Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Le règne des monarques

dimanche 6 février 2005 par Elisabeth Poquet


Municipalités - Communautés d’agglomération

Palavas a quitté la Communauté d’agglomération de Montpellier et subit depuis les représailles de la part du Président Georges Frêche : transports en commun supprimés, poubelles retirées, etc. L’affaire tourne au mimodrame entre droite et gauche. Georges Frêche est “l’empereur”, “l’ogre”, “le Médicis teinté d’un Pic de la Mirandole”, “le Machiavel revu par Mao Tsé Tung” etc.. Du Moyen Age à la Renaissance, tout y passe. Pour souligner quoi ? Pour souligner la disparition du contre-pouvoir local.
L’affaire de Palavas est instructive sous l’angle des duels droite-gauche, et parce que le préfet s’en mêle - c’est son devoir - de l’opposition féodal-intendant mais surtout elle nous fait prendre conscience de pouvoirs exorbitants sans vrai contre-pouvoir.

Ce qui nous intéresse, nous palois et membres de la CDA, c’est ce qui vient de se passer à Pau. Madame Lydie Laborde, 3e adjointe a démissionné du Conseil municipal. S’étant opposée publiquement au maire, elle devait le faire. Si nous sommes choqués par cette démission, considérée comme la manifestation d’un pouvoir absolu, il faut savoir que le chef de la majorité municipale, à la fois chef de l’exécutif et du législatif, la loi le veut ainsi, a la liberté et même le devoir, de ne pas permettre à sa majorité d’écart à la ligne qu’il décide. Ce pouvoir absolu n’est qu’un exemple de l’exercice d’un pouvoir sans contre-pouvoir. Qu’on en juge : l’effectif du Conseil Municipal de Pau élu le 11 mars 2001 est de 49 membres : 40 pour la majorité, 9 pour l’opposition.

La question que tout le monde se pose, question récurrente à chaque décision municipale contestable : mais que fait l’opposition ? Je retourne la question : quelle opposition ? celle du conseil municipal de Pau ou celle de la CDA ?

Commençons par PAU : il y a deux oppositions minoritaires, celle des apparentés UDF-UMP et celle des écologistes. La première compte 6 élus, la seconde, 3. Elles font peu souvent front commun, cela va sans dire. Parlons de la première, puisque j’en fais partie. Passé l’amertume de l’échec électoral, chacun de ses membres est revenu à son métier, à sa famille, en faisant de son mieux pour surnager dans le flot de la majorité et pour respecter l’électorat qui lui a fait confiance. Comment ? En participant sans illusions aux décisions qui lui paraissent valables, sachant combien dérisoire et rarement utile est la portée de ce que ses membres peuvent proposer ou critiquer.

Pour l’heure, où est la presse qui pourrait nourrir ou souligner ses tentatives ? Une presse suffisamment autonome pour analyser les ressorts d’un pouvoir autocrate ? L’opposition jouit cependant d’un privilège remarquable : elle peut s’exprimer librement et longuement. Le budget est l’occasion quasi-rituelle d’affirmer les choix qu’elle aurait privilégiés et la méthode qu’elle aurait employée ... Cela ne va pas beaucoup plus loin, il faut bien l’admettre.
Mais direz-vous, à la CDA, ce n’est pas la même chose ! Si, malheureusement, même lorsque quelque maire entre en conflit avec le tout-puissant président de la CDA, cela va pas bien loin. Pau pèse beaucoup trop lourd dans la balance des voix et si son président a fait une petite place aux oppositions de son conseil municipal, le calcul a été fait pour que la manifestation d’une opposition puissante au sein de la CDA soit hautement improbable. Il faudrait du temps pour analyser la structure du pouvoir dans la CDA et comprendre ses incohérences et contradictions. Soyons conscients qu’aujourd’hui tout passe par la CDA et que le citoyen moyen est un tout petit pion sur un échiquier complexe où jouent roi, reine et fous, sans parler des cavaliers...

C’est pourquoi l’initiative de Bernard Boutin est au delà de l’utile et c’est pourquoi le travail remarquable qu’il accomplit en nous offrant l’espace de liberté d’Alternatives Paloises nous est si précieux...

- par Elisabeth Poquet


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



   
 
 
 
Les rubriques d’A@P
Citoyenneté
A compte d’auteurs
"Arpenteurs sans limites"
"Les sorties de Michou"
"Un samedi par semaine - tome 2"
"Un samedi par semaine - tome I"
Au ras du bitume
Enquêtes
Evasion
Maréchaussée Paloise
A@P.com
Courrier d’e-lecteurs
Hommes et femmes d’ici !
Opinion
Portraits, Entretiens
Tribune Libre
Humeurs
La Charte d’A@P
Le défouloir !
Les cartons
Les cartons mi-figues mi-raisins
Les cartons rouges
Les cartons verts
Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
Vu dans la presse
”Les Causeries d’A@P”
Détente
Loisirs
Spectacles
Economie
Aéroport Pau-Pyrénées
Enjeux
Enjeux environnementaux
Enjeux européens
Enjeux sociétaux
Grand Pau
Lescar
Billère
Gan
Gelos
Idron
Jurançon
La CDA Pau-Pyrénées
Lons
Point de vue
Grands projets
"LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
Nouveau complexe aquatique de Pau
Nouvelle voie routière Pau-Oloron
Nouvelles Halles de Pau
Pau
Du Côté des Quartiers
La vie
Une idée pour la ville
UPPA
Politique
Forums des Partis
Politique locale
Politique régionale et nationale
Territoires
Aragon
Béarn
Bigorre
Espagne
Europe, Monde
Pays Basque, Euskadi
Pyrénées
 
   
 
  Envoyer à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)



[ Imprimer cet article ]
 


 
Autres articles

Transparence ou Totalitarisme : il faut choisir !
Jaurès ! Où es-tu ?
Philosophie de comptoir.
Ne mets pas tes pieds ...
Drôle de gestion à Montardon
Mais, tout le monde le fait !
Madame la maire de Pau et le code de la route.
Méditations estivales.
Le ski nautique, thérapie anti-sinistrose
Boycott !
Réponse aux réactions des lecteurs.
« Il n’y a qu’une douleur facile à supporter, c’est celle des autres »
Conte de Noël, ou si l’Homme en blanc retrouvait sa jeunesse...
Justice sociale et pouvoir de l’argent roi : pour répondre à Raymond Monédi
La justice sociale, clé du bonheur de l’Humanité !
La Poste
Petites questions
Ca sent les égouts.
La cigale et la fourmi
Retour sur les élections et sur le futur



[ Haut ]
 

Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises