Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Carton Vert collectif

lundi 12 avril 2010 par Bernard Boutin


Il est rare d’avoir à se féliciter d’une réelle avancée due au travail de nos élus. L’apparition sur une carte de RFF d’une desserte Béarn-Bigorre par LGV est à mettre à l’actif de la classe politique et consulaire (CCI de Pau). Elle était annoncée. La voir sur une carte des projets "nationaux" de RFF est une première (petite) étape de franchie.

Alors que le "loobying" a été entrepris bien tardivement, nos décideurs sont arrivés à raccrocher le wagon "Béarn-Bigorre" aux projets de GPSO. Carton vert.

C’est un premier signe favorable qui officialise l’existence du Béarn et une liaison directe entre Pau et Tarbes
 
Les pointillés montrent assez clairement la nécessité de relier les villes par des tracés les plus courts : les lignes droites !
 
Maintenant, il faut que ces pointillés soient intégrés véritablement dans les GPSO (financement et calendrier de réalisation) et, on le sait trop, "le diable est dans les détails"  !
 
Résultats des négociations entre RFF et les grands élus du Béarn et de la Bigorre cet été pour une mise en service potentielle en 2020.
 
L’avenir, se décide demain ... 


- par Bernard BOUTIN


Desserte Béarn Bigorre

[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Carton Vert collectif
13 avril 2010, par Contribuable Palois  

Je propose pour le carton rouge le nouveau Syndicat mixte des transports, constitué pour tenir compte des modifications de desserte au delà de la CDA.

La presse rapporte la réunion (à la mairie de Pau) pour élire les responsables Président et Vice-présidents. Fort bien. Mais elle précise aussi qu’il y avait 131 votants.

Pour représenter 18 communes au Syndicat, est-il indispensable qu’il y ait 130 délégués des communes ?

Et même si cette structure est largement formelle et ne se réunira pas tous les mois, n’y a-t-il pas une (vraie) tête politique pour voir la gabegie en terme de temps perdu, de frais d’organisation, de pollution, etc ?

Il serait temps qu’il y ait un peu de réalisme dans cette bulle administrativo-politique qui n’a plus les pieds sur terre.

  • > Carton Vert collectif
    13 avril 2010, par Marc  
    CP se trompe de cible : 130 votants pour 18 communes cela n’a vraiment rien d’excessif. Pensez donc : On demande à des millions de français de se déplacer un dimanche pour élire une seule personne, leur Président ! Et cette élection a un coût astronomique qui dépasse les 200 millions d’euros, à la charge des contribuables bien entendu. Vivement qu’on revienne au suffrage censitaire !

  • > Carton Vert collectif
    13 avril 2010, par Contribuable Palois  

    Mais non, Marc, les communes délèguent pour ce syndicat des transports Porte des Pyrénées ces 130 conseillers qui sont des conseillers municipaux !

    En gros 1 conseiller pour 1.200 ou 1.300 habitants. Est-ce mieux pour la démocratie locale ou est-ce simplement un problème de p.p.c.m. le plus petit commun multiple de notre enfance ? Est-ce utile pour faire un service de transport performant et qui utilise efficacement les finances dont il dispose ? Ces conseillers, n’ont-ils pas d’autres dossiers important à étudier en urgence, ou est-ce qu’il y a des "indemnités" ?

    Voici ce qu’en dit la CDA

    CREATION DU SYNDICAT MIXTE DES TRANSPORTS. ADOPTION DES STATUTS Le périmètre de desserte des transports urbains a été élargi, en octobre 2009, à la Communauté de Communes du Luy de Béarn et aux communes de Morlaàs, Uzein et Aressy puis celle de Serres-Morlaàs. Un syndicat mixte, qui pourrait prendre l’appellation de Syndicat Mixte des Transports Urbains Pau-Portes des Pyrénées portera ce nouveau périmètre des transports urbains. Il sera administré par un Comité Syndical dont la composition est proportionnelle à la population de chaque commune membre et au versement transport apporté. Il sera chargé de l’organisation des transports urbains mais devra aussi participer au financement d’ouvrages et d’aménagements nécessaires à la réalisation des axes structurants. Son action sera financée par le versement transport et des participations de l’État et du département auxquels pourront s’ajouter les contributions des communes membres au prorata du nombre de voix au sein du syndicat.

    Qu’il y ait une règle de représentation en fonction des populations et des financements apportés, fort bien. Mais pourquoi et comment 40 ou 50 conseillers pour représenter Pau ?

    Comme la CDA le dit finement : il y a un financement par la prime transport versée par les entreprises et aussi des participations de l’Etat et du département ; alors en Béarn, faudrait-il aussi réfléchir un peu ?

  • > Carton Vert collectif
    12 avril 2010, par Rêveur des villes  

    Comme je disais précédemment, un coup de sylo ne coûte rien.

    Et puis, c’est une plaisanterie : qui va payer les 800 M€ pour une ligne Pau-Tarbes, et le milliard d’€ pour Dax-Pau ?! Pau toute seule ? Parce que Tarbes s’en moque. Elle est tournée vers Toulouse, et à 1h24 de cette dernière en train direct.

    Je crois qu’il y a eu une faute de frappe dans le titre : c’est pas pour 2020, mais pour 2120.

    S’il y avait davantage de corails intercités Bayonne - Toulouse, s’arrêtant uniquement à Pau et Tarbes, ainsi que davantage de directs Pau-Bx, avec des vitesse augmentées partout où c’est possible comme sur Tours-Bx, les temps de trajet seraient corrects sans avoir à faire rêver avec des projets qui ne peuvent pas être financés.

    Un bon truc pour occuper l’esprit des gens et se faire mousser, c’est tout.

  • > Carton Vert collectif
    13 avril 2010, par pehache  

    RdV, tu n’as pas compris : les décideurs locaux ont atteint leur objectif avec ce coup de crayon sur une carte. Ils obtiennent des cartons verts dans les medias, ils peuvent dorénavant monter sur scène devant la population en chantant "on s’est bien battu !".

    Bien sûr, en juin ou juillet RFF rendra sa copie et dira "On a étudié un barreau LGV vers Pau, c’est faisable, et ça coûte un milliard d’euros : qui paye ?". Et comme personne ne lèvera le doigt, RFF remballera ses dossiers et retournera aux choses sérieuses.

    Et là les décideurs locaux pourront remonter sur scène sur l’air de "Vous avez vu, nous on a fait le maximum, mais l’état nous laisse tomber, c’est de sa faute, comme d’habitude". Ils seront applaudis, la population sera bien contente d’avoir des décideurs aussi impliqués, et on ne parlera plus de LGV vers Pau pendant 20 ans.

    Le seul scénario qui serait réaliste serait un petit raccordement de LGV du nord de Dax vers la ligne classique, avec modernisation de cette dernière. Mais ça manque de paillettes pour nos décideurs, qui n’en ont jamais parlé.

  • > Carton Vert collectif
    13 avril 2010, par Marc  

    "RdV, tu n’as pas compris" :

    Ca fait combien de fois qu’il rabâche cet argument, Pehachio-da-Vinci-qui-a tout-compris ? 10 fois ? 20 fois ? smiley

  • > Carton Vert collectif
    13 avril 2010, par pehache  

    Comme d’habitude vous n’avez pas compris non plus, Marc.

    Pas compris que dans la réponse à RdV cette expression était une façon de parler à ne pas prendre au premier degré.

    Par contre là vous pouvez la prendre au premier degré smiley

  • > Carton Vert collectif
    13 avril 2010, par Marc  
    CQFD. Pehachio-da-Vinci a toujours raison ! smiley

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Pau, la campagne à la ville.
    Pau grimpe !
    PAU - Nouveaux aménagements paysagers au boulevard Barbanègre
    PAU - Les Grands travaux continuent..
    PAU - Au Parc Beaumont des travaux peut être passés inaperçus
    Cartons Verts à Pascal Boniface
    Dernières nouvelles du Pakistan (communiqué par TSF)
    Carton vert à Pascal Boniface
    "Le Mur des Expulsés" : Carton vert à l’humour
    Carton vert aux "Horizons Pyrénéens"
    Carton Vert à l’OPPB
    Carton vert à ...TOTAL
    Ce matin une surprise...
    Carton Vert au Parking du Stadium
    Carton Vert au lot 15 du Conseil Municipal du 19 février
    Carton vert aux Services techniques de la ville de Pau
    Carton Vert à Alain Lavignotte
    Carton vert au Club Léo Lagrange et ses fleurs !
    Carton vert à Martine Lignières-Cassou
    Carton Vert à un employé municipal



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises