Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Les associations à Pau : quelle réalité ?

lundi 2 mars 2009 par Rodolphe Meiller


Au-delà de la diversité des chiffres annoncés, disposons-nous vraiment à Pau d’une ressource importante à travers nos associations ?

 

Entre 4 et 6000 sont annoncées - sur la même page - sur le site www.pau.fr. 4300, « selon les organisateurs », est un chiffre qui raisonne dans ma mémoire depuis les dernières élections. A peine 400, « selon la Police », pour les professionnels de la profession. Ainsi, même si les 10 ou 11 millions annoncés de subventions demeurent une réalité, force est de constater que la Municipalité souhaite s’appuyer sur ce tissu associatif. Dès ce dimanche, Pau à Vélo est mise à contribution pour « animer » le boulevard des Pyrénées. Un programme de manifestations tous les samedis est en préparation, où les associations sont invitées à se produire. Celles-ci ont reçu une lettre de Mme la Maire leur précisant que si leurs responsables faisaient appel aux deniers publics, ils devraient présenter leur demande accompagnée d’un plan d’actions. Bref, tout va bien dans le meilleur des mondes. Pas si sûr... Si l’on élimine les 3 associations que l’ancien Ministre de l’Education Nationale a créées à l’occasion de ses campagnes politiques, celle qui dort depuis quatre ans, voire celle qui n’existe plus depuis 10, ce fameux chiffre de 400 est sans doute plus proche de la réalité. Et alors ?


A trop vouloir compter sur le dynamisme de ses associations, la Ville ne prend-t-elle pas le risque de voir ces bénévoles se fatiguer, de blaser un public avide en permanence de nouveautés et de contraindre les professionnels qui souhaitent juste vivre dignement de leur travail d’aller voir ailleurs ? Peut-être. L’avenir nous le dira, mais il serait certainement judicieux d’appuyer l’élue en charge de l’animation et des associations par un véritable service technique, qui pourrait orchestrer et répondre durablement à l’attente des palois, de reconsidérer l’affectation de ce consistant budget par un équilibre subvention/achat de prestations et de s’entourer de partenariats efficaces.


Au fait, à quoi sert le Comité des Fêtes ?

 

- par Rodolphe Meiller


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Les associations à Pau : quelle réalité ?
26 mars 2009  

un dossier "évènement" de 8 pages aujourdhui 26 mars dans La République qui lance la commémoration de l’aviation à Pau. Et une fois encore manifestation avec de l’argent municipal. Mais si l’association Pau-Wright Aviation est citée dans ces pages le journaliste n’a pas dit que les finances municipales y vont pour 100.000 euros et que l’Armée et la CCI complètent le budget. Simple oubli ?

  • > Les associations à Pau : quelle réalité ?
    26 mars 2009, par Autochtone palois  

    Pau Wright Aviation reçoit 70 000 € de la mairie de Pau pour les manifestations du centenaire des vols de W.Wright, qui auront lieu en juin.

    Juste un détail : en mars 1909 (il y a juste 100 ans), W.Wright pliait bagages, après 3 mois passés à Pau.

    Une autre association, les Amis de la Chapelle de l’Aviation, plus ancienne et moins mondaine que Pau Wright Aviation, fait du bon travail historique... non subventionné.

  • > Les associations à Pau : quelle réalité ?
    27 mars 2009  
    curieux cette folie de commémoration de Wright. Le Mans a déjà fait ça en 2008 pour fêter les 130 vols que Wright y a fait entre août et décembre 1908

  • > Les associations à Pau : quelle réalité ?
    27 mars 2009  
    PWA a été crée par un entrepreneur palois spécialisé dans l’équipement aéronautique qui peut ainsi joindre l’utile à l’agréable ....

  • > Les associations à Pau : quelle réalité ?
    27 mars 2009  

    Rectification nécessaire : quelques Palois (dont Sallenave, Mirat, Duchateau) ont noué des liens avec Dayton (usa) et avec la famille Wright. Dans la foulée PWA a été créé (avec le soutien de A Labarrère) par des gens soucieux de faire revivre l’histoire.

    Ce n’est que récemment que des industriels ont pris les commandes

  • > Les associations à Pau : quelle réalité ?
    27 mars 2009, par Autochtone palois  

    Ce n’est que récemment que des industriels ont pris les commandes

    PWA est une annexe de la Chambre de Commerce et de l’Industrie, en quelque sorte. smiley

  • > Les associations à Pau : quelle réalité ?
    27 mars 2009  

    Peu probable que la CCI soit dupe !

    plutôt certains savent utiliser le travail des autres. Se faire un nom, en prévision de ...

  • > Les associations à Pau : quelle réalité ?
    2 mars 2009, par denis  

    peut on comparer l’association qui organise un festival à 200 K€ avec l’association qui réunit une vingtaine d’amis pour jouer au bridge ou faire de la randonnée ?

    > Les associations à Pau : quelle réalité ?
    2 mars 2009  
    Des assos, pour quoi, pour qui ?

    La photo choisie illustre bien le rôle de lien social que l’on associe au mot : ASSOCIATION .

    Oui, elles sont très nombreuses à Pau . Elles ont des droits ( subventions ) mais elles doivent, peut-être aussi, s’ouvrir en faisant preuve de dynamisme , d’audace pour accueillir encore plus de Palois .

    Une assos qui a du mal à renouveler ses adhérents devrait se poser des questions . Que dire des querelles de personnes connues et relayées dans la presse ?

    > Les associations à Pau : quelle réalité ?
    2 mars 2009, par Jean  

    On est en train de toucher les limites de l’associatif ! Le syndrôme "Salon du Livre" est en train de se répéter avec "Hestiv’Oc"... Pour ne pas parler du Méliès... Querelles de personnes, assos fermées sur elles-mêmes, devenues le "jouet" de quelques uns. Avez vous déjà essayé de proposer vos services (bénévoles et quelquefois compétents) à une Asso, quelqu’elle soit ? Vous ne vous sentez pas toujours le bienvenu. Faut-il pour autant jeter le bébé avec l’eau du bain ? Certainement pas. Tout ça est, c’est vrai, extrèmement budgetivore, les critères d’interêt public pas toujours définis de façon claire et transparente. On dira encore que le bilan de 35 ans de gestion clientéliste et de "saupoudrage" de subventions est en cause... C’est pourtant la réalité. Tout remettre à plat, définir des critéres clairs est un vaste chantier et ce n’est pas le seul.

  • > Les associations à Pau : quelle réalité ?
    2 mars 2009  
    L’Association Hestiv’Oc annonce que cette année elle ne peut assurer l’animation cet été. Est-ce que la Mairie de Pau va quand même leur attribuer l’importante subvention annuelle ? si c’est NON,est-ce que la Mairie va continuer à assurer le financement du salarié de cette association ?

  • > Les associations à Pau : quelle réalité ?
    2 mars 2009, par Mistigri  

    Jean,

    Querelles de personnes, assos fermées sur elles-mêmes, devenues le "jouet" de quelques uns. Avez vous déjà essayé de proposer vos services (bénévoles et quelquefois compétents) à une Asso, quelqu’elle soit ? Vous ne vous sentez pas toujours le bienvenu.

    C’est vrai parfois, oui.

    On dira encore que le bilan de 35 ans de gestion clientéliste et de "saupoudrage" de subventions est en cause... C’est pourtant la réalité

    Oui, 35 ans de gestion catastrophique. Mais maintenant, elle doit prendre les bonnes décisions et vite pour redresser la ville sinon dans 5 ans, peu de choses tangibles auront été réalisées pour des impôts locaux qui augmentent toujours en valeur ; FB corrigera son tir et elle prendra une grande veste.

  • > Les associations à Pau : quelle réalité ?
    2 mars 2009, par cordebrume  
    REALITE

    Parler d’ASSOCIATIONS c’est comme parler de RELIGIONS ! Qu’y a t il devant derrière à droite et à gauche c’est LA QUESTION. Revenons à la règle : IL N’EST PAS NECESSAIRE DE DECLARER UNE ASSOCIATION alors sur ce principe les 4000 à 7000 associations ne sont pas impossibles. Associations culturelles artisanales artistiques, sportives....sont nombreuses et souvent silencieuses. Le cadre d’une association donne une structure économique à la fois opaque et sélective ce qui est pratique, il faut montrer patte blanche. Vu qu’il n’y a pas de déclaration obligatoire TOUT EST PERMIS et seul le code civil s’impose réellement (sauf délit). Alors l’anonymat étant un grand principe français tout va bien. Trois ans d’existence et une inscription à la Préfecture offrent la possibilité de demander une subvention (si l’objet est compatible) alors voici une bonne façon d’avoir des sous SI ON A UNE GRANDE GUEULE.

  • > Les associations à Pau : quelle réalité ?
    2 mars 2009, par Patrice le Bourguignon  
    Subventions

    Un moyen de verifier l’existance d’une association et l’attribution de subvention pourrait être conditionnée à la copie du renouvellement des membres adressée à la prefecture ainsi que le compte de resultat de l’exercice avec la copie du dernier releve de compte.Dans le cas contraire pas de subvention. Il faut un moment ou l’autre arrêter lde mettre des lunettes en bois.De plus au niveau des asociations sportives , culturelles ou autres combien font la même chose.. regroupons nous pour être plus forts et plus efficients ?....

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Pau - Le boulevard des Pyrénées piétonnier : une telle évidence !
    Pau - Derrière le Palais de Justice
    Pau - L’étape du Tour 2012, hommage aux bénévoles
    Pau - Gratuité pour IDELIS ?
    L’attractivité du centre ville de Pau au mois d’août
    PAU - Rue Saint Louis les Palois attendent une rénovation
    PAU - Une aire de stationnement ignorée de beaucoup
    PAU - Idée pour un aménagement à réaliser, près de l’école de Musique et à coté du lac
    Pau - Cité de la Montagne : Dépenses - Recettes - point mort !
    Pau - Démocratie de trottoir
    Pau - Et, si le parking de la Place de Verdun devenait totalement payant ?
    PAU - Palois attention....
    PPP : Give me my money back !
    Pau : Pour une privatisation de l’entretien de la ville ???
    Logo pour Pau : Une contre-proposition bonne pour les finances locales
    Etes vous plutôt débris ou semence ?
    Transports en commun gratuits : c’est pour quand ?
    Pau - Hestiv’Oc, la convivialité pour tous
    Entre les deux, mon cœur balance
    Pau : « Trop de cuisiniers font une mauvaise garbure »



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises