Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

"Vélorution" cycliste à Pau !

vendredi 10 décembre 2010 par Edouard Girard


La République des Pyrénées nous a conté par le détail, dans un numéro récent, comment nos édiles comptent transformer la ville en paradis des piétons et des cyclistes. On peut s’en réjouir, car au train où vous les choses, nos agglomérations urbaines, en France et ailleurs, ne seront bientôt plus qu’un océan de tôle automobile défigurant tous les espaces publics. Encore faut-il réussir à Pau cette révolution cyclo-piétonne, et nous devons laisser aux divers usagers de la chaussée (et en particulier aux commerçants et aux autres riverains), le soin d’en apprécier les résultats. Mais les rares cyclistes qui se risquent actuellement sur une chaussée ont beaucoup à dire sur le sujet. Car ils appartiennent désormais à une espèce en voie de disparition, vu les dangers qu’ils ont à affronter.

J’ai croisé récemment trois cyclistes qui venaient à moi sur le trottoir palois où j’allais à pied. Ceux-ci roulaient en file indienne à la vitesse du pas, le trottoir était large et bien dégagé, et l’on s’est croisé en toute sécurité sans le moindre problème. Sauf que l’un des trois était en infraction ! Explication : le groupe cycliste était familial, composé de deux bambins et de leur mère. Or selon le Code de la Route, l’accés à un trottoir à vélo n’est ouvert qu’aux enfants de 8 ans maximum, mais pas à l’adulte qui les accompagne. Ainsi, une maman qui veut apprendre à ses enfants l’usage de la ville à vélo doit rouler sur la chaussée, à ses risques et périls, même si celle-ci est parcourrue par un flot de voitures pressées et dangereuses (c’était le cas, au moment de ma rencontre !) .

 Conclusion : nos responsables routiers devraient pratiquer le vélo sur les chaussées qu’ils conçoivent. Ils amélioreraient ainsi la connaissance de leur métier et peut-être s’apercevraient-ils que chaussée et Code comportent des dispositions carrèment accidentogènes pour le cycliste. Le nombre des morts à Paris sur un "vélib" ( plus de 10 à ce jour !), devraient les conduire à s’interroger sur l’absolue nécessité de donner au cycliste la place à laquelle il a droit sur une chaussée.

Mais l’indifférence au problème est générale. La preuve, les conditions d’accés du cycliste aux trottoirs ont été présentées au public le 30 novembre écoulé comme le scoop du jour, alors que ces conditions figurent au Code depuis...10 ans ! Il y a donc de toute évidence dans l’information routière du public un sérieux retard à l’allumage. Ceci dans un pays qui a fait à grands frais de la sécurité routière une cause d’envergure nationale.


- par Edouard Girard


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> "Vélorution" cycliste à Pau !
10 décembre 2010, par peyo  

Monsieur Girard vous confondez possibilité ouverte par la loi et autorisation totale.

La possibilité pour les cyclistes de rouler sur les trottoirs (prévue depuis des années) dépend du maire ; elle est encadrée par le Code comme
-  arrêté municipal indiquant les lieux autorisés à cette pratique
-  trottoir de largeur suffisante (la pratique pour certaines villes serait largeur supérieure à 2 m ?)
-  le cycliste doit rouler à faible vitesse (au pas ?) et ralentir si nécessaire en passant un piéton car le piéton reste prioritaire

Et Monsieur Girard omet de rappeler un point crucial pour la cohabitation cycliste-véhicule motorisé : lors du dépassement le véhicule doit impérativement Article R414-4 laisser un écart d’au moins 1 mètre au cycliste(1,5 m hors agglomération) . Sinon , 3 points retirés au permis et amende 4ème catégorie (tarif 2010 : 135€). Ce rappel est valable aussi pour les bus STAP

  • > "Vélorution" cycliste à Pau !
    10 décembre 2010, par claudiqus  
    D’ailleurs, le cycliste se doit également de respecter impérativement les limitations de vitesse de 30, 50, 70 et 90 km/h, avec confisquation du vélocipède engin au dela d’un dépassement excessif de 50 km/h (mais les cas relevés sont extrèmement rares et dus à la conjoncture de deux facteurs déterminants, pente abrupte et vitesse de vent élevée). smiley

  • > "Vélorution" cycliste à Pau !
    10 décembre 2010, par Marc  

    "Ce rappel est valable aussi pour les bus STAP"

    Le Schtroumpf retarde d’une guerre : On ne dit plus STAP mais IDELIS !

  • > "Vélorution" cycliste à Pau !
    10 décembre 2010, par peyo  

    Et Marc, tu es trop rapide et tu fais une confusion !

    Idelis n’est juste qu’un logo et une marque commerciale pour la STAP

    Au Registre des Entreprise c’est toujours la STAP siret n°31805504300042 . Et pour les Impôts, l’Urssaf, l’Inspection du travail, etc, c’est toujours la STAP

  • Idelis=STAP
    10 décembre 2010, par AB  
    Je trouve que "STAP" sonnait mieux...

  • Idélis de Gargamel, STAP d’Azraël !
    10 décembre 2010, par AK Pô  
    schtroumpf c’est rigolo, aussi ! smiley . Gargamel Marc s’est fait avoir : privé de salsepareille et de bière belge philosophale ! smiley

  • > "Vélorution" cycliste à Pau !
    10 décembre 2010, par Marc  

    "Idelis n’est juste qu’un logo et une marque commerciale pour la STAP"

    Merci de la précision et au temps pour moi, comme dirait Claudiqus ! smiley

  • > "Vélorution" cycliste à Pau !
    10 décembre 2010, par le coq  
    Marc, Pau a un haut niveau linguistique tout le monde le sait, mais par anticipation de marque il ne s’agit pas "velorution" mais de "verolution".

  • > "Vélorution" cycliste à Pau !
    10 décembre 2010, par Marc  

    Exact, LeCoq. La preuve en est que pour se protéger de la "vérolution" on peut maintenant acheter des condoms pour vélo, en cliquant sur ce lien :

    http://www.w3sh.com/2009/06/18/le-condom-pour-velo/

  • > "Vélorution" cycliste à Pau !
    11 décembre 2010, par le coq  
    Marc, je suis impressionné par l’étendue de ton carnet d’adresses...bonne réplique.

  • > "Vélorution" cycliste à Pau !
    11 décembre 2010, par claudiqus  

    Oui, Marc ! mais dans le fond, Idelis ou Stap, on s’en tape !

    peu importe le sigle, pourvu qu’on eut ... l’ivresse du même service ! entretemps, le bus de fin d’après midi s’est vu supprimé par manque de rentabilité, et me contraint tous les soirs à me fader les bouchons pour aller chercher ma pequeñita à la Fac . smiley

  • > "Vélorution" cycliste à Pau !
    11 décembre 2010, par le coq  
    C’est le monde à l’envers Claudicus alors au lieu d’aller chercher ta "pequenita" à la Fac tu vas la chercher à la CAF elle y sera avant toi....et elle pourra être au chaud.

  • > "Vélorution" cycliste à Pau !
    11 décembre 2010, par claudiqus  
    Vois pas le rapport, à part le plaisir de l’anagramme ... smiley

  • > "Vélorution" cycliste à Pau !
    11 décembre 2010, par le coq  
    Tout juste seulement ce plaisir....

  • > "Vélorution" cycliste à Pau !
    11 décembre 2010, par claudiqus  
    Suis heureux d’avoir pu contribuer à une petite joie, vieux poulet .. smiley

  • > "Vélorution" cycliste à Pau !
    12 décembre 2010, par le coq  
    Claudicus, j’ai voulu apaiser tes craintes car j’insinuais Gault et Milhau pour révéler Godemichet...mais bon on ne réussit pas toujours.

  • > "Vélorution" cycliste à Pau !
    12 décembre 2010, par claudiqus  
    C’est du gymkhana vélocipédique ? smiley ...

  • > "Vélorution" cycliste à Pau !
    10 décembre 2010, par Marc  

    "Et Monsieur Girard omet de rappeler un point crucial pour la cohabitation cycliste-véhicule motorisé :"

    Le Schtroumpf n’omet-il pas lui-même un point déterminant, à savoir l’article R431-8 du susnommé code de la route : Il est interdit aux conducteurs de cycles et de cyclomoteurs de se faire remorquer par un véhicule.

    Par contre, malgré mes recherches approfondies, je n’ai pas trouvé d’article indiquant si un véhicule quelconque pouvait se faire remorquer par un cycle. GV a t-il une réponse à cette question ?

  • > "Vélorution" cycliste à Pau !
    10 décembre 2010, par AK Pô  
    tchougoudou

    http://ptaff.ca/ptafflist/2008-07/1216661750-photos_du_congo/1216661750-photos_du_congo-c1e37475707d9895abd64377b6da90be-fredflintstone.jpg

     smiley

  • > "Vélorution" cycliste à Pau !
    10 décembre 2010, par Marc  
    Magnifique piste cyclable ! Peut-être aurions nous aussi besoin de casques bleus à Pau ?

  • > "Vélorution" cycliste à Pau !
    11 décembre 2010, par le coq  
    Très vrai d’autant que maintenant nous avons des cycles à pédales électriques....et il ne s’agit pas de Gault et Milhau.....

  • > "Vélorution" cycliste à Pau !
    15 décembre 2010, par Edouard Girard  

    Je vois que les cancres du fond de la classe sont restés secs sur le problème des circulations douces à Pau et qu’ils n’ont rien à dire de particulier sur celui de nos trottoirs vides d’usagers. Alors on jacasse pour passer le temps, car "c’est pas parce qu’on n’a rien à dire qu’il faut fermer sa g..." disait le bon Coluche !

    Mais peut-être l’association Pau à vélo a-t-elle travaillé la question, et qu’elle pourrait nous indiquer, ainsi qu’aux bécaneurs palois de tout poil, si notre maire a souscrit à la libération des trottoirs sous-employés par un arrêté plein d’allant ?

    Peut-être aussi la famille écolo paloise a-t-elle quelque chose de positif à dire , en particulier sur la nécessité de faire une juste place dans les villes aux casses-cou qui se risquent à utiliser dans des rues surencombrées le seul véhicule de transport de pollution zéro existant sur le marché ?

    N...de D... , faut bouger vos neurones Messieurs les Vélorutionnaires de Pau et du circumvoisinage !

  • > "Vélorution" cycliste à Pau !
    15 décembre 2010, par pehache  

    Monsieur Girard, vous êtes bien gentil de venir donner des leçons aux "écolos palois", mais je crois que Pau à Vélo ne vous a pas attendu pour être active.

    Et autant je défends la place du vélo dans la ville, les pistes cyclables, les contresens cyclables, les zones de rencontre, et tout le tintouin, autant faut pas pousser quand vous écrivez :

    Ainsi, une maman qui veut apprendre à ses enfants l’usage de la ville à vélo doit rouler sur la chaussée, à ses risques et périls, même si celle-ci est parcourrue par un flot de voitures pressées et dangereuses (c’était le cas, au moment de ma rencontre !) .

    De une, on n’apprend pas le vélo à ses enfants dans une rue encombrée, on choisit un endroit tranquille. Et de deux, les trottoirs sont faits avant tout pour les piétons. La dérogation jeunes cyclistes est très bien, mais la place du parent accompagnant est sur la chaussée, et je ne vois pas où est le problème, à moins de considérer que la place des cyclistes n’est pas sur la chaussée.

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Pleure ô pays bien aimé
    Adage des gens de justice
    Thank you London 2012
    La mondialisation ? Une dynamique naturelle incontournable ?
    La mondialisation
    Questions
    L’abstention.
    Petit trou deviendra grand
    Démission ou renoncement
    Pau - « Semaine du développement durable »
    Tuerie de Toulouse : La dictature de l’immédiateté
    Réaction de B.A.P à l’article « et si B.A.P révisait (partiellement) ses objectifs »
    Expulsions locatives
    Obsolescence
    Et si BAP revisitait (partiellement) ses objectifs ?
    « Valeurs » ! Vous avez dit « valeurs » ? Comme c’est bizarre !
    Oui et non
    Un sociologue et l’occitan
    Le P.P.P. n’est pas toujours « Pau Portes des Pyrénées » !
    Parents : Vous êtes tous des assassins ???



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises