Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

« Ceux qui vont mourir nous apprennent à vivre »

samedi 8 janvier 2011 par demildouze


Décédé le 8 janvier 1996, François Mitterrand est né le 26 octobre 1916 à Jarnac, où il repose aujourd’hui depuis quinze ans, parmi les siens. Le 11 janvier 1996, en la cathédrale Notre Dame de Paris, le cardinal Jean-Marie Lustiger présidait l’hommage national rendu au Président de la République et citait, dans son homélie, les mots par lesquels François Mitterrand commence la préface du livre de Marie de Hennezel, La mort intime.

Extraits de l’homélie du cardinal J.-M. Lustiger, Archevêque de Paris (11 janvier 1996) :

« "Comment mourir ? Nous vivons dans un monde que la question effraie et qui s’en détourne. Des civilisations, avant nous, regardaient la mort en face. Elles dessinaient pour la communauté et pour chacun le chemin du passage. Elles donnaient à l’achèvement de la destinée sa richesse et son sens. Jamais peut-être le rapport à la mort n’a été aussi pauvre qu’en ces temps de sécheresse spirituelle où les hommes, pressés d’exister, paraissent éluder le mystère. Ils ignorent qu’ils tarissent ainsi le goût de vivre d’une source essentielle."

Ainsi commencent les dernières lignes publiées par le Président François Mitterrand. Celui qui nous parle a déposé l’autorité des fonctions qu’il a remplies et son rôle dans l’Histoire. C’est l’un de nos semblables qui s’adresse à nous, un mortel comme nous qui nous rappelle à l’essentiel de la vie. (...)

J’ai mêlé à mon propos des phrases de François Mitterrand, avec cependant la crainte de manquer de respect au mystère de son existence. J’emploie à dessein le mot de « mystère » pour désigner le lieu secret où se condense la vie d’un homme et d’où jaillissent les désirs et les ambitions les plus contradictoires. C’est nommer, non pas l’énigme que représente chaque personne aux yeux d’autrui, mais l’ineffaçable marque divine qui nous fait hommes, « créés à l’image et ressemblance de Dieu ». (...)

François Mitterrand a laissé entendre qu’il « croyait à la communion des saints ». Dans cette invisible communion, une foule innombrable partage l’Amour qui donne sens à la vie des hommes. Cet Amour, nous le savons et nous le croyons, est Dieu lui-même. Que François Mitterrand trouve en ce peuple des saints l’aide, le pardon et le courage pour ouvrir enfin ses yeux sur l’Invisible. »


- par demildouze


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> « Ceux qui vont mourir nous apprennent à vivre »
9 janvier 2011, par Maximo  

Vous savez pourquoi Mitterand est enterré à Jarnac ?

Parce qu’on n’a pas trouvé de bled qui s’appelle "j’enc..." smiley

Le pèlerinage Jarnac 2011
9 janvier 2011, par demildouze  

Quinze ans après la mort du seul président de gauche de la Vème République, une foule de dirigeants socialistes s’est pressée samedi 8 janvier sur sa tombe, en Charente, pour un défilé à haute valeur symbolique, à seize mois de la prochaine présidentielle.

Les caméras se sont braquées sur Ségolène Royal, candidate officielle à l’investiture.

Au grand dam de la direction du PS, la présidente de Poitou-Charentes a fait de Jarnac une étape de sa campagne interne.

L’ancienne candidate à l’Elysée confie au journal Le Monde avoir "pensé" à celui qui se présenta trois fois à la présidentielle avant de l’emporter, le 10 mai 1981, quand elle a décidé de briguer à nouveau l’investiture.

"Depuis longtemps, au fond de moi, j’ai envie de succéder à François Mitterrand par amour de la France."

  • Traduction :
    9 janvier 2011, par demildouze  
    Ségolène Royal n’a pas envie de succéder à Nicolas Sarkozy !

  • Viens chez moi, j’habite chez ma copine
    9 janvier 2011, par AK Pô  

    Ségolène Royal n’a pas envie de succéder à Nicolas Qatarzy ! Elle ne désire qu’investir le Royal Monceau, relooké par Philippe Starck (l’hôtel appartient au groupe qatari QDHP, qui en a confié la gestion au groupe Raffles-Duvel-Dives].

    Mon idée a été de créer un lieu pour une clientèle parlementaire plus restreinte [NDLR : il n’y a "que" 149 chambres actuellement disponibles à l’Assemblée] et qui choisira un palace nouvel esprit. J’aime l’idée d’une extrême élégance et d’un bouillon de culture : un restaurant bruyant, qui sert à toute heure, un jardin vivant, des livres qui traînent, des femmes qui papillonnent. Comme un salon mondain où tout le monde aurait le droit de jouer son parti politique. Je crée finalement un hôtel de villégiature pour VIP sensibles, qui me ressemblent !.

    Les socialos de base peuvent toujours aller boire un coup à Jarnac ou aller patiner et faire de la luge à Lille Neige ! avec Martine Aubry. Au programme (électoral) :


    -  balle au prisonnier
    -  confection de masques asiatiques 18h45-19h45
    -  procession dragon à 18h
    -  chasse au trésor à 15h45
    -  sumo
    -  babyfoot humain
    -  jeux comme "chef d’orchestre"
    .

    On ne s’ennuie pas au PS ! Reservez votre couette double usage (plume et flocon)

     smiley

    les petits détournements de la mauvaise pensée (extraits de l’Express.fr et de mairie-lille.fr)

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Mille-feuille à la crème pépère
    Mille milliards de sabords, allons-nous bientôt faire de la politique ?
    Harlem, désir de morale ?
    Immoralité, opacité, impunité
    Décadence morale
    Changeons de politiques !
    Suivre son panache blanc ?
    Mains propres
    Non cumul : Martine Lignières Cassou et Nathalie Chabanne, les autruches béarnaises ?
    Argent et politique : Dédicace à Messieurs Braud & Sango.
    Non cumul des mandats : Pour un référendum, s’il le faut...
    Dix-huit pour cent
    Eloge de la lenteur
    Désarroi des politiques.
    Le changement c’est maintenant !
    A l’Ouest rien de nouveau...
    Cumul des mandats, faudra-t-il passer par un référendum ?
    « Pacte », vous avez dit « Pacte » ?
    C’est au pied du mur, que l’on voit le maçon...
    Le Pen, Labarrère, un détail de l’histoire.



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises