Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

au Masque de Pau

lundi 5 janvier 2009 par Le Masque de Pau


Vœux 2009, un rêve pour Pau ...

Le début de l’année est l’occasion de souhaiter des vœux ...un peu décalés !

Dernière journée de l’année 2008, l’après midi se termine Place Clemenceau. Pendant que les enfants finissent de se ruer sur les toboggans et autres animations, et que les adultes se précipitent pour faire leurs derniers achats, je vois une Coxity qui s’arrête devant moi, toute rutilante dans la lumière du soir qui tombe. Elle est vide, je monte, et, stupeur, au lieu de continuer son périple dans les rues de Pau, elle s’élance dans les airs et survolant la ville !  

Et, tout d’un coup, j’aperçois çà et la, des monuments briller dans la nuit, avec une curieuse lumière phosphorescente, comme pour mieux se détacher du panorama urbain. 

Je comprends alors que la Coxity m’a emmené là haut pour mieux me décrire ses vœux pour 2009, en images et en me projetant dans l‘avenir...

Il y a au loin le Palais des Sports, illuminé de vert, avec un halo en forme de coupe qui flotte au dessus de lui : redevenir champion, quel rêve !

Au sud, un superbe Stade Nautique flambant neuf, avec bassin intérieur et extérieur, agrémenté de terrains de sport pour tous.

Et puis, partout dans la ville, une myriade des petites silhouettes multicolores qui se déplacent dans tous les sens, ou plutôt, qui semblent glisser sur de minces rubans noirs : ce sont les Pau’Libs, les nouveaux vélos qui roulent sur des pistes cyclables en site propre.

Voilà aussi le Pavillon des Arts qui se détache en blanc : il s’est transformé en un Centre de la Montagne, qui regroupe un Musée montagnard, un lieu d’animations et d’expositions, un départ de cars reliant la « Porte des Pyrénées » aux stations de la chaîne mythique...

Partout en centre ville, les façades éclairées des immeubles, désormais ravalés et débarrassés de leur sinistre crépi gris, montrent enfin leur superbe revêtement d’origine, et on peut remarquer que les intérieurs ont également été rénovés.

Plus loin, la base d’aux vives apparaît avec une netteté impressionnante, en bleu clair, au milieu d’un éco quartier tout juste sorti de terre, où se pressent piétons et commerces, relié à la ville par un pont enjambant le gave. La friche industrielle de la gare a bel et bien disparu !

Près d’une des nombreux jardins publics palois, un superbe skate parc brille en jaune, et on peut voir sauter et virevolter des jeunes sur ses pistes.

On peut distinguer le ruban d’une autoroute filant vers le Nord, doublée d’une voie ferrée empruntée par des TGV, et tout autour, des nouvelles entreprises qui sont sorties de terre, depuis que des liaisons sûres et rapides ont enfin rapproché le Béarn du reste de l’Europe.

Puis, la Coxity monte beaucoup plus haut dans la stratosphère, et on peut désormais apercevoir les régions du monde en proie à des guerres et des crises de violence qui ravagent leurs populations : Afrique Australe, Proche Orient, Afghanistan, Irak ...
Ces zones apparaissent en surbrillance rouge à l’horizon, comme pour souligner l’urgence, là bas, de la paix, pace, paz, peace, Frieden. Comment ne pas formuler également ce dernier vœu pour qu’enfin les hommes de bonne volonté s’unissent et tentent de construire un avenir commun, malgré ce qui les sépare, en surmontant les haines, les conflits d’intérêts, et la barbarie.

Combien de temps pour que tous ces vœux se réalisent ?


- par Le Masque de Pau


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> au Masque de Pau
5 janvier 2009, par DOUDOU  
AU MASQUE DE PAU

La dernière partie du texte est semble t il le voeux de tout le monde mais je crois bien que cela va encore durer quelque temps car il faut bien que les armuriers tournent car si cela s arrete il y aura encore plus de chomage c’est la quadrature du cercle vicieux.

  • > au Masque de Pau
    11 janvier 2009, par Adélaide  
    Masque de Pau

    Bravo "au masque de Pau" d’avoir su, derrière ses yeux clos, inventer tout un monde qui bouge dans notre ville pour 2009.

    Il y avait aussi une part de rêve pour tous ces pays qu’il imaginait d’un rouge incandescent et qui, malheureusement, vont continuer à roujoyer encore longtemps.

    Imaginez la paix en rêve, c’est déjà lui donner une petite part de réalité.

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Max Moreau
    Martine Lignières-Cassou
    Marc Cabane
    Georges Labazée
    Nathalie Chabanne
    Jean-François Maison
    Gérard Trémège
    Jean-Paul Matteï
    Jean Glavany
    Yves Urieta
    Christian Pèes
    Mariano
    L’or ne pourrit pas.
    Nathalie Chabanne
    Questions à Jean-Pierre Bel
    Pascal Boniface et Julien Pardon
    Georges Labazée
    Sylvie de Sury
    André Cazetien
    Xavier CEYRAC



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises