Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Pierre Saubot, homme d’engagement

lundi 29 décembre 2008 par Bernard Boutin


Pierre Saubot est revenu en Béarn pour faire bouger les choses. Il est du genre qui ne bouge pas recule. Deux ans et demi avant l’inauguration de « Zaragoza 2008 », nous étions à Saragosse chez l’organisateur pour voir comment Béarnais et Aragonais pouvaient travailler ensemble. Il s’agissait aussi d’en faire profiter le Béarn.

Ce n’était pas tout d’aller voir les Aragonais, les élus locaux reçurent la visite de Pierre Saubot pour les alerter sur l’opportunité de cette exposition et les retombées qu’ont pouvait en attendre. Le Conseil Général suivit bien. La ville de Pau, jumelle de Saragosse, empêtrée dans ses querelles politiciennes, manqua le rendez-vous.

Mais bon, il n’y a pas que Zaragoza 2008, il y a les infrastructures routières et ferroviaires : Autoroute Pau-Langon, LGV, Pau-Canfranc etc... Pierre Saubot est sur tous les fronts locaux, présent à l’association Béarn-Adour-Pyrénées, nous faisant rencontrer l’ingénieur Jean Poulit etc...

Il n’oublie pas pour autant ses engagements nationaux : Haulotte (success-story du CAC 40 des dernières années, sa success-story) ou encore la Garbure à Paris.

Pierre Saubot a aussi des combats plus personnels : les Vignerons Indépendants du Jurançon et, bien entendu le domaine du Cinquau.

Pour les Vignerons Indépendants du Jurançon, il rythme en 2006 la mise en place de la Maison des Vins et du Terroir de Lacommande. Lacommande, superbe village niché dans les coteaux béarnais valait déjà le déplacement, la maison des vins donne un motif supplémentaire pour y passer.

Mais pendant qu’il ouvre une usine à Santander ou suit ses affaires à « Beijing », Pierre Saubot réalise un vieux rêve redonner vie et faste à la vieille propriété familiale un peu décrépie : Le Domaine du Cinquau. Réhabilitation début 2008 de la belle demeure béarnaise, agrandissement des chais, création d’un espace d’accueil et de réception, mise en place d’un théâtre de verdure.

C’est là finalement que Pierre Saubot, l’entrepreneur, est le mieux. Chez lui, décider est plus simple, faire avancer les choses, plus rapide. Les « chicayas » locaux ne passent pas les limites de sa propriété.

Il y a 1000 raisons de « monter » au Cinquau, acheter une caisse de Jurançon sec ou moelleux, préparer un mariage, un séminaire, assister à une représentation au théâtre de verdure ou tout simplement voir le domaine.

Quel que soit le motif du déplacement, Pierre et Béatrice Saubot vous y accueilleront avec chaleur et simplicité mais attention, profitez du moment car très vite ils vont tous deux repartir sur de nouveaux projets...


- par Bernard Boutin


Le Domaine du Cinquau

Les hotes : Pierre et Béatrice Saubot

Un séminaire au Domaine

La "Grande Cour"

Prêt pour le mariage !

Le Théâtre de Verdure

Une raison supplémentaire pour faire un saut au Cinquau...

[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Pierre Saubot, homme d’engagement
30 décembre 2008, par Bernard Boutin  

L’Ours,

Je vous renvoie à la lecture de notre charte éditoriale à la page d’accueil du site.

Vous y lirez en autres : Notre engagement pour le forum

Le forum est un lieu de libre expression, mais dans le strict respect des personnes : à nouveau le débat d’idée prime.

Reformulez donc avec doigté votre message, signez-le de votre vrai nom et il passera sur A@P.

Bernard Boutin

> Pierre Saubot, homme d’engagement
29 décembre 2008  

Est-ce un de vos copains ?

   
 
 
 
Les rubriques d’A@P
Citoyenneté
A compte d’auteurs
"Arpenteurs sans limites"
"Les sorties de Michou"
"Un samedi par semaine - tome 2"
"Un samedi par semaine - tome I"
Au ras du bitume
Enquêtes
Evasion
Maréchaussée Paloise
A@P.com
Courrier d’e-lecteurs
Hommes et femmes d’ici !
Opinion
Portraits, Entretiens
Tribune Libre
Humeurs
La Charte d’A@P
Le défouloir !
Les cartons
Les cartons mi-figues mi-raisins
Les cartons rouges
Les cartons verts
Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
Vu dans la presse
”Les Causeries d’A@P”
Détente
Loisirs
Spectacles
Economie
Aéroport Pau-Pyrénées
Enjeux
Enjeux environnementaux
Enjeux européens
Enjeux sociétaux
Grand Pau
Lescar
Billère
Gan
Gelos
Idron
Jurançon
La CDA Pau-Pyrénées
Lons
Point de vue
Grands projets
"LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
Nouveau complexe aquatique de Pau
Nouvelle voie routière Pau-Oloron
Nouvelles Halles de Pau
Pau
Du Côté des Quartiers
La vie
Une idée pour la ville
UPPA
Politique
Forums des Partis
Politique locale
Politique régionale et nationale
Territoires
Aragon
Béarn
Bigorre
Espagne
Europe, Monde
Pays Basque, Euskadi
Pyrénées
 
   
 
  Envoyer à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)



[ Imprimer cet article ]
 


 
Autres articles

Henri Caillavet - Lui, peut-être, un des Hommes du XXe siècle ?
Pau Oloron - Louis Barthou : Colloque pour le 150è anniversaire de sa naissance
150 ans après, renaissance de Louis Barthou dans la mémoire des Béarnais
Denys de Béchillon : Les Primaires, l’exercice du pouvoir, l’homo politicus, les indignés.
Cédric Laprun
La laïcité et André Comte-Sponville
Jean-François Dutilh, un homme d’ici
L’insécurité en question avec Philippe REY (partie 2)
Le roman de la "passerelle fantôme" entre Pau et Gelos.
Pau, ville de la révélation des Pyrénées
Pascal BONIFACE, portrait en trois dimensions
Bernard LACLAU-LACROUTS, homme de passions
Mustapha Tahif à la conquête d’un « Word Guinness record »
Le décés de Lydie LABORDE
De petits pas
Jean POULIT, l’enchanteur
L’Aubisque en fauteuil roulant
Rencontre : Un homme qui gagne à être connu, Gérard TREMEGE, Maire de Tarbes
Thierry Berit-Debat : Un homme de défis !
Roland Garros 2008 : merci Jérémy Chardy



[ Haut ]
 

Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises