Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Visa pour le rêve

lundi 22 décembre 2008 par Arnau Calatayud


Conquis de haute lutte il y a 6 ans, la ville de Pau a depuis lors trusté la première place de ce si prestigieux classement de la vie rêvée des villes. Une première place très enviée qui récompense les cités les plus dynamiques.
 
Mike johnson n’en revient toujourd pas. Ce New-yorkais trentenaire a en effet été recruté depuis peu par l’une des innombrables sociétés de haute technologie installée dans la Silicon Valley béarnaise, un territoire du sud-ouest de la france. Il peut ainsi mesurer la chance incroyable qu’il a de vivre dans cet écrin qu’est la ville de Pau. Cette dernière a su fédérer des talents de tout horizon autour de projets aussi ambitieux que porteurs et a vu sa population augmenter autant que s’enrichir
 
"On travaille dur mais la récompense est là"
 
"C’est incroyable, tout ici est pensé et conçu pour vous faciliter la vie. On travaille dur mais la récompense est là" s’enthousiasme Mike. L’incroyable aventure et le succès de cette ville ont pour origine un homme : M. Bayssourère. Il faut dire que l’agglomération paloise ne manque pas d’atouts avec ses montagnes majestueuses, ses vallées fertiles et les plages de l’atlantique si proches. La ville a en fait bien changé depuis le temps où les édiles n’étaient accaparés que par des querelles d’égo et de sombres manoeuvres politiciennes. Aujourd’hui, place à la vie rêvée. Le secret ? Un délicat agencement d’ambiance écolo-buccolique, festive et industrieuse. Le Béarn, autrefois enclavé, a vu son horizon s’élargir jusqu’à devenir une plaque tournante économique dans des domaines hautement spécialisés et un lieu de villégiature incontournable pour vacanciers en mal de repos et d’aventures.
 
En hiver, un système de navette vous amène au pied des pistes de ski mais vous pouvez opter pour une randonnée dans le Bigorre ou bien une ballade dans le pays basque. Quand vient la période estivale, la ville est régulièrement prise d’assaut compte tenu de ses nombreux ,mais néanmoins qualitatifs, festivals dont le très renommé "Pyrénées en musique" ou de la déja mythique féria "Pyrénées en fête". Tout ici commence et se termine par une fête où la célébration de la nature prend tout son sens.
 
Le stress dû aux déplacements n’existe pas, l’agglomération étant en effet l’une des villes les plus pourvus en matière de transport public. Le vélo est aussi à l’honneur et l’utilisation de la voiture ne s’impose que rarement même si vous habitez en dehors de la ville. Une rude journée de travail s’achévera toujours dans la bonne humeur autour d’une table sur une terrasse de café, le tout au pied des Pyrénées. Tout est pris en compte ici, du désir de farniente aux activités sportives, principalement aquatiques et pédestres, mais aussi équestres. Bref, on y vit bien dans cet eden et même si l’on ne sait plus où donner de la tête tant l’offre culturelle est pléthorique, on parvient tout de même dans ce tourbillon à se recueillir et à trouver paix et harmonie dans un environnement d’une rare qualité. Tout est question de choix.
 
A quand une vie rêvée des villes pour nous autres d’outre-atlantique ? Le territoire américain regorge d’endroits où l’on pourrait, à l’exemple de Pau, créer une dynamique et une douceur de vivre que le monde entier nous envierait. Nous méritons mieux que la 22ème place où la ville de Springfield a bien du mal à se maintenir.
 
Renseignements : www.pau.fr ...
 
- par Arnau Calatayud


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Visa pour le rêve
22 décembre 2008, par Pierre-Henri  
Stop à la fumette...

On doit pas vivre dans la même ville...

  • > Visa pour le rêve
    23 décembre 2008, par cordebrume  
    Quand on est nul, qu’on ne voit rien, qu’on ne comprend rien, qu’on est socialement à charge, qu’on respire l’air pur de Pau sous les brumes matinales, il est normal de trouver que tout va bien !Je suis très heureux de savoir qu’il existe de tels "bienheureux" qui se suffisent mais j’espère ne se reproduisent pas, car Pau deviendrait un enfer.

  • > Visa pour le rêve
    22 décembre 2008  

    "Conquis de haute lutte il y a 6 ans, la ville de Pau a depuis lors..."

    ah, ben mince alors... Pau a été récemment conquise ??? zut, vous auriez pu me le dire, les gars smiley

  • > Visa pour le rêve
    22 décembre 2008  
    Mes biquets, comme dit l’autre, il s’agit d’un rêve, d’une fiction. Faut savoir lire au delà des mots.

  • > Visa pour le rêve
    22 décembre 2008  

    Y’a juste un détail qui manque. Pour profiter de tout ça, il faut juste avoir un emploi, et en plus, être payé correctement.

    > Visa pour le rêve
    22 décembre 2008, par Pabiloux  
    Merci> Visa pour le rêve

    Merci. Savoir compter à partir de "un", et non pas soustraire à partir de "vingt", c’est tout l’art du correcteur, du lecteur, du contemplateur, à la différence du contempteur ...

       
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Haro sur le foie gras
    La nuit avant Noël
    Noël 2008 : Entretien exclusif de « feu le maire de madame »
    Un cantique béarnais : Lechem droumi
    Aimer, Partager, Servir : La Société de Saint Vincent de Paul
    " PAU, notre ville, nous comprenons ton désir de retrouver les fastes d’antan"
    Le Hibou
    FAIT D’HIVER...



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises