Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Jean-François Dutilh, un homme d’ici

lundi 7 mars 2011 par Carola


Peut-on rendre hommage sur A@P à un personnage dans l’ombre, qui a pourtant enchanté de lumière tous ceux qui le connaissaient sur le terroir du Jurançon par sa présence attentive, discrète, amicale et fidèle ?

Il s’agit de feu Jean-François Dutilh, dont j’apprends la disparition douloureusement aujourd’hui, un mois après qu’elle ait eu lieu, en m’inquiétant d’être sans nouvelles depuis plusieurs semaines. J’ai eu la chance de le croiser en arrivant à Pau en septembre 2009 et de tisser des liens par sa présence comme un superbe parrainage que je souhaite à d’autres de connaître un jour pour s’implanter en Béarn....

Je lui dois d’avoir appris à déguster le Jurançon et d’avoir fait connaissance avec un grand nombre d’orfèvres sur la route des vins. Je me rappelle de ses souvenirs d’enfance qu’il m’a contés, quand son père, négociant en vin à Salies-de-Béarn, l’emmenait en camionnette au lever du jour jusqu’aux vignobles du Jurançon pour mettre le vin en bouteille... Il nous laisse un magnifique livre sur le Jurançon co-réalisé avec Dominique Julien, photographe, aux éditions Gypaète. C’est un ouvrage habité par ceux qui sont nés et ont grandi dans ce terroir.

Je lui dois une visite guidée des chais lors des journées du Madiran en décembre dernier et la découverte des circuits économiques des vins du sud-ouest. Ce fut notre dernière journée ensemble. Je lui dois également la dégustation privilégiée d’un Pauillac 2005 sans étiquette, et l’appréciation de quelques vins de Bordeaux.

Il était aussi lecteur d’A@P et fut mon relecteur sur l’article que j’avais rédigé sur le parcours de quatre viticulteurs présents aux journées du CDIE au printemps 2010, en recherche de bio pour la culture de la vigne. Je lui dois aussi quelque connaissance géologique de la ligne de faille pyrénéenne, de ses massifs et du sous-sol des terroirs viticoles. C’était un auteur sur les chemins des Pyrénées que j’ai rencontré. Je lui dois également d’avoir eu vent des contenus du cursus de formation à l’écologie humaine à l’UPPA et d’avoir touché du doigt les coulisses du festival du film de montagne.

Je lui dois d’avoir connu Slow-food Béarn, quelque discussion avec le président d’Euralis, d’appréhender combien la vie des hommes, pour ceux qui sont nés dans le même bassin d’origine, les assigne à évoluer dans la diversité en se respectant malgré la route de chacun qui ne les réunit ensuite que dans l’ambivalence...

Je lui dois enfin d’avoir partagé, accompagné et pas forcément réalisé combien le compte à rebours a commencé dès lors qu’une tumeur au cerveau se déclare. Je lui dois d’avoir découvert quelques bonnes tables des restaurants palois durant une période de chimiothérapie où le désir de manger est parfois une gageure. Tous ces partages ont été exceptionnels d’intimité et d’authenticité. J’ai rencontré par ces détours un père de famille d’une infinie bienveillance envers les siens que je n’ai connus que par ses dires. On ne croit pas des fois que la vie va aussi vite à s’échapper d’un être. Puisé-je rendre ici un hommage des plus singuliers et des plus sincères à la chance d’avoir croisé une très belle âme sur ma route. Par toi, il me reste la lumière des vins de Jurançon à partager sans modération. Au revoir Jean-François.



- par Carola


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Jean-François Dutilh, un homme d’ici
7 mars 2011, par AK Pô  

Bel hommage, Carola. smiley l’ombre du soir, sur la tombe de cet homme, sera toujours dorée.

  • > Jean-François Dutilh, un homme d’ici
    7 mars 2011, par Hélène Lafon  
    Qu’ajouter au message d’AK Pô... Rien si ce n’est peut-être que j’espère, je souhaite avoir au moins un ami qui me rende un jour un tel hommage. Hélène

  • > Jean-François Dutilh, un homme d’ici
    26 avril 2011, par Stephanie de Bussierre  
    Je viens d’apprendre la disparition d’un cartographe discret et pourtant prolifique, devenu un ami au fil des années grâce à une collaboration professionnelle d’une grande qualité. Dans nos échanges permanents, j’ai su trouver un allié de taille à la fois remarquable dans ses réalisations cartographiques, à l’écoute de mes nombreuses requêtes parfois un peu folles, mais sans cesse créatif, calme et conciliant. Bouleversée par la nouvelle de sa mort, je voudrais témoigner ici, et en particulier à ses deux fils (que je remercie de me contacter), mon profond respect et ma profonde amitié pour leur père, avec lequel j’ai eu la chance de travailler et de créer une collection de beaux livres "lieux mythiques" : Routes mythiques et Mers mythiques remportent un franc succès grâce à ses superbes cartes, récompensées par la Société de Géographie qui a remis le prix Alphonse de Montherot en novembre 2010. Cher Jean François merci d’avoir été cette main divine pour réaliser des cartes magnifiques telles que je les imaginais et qui ont permis à ces livres de voir le jour.

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Henri Caillavet - Lui, peut-être, un des Hommes du XXe siècle ?
    Pau Oloron - Louis Barthou : Colloque pour le 150è anniversaire de sa naissance
    150 ans après, renaissance de Louis Barthou dans la mémoire des Béarnais
    Denys de Béchillon : Les Primaires, l’exercice du pouvoir, l’homo politicus, les indignés.
    Cédric Laprun
    La laïcité et André Comte-Sponville
    L’insécurité en question avec Philippe REY (partie 2)
    Le roman de la "passerelle fantôme" entre Pau et Gelos.
    Pau, ville de la révélation des Pyrénées
    Pascal BONIFACE, portrait en trois dimensions
    Bernard LACLAU-LACROUTS, homme de passions
    Mustapha Tahif à la conquête d’un « Word Guinness record »
    Le décés de Lydie LABORDE
    De petits pas
    Jean POULIT, l’enchanteur
    L’Aubisque en fauteuil roulant
    Pierre Saubot, homme d’engagement
    Rencontre : Un homme qui gagne à être connu, Gérard TREMEGE, Maire de Tarbes
    Thierry Berit-Debat : Un homme de défis !
    Roland Garros 2008 : merci Jérémy Chardy



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises