Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Faisons Pau neuve !

lundi 17 janvier 2011 par Pâle Oie


La réunion de ce lundi 10 janvier au Théâtre Saragosse organisée par la député-maire de Pau avait un petit fumet de réunion pré-électorale, avant le scrutin des cantonales qui sera sans doute assez disputé. Le franc-parler de Mme Lignières-Cassou sera-t-il payant ? C’est ce que l’on peut se demander tant son propos a été direct. Jugez-en : « On va continuer à empoisonner l’existence des automobilistes en centre-ville ! »

Tout un programme ! Qui pourra l’accuser de pratiquer la langue de bois ? Pourtant, la réunion avait tout à fait l’allure d’une réunion propre à attirer l’électeur : une première partie consacrée au catalogue de mesures du plan « Faisons Pau neuve », suivie d’une seconde partie consacrée aux questions des auditeurs ayant pour but de montrer que notre maire est à l’écoute des administrés. Du classique, à part les projections sur grand écran et les feuillets distribués à l’entrée. Il serait dommage de ne retenir de la soirée que cette sortie, textuellement rapportée plus haut. Car qui ne souscrirait aux quatre objectifs de ce plan de 200 millions d’euros sur 6 ans ?

1) Renouveler notre cadre de vie : rendre la ville plus belle, plus pratique, plus confortable, en un mot la rendre plus agréable. L’énumération des mesures est longue : 10 M d’euros par an pour la rénovation ou l’aménagement de la voirie, des efforts pour la rénovation des écoles, des équipements sportifs et de l’éclairage, des réalisation de nouveaux « lieux de vie » : médiathèque André Labarrère, ESAC, pôle éducatif et culturel du Hameau, crèche Mosaïque, Maison de la Montagne, Ferme du goût , Espace Lydie Laborde, Ecole Coudères...

2) Développer un habitat rénové et plus attractif : alors que Pau a perdu 6000 habitants dans les années 90, puis les a regagnés, il s’agit de créer 821 logements, 150 places de stationnement résidentiel, 11.000 m2 de locaux commerciaux réhabilités.

3) Réhabiliter notre patrimoine : « élagage » des arbres gênant la vue depuis le Bd des Pyrénées, éclairage du château (qui sera repris), rénovation de la chapelle de la Persévérance et demain la réfection (en zinc) des tours de Saint Jacques, la rénovation de la Miséricorde...

4) Se déplacer autrement : rétrécir la place de la voiture dans la ville, développer de nouveaux modes comme IDELIS, IDEcycle, IDElib, Coxitis. C’est au cours des questions, souvent très localisées, et très ponctuelles que l’exclamation rapportée plus haut trouve sa place. La justification n’est pas nouvelle et le mouvement est partagé par de nombreuses villes. Mais l’expression risque de tinter aux oreilles des palois, car MLC enfonce le clou pour ceux qui n’auraient pas bien entendu : « les oreillettes » (ces obstacles qu’il faut contourner) sont là pour ça (restreindre la circulation et le stationnement).

Dans ce programme à 200 M d’euros, on ne trouve pas place à une seule mesure pour renforcer l’activité économique. Il est vrai qu’il s’agissait de peau, pas de chair...

- par Pâle Oie


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



"la mairie envisage d’installer des brebis pour tondre en ville"
26 janvier 2011, par Contribuable Palois  

Ce titre "la mairie envisage d’installer des brebis pour tondre en ville" est celui donné par La République, le journal local bien introduit à la mairie, pour annoncer le programme du Conseil municipal du 28 janvier.
A Pau certains disaient récemment que « la ville bougeait enfin ». D’autres, moins naïfs, avaient retenus deux signes caractéristiques de la gestion Cap et Cœur "je parle puis je fais si ça ne me gêne pas trop" :

1) à Pau, sur les Conseils de quartiers mis prestement au magasin des accessoires : « Ce n’était pas dans la culture de la maison. Les conseils ont fait des propositions, mais les services n’étaient pas organisés derrière pour les mettre en oeuvre. » (Mme Lignières Cassou, députée-maire-présidente, rapporté dans La République du 4 janvier ) . Comme quoi la loi existe (depuis 2003 !) mais on attend un audit pour le printemps 2011 afin de savoir comment faire ... sans donner trop d’espoirs,

2) sur les parkings relais en liaison avec les bus « ce n’est pas une urgence, ceux qui veulent jouer le jeu trouvent à se garer » (A Duchateau, 1er adjoint).

La municipalité semble poursuivre impassible, pour ne pas dire autiste. Pensez-vous que j’exagère ? En voici des exemples concrets :
-   conseil municipal du 28 janvier, l’ordre du jour résumé est affiché mais uniquement les titres, pas les informations complémentaires comme la Note de Presse permettant de savoir ce qui sera discuté effectivement. Espérons que les Conseillers ont reçu à l’avance les documents (en particulier le projet de budget à quand même 161 millions d’euros (soit 1,046 milliard de francs), les propositions d’attribution de subventions aux associations (pour plus de 15 millions d’euros), le patrimoine immobilier, les autorisations de programme, etc) pour pouvoir les étudier avant de passer au vote. Les citoyens qui voudraient se renseigner n’ont rien trouvé sur pau.fr à 18h30 ce mercredi 26 janvier. Ces citoyens attentifs se rabattront sur les informations données par La République du 25, sous le titre « la mairie envisage d’installer des brebis pour tondre en ville »(sic)
-   il avait été annoncé début 2010 une réflexion sur les relations avec les associations subventionnées. Aucune communication sur ce sujet important. Mais on a découvert qu’il y avait maintenant 127 personnes à la Direction de la vie associative de la mairie et que de nouveaux bâtiments municipaux allaient être réhabilités pour être affectés aux associations (2 millions d’euros pour une Maison des associations supplémentaire, 300.000 euros pour adapter Les Allées aux associations, sans oublier Lafon pour les Jeunes ?)
-   Cap et Cœur annonçait la transparence. En fait les explications didactiques destinées au contribuable de base sur le budget ne sont toujours pas diffusées (M Lavignotte a dit « c’est trop complexe ») et le peu qui existait a disparu du site pau.fr début 2010 (par exemple les marchés aux entreprises, avec leurs millions d’euros attribués au cours de l’exercice fiscal 2009, en attendant de savoir qui a reçu la manne municipale en 2010)
-   Les subventions aux associations loi 1901 sont attribuées sans qu’un minimum d’explications soient données aux citoyens. Aucun compte-rendu n’est fait au public pour expliquer la bonne( ?) utilisation qui en a été faite. Or rien ne justifie (hormis le domaine social, et encore) ce secret si lourdement maintenu. Pourquoi ne nous explique-t-on pas ‘en gros’ à quoi servent les 627.500 euros de Francas, les 2,5 millions (uniquement pour la part municipale) des centres sociaux et des MJC et les 180.000 euros de LéoLagrange-Sud-Ouest (à ne pas confondre avec Léo Lagrange-Pau), les 260.000 euros de l’Office des sports... S’il s’agit de délégations de service public octroyées par la ville normalement il faudrait dire pourquoi, à défaut de faire des appels d’offre...

Enfin que tout ça ne gâche pas trop ce début d’année, chers lecteurs de A@P . La Direction communication est en place au Cabinet de la maire. Elle a gonflé ses effectifs ; attendons les réponses pour les prochains jours. Un doute à avoir ?

  • > "la mairie envisage d’installer des brebis pour tondre en ville"
    27 janvier 2011, par L’ OURS du Bois  

    "la mairie envisage d’installer des brebis pour tondre en ville"

    OUF !!!, on a eu chaud elle aurais put mettre les palois ;; ; tirées au sort pour brouter l’herbe comme des moutons

    Hier au soir, dernière réunion publique un grand changement par rapport a la première, le logo P.P.P. figure sur les commu....niqués remis aux nombreux( pour une fois salle comble) et studieux palois. ne nombreuses questions... sur les crottes de chien, les poubelles ;; ;mais rien, le vide ( le néant appel le néant) sur l’aménagement du centre ville ; aucun contradicteur dans la salle, nous attendions les frères "bernard’s" pour mettre une petite animation que" nib"

    une seule ombre au tableau, l’annonce du décès d’un salarié communal condoléances a la famille

  • > "la mairie envisage d’installer des brebis pour tondre en ville"
    27 janvier 2011, par Louis H  

    CP ne se lasse pas de relever ces manquements. Bon courage !

    Une info de taille, pour moi, ces "127 agents à la Direction de la vie associative", ça signifie donc qu’en plus des 15 millions de subventions accordées aux associations 1901 il faut ajouter le personnel municipal en accompagnement

    127 x 30.000 euros = 3.810.000 euros
    (chiffre bas, en supposant qu’un agent municipal coûte 30.000 euros, toutes charges comprises).

    Pour ces 18,8 millions d’euros au total on pourrait nous démontrer à la mairie , sans empiéter sur la responsabilité des associations, que c’est une gestion "nickel" ?

  • > "la mairie envisage d’installer des brebis pour tondre en ville"
    28 janvier 2011, par AB  

    Louis H commente les chiffres du "personnel municipal en accompagnement".

    Il me semble que Saad Isseini a écrit ici même qu’au Centre Social du Hameau, en plus des employés payés par les subventions directes reçues par le Centre, il y a aussi un certain nombre d’employés détachés de la Mairie.

    Dans toutes les MJC de Pau c’est pareil.

    Lorsque Stéphanie Maza, devenue adjointe à la Mairie, a abandonné la présidence de la MJC Laü elle leur a laissé un beau cadeau d’adieu : deux employés de la MJC Laü ont accédé au "statut cadre". Etait-ce bien nécessaire ??? Pour gonfler la fameuse masse salariale...

  • Le site A&P est lu à la Mairie ?> "la mairie envisage d’installer des brebis pour tondre en ville"
    28 janvier 2011, par AB  
    Bernard Boutin a écrit que le site A&P est lu à la Mairie. Stéphanie Maza nous répondra peut-être ? Y a-t-il eu d’autre promotions comparables dans les autres MJC paloises ? Si on est généreux avec la Maison X il faudra être aussi généreux avec la Maison Y ou Z... sinon, il y aura des jaloux... ;-)

  • > "la mairie envisage d’installer des brebis pour tondre en ville"
    28 janvier 2011, par Contribuable Palois  

    Interrogation recevable. Toutefois ne pas confondre MJC et Centre Social.

    On peut trouver les comptes de 2009 pour la MJC du Laü
    -  subvention directe
    -  contributions en nature fournies par la ville
    -  prise en charge de personnels

    Le détail est accessible au Journal Officiel

  • > "la mairie envisage d’installer des brebis pour tondre en ville"
    28 janvier 2011, par AB  

    Merci, Contribuable Palois. Je n’aurais pas su chercher dans le Journal Officiel.

    Je ne suis pas comptable et la mention "Provision pour départ à la retraite 126.566,99 euros" m’intrigue dans le "Bilan au 31 décembre 2009 ACTIF". Qu’est-ce que cela signifie exactement ?

  • > "la mairie envisage d’installer des brebis pour tondre en ville"
    28 janvier 2011, par Contribuable Palois  

    Cette rubrique est habituelle mais son montant paraît lui anormal (sauf explication)

    -  cette provision correspond à la prime de départ prévue dans beaucoup de conventions collectives : les salariés ont le droit à une indemnité à l’occasion de leur départ en retraite, indemnité fonction de leur ancienneté et de leur classification, généralement 1/10 de mois par année de présence, soit 1 mois pour 10 ans d’ancienneté
    -  le montant provisionné par la MJC est en gros de la moitié d’une année de salaires. Donc la provision constituée est de 6 mois de salaire pour chaque salarié, alors que ceux-ci sont dans l’ensemble loin de l’âge de la retraite et ont assez peu d’ancienneté !
    -  à moins que des retraites "spéciales" soient prévues et provisionnées dans cette rubrique pour certaines personnes ?

  • > "la mairie envisage d’installer des brebis pour tondre en ville"
    28 janvier 2011, par Contribuable Palois  

    Il aura fallu attendre vendredi 28 fin d’après-midi pour que la Mairie daigne mettre sur pau.fr l’Ordre du jour explicatif du Conseil Municipal pour le Conseil qui se réunit à 18 heures ce même vendredi 28 janvier 2011 !

    Il est vrai qu’il ne s’agira que de bricoles, comme de discuter les 161 millions en investissement et en fonctionnement du budget primitif 2011, les subventions aux associations ou le patrimoine municipal. Il n’y avait donc pas urgence à en instruire les citoyens palois.

    Et que vivent les nouvelles pratiques municipales !

  • > "la mairie envisage d’installer des brebis pour tondre en ville"
    28 janvier 2011, par Bernard Boutin  

    J’ai demandé à Alain Lavignotte une explication pour ce délais. A@P vous communiquera sa réponse.

    Bien à vous

    Bernard Boutin

  • > "la mairie envisage d’installer des brebis pour tondre en ville"
    28 janvier 2011, par peyo  

    Nos échanges doivent bien amuser la Mairie ! Pendant que nous discutons sur A@P nous oublions les bonnes questions, celles sur les « curiosités » de gestion à la mairie.

    Un titre inattendu figurant sur achatpublic "FOURNITURE DE DENREES ALIMENTAIRES POUR LE SERVICE DU PROTOCOLE"

    On sait qu’il y a des appels d’offre pour service de traiteurs pour les réceptions de la mairie. On connaît les pots traditionnels au Jurançon et les pauses café, le gobelet de jus d’orange ou d’eau minérale avec un biscuit sec.

    Mais cette fois il y a mieux et plus(*) avec, pour le Protocole :

    Madiran, Pacherenc, champagne , sans oublier 20 items différents en foie gras, confits de canard et d’oie, conserves de cèpes à l’huile ! avec un budget ouvert de 10.000 euros

    .... En 2011 il va y voir le mariage de Buckingham, le mariage de Monaco. Que prépare-t-on à Pau ?

    (*) appel d’offre N°10/138 émis le 24 décembre 2010 par la mairie (la lettre au Père Noël ?) - réponse le 2 février, à adresser au délégataire Monsieur Lavignotte.

  • > Faisons Pau neuve !
    18 janvier 2011, par L’ OURS du Bois  

    se déplacer autrement c’est bien... mais quid du centre ville.

    plus de voitures

    pas de stationnements libres

    pas de garages a vélos (les immeuble ancien n’en sont pas équipés)

    et pas de transports en commun après 20 heures comment revenir du zenith ou du palais des sports le soir

    comment rentrer le soir après une virée en ville ???

  • > Faisons Pau neuve !
    18 janvier 2011, par Cindy  
    Avez-vous entendu parler de l’autopartage et des vélos en libre service ? Ils vous permettent tous deux de circuler en ville ou ailleurs lorsque les transports en public ne sont plus en service donc le soir. De plus il n’y a plus de problème et de garage à vélo en ce qui concerne les vélos et de parking car les voitures en autopartage ont des parkings assignés.

  • > Faisons Pau neuve !
    18 janvier 2011, par L’ OURS du Bois  
    avez vous tous une santé qui vous permet de faire du vélo ??? je n’ai pas vus de supports de cannes sur les vélos Quand a l’auto partage, faut t-il encore y être inscrit, faire de la pub pour une boite privée...et privilégiée

  • > Faisons Pau neuve !
    18 janvier 2011, par L’ OURS du Bois  

    quel gain écologique,

    remplacer une voiture privée par une voiture collectiviste ; ???

  • > Faisons Pau neuve !
    18 janvier 2011, par Marc  
    l’Ours le bien nommé, si rien ne vous convient, restez donc chez vous avec une bonne tisane !

  • > Faisons Pau neuve !
    18 janvier 2011, par L’ OURS du Bois  
    Marc qui n’habite pas le centre ville et qui ni viens qu’en voiture, polluez ailleurs

  • > Faisons Pau neuve !
    18 janvier 2011, par Marc  
    Vous allez me donner un coup de votre canne ?

  • > Faisons Pau neuve !
    18 janvier 2011, par L’ OURS du Bois  
    peut être encore un coup de pied au c..l mal au trou :emoticon(’ smiley’)

  • > Faisons Pau neuve !
    18 janvier 2011, par Louis H  

    Votre démonstration ne tient pas pour tout le monde Cindy !

    Avec le "partage", que ce soit vélo ou auto, vous pouvez aller d’un parking dédié à un autre parking dédié. Et tous les quartiers ne sont pas (encore) équipés cf plan Idelibre.

    Comment faites-vous si vous habitez rte de Bordeaux, quartier Berlioz ou Quartier Péboué ?

  • > Faisons Pau neuve !
    18 janvier 2011, par Marc  

    encore : c’est précisément le mot encore qui est important. Tout ne peut se mettre en place en six mois.

    A quoi s’ajoute beaucoup de mauvaise foi : Un jour on dit que l’on est contre les vélos et voitures en libre service et le lendemain on se plaint qu’il n’y en ait pas assez.

    C’est comme l’Ours : Un jour il faut supprimer tous les bus, le lendemain ils ne circulent pas assez tard le soir.

    Messieurs, mettez vous d’accord.

  • > Faisons Pau neuve !
    18 janvier 2011, par L’ OURS du Bois  

    qui a dit de supprimer les bus ??? arrêtez les herbes !!! prenez de la tisane et dormez tranquille.

    je ne comprends pas pourquoi louer un vélo a une officine privée qui s’en fous plein les poches sur le dos des petits ’c’est bien le cas ??

    un bon vélos d’occase coute Trente euros, a emmaüs dans les 8O€ et si vous allez a la déchetterie, c’est pour rien, bien sur il faut nettoyer et répare mais pour zéro !!! reste le partage de l’espace public, le règlement contourné par les élus, on commence par ça et après... puis on circule sur les trottoirs, bousculant les piétons, et l’on circule de nuit sans éclairage...

  • > Faisons Pau neuve !
    18 janvier 2011, par Marc  

    " reste le partage de l’espace public, le règlement contourné par les élus, on commence par ça et après... puis on circule sur les trottoirs, bousculant les piétons, et l’on circule de nuit sans éclairage..."

    C’est bien ce que je disais, l’Ours, restez chez vous puisque vous en avez contre tout le monde...

  • > Faisons Pau neuve !
    18 janvier 2011, par L’ OURS du Bois  
    non, pas tout le monde, seulement ceux qui ne respectent pas les autres et qui voudrais qu’on les idéalisent. BOF !!!

  • > Faisons Pau neuve !
    18 janvier 2011, par pehache  

    reste le partage de l’espace public, le règlement contourné par les élus, on commence par ça et après... puis on circule sur les trottoirs, bousculant les piétons, et l’on circule de nuit sans éclairage...

    ...et ensuite on commence à dealer du shit, puis de la coke, on braque des banques, et on finit par poignarder les petites vielles et par manger les petits enfants.

    ah ils beaux les cyclistes !

    Qu’en pense le président du CISEC ?

  • > Faisons Pau neuve !
    18 janvier 2011, par L’ OURS du Bois  

    poignarder les petites vielles et par manger les petits enfants.

    ah ils beaux les cyclistes !

    je croyais qu’on leur tirais leurs sacs aux petites vielles et qu’on piquais les bonbons aux enfants javascript :emoticon(’ smiley’)javascript :emoticon(’ smiley’)

  • > Faisons Pau neuve !
    19 janvier 2011, par Contribuable Palois  

    Enfin une bonne nouvelle

    L’Usine des Tramways va devenir une réalité selon l’Agglo Pau Pyrénées

    L’Usine des Tramways, siège des archives et du patrimoine de l’agglomération, ouvrira ses portes au public le 24 janvier à 13h30. A cette occasion, l’exposition "Histoires d’archives" présentera du 24 janvier au 8 avril 2011 l’administration municipale dans tous ses états, du XVème au XXIème siècle, du parchemin à l’image numérique, d’Artigueloutan à Pau... Les archives, vous pourrez en faire toute une histoire !
    Une restriction à faire confirmer : cette réalisation de l’Agglo ne sera ouverte en tout que 29 heures par semaine, et sera même fermée à l’heure de la pause déjeuner ???

    site des Archives

  • > Faisons Pau neuve !
    19 janvier 2011, par Marc  

    "et sera même fermée à l’heure de la pause déjeuner ???"

    Et alors ? Le personnel des archives n’a pas le droit de déjeuner en paix ?

  • > Faisons Pau neuve !
    19 janvier 2011, par peyo  

    On aurait pu imaginer que le personnel établisse un relai en salle de lecture, justement pour ne pas fermer totalement le midi. C’est ce qui est fait à la mairie, dans les mediathèques, à la Poste, à la Sécu, alors pourquoi pas aux Archives ?

    À notre 21ème siècle, siècle des horaires libres et du temps choisi, faire sortir les lecteurs avec un sypathique

    "pardon, M’sieurs-dames, on ferme. Revenez plus tard, c’est l’heure du casse-croute "
    ça reste très administratif, Pau est resté au modèle "Vincent Auriol" pour la relation à l’administré !

  • > Faisons Pau neuve !
    19 janvier 2011, par Marc  

    Peyo se contredit totalement : Il dit que l’ouverture pendant les heures du déjeuner se fait partout à Pau (sauf aux archives) et ensuite que Pau est arriéré dans ce domaine !

    En outre, Peyo semble ignorer la fonction des Archives. Comme leur nom l’indique, c’est essentiellement un lieu d’archivage et de conservation et seulement accessoirement un lieu de consultation pour spécialistes.

    Ce n’est sûrement pas un endroit ou se presse le grand public. On peut donc parfaitement concevoir que pour des besoins d’économie les archives soient fermées pendant le déjeuner.

  • > Faisons Pau neuve !
    19 janvier 2011, par peyo  

    Marc dégaine plus vite que son ombre (en fait l’ombre du Service Communication de la mairie) !

    Mais avant d’écrire "seulement accessoirement un lieu de consultation", Marc a-t-il omis de voir la liste de tout ce qui est proposé en lecture, ou consulté l’invitation qui figure sur le site de l’Usine des tramways?

    Dans le projet qui a été approuvé l’Usine des Tramways n’est pas un lieu réservé aux supposés spécialistes des archives. Et c’est justement ce qu’on nous avait donné comme justification du coût et des délais ; pour regrouper les fonds spécialisés qui n’ont pas vocation à être en mediathèque, pour héberger la bibliothèque de référence et ses ouvrages relatifs à tout le territoire de Pau et de l’agglomération, pour présenter l’histoire de Pau et du Béarn à un large public, pour accueillir des expositions , il fallait penser différemment, donc avec cet aménagement particulier, ses présentoirs super spéciaux d’exposition, son investissement et le recrutement de personnel.

    Marc semble sûr de sa vision très restrictive à l’utilisation de ce centre de documentation et aux personnes censées s’y rendre, probablement parce qu’il a été informé par une "haute autorité". Alors nous a-t-on abusé avec cette histoire pour justifier l’Usine des Tramways ?

  • > Faisons Pau neuve !
    19 janvier 2011, par Marc  
    Merci Peyo de mettre mon nom en gras, c’est très joli. A part ca, ce que vous dites ne change rien à l’affaire : Même si toutes les activités que vous mentionnez sont prises en compte, elles n’en restent pas moins accessoires par rapport à la fonction première des archives, à savoir la conservation des documents officiels.

  • > Faisons Pau neuve !
    19 janvier 2011, par Marc  

    "en fait l’ombre du Service Communication de la mairie"

    Vos insinuations stupides me laissent froid. Je critique la municipalité quand cela m’apparaît nécessaire. L’attitude qui consiste à tout dénigrer systématiquement est dictée par des considérations politiciennes de bas étage.

  • > Faisons Pau neuve !
    19 janvier 2011, par AK Pô  
    tchou tchou tchou

    L’Usine des Tramways,..., ouvrira ses portes au public le 24 janvier C’est aussi le jour de réouverture de la ligne Pau Oloron. D’ici à ce que les archives aillent rejoindre l’ancien trésor de guerre des nazis à Canfranc et Les archives, vous pourrez en faire toute une histoire !

  • > Faisons Pau neuve !
    18 janvier 2011, par L’ OURS du Bois  
    c’était le sens de mes propos

  • > Faisons Pau neuve !
    27 janvier 2011, par le coq  
    OUI j’ai entendu le rapport de la mairie de Paris invoquant 80% de vandalisme et vol par an et une charge exorbitante de maintenance.(5000€ par vélo mis en place/an).

  • > Faisons Pau neuve !
    27 janvier 2011, par AB  

    "...Paris... 80% de vandalisme par an..."

    La Mairie de Pau connaissait ces chiffres avant de se lancer dans cette aventure des vélos en libre service.

  • > Faisons Pau neuve !
    27 janvier 2011, par Marc  
    Une medaille pour AB dans la serie "tout le monde peut ecrire n’importe quoi sur A@P". Vous pourriez nous dire ou vous avez trouve cette statistique ?

  • > Faisons Pau neuve !
    28 janvier 2011, par Daniel Sango  

    Il existe un excellent article sur un excellent blog : AP

    Voir IDEcycle ma chère idée AP du 21/10/2010.

    On peut y lire :

    "L’Expansion dans son numéro d’octobre dresse un bilan de ce service en France. Vandalisme, vols, coûts très élevés de la gestion, le seul coût d’investissement et d’exploitation du service est estimé à 2500 euro/an/vélo. Si on y ajoute des coûts annexes, c’est 3200 euro/an/vélo. Ceci pour une flotte de 32000 vélos à l’échelle du pays principalement dans Paris, Lyon et les très grandes villes. Pour une ville comme Pau avec ses 20 stations et ses 200 vélos, l’effet d’échelle n’existe pas et le coût de revient est certainement multiplié par un coefficient 3 ou 4 ou peut être plus."

  • > Faisons Pau neuve !
    28 janvier 2011, par Marc  
    Je ne vois toujours pas trace des 80% mentionnes par AB.

  • > Faisons Pau neuve !
    28 janvier 2011, par Daniel Sango  
    AB n’aurait il pas de bonnes lectures ?

  • >AB n’aurait-il pas de bonnes lectures ?Faisons Pau neuve !
    28 janvier 2011, par AB  
    A&P n’est pas mon unique lecture.

  • FaisoNs PaN paN !
    28 janvier 2011, par AK Pô  

    AB :A&P n’est pas mon unique lecture.

    Ours du Bois vous conseille :

    « Maman grizzly », la bio de Sarah Palin pour les 9-12 ans smiley

    et AK Pô-potin la page de couv du dernier Courrier I., pour le thé (et les cauchemars en cachemire).

    Bonne lecture !

     smiley

  • > FaisoNs PaN paN !
    28 janvier 2011, par AB  
    Sarah Palin ? Cette dame qui va à la chasse au caribou ? Bof, tant qu’elle ne va pas à la chasse des bébés phoques...

  • > FaisoNs PaN paN !
    28 janvier 2011, par claudiqus  
    L’un n’empêche pas l’autre ! quand on a la gachette fébrile, on a la matraque facile ... smiley

  • > FaisoNs PaN paN !
    28 janvier 2011, par AB  
    Le Courrier International titre : "Sarah Palin, maître du monde". Allez, un peu de sérieux, messieurs les journalistes...

  • > FaisoNs PaN paN !
    28 janvier 2011, par L’ OURS du Bois  
    je préfère un sachet de praline,si vous permettez l’autre n’est pas ma tasse de thé a pied, a cheval ou en vélo smiley smiley

  • > Faisons Pau neuve !
    28 janvier 2011, par Contribuable Palois  

    toujours pas trace des 80% mentionnes par AB
    Le post de AB paraît fondé :

    1) une dépêche de l’AFP sur le sujet du vandalisme sur les "Velib" à Paris (ces chiffres datent d’il y a preque 2 ans).

    Pour une flotte de 20.000 vélos Decaux parisiens, et sur 1an et demi :
    -  7.800 vélos ont disparu
    -  11.600 été détériorés

    Donc ces chiffres AFP montrent qu’en 2009 on était à près de 100% d’avaries plus ou moins graves, voire définitives !

    2) une info plus récente sur le 93 confirmant le problème

  • > Faisons Pau neuve !
    28 janvier 2011, par AB  

    "Une médaille pour AB dans la série ’tout le monde peut écrire n’importe quoi sur A&P..."

    Cher Marc, toujours aussi agressif... J’ai vu cette information concernant le vandalisme sur les vélib’ ("80%") dans un article publié dans un quotidien national. Un conseiller municipal palois me l’a confirmé.

    Je viens de vérifié sur Wikipedia (oui, c’est vrai, Wikipedia ça peut être n’importe quoi) et je trouve :

    "Les études... que fin octobre 2009, 80% des 20600 vélib’ mis en service avaient subi des actes de vandalisme ou des vols..."

    Marc, ous pouvez toujours écrire à Wikipedia et corriger les chiffres si vous tenez une autre vérité.

  • > Faisons Pau neuve !
    28 janvier 2011, par pehache  

    Mon cher AB, je vous fait remarquer que dans votre source il s’agit de 80% de vélos dégradés ou volés sur plus de 2 ans (entre la mise en service à l’été 2007 et octobre 2009), et donc non de "80% par an" comme vous l’avez écrit.

    Ca reste beaucoup, mais c’est quand même plus de 2 fois moins (moins de 40% du parc par an). Vous pourriez reconnaître cette erreur.

  • > Faisons Pau neuve !
    28 janvier 2011, par le coq  
    sacré vélo... cher,cher...

    PH tu peux repasser le certificat d’études municipales car :
    -  1ère année parc= 200 vélos, dégradations et vols = 40% soit ...80
    -  2éme année parc = 200+200= 400, dégradations et vols = 40% soit ..160
    -  3ème année parc = 400+200 = 600, dégradations et vols = 40% soit 240
    -  4éme année parc = 600 + 200 = 800, dégradations et vols 40% soit .. 320
    -  Total des dégradations et vols : pour un parc entretenu et maintenu à 800 vélos : nous avons donc un total de 320+240+160+80= 800 vélos..Il ne reste que des "bécanes"...et des bécasses. - Merci PH de faire valoir ce haut travail de mathématiques économiques. Imagine la tronche d’un contrôleur fiscal qui voit le capital réduit à ZERO que des pleurs !

  • > Faisons Pau neuve !
    28 janvier 2011, par AK Pô  
    mettez vos vélos au clou

    "...Paris... 80% de vandalisme par an..."

    La Mairie de Pau connaissait ces chiffres avant de se lancer dans cette aventure des vélos en libre service.

    Bon, alors, qu’est-ce que l’on fait ? On met des cadenas et on les regarde en passant ? Le problème, ce ne sont pas les vélos, ce sont les abrutis. Et dans les villes, on en voit autant que des crottes de chiens. smiley

  • > Faisons Pau neuve !
    28 janvier 2011, par AB  

    "...Le problème, ce ne sont pas les vélos, ce sont les abrutis..."

    AK Pô a raison. Mais les abrutis reviennent cher à la collectivité. La Mairie a investi dans des vélos en libre service. Espérons que les Béarnais soient plus respectueux du matériel que les Parisiens...

    Mais la Mairie pourrait tout de même penser aux cyclistes qui viennent centre ville avec leurs bicyclettes personnelles... Il faudrait des supports à vélos !

  • > Faisons Pau neuve !
    18 janvier 2011, par pehache  

    « les oreillettes » (ces obstacles qu’il faut contourner) sont là pour ça (restreindre la circulation et le stationnement).

    Sauf erreur de ma part, les "oreilles de trottoir" ne sont aucunement des obstacles à contourner et n’ont pas pour objectif premier de restreindre la circulation ou le stationnement.

    Il s’agit d’une avancée du trottoir sur la chaussée, généralement au niveau d’un passage protégé, destiné à sécuriser la traversée des piétons en les rendant plus visibles quand ils se présentent pour traverser.

    Il est exact que les oreilles empiètent sur le stationnement d’une part, et que l’effet de rétrécissement de la chaussée qu’elles provoquent incitent les voitures à ralentir d’autre part. Mais il n’en reste pas moins que leur but premier est la sécurité des piétons. Présenter les choses autrement est tout à fait tendancieux, mais ce n’est pas la première fois de la part de Pâle Oie.

    De même, j’aimerais bien savoir dans quel contexte à été prononcée la fameuse phrase par MLC. En prenant une petite phrase hors contexte on peut lui faire dire tout ce qu’on veut.

    > Faisons Pau neuve !
    18 janvier 2011, par pehache  

    Quel est l’avis du CISEC sur la question ?

    > Faisons Pau neuve !
    17 janvier 2011, par pehache  

    Lu dans "La Nation de la Montagne", le fameux quotidien d’informations locales palois :

    En déclarant dans A@P "Qui ne souscrirait aux quatre objectifs de ce plan de 200 millions d’euros sur 6 ans ?", le chroniqueur Pâle Oie a ainsi apporté son plein soutien à la politique suivie par l’équipe cap et coeur.

    > Faisons Pau neuve !
    17 janvier 2011, par L’ OURS du Bois  

    les tours Saint Jacques,

    il me semble me rappeler un article du journal de la ville, la république,que l’architecte retenus soit, le maitre d’œuvre percevrai pour ses honoraires, 35% ( du montant des travaux, et qu’il avais également les honoraire de prestataire en tant que "groupement d’entreprise" ??? au jour ou, on demande aux palois de régler la note par leurs impôts, on fait aussi appel a leur générosité par souscription ...on( entretien des vitraux. peut être une quatrième couche par le denier du culte

    > Faisons Pau neuve, pas de pot tout est vieux !
    17 janvier 2011, par Daniel Sango  

    Cette opération publicitaire de bas de gamme mériterait une vision plus objective.

    Tout d’abord il ne s’agit pas d’un programme pour le futur, mais une liste à la Prévert des réalisations récentes ou en cours sur Pau et l’agglomération.Pour la plupart il s’agit de vieilles choses votées et lancées il y a bien longtemps, par les prédecesseurs de MLC.

    Il faut noter d’ailleurs que tout y est mélangé, entre les réalisations de l’agglo et celles de la ville.

    Le Plan de circulation et la modernisation du réseau de bus (avec deux lignes en site propre, parking etc)a été votée en 2002 !!!(voir "La politique c’est à n’y rien comprendre" AP du 3 août 2009)C’est donc plus que du réchauffé, (et c’est l’agglo)

    La médiathèque (MIDR) c’est une affaire préhistorique dont le coût total et le déroulement du projet aura été l’exemple de tout ce qu’il ne faut pas faire...(c’est aussi l’agglo)

    Le lifting du centre historique. Est ce un réel projet ou bien tout simplement une nécessité absolue pour une ville laissée à l’abandon depuis des années ?

    On pourrait continuer la liste. Non, il n’y a rien, vraiment rien qui soit l’esquisse d’un réel futur.

    L’immagination n’est pas au pouvoir, mais cela on le sait depuis longtemps.

    D’ailleurs quand dans ce genre de document émis par le service de presse pléthorique de MLC on en est réduit à faire figurer l’élagage des arbres comme fait marquant, on aura la tonte des pelouses dans le programme à venir...

    Il est grand temps que Mme Lignières Cassou, chaude partisane de la retraite à 60 ans prépare sa sortie.

  • > Faisons Pau neuve, pas de pot tout est vieux !
    17 janvier 2011, par Rêveur des villes  

    Arrêtez Daniel smiley MLC et son équipe sont exceptionnels.

    Je l’avais dit il y a qqes temps. C’était prématuré, mais maintenant, je crois que l’on peut en être sûrs.

    Comment une ville au potentiel aussi important que Pau a pu être aussi mal gérée pendant 30 ans pendant que la population n’y voyait que du feu ? Comment peut-on avoir MLC pour maire ? Comment a t-elle pu obtenir une telle investiture ? De quoi s’interroger sur l’état de la société, de la démocratie etc.

    Pau devrait être mentionnée dans tous les manuels d’économie et d’éducation civique pour montrer jusqu’où peut aller la mauvaise gestion d’une ville.

  • > Faisons Pau neuve, pas de pot tout est vieux !
    17 janvier 2011, par Rêveur des villes  
    Enfin, je voulais dire : "Arrêtez, [virgule] Daniel" of course.

  • > Faisons Pau neuve, pas de pot tout est vieux !
    17 janvier 2011, par Marc  
    Ce qui est intéressant c’est que Sango (qui n’est pas palois) se permet de dénigrer une réunion à laquelle il n’a pas assisté, sur la base d’un commentaire parfaitement subjectif de PO. Mais quand il s’agit de taper sur la municipalité, tout est bon. Minables procédés de minables.

  • > Faisons Pau neuve, pas de pot tout est vieux !
    18 janvier 2011, par Daniel Sango  

    Ce qui est interessant, c’est que Marc, pourtant brillant soutien objectif de la municipalité, ne soit pas capable de me contredire sur les faits.

    Non, il n’y a rien de sérieux dans ce bla bla. Pour votre information, un document a été emis qui reprend tout ce faux programme, vous le lirez sur le site de la ville, s’il y est encore.

    Tout ce dont on se vante dans cette affaire est préhistorique. D’ailleurs ce ne sont pas des journalistes que devrait continuer a embaucher MLC, ce sont des romanciers...

    Minable, vous avez dit minable ? Comme c’est minable.

  • > Faisons Pau neuve, pas de pot tout est vieux !
    18 janvier 2011, par Marc  

    1. Donc Sango admet avoir dénigré une réunion à laquelle il n’a pas assisté.

    2. Il essaye de retomber sur ces pieds en évoquant un document qu’il aurait lu sur le site web de la mairie (document qu’il n’a nullement mentionné dans sa 1ère intervention).

    3. Il existe effectivement un ensemble de document intitulé "faisons Pau neuve" sur le site de la mairie. Chacun peut s’y référer et vérifier l’outrance des critiques faites à la municipalité sur cette question. En particulier, ce document comprend nombre de points qui n’ont rien de "préhistoriques".

    4. Il est clair que la volonté municipale de rénover les transports urbains reste en travers de la gorge de beaucoup de mammouths.

    5. Contrairement à Sango, je n’ai pas voté pour Cap et Coeur lors des dernières élections.

  • > Faisons Pau neuve, pas de pot tout est vieux !
    18 janvier 2011, par L’ OURS du Bois  
    est il bon de rappeler que la première apparition de "faisons Pau neuve" a été le 24 septembre 2009 suite a un travail des conseils de quartier sur la propreté de la ville. largement galvaudé pour être servis a toute les sauces (voir le n°1 et unique du journal des conseils de quartier.) a ce jour, " Pau neuve" est recouverte de poils"...."

  • > Faisons Pau neuve, pas de pot tout est vieux !
    18 janvier 2011, par Daniel Sango  

    Merci Marc de nous écrire ce qui dans ce document est un programme, un projet, c’est a dire non encore voté.

    Concernant la rénovation des transports, je vous renvoie à mon article dans AP cité plus haut. Justement il s’indignait sur le fait que la rénovation du réseau, avec deux lignes en site propre et des parkings relais ont été votés en 2002 et qu’en 2009, on ressassait toujours la même chose, sans avoir avancé d’un pouce... Je ne vois pas ce que viennent faire là les mamouths..

  • > Faisons Pau neuve, pas de pot tout est vieux !
    18 janvier 2011, par L’ OURS du Bois  
    . Contrairement à Sango, je n’ai pas voté pour Cap et Coeur lors des dernières élections. ha bon ??? vous n’habitez pas PAU ????

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Pleure ô pays bien aimé
    Adage des gens de justice
    Thank you London 2012
    La mondialisation ? Une dynamique naturelle incontournable ?
    La mondialisation
    Questions
    L’abstention.
    Petit trou deviendra grand
    Démission ou renoncement
    Pau - « Semaine du développement durable »
    Tuerie de Toulouse : La dictature de l’immédiateté
    Réaction de B.A.P à l’article « et si B.A.P révisait (partiellement) ses objectifs »
    Expulsions locatives
    Obsolescence
    Et si BAP revisitait (partiellement) ses objectifs ?
    « Valeurs » ! Vous avez dit « valeurs » ? Comme c’est bizarre !
    Oui et non
    Un sociologue et l’occitan
    Le P.P.P. n’est pas toujours « Pau Portes des Pyrénées » !
    Parents : Vous êtes tous des assassins ???



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises