Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

FAIT D’HIVER...

lundi 22 décembre 2008 par Vilaine


Le malheur a envahit nos rues depuis longtemps mais il est plus visible par grand froid. Heureusement les mains tendues ne manquent pas mais , que peuvent-elles devant la multiplication de ces anonymes désignés par les trois lettres de SDF ?

Chaque jour en de multiples endroits de la ville, on met en place un service de repas chauds pour assurer la survie de ces personnes en grande précarité. C’est le cas dans une salle de la maison de retraite Nousté Soureilh, près de l’église Saint Jacques où ils viennent chaque midi. Seulement hier, 19 décembre c’était jour de fête à la maison de retraite, on organisait le banquet annuel et l’on recevait les administrateurs et les représentants de la municipalité. Beaucoup d’huiles et de dames à chapeaux pour lesquels on avait du réquisitionner la salle ordinairement dévolue aux SDF.

Qui a pensé que l’on ne pouvait imposer la présence de loqueteux affamés aux édiles de gauche ? Qui a pris la décision de renvoyer les ventres vides ? La réponse n’a que peu d’importance, seul le résultat importe et ce dernier est édifiant. : on a préféré renvoyer des malheureux sans leur donner le repas chaud auquel il pouvait prétendre simplement parce qu’ils ne cadraient pas avec le paysage ambiant ; Pourtant il n’y avait que des représentants de services sociaux et des élus en charge du « social ». Certains savaient ce qui venait de se passer et en ont perdu l’appétit, d’autres ne devaient pas savoir puisqu’ils ont, non seulement repris de la bûche, mais également emporté ce qui restait chez eux, sans doute par refus de voir gaspiller une si bonne nourriture ! Et les miséreux ? Ont -ils réussi à trouver un morceau de pain ? Gageons qu’ils auront été chassés avec ménagement et un beau sourire, c’est quand même l’enseigne de la maison !

Fait d’hiver, fait d’hier... Aujourd’hui, les chants de Noël diffusés en ville semblaient très grinçants, les illuminations ternes, l’agitation de la place Clemenceau surfaite et la bonne humeur aussi déplacée qu’une vache sur une patinoire !

 - par VILAIN
PS : En direct du village de la trêve de Noël et de la bonne conscience


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> FAIT D’HIVER...
22 décembre 2008, par petch  

Je ne suis pas palois, et la ville de pau me le fait comprendre. Cette ville est une honte en terme de manifestation... et cet article argumente bien pour que je quitte l’agglo... Parait que le sud ouest est chaleureux... oui pas la mairie de pau.

> FAIT D’HIVER...
22 décembre 2008  

seulement, voilà. On admettrait cette vilaine diatribe, si vous aviez auparavant parlé de ce qui est fait quotidiennement en cette institution. Or point : c’est tellement plus facile ainsi !

> FAIT D’HIVER...
22 décembre 2008  

Au delà du gachi ridicule de la situation, Vilain, je crois que vous posez là une question fondamentale : Que savent du socialisme les élus qui entourent Martine ? Pourquoi ont-ils leur carte au PS ? Pour le pouvoir et les portes que ça ouvre, ou pour leur fibre socialiste ?

  • > FAIT D’HIVER...
    22 décembre 2008, par poele à gratter  
    derrière la vache.

    En tout cas derrière la vache sur la patinoire il y avait aussi une ferme avec des vrais animaux pour permettre aux jeunes palois de ne pas confondre un nugget avec un vrai poulet et de caresser les porcelets au risque de ramener chez eux quelques odeurs ammoniaquées. Et puis comme contribution à la crise et au pouvoir d’achat les agriculteurs proposaient un repas dont le rapport qualité pris devrait en inspirer quelques uns. Pour 10 € une garbure (une vraie avec ce qu’il faut dedans) du magret pipérade, un morceau de fromage et une tarte. Une tarte à la crise directe du producteur au consommacteur.

  • > FAIT D’HIVER...
    23 décembre 2008, par cordebrume  
    Il y a toujours une solution... Si tu es dans la merde et que tu rencontres un SOCIALISTE pour une aide, il te tendra la main pour ’indiquer une adresse sur le chemin... Si tu rencontres un Sarkozistz, il tendra sa main pour t’indiquer l’adresse d’un SOCIALISTE. Si tu viens à Pau t’auras que la " POULE A PAU".

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Haro sur le foie gras
    La nuit avant Noël
    Noël 2008 : Entretien exclusif de « feu le maire de madame »
    Un cantique béarnais : Lechem droumi
    Aimer, Partager, Servir : La Société de Saint Vincent de Paul
    " PAU, notre ville, nous comprenons ton désir de retrouver les fastes d’antan"
    Le Hibou
    Visa pour le rêve



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises