Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Carton vert à Pascal Boniface

lundi 21 juin 2010 par Daniel Sango


« En tant que militant, je me félicite que le projet du Parti socialiste prévoit ce non-cumul entre mandat parlementaire et un mandat exécutif local. Mais il faut aussi lutter contre le non-cumul des mandats et responsabilités à l’échelon local. Ce serait bien d’ailleurs qu’en la matière on montre l’exemple, ici, sans attendre une loi. » Pascal Boniface, Adjoint au Maire de Pau en charge de l’environnement et du Développement Durable, Sud Ouest du 17/06/2010.

Le monde politique a une image déplorable auprès des citoyens, il faut dire qu’ils le cherchent bien...

C’est donc avec satisfaction que l’on note la prise de position de Pascal Boniface contre le cumul des mandats locaux, un des fléaux les plus détestable en politique.

Cette prise de position fait suite à la proposition d’indemnités pour le nouveau Syndicat Mixte des Transports Urbains Pau Porte des Pyrénées, 8043 euro brut par an pour le Président (A Duchateau) et les trois vice Présidents (JP Mimiague, JC Bouriat, et P Boniface)

Un jeune élu prend une position courageuse, range la langue de bois au placard, il faut s’en féliciter. On peut en effet dire qu’il serait déplacé qu’il y ait pour ces personnalités une quelconque indemnité puisque la gestion des transports publics fait déjà partie intégrante du mandat qu’ils ont et pour lequel ils bénéficient d’une indemnité...

M Duchateau est adjoint en charge des transports et présider ce syndicat est tout à fait conforme à son mandat. Il en est de même pour M Mimiague, maire de Serres Castet ( Président de la Communauté des Communes du Luy de Béarn et Président du Syndicat Mixte du Pays du Grand Pau) ou M Bouriat maire d’Ousse ( et Vice Président de la Communauté de Communes Pau Pyrénées). D’ailleurs ce dernier est déjà débordé puisqu’il ne daigne pas répondre à nos demandes de rendez-vous...

Le cumul est encore plus scandaleux lorsqu’il additionne des emplois à temps plein. Comment ce qui est impossible pour le commun des mortels le serait-il pour nos politiques ?

D’ailleurs deux d’entre eux sont connus, mais on ne doit pas avoir la liste complète des mandats tant elle est longue... Il s’agit bien sûr de Martine Lignières Cassou et de Bernard Uturry, tous deux grands moralistes devant les électeurs. Ce dernier, en plus de ses mandats locaux de maire d’Oloron et de Président de la Communauté de Communes du Piémont Oloronais, est Conseiller Régional, Vice Président du Conseil Régional, Président du Syndicat Mixte de l’aéroport de Pau Pyrénées , ...etc.

Nous ne nous étions pas rendu compte que nous avions un surhomme en Béarn, qui affiche d’ailleurs être contre le cumul...

Quant à Martine Lignières Cassou nous avons déjà eu l’occasion de parler de ses trois emplois à temps plein plus quelques autres à temps partiel qu’elle ne peut mener de front...

D’ailleurs, sur ce problème d’indemnités au Syndicat Mixte des Transports Urbains, elle déclare : "je ne veux pas polémiquer"... et pour cause !

Rechercher le cumul, est une démarche intellectuellement malhonnête sauf peut être pour quelques personnalités de très haut niveau capables de mener réellement de front deux activités. Se maintenir dans cette situation en faisant la sourde oreille aux demandes de ses militants, de son parti ou de la simple morale, c’est démontrer que l’on n’est pas là seulement pour servir son pays, ou sa ville, mais aussi pour d’autres raisons...

Pascal Boniface souhaite connaître la liste des cumulards et de leurs mandats...nous aussi !

Quand les citoyens s’éveilleront...

par Daniel Sango


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Carton vert à Pascal Boniface
25 juin 2010, par pehache  

Ce n’est pas tout blanc ou tout noir :

PB a entièrement raison quand il dénonce le cumul des mandats locaux, y compris (et même surtout) dans les structures de types "syndicats mixtes", ou dans les SEM, qui ont tendance à foisonner et à opportunément offrir de nombreux postes et indemnités associées à toute la classe politique locale : il y a certainement plein de petits scandales et arrangements entre amis dans ces trucs là.

Pour ce que j’en sais, PB semble être par ailleurs un bosseur, qui s’investit à fond dans sa tâche d’élu et dans les dossiers dont il a la charge : je pense qu’il tous ne sont pas comme lui, loin de là. PB estime de bonne foi "mériter" son poste et son indemnité dans le syndicat mixte des transports, compte tenu du gros travail qu’il a mené sur les transports justement. De fait, je suis nettement moins choqué par son cas que par ceux d’André Duchateau ou du maire de Serre-Castet qui vont toucher la même indemnité pour faire de la simple figuration ou presque.

Ceci dit personne n’a demandé non plus non plus à PB de quitter son travail pour se consacrer exclusivement à son mandat. Sa posture de "sauveur de la collectivité" le regarde. Si il l’a fait c’est parce qu’il en avait envie et pas esprit de sacrifice, et sans doute aussi parce qu’il entrevoyait une possible carrière politique, comme bien d’autres (mais encore une fois comme bien d’autres qui ne sont sûrement pas aussi bosseurs que lui c’est vrai).

Et en quittant son activité professionnelle initiale, il se condamne finalement lui aussi à devoir chasser les mandats et les indemnités pour vivre, à les cumuler pour assurer ses arrières, et donc à rentrer dans le jeu de la professionnalisation de la politique.

  • > Carton vert à Pascal Boniface
    25 juin 2010, par Rêveur des villes  

    Grâce à M. Boniface, on sait, au bout de 2 ans et demi de réflexion profonde, qu’il y aura une ligne de bus en site propre qui fera carrefour hôpital - lycée Barthou, ce qui n’était pas du tout évident. On ne sait pas encore où sera le parking relais, mais nous sortir ça au bout de plus de 2 ans, et avec à peine des centaines, presque des millions d’€ payés aux con-sultants, c’est sans doute du bon travail ! Le coût : 9 M€ le km parce qu’il y a des fioritures.

    M. Boniface n’est pas un élu, c’est un exécutant qui travaille beaucoup, peut-être, mais ne s’est prononcé en son nom que pour pleurnicher une fois sur le cumul des mandats parce que lui n’en avait pas assez (et il est vrai que 1 400 € par mois pour un adjoint, ce n’est pas beaucoup). MLC seule décide de tout et comme à sa langue de bois ne correspond que sa vision en bois... Pb de démocratie...

  • > Carton vert à Pascal Boniface
    27 juin 2010, par pehache  

    Tout cela est vrai, mais c’est ne regarder que les points négatifs. PB n’avait pas que les transports en charge (et au passage il ne les avait plus depuis qu’il avait démissionné de son mandat communautaire), et certaines choses sont quand même à mettre à son crédit (je pense par exemple à la forte diminition des emplois de pesticides par les services des espaces verts). Et résumer les transports à cette histoire de ligne en site propre c’est un peu rapide, c’est "un peu" plus que ça.

    Par ailleurs PB l’a bien ouvert sur cette histoire des mandats.

    Bon, je ne veux pas dire non plus que PB est un élu-modèle, loin de là. Mais dans l’échelle des élus ce n’est peut-être pas le pire non plus. Vaut-il mieux un PB ou ces conseillers tellement transparents qu’on n’entend jamais parler d’eux et qui ne semblent être là que pour faire le quorum dans les conseils municipaux ?

    C’est en ça que je dis que tout n’est pas tout blanc ou tout noir.

  • > Carton vert à Pascal Boniface - arretez de raconter n’importe quoi !
    24 juin 2010, par electeur palois  

    vous racontez n’importe quoi, renseignez vous !

    j’ai travaillé avec mr boniface sur les transports, je milite avec lui et j’ai suivi sa position sur la question du cumul des mandats, alors voici quelques rectificatifs par rapport à ce que certains d’entre vous (nostalgiques des municipales de 2008 pour quelques uns ?) écrivent :

    -  "Max", mr boniface pese un peu plus et c’est surement le fait que ce soit un élu qui commence à peser de plus en plus localement qui fait qu’il commence à gener. aussi, Madame lignieres cassou ne lui a pas donné cette vice presidence, c’est juste que c’est l’élu qui a porté tous les dossiers sur les transports pendant la campagne des municipales et depuis 2 ans en tant qu’élu et cela bénévolement (car c’est une compétence de l’agglo, il ne peut pas y avoir d’adjoint aux transports !) sans indemnité car il n’est pas maire d’une des communes de l’agglo de pau. et cela personne ne l’a denonce pendant 2 ans et cela a bien arrangé tout le monde que quelqu’un fasse avancer ces dossiers ! il est adjoint à l’environnement à pau et a logiquement une indemnité pour cela. c’est lui qui a permis qu’aujourd’hui que tout ce que vous voyez se lance (nouveau reseau de bus, vélo, auto partage, bus au dela de l’agglomération, etc.) et il a fait cela parce que c’etait necessaire pour la ville te l’agglomeration et qu’il est l’élu qui maitrise ces questions là. et si vous vous etiez renseigné sachez qu’il a arreté son activité professionnelle il y a un an pour pouvoir lancer tous ces dossiers qui sont tres important pour notre territoire. à sa place, qui aurait fait cela ? qui aurait pris ce rique là ? je connais l’activité professionnelle qu’il avait avant d’arreter et il avait tout interet financièrement à la garder.

    -  reveur de villes, mr boniface ne se venge pas de madame lignieres cassou car si vous aviez un peu suivi il a juste souligné positivement que le PS proposait le non cumul entre un mandat de parlementaire et un executif local et par contre a interpellé sur le fait que la renovation du PS ne prenait pas en compte le cumul des mandats et fonctions locales, ce qui ne concerne pas madame lignières cassou mais ceux qui cumulent les mandats de maire et/ou de conseiller general avec des nombreuses presidences ou vice presidences de syndicats (eau, energie, dechets, etc.) et les intercommunalités. et pour ce qui est des dossiers qu’il defend, je crois que si la ville de pau a avance en terme d’ecologie (transports, energie, biodiversité, etc.) depuis 2 ans, on lui doit en grande partie. c’est dommage que vous parliez d’une personne sans la connaitre, surtout quand il s’agit de personnes motivées et compétentes. j’ai travaillé avec lui et je peux vous dire que si on avait un peu plus d’élu comme lui les gens se reconcilieraient avec les politiques.

    -  "autochtone palois", mr boniface a été obligé d’arreter son activité professionnelle temporairement dans l’interet du territoire et des citoyens. il suffit de prendre les deliberations du conseil municipal vous verrez que l’indemnité d’adjoint est de moins de 1500 euros auxquels vous enlevez des frais divers, une cotisation à votre parti politique, une retraite complémentaire (car ces elus locaux n’ont pratiquement pas de retraite). trouvez donc des elus qui ont fait comme lui, qui ont tout fait passer apres leur engagement pour leur ville et dans ces conditions là ! donc s’il a une indemnité de 650 euros brut par mois (si vous faites le calcul vous obtenez ce chiffre) pour etre vice président du syndicat de transports, cela ne me choque pas. ce qui me choque c’est plutot de voir que des elus qui n’ont jamais bossé sur les transports bénéficient aujourd’hui de la meme indemnité que lui, élus qui ont par contre eux d’autres mandats (conseiller general, maire, vice président de l’aggloméartion de pau, etc.)

    pour finir, je regrette apres avoir tant aimé ce site de lire des commentaires aussi lamentables sur des personnes qui meritent justement qu’on les aide car elles ont des convictions (pensez vous qu’il va se faire que des amis au PS par rapport à ses prises de position ?), de la motivation, des compétences et que nous manquons en politique de ce type de personne.

    donc s’il vous plait messiers essayez de rester dans des commentaires constructifs.

    bonnes discussions

  • > Carton vert à Pascal Boniface - arretez de raconter n’importe quoi !
    24 juin 2010, par Perplexe  
    J’ai du mal à comprendre. Dans notre démocratie, les élus locaux ont à leur disposition les services techniques municipaux pour élaborer les dossiers , suivre les chantiers... Un conseiller municipal ne quitte pas son travail pour remplir son mandat, sachant de plus qu’à Pau et pour la CDA Pau Pyrénées, de nombreuses embauches de cadres ont été faites dans les services techniques. Je ne comprends pas, ces indemnités sont injustifiables.

  • > Carton vert à Pascal Boniface - arretez de raconter n’importe quoi !
    24 juin 2010, par Louis H  

    Perplexe , vous avez confondu avec la démocratie à la chinoise où les élus sont convoqués une fois par an pour reconduire le chef !

    Il faut des élus pour bousculer les services, se renseigner de façon contradictoire, faire les choix, arbitrer, et décider jusque dans les détails. Si nos élus laissent faire les services municipaux, sachant (je galège à peine) que les ingénieurs de classe A ne sont pas obligatoirement plus intelligents que leurs subordonnés de classe B, considérant que certains services sont affiliés à la CGT et d’autres à FO, ou à l’UNSA ou encore à la CFDT on aura alors des difficultés voire incompatibilités quand on voudra tout faire fonctionner ensemble. De plus les cadres municipaux doivent être tenus en main car avec eux ça serait l’inflation des investissements délirants et surdimensionnés. Et pas certain qu’une voie cyclable FO soit raccordée avec un carrefour CGT, pas plus qu’un circuit vidéo CGT ne sera correctement interconnecté avec le système informatique CFDT

    Les élus sont nécessaires pour faire les choix, arbitrer, décider et surtout pour contrôler ce qu’annoncent les services. Actuellement à Pau le point faible est justement le contrôle trop superficiel :
    -  contrôle des cabinets d’experts (qui tendent à majorer toutes les propositions puisqu’ils sont rémunérés au pourcentage des dépenses !),
    -  contrôle des services pour limiter les dérives budgétaires (trop souvent le budget final d’une opération d’investissement est en dépassement de plus de la moitié de ce qui avait été annoncé, quand ce n’est pas le double),
    -  contrôle du vrai service rendu au meilleur coût : ne pas se contenter de dire seulement on a fait, et sans dépasser le budget , parce que si on a fait n’importe quoi c’est toujours trop cher .

    Si les élus ne consacrent pas du temps pour apprendre et maîtriser leurs dossiers ça sera du n’importe quoi ; et il sera trop tard pour dire que les élus ne valent rien. La rémunération n’a rien d’anormal, loin de là, pour un élu qui fait son travail. Et raison de plus pour être exigeant envers les "amateurs" ; ils doivent justifier puisqu’ils reçoivent une indemnité

  • > Carton vert à Pascal Boniface - arretez de raconter n’importe quoi !
    24 juin 2010, par Perplexe  
    Désolé, on ne quitte pas son travail pour un mandat conseiller municipal. Où va t-on ? Que fait le DGS ? , il y a erreur sur le mandat. Dans la démocratie à la française, seuls certains députés exercent à plein temps leurs fonctions, ceux qui sont non-cumulards. On assiste là à la professionnalisation de la politique, une analyse récente("Le Monde") montrait les dérives du P.S. où les élus , depuis la régionalisation, viennent de plus en plus de l’ administration territoriale. Ils ont accès aux dossiers et se rendent compte qu’en étant élus , ils pourront commander leurs anciens collègues voire leurs anciens supérieurs. Je crois qu’on a ici une belle démonstration de cette dérive qui est généralisée au PS.

  • > Carton vert à Pascal Boniface - arretez de raconter n’importe quoi !
    24 juin 2010, par pehache  
    Belle plaidoirie en faveur de Pascal Boniface. Si son auteur n’avait pas précisé qu’il avait travaillé avec Pascal Boniface on aurait presque pu croire qu’il s’agissait de Pascal Boniface lui-même smiley

  • > Carton vert à Pascal Boniface - arretez de raconter n’importe quoi !
    24 juin 2010, par mi6  
    on vous a reconnu monsieur Boniface !!! smiley

  • > Carton vert à Pascal Boniface - arretez de raconter n’importe quoi !
    25 juin 2010, par Rêveur des villes  

    Souvent le même discours ces politiciens ou soutiens de politiciens.

    On leur reproche des choses précises, ils répondent soit par de la philosophie (de la langue de bois), soit sur leur personne, (de la même façon que qqun en vient à des attaques personnelles quand il n’a plus d’arguments techniques au lieu de reconnaître qu’il a tort). Autant au PS qu’au Modem, et l’UMP ferait peut-être pareil si elle existait à Pau.

    A la remarque :"M. Boniface, comme tous les autres ne s’oppose pas aux aberrations de la ville".

    Réponse :"Oh, si vous le connaissiez, c’est quelqu’un de bien, qui fait du bon travail...".

    Aucun n’a le cran de dénoncer ces aberrations. En cela, ils n’existent pas politiquement. A croire qu’ils ont peur pour leur vie. Et ils sont été sélectionnés par MLC, YU ou FB, parce qu’ils avaient cette "qualité".

  • > Carton vert à Pascal Boniface
    24 juin 2010, par Max  

    P Boniface s’est fait bananer par MLC aux Régionales, qui lui a préféré sa fidèle de tjs Anne Bernard. Ensuite, pour ne pas voir un jeune qui pèse 247 voix à Pau devenir "opposant", elle lui a donné un os à ronger en le nommant VP de je ne sais quoi. Comme il a qqs valeurs, il hurle dans la nuit comme un loup solitaire pour dénoncer l’hypocrisie des ses collègues élus... jusqu’à ce qu’il prenne leur place. Un éternel recommencement puisque personne ne sanctionne électoralement ces menteurs.Français, il est grand temps de placer des têtes... au bout de pique. smiley

  • > Carton vert à Pascal Boniface
    24 juin 2010, par Rêveur des villes  

    P. Boniface dénonce le cumul des mandats en visant particulièrement MLC, ce qui ressemble davantage à une vengeance personnelle qu’à une conviction profonde.

    Enfin, il a néanmoins raison sur ce point, le cumul des mandats est inacceptable. Mais il y a bien d’autres choses qu’il pourrait dénoncer : le GP, les subventions excessives aux clubs de sport pro, des dossiers qui n’avancent pas comme l’ouverture du parking Aragon sur la gare. Et ça, il ne le fait pas. Là-dessus, il est comme étaient MLC, YU et JP par rapport à AL, comme ils le sont tous au sein de la majorité.

  • > Carton vert à Pascal Boniface
    24 juin 2010, par Contribuable Palois  

    On peut être contre les cumuls et rester raisonnable sur l’application d’une règle (à définir) de non-cumul. Je m’explique.

    Dans notre exemple palois actuel il ne faudrait pas stigmatiser Boniface ou tel autre qui sont des modestes "gagne petit" . S’ils ont au total 2.500 euros net en cumulant plusieurs fonctions qu’ils exercent honnêtement en y consacrant beaucoup d’heures et d’énergie je n’y verrai rien de honteux.

  • Des cartons de toutes les couleurs en deuxième mi-temps !
    22 juin 2010, par Daniel Sango  

    La suite de l’affaire des indemnités des Président et vice Présidents a rebondi.

    Alors que M Duchateau (Président) avait décidé suite au tollé initié par P Boniface de retirer ce point de l’ordre du jour, il l’a remis, à la surprise générale ! ...et les indemnités ont été votées !

    Seul JM Tissanié (Maire PS de Gan) a pris la parole pour voter contre, et avec un argument de bon sens, cette structure varie très peu en terme de périmètre, on ne voit pas pourquoi subitement il faudrait rémunérer l’activité des élus.

    Quand on est membre du PS on est pour la morale, contre le cumul des mandats, pour le service de l’Etat. Quand on est élu PS, on cumule, on accumule.

    Carton rouge à M André Duchateau !

    Carton orange à M Pascal Boniface ! (refusera t il cette indemnité ?)

    Carton vert à Jean Michel Tissannié

    Et au fait, que dit le responsable béarnais du PS ?

    Que disent les militants ?

    Quant les citoyens s’éveilleront...

  • > Des cartons de toutes les couleurs en deuxième mi-temps !
    22 juin 2010, par Autochtone palois  
    Bonne analyse, Daniel Sango. Attendons la suite... Nous risquons de découvrir jusqu’où peut aller le doubler langage de certains.

  • > Des cartons de toutes les couleurs en deuxième mi-temps !
    22 juin 2010, par pehache  

    "« Il y a eu échange et discussions qui permettent aujourd’hui de présenter cette délibération » se contente de répondre le président [André Duchateau], entouré de ses vice-présidents Pascal Boniface (adjoint à Pau à l’environnement), Jean-Claude Bouriat (maire d’Ousse) et Jean-Pierre Mimiague (maire de Serres-Castet). Les quatre hommes percevront donc la même chose, soit 8 043,23 € bruts par an, soit la moitié du maximum autorisé pour le président et une indemnité pleine pour ses adjoints."

    http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2010/06/20/transports-des-indemnites-qui-ne-plaisent-pas-a-tout-le-monde,142854.php

  • > Des cartons de toutes les couleurs en deuxième mi-temps !
    22 juin 2010, par Marc  
    Boniface prendra l’argent comme les autres... Il ne mérite ni un carton vert, ni même un orange...

  • > Des cartons de toutes les couleurs en deuxième mi-temps !
    24 juin 2010, par mi6  
    c’est clair...le lundi on fait un article pour se plaindre du cumul et le mardi on fait le contraire de ce que l’on a dit la veille !!!

  • > Des cartons de toutes les couleurs en deuxième mi-temps !
    22 juin 2010, par pehache  

    "« Il y a eu échange et discussions qui permettent aujourd’hui de présenter cette délibération » se contente de répondre le président [André Duchateau], entouré de ses vice-présidents Pascal Boniface (adjoint à Pau à l’environnement), Jean-Claude Bouriat (maire d’Ousse) et Jean-Pierre Mimiague (maire de Serres-Castet). Les quatre hommes percevront donc la même chose, soit 8 043,23 € bruts par an, soit la moitié du maximum autorisé pour le président et une indemnité pleine pour ses adjoints."

    http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2010/06/20/transports-des-indemnites-qui-ne-plaisent-pas-a-tout-le-monde,142854.php

  • > Carton vert à Pascal Boniface
    21 juin 2010, par Rêveur des villes  

    Le cumul des mandats ne sert qu’à étouffer la concurence interne, d’où peut-être l’intervention de P. Boniface...

    Que deviendrait MLC si JY Lalanne ou C. Laine étaient présidents de l’agglo ?!!!

    > Carton vert à Pascal Boniface
    21 juin 2010, par Marc  

    Quand les citoyens s’éveilleront...

    Remercions tous Sango : Pendant que nous dormons à poings fermés, lui, tel la vigie au haut du mât, scrute l’horizon et veille sur nous...

    > Carton vert à Pascal Boniface
    21 juin 2010, par Maximo  

    Quand ils s’éveilleront, tu seras déjà rendormi, bonhomme :

    Rechercher le cumul, est une démarche intellectuellement malhonnête sauf peut être pour quelques personnalités de très haut niveau capables de mener réellement de front deux activités
    Et quels seraient les critères de ce très haut niveau ? Et qui le décrétera ?

    NON. Pas de cumul. Aucun cumul. Et pour quiconque. Point à la ligne.

  • > Carton vert à Pascal Boniface
    23 juin 2010, par francois  
    Des personnalités de haut niveau pour gagner encore plus de fric comme C Boutin,Alliot Marie etc.C’est indécent

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Pau, la campagne à la ville.
    Pau grimpe !
    PAU - Nouveaux aménagements paysagers au boulevard Barbanègre
    PAU - Les Grands travaux continuent..
    PAU - Au Parc Beaumont des travaux peut être passés inaperçus
    Cartons Verts à Pascal Boniface
    Dernières nouvelles du Pakistan (communiqué par TSF)
    "Le Mur des Expulsés" : Carton vert à l’humour
    Carton Vert collectif
    Carton vert aux "Horizons Pyrénéens"
    Carton Vert à l’OPPB
    Carton vert à ...TOTAL
    Ce matin une surprise...
    Carton Vert au Parking du Stadium
    Carton Vert au lot 15 du Conseil Municipal du 19 février
    Carton vert aux Services techniques de la ville de Pau
    Carton Vert à Alain Lavignotte
    Carton vert au Club Léo Lagrange et ses fleurs !
    Carton vert à Martine Lignières-Cassou
    Carton Vert à un employé municipal



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises