridgway, le square Besson sont enclos et on ne les traverse qu’à certaines heures. Sans parler de Saint-Basil au statut spécial !

  • > Une première à Pau ( ?) : création d’un ensemble immobilier entièrement fermé
    12 juillet 2011, par Chauve souris  
    C’est celui qui dit qui est

     smiley De quelle paranoïa parlez-vous Cher Lilas ? Pourquoi nous traitez-vous de tout petits propriétaires crispés dans leur petit monde ??? Sachez que presque la moitié des logements de la résidence sont occupés par des locataires et que toutes les catégories sociales y sont représentées. Quant à la honte pour notre Bonne Ville de Pau, j’espère pour vous que tentez de faire de l’humour, sinon cela devient grave !

  • SG et Axa
    11 juillet 2011, par Arthur  

    L’histoire ne dit pas comment ils permettraient l’accès à la Société Générale et à Axa...

  • > SG et Axa
    11 juillet 2011, par Tire-sonnette  

    Arthur "comment ils permettraient l’accès à la Société Générale et à Axa..."

    Quel problème inattendu ! simplement l’adaptation de la commande d’ouvre-porte électrique. En 2011 c’est plus raffiné, et on l’appelle "portier électronique" , "video-portier", parce qu’on voit qui sonne avant de choisir d’ouvrir le portillon.

  • > SG et Axa
    12 juillet 2011, par Résidente  
    il faut assister aux AG cher Arthur et vous comprendrez comment la SG et AXA et les médecins pourront recevoir leur clients . Il est vrai que ce cher M.Neron de Surgy ne dit pas tout .....c’est ainsi plus simple de polémiquer. CORDIALEMENT

  • > SG et Axa
    13 juillet 2011, par Arthur  

    il faut assister aux AG cher Arthur et vous comprendrez comment la SG et AXA et les médecins pourront recevoir leur clients . Il est vrai que ce cher M.Neron de Surgy ne dit pas tout .....c’est ainsi plus simple de polémiquer. CORDIALEMENT

    N’étant pas résident, je ne peux assister aux AGs, ni en être informé.

    Peut-être pourriez-vous m’éclairer sur ce point, vous qui y assistâtes ?

    L’accès se fera-t-il par portier vidéo, comme évoqué ? Si oui, quels seront les critères pour ne pas se voir refouler ? Je n’ai pas l’air patibulaire, heureusement pour moi...

  • > SG et Axa
    13 juillet 2011, par l’ours du bois  

    pour pénétrer et traverser la copropriété, ce sera très simple smiley smiley

    sonner chez monsieur "Neron" dit Albert de Surgy, qui se fera un grand plaisir de vous ouvrir, jour et nuit , rien que pour em...r ses Voisins smiley smiley smiley

  • > SG et Axa
    13 juillet 2011, par résidente  
    Cher Lilas comme dans 90% des immeubles avec interphone ...en sonnant chez son destinataire et il n’a jamais été question de mettre en place un "portier video". C’est aussi simple que celà. Cordialement

  • > SG et Axa
    13 juillet 2011, par Arthur  

    Cher Lilas comme dans 90% des immeubles avec interphone ...en sonnant chez son destinataire et il n’a jamais été question de mettre en place un "portier video".

    Donc dans ce contexte la SG et Axa ouvriront à toute personne qui sonne sans distinction dans leurs heures d’ouverture, ou mettront en place le même système que certains médecins avec une ouverture automatique après sonnerie durant les heures d’ouverture, ce qui limite grandement l’intérêt d’investir dans la fermeture de la résidence.

    J’ai contacté le directeur de la SG qui m’a indiqué ne pas avoir de confirmation de la fermeture de la résidence. Ils n’avait donc pas d’information sur le moyen d’accès qui sera mis en oeuvre.

  • > SG et Axa
    13 juillet 2011, par résidente  
    aine

    Cher Arthur ce sont les pptaires de la SG qui assistaient à l’AG de la résidence.Aux dernières nouvelles la SG déménagerait (et c’est 1 décision prise bien antérieurement à la fermeture) pas trés loin d’ailleurs ! alors pourquoi tant d’acrimonie ?

  • > SG et Axa
    13 juillet 2011, par Arthur  

    Aux dernières nouvelles la SG déménagerait (et c’est 1 décision prise bien antérieurement à la fermeture) pas trés loin d’ailleurs ! alors pourquoi tant d’acrimonie ?

    Merci pour l’information quant à la SG.

    Pas d’acrimonie de mon côté, j’estime que vous faites ce que vous voulez de votre résidence. Je trouve juste dommage cette propension moderne à s’enfermer dans une illusion de sécurité (et la résidence de France n’est qu’un exemple parmi d’autres). Fermer la résidence ne réglera je pense pas les problèmes de vandalisme et de cambriolage, comme la vidéosurveillance ne réduit pas la délinquance.

    Je suis un peu triste pour les personnes qui ont voté contre et dont le cadre de vie va changer (et qui supporteront leur part du coût des travaux), mais c’est le jeu de la copropriété. C’est un peu pour ça que je préfère être locataire que participer à une copropriété.

    Si je me permettais d’intervenir, c’était surtout parce que la RF m’avait toujours paru sympathique (surtout gràce au concierge charmant et à ses oiseaux) et que j’y passe parfois pour aller à la banque, je me sentais "un peu" concerné. smiley

  • > ça existe déjà à Billère !
    25 juillet 2011, par gueule  
    Pau n’invente rien. Il y’a déjà des résidences "clôturées" du monde extérieur (forcément suspect) dont une à Billère du côté du cimetière Californie, au bout de la nouvelle rue qui a déprécié le bois d’Amour. C’est vrai que, là, c’était plus que nécessaire. Le voisinage des morts étant -par nature- angoissant pour ceux qui en ont peur... de la mort.

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Offre d’emploi
    Alexandre - Il n’y a pas de mot
    Je suis partout... un media à part
    La boussole des politiques : Le pouvoir
    Habemus Papam !
    Réformer la France : Un travail de Titan
    Stéphane Hessel : Mort d’un homme lumineux
    Jaurès, m’entends-tu ?
    Le couple Algérie France
    Déjà demain !
    Les "foreurs" et EELV pas prêts d’être d’accord
    Circulation et protection des piétons et cyclistes à Pau...
    Noël en famille
    Gascogne, Béarn : 2013, 2033, deux anniversaires à célébrer ?
    Béarn 2030 - Un scenario fiction de l’espérance : La situation en 2030
    Béarn 2030 - Un scenario fiction de l’espérance : Le sursaut de 2013
    Communauté d’agglomération Pau-Pyrénées - Quelle injustice !
    Les Français sont-ils des ânes ?
    Béarn - Paris : La Garbure et Louis Barthou
    Les terriens n’ont rien compris



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises