Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Une marelle géante

jeudi 11 janvier 2007


Sur le thème maintenant bien connu mais toujours autant d’actualité de la propreté douteuse du centre-ville, une lectrice nous fait parvenir le texte suivant, intitulé "Une marelle géante".

"Quelle ne fut pas notre surprise de participer à une marelle géante ce mardi 2 janvier après-midi, alors que nous nous rendions, mes petites et moi-même, à pied du quartier du Buisson au cinéma le Méliès ! L’idée aurait pu être plaisante (et peut-être serait-elle à retenir pour l’esplanade de la place Clémenceau), si ce n’est que le palet était ici une succession sans fin de crottes de chiens... et que d’amusant le jeu est très rapidement devenu éreintant.

Alors que la promenade aurait du être agréable, asséner ou entendre les semonces "Attention où vous marchez !" tous les trois pas s’est plutôt révélé pénible. Inciter les citadins à emprunter les transports publics vers le centre c’est bien, mais encore fraudait-il les encourager à se déplacer à pied en ville : je doute franchement que des trottoirs souillés les y incitent. Dommage de s’arrêter en chemin d’une telle politique urbaine.

Après avoir emprunté, entre autres, la rue Mathieu Lalanne, l’av. Foch, la rue Emile Guichené, la palme du troittoir la plus sale a finalement été décernée à cette dernière, même si la rue Mathieu Lalanne nous a semblé mériter une mention spéciale : encore si neuve et déjà si dégradée !!!

Allez éduquer de jeunes enfants après ça, les persuader du bien-fondé d’une bonne marche à travers la ville, le coeur léger le long des vitrines parmi les autres piétons, quand ils auront entendu tous les trois pas : "Attention où tu marches !". Car si le premier est toujours amical, difficile de l’être encore au 20ème et de ne pas laisser poindre plus qu’un léger agacement au 50ème !

Certes, la ville n’est pas à l’origine de ces incivilités et les subit au premier chef, mais devant le peu de progrès effectués par nos concitoyens possesseurs d’amis à quatre pattes, ne serait-il pas temps de verbaliser ou de faire payer les pollueurs (taxe sur les animaux domestiques en ville !) ?

par Virginie"

Note : dans Sud-Ouest du 11 janvier, Yves Uriéta annonce que la police municipale (prochainement en place) verbalisera les déjections canines. Il est grand temps en effet ! Souhaitons que cette volonté affichée résiste aux considérations électoralistes et que nous puissons lui adresser dans un an un carton vert pour avoir redressé une situation pour le moins glissante !


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Une marelle géante
12 janvier 2007, par Jean-Denis Bégat  

Bonjour Virginie,

Votre constat est celui de beaucoup de palois. La ville est souillée. Monsieur Labarrère nous disait que c’était un sujet sans fond que tous les maires de France abordaient lors des réunions de l’association des maires. Mais encore une fois, il y a ceux qui ne font rien, ceux qui constatent et ceux qui agissent.

J’ai moi aussi un (gros) chien et je ne me sépare jamais d’une petite poche noire (celles en couleur semblent disparaitre, et c’est tant mieux, vu leurs coûts de fabrication et l’usage qui en est fait...). Civisme, j’ai l’égo de le croire. Mais quand votre chien fait 2-3-4 fois en 1 heure, je n’ai pas envie d’avoir 2-3-4 poches sur moi. J’aspire donc à trouver des distributeurs à intervalles réguliers. Et des poubelles pour y jeter ces petites poches noires (et d’autres choses d’ailleurs). Et là, le bas blesse. Je circule beaucoup à pied en centre ville et le quadrillage des quartiers par des distributeurs et des poubelles est mal assuré.

Oui, il faut donc punir les incivilités. Mais j’aimerais aussi avoir la possibilité d’être civiquement responsable. Et sans les moyens municipaux... Comme dirait mon ami Saint- Just : combien de distributeurs s’offrent-on avec une 607 à 40000€ ?

  • > Une marelle géante
    12 janvier 2007, par René  
    Et pourquoi vous ne pouvez pas avoir 10 poches sur vous ? Lorsque vous partez faire des courses, vous avez bien 2 ou 3 billets de 10€, non ?

  • > Une marelle géante
    12 janvier 2007, par Jean-Denis Bégat  

    Bonjour, vous avez raison. Admettons que j’anticipe le sujet. Mais expliquez moi alors pourquoi il y a des distributeurs de billets à tous les carrefours ? N’est-ce pas cela aussi un Service Public qui vous facilite la vie ? Ou alors, ce n’est pas non plus à une Municipalité de traiter le problème des possesseurs de chien et donc de n’être pragmatiquement concernée que par la sanction ? On peut en discuter. Alors une municipalité ne s’occupe plus de la voirie parce que cela ne concerne que les automobilistes et tout le monde ne l’est pas. Idem pour les vélos. Idem pour les crèches, les écoles primaires, la culture,... Pourquoi le CCAS livre-t-il des repas aux personnes agées, alors que 100% de la population n’est pas concernée.

    Voilà un beau sujet qui rejoint celui des subventions aux associations. Quelles actions une Municipalité est-elle en devoir, en responsabilités, en volonté, de subventionner ou de financer ? Un beau sujet de campagne...

  • > Une marelle géante
    12 janvier 2007, par Le Tillous  

    Des contaventions par la future police municipale ? Voeu pieux !

    Du temps d’André Labarrère,si on avait une contravention par la Police nationale, il suffisait d’aller à la Mairie pour la faire sauter.Que voulez -vous cela faisait un électeur de plus : le clientélisme passait avant le civisme.

    Tout a tellement changé dans les moeurs paloises ? smiley

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Transparence ou Totalitarisme : il faut choisir !
    Jaurès ! Où es-tu ?
    Philosophie de comptoir.
    Ne mets pas tes pieds ...
    Drôle de gestion à Montardon
    Mais, tout le monde le fait !
    Madame la maire de Pau et le code de la route.
    Méditations estivales.
    Le ski nautique, thérapie anti-sinistrose
    Boycott !
    Réponse aux réactions des lecteurs.
    « Il n’y a qu’une douleur facile à supporter, c’est celle des autres »
    Conte de Noël, ou si l’Homme en blanc retrouvait sa jeunesse...
    Justice sociale et pouvoir de l’argent roi : pour répondre à Raymond Monédi
    La justice sociale, clé du bonheur de l’Humanité !
    La Poste
    Petites questions
    Ca sent les égouts.
    La cigale et la fourmi
    Retour sur les élections et sur le futur



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises