Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Bona annada 2011

lundi 10 janvier 2011 par madeinpau


Au lendemain du grand débat 2009/2010 sur l’identité nationale, la commune de Pau, les conseils généraux des Pyrénées-Atlantiques et des Hautes-Pyrénées et les conseils régionaux d’Aquitaine et de Midi-Pyrénées souhaitent une « bona annada 2011 » sur les affiches publicitaires de l’entreprise Adishatz. Lancée en 2002, la marque landaise de vêtements est déjà reconnue comme une réalité gasconne dans le paysage local.

Les marques de vêtements à dimension identitaire ont explosé ces dernières années. Elles ont même beaucoup de succès car tous ces produits de consommation servent autant à s’habiller qu’à montrer aux autres une identité à laquelle on souhaite correspondre et appartenir. Dans cet univers commercial et identitaire, la marque Adishatz rappelle à tous que le gascon fait aussi partie du paysage.

Formés à l’industrie de la glisse, Jean-Luc et Laurent Lagrave dessinent un jour sur un tee-shirt pour le mariage de l’un d’entre eux. Et, face au succès de ce prototype, l’idée germe rapidement d’en faire commerce. A Capbreton, l’entreprise compte aujourd’hui plus d’une quinzaine d’employés dont l’activité consiste à décorer des tee-shirts, polos ou chemises initialement achetés vierges à leurs fabricants.

Les deux créateurs bayonnais ont choisi de nommer « Adishatz » leur collection de vêtements parce que c’est le terme gascon (ou d’occitan de Gascogne) qui leur revenait le plus souvent aux oreilles. « Adishatz » résulte de la contraction de « Adiu siatz » qui signifie, littéralement, « Adieu soyez ».

Sur les vêtements de sa production, l’entreprise landaise cherche à traiter les thèmes touchant à la vie quotidienne de tout un chacun (la gastronomie, le rugby, les histoires de chasse et de pêche, les compétitions de lancers d’espadrilles, etc.), aux moments plus particuliers (les fêtes estivales ou les repas de communion par exemples) et au lien viscéral qui uni l’homme à l’environnement naturel : mer, montagne, forêts, fleuves, campagnes...

En 2011, Adishatz développe trois collections :

Sous l’appellation « Adishatz Colleccion País », la marque est d’abord reconnue pour ses tee-shirts sérigraphiés et ses dessins humoristiques. Cette gamme s’inspire directement de l’esprit des fondateurs de Kukuxumusu, collection de tee-shirts basques espagnols, première marque de mode identitaire en Europe.

Toujours dans un esprit « style de vie », l’entreprise landaise a ensuite conçu la collection « Adishatz Classic » en privilégiant des matières et des coupes adaptées à un mode de vie teinté de sobriété, de classicisme et d’élégance. Ancien rugbyman international dacquois, Raphaël Ibanez est l’ambassadeur de cette gamme.

Pour les 15-35 ans, Adishatz a enfin créé le label novateur « ADZ Lo Projècte » qui a pour objet de se projeter sur les tendances de développement durable (nature, diversité culturelle, glisse, musique...) sous la forme d’un condensé assez radical.

Ces trois collections de la marque landaise sont présentées dans une dizaine de magasins Adishatz l’Ostalet (petite maison) - dont ceux de Pau, 2 rue Carnot, et de Lourdes, 2 avenue du Maréchal Joffre - et chez de nombreux détaillants en prêt-à-porter, de l’ouest de la Gascogne jusqu’aux portes de l’Italie où s’étend la culture occitane.

Porter Adishatz, c’est porter l’identité gasconne !


- par Madeinpau

Retrouvez la présentation d’Adishatz sur : http://www.adishatz.com/



[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



Proverbe
14 janvier 2011, par madeinpau  

Quand le sage désigne la lune, l’idiot regarde le doigt.

  • > Proverbe
    14 janvier 2011, par Maximo  
    autre proverbe bien plus connu et encore plus juste : quand on a le doigt plein de m...élasse, on le met dans sa poche et on ne montre rien du tout. Et c’est beaucoup plus sage !

  • > Proverbe
    14 janvier 2011, par L’ OURS du Bois  
    c’est degeu !!!! faut se laver les mains avant

  • > Proverbe
    14 janvier 2011, par claudiqus  
    Après Lao Tseu (chronologiquement parlant), Aristote : sans l’Astronomie, l’homme ne saurait où se placer smiley

  • > Proverbe
    14 janvier 2011, par Maximo  
    Après Lao-Tseu et Aristote, La Rochefoucaud : "quand on n’a rien à dire, on place son doigt dans sa lune"

  • > Proverbe
    14 janvier 2011, par claudiqus  
    Et juste derrière ( !) : c’est pas parce qu’on n’a rien à dire qu’il faut fermer sa g...... ! smiley

  • > Proverbe
    14 janvier 2011, par claudiqus  
    Et, l’une des plus irrévérencieusement pertinentes : faut pas se laisser ch... sur le nez, faut ouvrir la bouche ! smiley smiley

  • > Proverbe
    14 janvier 2011, par Maximo  
    Amis de la poésie, bonsoir... smiley

  • > Proverbe
    14 janvier 2011, par claudiqus  
    vi.. poète et trublion ! j’en demande humblement grâce et indulgence à l’assistance publique, je crains que mon langage châtié ne troublât si bel assortiment de gentes jouvencelles et nobles godelureaux ... mille pardons, donc ! smiley

  • > Proverbe
    17 janvier 2011, par Edouard Girard  

    "Bona annada" ! Ce baragouin annoncé comme de "l’Occitan de Gascogne" , (mais oui, c’est nouveau, ça vient de sortir !), n’est qu’un produit commercial frelaté. Les deux mots n’ont jamais existé en Gascogne, où l’on dit et où l’on écrit "boune anade" et rien d’autre.

    Quant à dire et à écrire "bonjour" ou "au revoir" dans leur langue, les Gascons se simplifient la besogne : ils utilisent un même mot à l’orthographe facile, qui est "adichat", et qui est une contraction d’un voeu venu du fond des âges, adressé à l’interlocuteur : "Que vous soyez à Dieu !". Le felibre Simin Palay le confirmera à qui voudra bien s’informer, et faire connaissance avec le Gascon authentique.

    Mais le patrimoine gascon n’intéresse pas les Conseillers généraux, pas plus que les régionaux, de la douce Gascogne. Il est temps d’éclaicir sérieusement les rangs de leurs assemblées pour obtenir une meilleure pousse, et monter le niveau qui en a bien besoin.

    Que diable ont-ils été faire dans cette combinaison occitâno- commerciale, saugrenue et pitoyable, destinée à adresser des voeux au public ? Jeter l’argent de nos contributions par les fenêtres ? Qui leur a donné ce mandat ? Ni vous, ni moi !

  • Explication
    13 janvier 2011, par madeinpau  

    Le but du « copier/coller » des informations rapportées ci-dessus est, d’une part, de présenter un fait d’actualité locale et, d’autre part, d’interroger le contribuable sur la présence de collectivités territoriales sur les affiches publicitaires d’une société commerciale : Qui paye quoi, pourquoi et avec quel argent ?

    Cette affiche repose également la question de « l’identité », sujet « à la mode » qui anime de nombreux débats en ce moment.

  • > Explication
    13 janvier 2011, par pehache  

    Le but du « copier/coller » des informations rapportées ci-dessus est, d’une part, de présenter un fait d’actualité locale

    En fait d’actualité locale, 95% de l’article est du texte promotionnel pour la marque Adishatz.

    et, d’autre part, d’interroger le contribuable sur la présence de collectivités territoriales sur les affiches publicitaires d’une société commerciale

    Après m’être renseigné ailleurs, c’est sur la présence d’une marque commerciale sur une affiche voulue par les collectivités locales qu’il conviendrait peut-être de s’interroger. Ou en tous cas sur les relations ambigües entre tout ce beau monde.

    Mais vous ne posiez pas du tout les termes de ce problème dans votre publi-information.

    En fait les affiches sont financées par les conseils généraux et régionaux (et certaines villes) pour qu’ils nous souhaitent la bonne année. Adishatz gagne le droit de mettre son logo en échange de la réalisation graphique. En réalité Adishatz achète et paie en nature de l’espace publicitaire sur les affiches des collectivités locales.

    ou alors on peut voir les choses dans l’autre sens : en offrant les panneaux d’exposition à Adishatz, les collectivités locales gagnent le droit de faire figurer leurs logos sur les affiches d’Adishtaz.

    Tout cela n’est pas très sain et on mélange allègrement les genres.

  • > Explication
    14 janvier 2011, par Marc  

    "Tout cela n’est pas très sain et on mélange allègrement les genres"

    Je comprends mieux maintenant le pourquoi de ces "articles" de madeinpau à la une d’A@P : c’est parce que A@P use exactement des mêmes procédés douteux de mélange des genres.

  • > Explication
    14 janvier 2011, par AB  
    Dans le Sud Ouest du jeudi 13 janvier Thomas Longué écrit un article enthousiaste sur cette campagne publicitaire. Contre combien de T-shirts Adischatz ? ;-)

  • > Boda boda et ananas 2011
    10 janvier 2011, par AK Pô  

    Pour les occitanistes désirant apprendre le verlan en Ouganda :

    Dans Kampala et quelques autres villes, boda-boda est une bonne voie d’obtenir d’un endroit à l’autre. Ce sont de petits vélomoteurs, motos, bicyclettes ou scooters avec des coussins sur le dos et sont transport bon marché comme employés par des gens du pays. Si en utilisant Boda-Bodas, faites attention extrêmement car ils sont fréquemment impliqués dans les accidents ; cependant, malgré ceci ils sont un amusement et une voie rapide d’obtenir autour. Notez que si vous informez le gestionnaire que vous voulez qu’il conduise plus lent et plus sûr, il pouvez réellement écouter toi.

    Allez sur le cheminement de gorille. Vous devrez acheter une laiss qui doit être en avant due à long terme réservé à la disponibilité limitée (seulement peu de touristes sont pris près des gorilles par jour, pour ne pas les déranger). Avec une laiss à disposition, vous êtes accordé 1 heure sur la main très étroite d’un groupe du gorille fortement mis en danger de montagne dans leur habitat normal.

    extrait de :http://www.xpedia1.com/fr/Uganda.html

  • > Boda boda et ananas 2011
    10 janvier 2011, par claudiqus  
    Depuis Idi Amin Dada, ils ne parlent plus rien du tout .. ceux qui ont échappé aux crocodiles ont eu la langue tranchée ! smiley

  • > Bona annada 2011
    10 janvier 2011, par Marc  

    "Porter Adishatz, c’est porter l’identité gasconne !"

    C’est triste de lire de telles conneries. Qu’un gamin de 10 ans se pame devant TeddySmith ou RipCurl, on peut encore le comprendre, mais ce panegyrique sur A@P d’une entreprise commerciale sous pretexte d’occitanite, c’est vraiment a chier !

  • > Bona annada 2011
    10 janvier 2011, par AB  

    "...ce panégyrique sur A&P d’une entreprise commerciale sous prétexte d’occitanite..."

    Attention à votre langage, cher Marc... Récemment, les débats passionnés sur l’occitanisme ont été effacées par notre censureur-en-chef qui veille ! Grâce à A&P j’ai pu apprendre qu’il y a une graphie occitane d’extrême droite et une graphie occitane d’extrême gauche.

    "Porter Adischatz, c’est porter l’identité gasconne !" Mais laquelle ???

  • > Bona annada 2011
    10 janvier 2011, par Marc  

    "Porter Adischatz, c’est porter l’identité gasconne !" Mais laquelle ???"

    Celle du porte-monnaie !

  • > Bona annada 2011
    13 janvier 2011, par le coq  
    NON AB... A ma connaissance les Béarnais et les Gascons ne sont pas des extrémistes dans le sens racistes ou autres - personnellement je n’en connais pas - on ignore. Ce n’est pas vrai ! Ils sont défendeurs de leur authenticité historique, culturelle, gastronomique, identitaire, ce qui est encore une vérité historique d’indépendance - La France et la Navarre est une vérité (à vous de vérifier). Nous sommes Navarrais des deux cotés des Pyrénées et cela nous suffit. Les vaches et les moutons sont un trait d’union des plus forts. Au nord de la Dordogne ce n’est plus l’Aquitaine. Nous revendiquons QU’ON NOUS FOUTE LA PAIX. Apprendre le Français pur et dur n’intéresse personne et les nostalgiques communautaristes pas davantage. Les trois quarts des intellos ne sont pas capables d’écrire une lettre,de faire un CV avec bac + 5, seulement des romans d’outre tombe.Alors vos modèles...rien à faire.

  • > Bona annada 2011
    10 janvier 2011, par Pâle Oie  

    Le censeur a raison. Mais il va aussi falloir bannir toute allusion à Total, à Turboméca, à Messier et vite censurer la photo de ce cinéma de campagne !

  • > Bona annada 2011
    10 janvier 2011, par pehache  

    Les oies ne verraient-elles pas plus loin que le bout de leur bec ?

    Je n’ai jamais vu personne sur ce site détailler les gammes d’huile moteur de Total, ni dire dans quelles boutiques on pouvait se les procurer, ni reproduire une affiche publicitaire de Total.

    Je vais conseiller à Total de produire une "huile moteur identitaire" (qui donne une sonorité gasconne aux moteurs) pour bénéficier d’une publicité gratuite sur A@P smiley

  • > Bona annada 2011
    10 janvier 2011, par pehache  

    "Publi-information : nom féminin Publicité rédactionnelle insérée dans un journal, une revue, et présentée sous forme d’article, de reportage."

    http://www.larousse.com/fr/dictionnaires/francais/publi-information

    Les règles déontologiques de la Chambre de Commerce Internationale disent :

    "Article 9 : Identification - La communication de marketing doit pouvoir être nettement distinguée en tant que telle, quels que soient la forme et le support utilisés. Lorsqu’une publicité est diffusée dans des médias qui comportent également des informations ou des articles rédactionnels, elle doit être présentée de telle sorte que son caractère publicitaire apparaisse instantanément et l’identité de l’annonceur doit être apparente (cf. également article 10)."

    http://www.arpp-pub.org/IMG/pdf/Code_CCI.pdf

  • > Bona annada 2011
    10 janvier 2011, par Marc  
    Combien madeinpau a t-il recu de T-Shirts gratuits ?

  • > Bona annada 2011 : T-shirts gratuits
    10 janvier 2011, par AB  
    Bonne question !

  • > Bona annada 2011
    10 janvier 2011, par Rêveur des villes  

    Adishatz : made in Sud Oouest or made in China ?

  • > Bona annada 2011
    10 janvier 2011, par pehache  
    Bonne question !!

  • > Bona annada 2011
    10 janvier 2011, par Marc  
    Evidemment en Asie !

  • > Bona annada 2011
    10 janvier 2011, par claudiqus  
    Bon ! au vu de toutes ces intéressantes informations, je vais me procurer un polo Adishatz-Total, pour porter fièrement mon identité Gaz-conne smiley

  • > Bona annada 2011
    10 janvier 2011, par AB  
    Ne trouvez-vous pas cette orthographe un peu ambiguë ?

  • > Bona annada 2011
    10 janvier 2011, par pehache  
    excellent, Claudiqus smiley smiley !

  • > Bona annada 2011
    10 janvier 2011, par claudiqus  
    Merci, Pehache ! vous n’êtes parfois pas mauvais bougre non plus, quand vous y mettez du vôtre ! smiley

  • > Bona annada 2011
    13 janvier 2011, par Maximo  
    je découvre ce gaz-conne... mdr smiley , c’est en effet excellent, claudiqus smiley

  • > Bona annada 2011
    14 janvier 2011, par claudiqus  
    Merci, Max ! heureusement qu’on peut encore déconner un peu ... smiley

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    France - Exporter : l’urgence nationale
    Séparation ?
    UPPA - Ouï à l’I.A.E.
    Un accord historique
    Laurence Parisot et le Medef pour la fin de l’acier en France ?
    Soficar : Un monument du territoire
    Les faiseurs d’affaires
    Un appel de l’Amicale des Foreurs et des Métiers du pétrole
    Grand Pau - "Et le chômage, bordel !"
    Hydrocarbures : Halte aux cassandres , produisons français !
    Coup de fourchette : Les « Maîtres Restaurateurs en Béarn et Soule »
    L’Argentine n’est pas la Grèce
    Crise économique : L’exemple argentin
    Compétitivité des entreprises à Pau : les conséquences d’Idélis
    T.V.A. et T.N.T.
    Energie peu chère, c’est fini !
    L’homéopathie peut-elle soigner la France ?
    TVA et Traviata
    Rigueur et rigueur
    Des Européens bien naïfs



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises