Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Ne pas oublier les fantassins...

mercredi 14 avril 2004 par Ravaillac


Dans tout ce que nous lisons, le développement de Pau et de son bassin de vie ne saurait se faire que par les N.T.I.C., le Très Haut Débit, les écoles de pointe dont la visibilité n’est pas toujours parfaite.
Certes, à Pau et partout en France, c’est essentiellement par les emplois qualifiés que se fera notre développement.
Mais qu’il soit permis de se poser quelques questions. Ces nouveaux étudiants, d’où viennent-ils, où iront-ils travailler ? Ils viendront d’un peu partout, recrutés sur concours, et personne n’attend de passe-droit en faveur des palois. Ils iront travailler dans des entreprises à leur mesure. Aujourd’hui, nous cherchons vainement ces employeurs autour de nous, du moins en nombre significatif. Il en viendra peut-être ; un jour. Ces étudiants repartiront donc, dire ailleurs combien il était doux d’étudier au pied des Pyrénées.
Pendant ce temps, à l’autre bout de l’échelle, ce sont les moins qualifiés qui espèrent des opportunités de reconversion, ou de nouvel emploi. La reconversion du bassin de Lacq ne pose problème qu’aux opérateurs. Ceux là n’espèrent pas être jamais réemployés dans ces entreprises de pointe que l’on espère si fort. Les salariées d’Embadac, une bonne centaine sur le carreau, ne voient pas non plus leur avenir dans les nouvelles technologies. Les entreprises dites de pointe permettent de belles inaugurations. Elles n’apportent pas grand-chose aux fantassins de l’économie, les plus nombreux.
Sauvegarder un tissu économique n’est pas très visible, ni gratifiant, ni facile. Les recettes ne sortent pas d’un chapeau. Mais ce n’est sûrement pas en augmentant encore la taxe professionnelle, cet impôt sur le droit de travailler que l’on va y contribuer. C’est pourtant ce que va à nouveau faire la Communauté d’Agglomération de Pau, présidée par le maire... de Pau.

- par Jacques Charpentier


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



   
 
 
 
Les rubriques d’A@P
Citoyenneté
A compte d’auteurs
"Arpenteurs sans limites"
"Les sorties de Michou"
"Un samedi par semaine - tome 2"
"Un samedi par semaine - tome I"
Au ras du bitume
Enquêtes
Evasion
Maréchaussée Paloise
A@P.com
Courrier d’e-lecteurs
Hommes et femmes d’ici !
Opinion
Portraits, Entretiens
Tribune Libre
Humeurs
La Charte d’A@P
Le défouloir !
Les cartons
Les cartons mi-figues mi-raisins
Les cartons rouges
Les cartons verts
Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
Vu dans la presse
”Les Causeries d’A@P”
Détente
Loisirs
Spectacles
Economie
Aéroport Pau-Pyrénées
Enjeux
Enjeux environnementaux
Enjeux européens
Enjeux sociétaux
Grand Pau
Lescar
Billère
Gan
Gelos
Idron
Jurançon
La CDA Pau-Pyrénées
Lons
Point de vue
Grands projets
"LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
Nouveau complexe aquatique de Pau
Nouvelle voie routière Pau-Oloron
Nouvelles Halles de Pau
Pau
Du Côté des Quartiers
La vie
Une idée pour la ville
UPPA
Politique
Forums des Partis
Politique locale
Politique régionale et nationale
Territoires
Aragon
Béarn
Bigorre
Espagne
Europe, Monde
Pays Basque, Euskadi
Pyrénées
 
   
 
  Envoyer à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)



[ Imprimer cet article ]
 


 
Autres articles

France - Exporter : l’urgence nationale
Séparation ?
UPPA - Ouï à l’I.A.E.
Un accord historique
Laurence Parisot et le Medef pour la fin de l’acier en France ?
Soficar : Un monument du territoire
Les faiseurs d’affaires
Un appel de l’Amicale des Foreurs et des Métiers du pétrole
Grand Pau - "Et le chômage, bordel !"
Hydrocarbures : Halte aux cassandres , produisons français !
Coup de fourchette : Les « Maîtres Restaurateurs en Béarn et Soule »
L’Argentine n’est pas la Grèce
Crise économique : L’exemple argentin
Compétitivité des entreprises à Pau : les conséquences d’Idélis
T.V.A. et T.N.T.
Energie peu chère, c’est fini !
L’homéopathie peut-elle soigner la France ?
TVA et Traviata
Rigueur et rigueur
Des Européens bien naïfs



[ Haut ]
 

Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises