Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Graine de crapule

lundi 9 février 2009


Je suis ce que l’on appelle un repris de justesse, une graine de crapule, enfant de l’immigration, j’ai grandi à Pau dans le quartier d’Ousse des Bois.

J’ai passé mes mercredis au Francas ce que l’on appelé la plaine, j’ai fait mes devoirs au centre social du Hameau, et les grands yeux bleus de monsieur Pène l’éducateur de l’Apsap m’ont rappelé à l’ordre quand j’ai commencé à partir sur un mauvais chemin.

Ils ont tous été là, pour me guider moi le fils d’immigré, avec sincérité, justesse, et pourtant dieu sait combien j’ai pu les embêter. Aujourd’hui, je suis un homme, je travaille, je suis marié et j’ai des enfants, et je suis comme on dit un bon père de famille.

Combien de jeunes ont suivi ce parcours ? A vrai dire beaucoup...

Tout se délite, les grands yeux bleus de l’APSAP, ne croisent plus les grands yeux marrons, les Francas ont pliés boutique, la Maison des Jeunes a été rasée, et demain cela sera le centre social.

Leur faute : n’avoir pas pu sauver tout le monde ? Et comment aurait-il pu faire ? Avez vous déjà vu le travail de ces hommes et de ses femmes, le dévouement à l’extrême. Alors que sera demain, les graines de crapules, elles viendront à terme, et combien cela coûtera à la société d’avoir supprimé la prévention ?

 - par Med
Date : Sat, 7 Feb 2009 13:26
courrier (at) alternatives-paloises.com


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Graine de crapule
13 février 2009, par Joanillot  

Merci, "Med", pour ton article. Je pense que nous sommes nombreux à souhaiter que, comme toi, beaucoup de ceux qui n’ont pas eu "toutes les chances" connaissent le bonheur d’une rencontre avec un éducateur qui leur fasse découvrir leur potentiel et leur donne envie de le développer. Dommage que la brume vienne voiler l’évidence ! Tes enfants ont de la chance :leur Papa connait bien les choses de la vie

> Graine de crapule
9 février 2009, par cordebrume  
retour à la source

Je ne vois pas pourquoi "vous insultez vos parents" en vous nommant "graine de crapule" ? Pour le reste la Société n’a pas pour vocation de remplacer l’éducation de vos parents. Le système du "grand frère" ce n’est pas en France, pas plus qu’il ne faut payer des éducateurs pour des délinquants professionnels qui ont compris qu’ils ne risquent "presque rien" jusqu’à 16 ans. Faites passer ce message...merci.

  • > Graine de crapule
    9 février 2009, par Vu d’en Haut  
    Je ne pense pas que notre ami "insulte ses parents". Il reprend plutôt une idée assez largement répandue dans notre société. Je ne suis pas éducateur, mais ancien pion. Des jeunes délinquants en perdition, j’en ai vu des dizaines. La très grande majorité a obtenu des diplômes de l’éducation nationale, un travail et constitué une famille. On ne le dit pas assez, mais les jeunes en question ont exactement les mêmes chances de réussite que vos enfants à vous, pour peu qu’on les leur accorde.

  • > Graine de crapule
    9 février 2009, par georges2  

    Dans l’expression "graine de crapule" il n’y a aucune insulte aux parents, il faut apprendre à lire ! La graine,c’est lui, c’est ce qui, aux yeux de notre auteur a donné naissance à une crapule. Vous avez compris qu’il était la graine provenant de crapules !!! Il y aurait eu un s !

    Depuis que le ministère de l’Instruction Publique est devenu Ministère de L’EDUCATION Nationale, Oui, la société à décider de prendre en charge l’éducation de ceux qui ne pouvaient l’assurer. C’est peut-être un bien, c’est peut-être un mal ? L’évolution sociale a sans doute justifié cette orientation.

    Puisque vous parlez argent, je prétends qu’il revient bien moins cher de payer des éducateurs que de payer les conséquences du manque d’éducation. Quelles sont ces conséquences ? les dépenses pour la police : pour le "Karcher" qui fait peut-être partie de vos "non-dits" !, hommes et matériel, les dépenses pour la justice, les dépenses pour la prison, les dépenses pour les réparations. Vous devez être un adepte du développement du PIB ! Pardonnez-moi si vous n’êtes pas d’accord, mais j’ai beaucoup de respect pour cet "ex. graine de crapule" ; c’est la preuve que ces structures de quartier que l’on supprime, ces éducateurs, ont eu un rôle capital pour les individus et notre société. Ce texte est touchant et plein d’espoir ; bonne chance à son auteur.

  • La médaille de Neuilly
    9 février 2009  
    Des "délinquants professionnels", de moins de seize ans... Vous réhabilitez le travail des enfants, l’eden perdu du libéralisme sans entrave. Vous brisez tant de tabous, que la médaille de Neuilly vous décorera bientôt, sûr, promesse de Sarkozy... Certes, vu la conjoncture, cela ne vaut plus très cher, mais bon...

  • > La médaille de Neuilly
    10 février 2009, par tell  
    La médaille de Neuilly

    Douce France, terre de mon enfance !!! triste le panorama de hier et aujourd’hui de la Ville de Pau, toujours mentalement dans un "zone libre" le temps reste figé, nous devons être occupé par la planète des singes, pas que nous continuos a nous dire "sons les autres, pas nous " ?, nous sommes les gentils..

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Oubliez-moi !
    Hôpital de Pau : Le Centre Vignalou en question
    L’exil de la Fête foraine de Pau
    Les sujets qui fâchent A@P



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises