Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

" PAU, notre ville, nous comprenons ton désir de retrouver les fastes d’antan"

lundi 22 décembre 2008 par Michou64


« Il faut dire que tu avais de la chance avec l’arrivée de l’importante colonie Anglaise qui venait à Pau pour profiter de la douceur de tes hivers, tu étais également la Reine des Sports.

  Tu avais une tradition équine, que tu dus au passage en 1808 de Napoléon au château de Gelos (construit en 1784), qui décida d’y implanter un haras, le transfert des étalons ne s’y fit qu’en 1817 sous Louis XVIII.

  Il y avait les courses à hippodrome, où les Paloises rivalisaient d’élégance, les concours hippiques, et les chasses à cour. Et, également les promenades aux allées cavalières (allées de Morlaàs).

  Tu avais de nombreux terrains de sports : Golf, Polo, Cricket, Croquet, et des courts de Tennis.

  Tu as eu la chance en 1900 d’être le témoin de la naissance du 1er Grand Prix Automobile organisé par le Jeune Club Automobile du Béarn : un meeting d’une semaine dont le clou est le circuit du Sud Ouest, un parcours de 340 Kms, c’est le chevalier DE KNYF qui remporta l’épreuve au volant de sa Panhard 16 cv. Grand Prix qui reprendra en 1930.

  Le cyclisme n’était pas oublié, il y avait des concours sur pistes (mon grand Père en avait remporté un), et en 1930 tu as été pour la 1ère fois ville étape du tour de France cycliste ( la 8e étape est arrivée dans tes murs Hendaye - PAU ), avec la victoire de Alfredo Benda en 5 h 02’ 27".

  Le Rugby commençait en 1899 pour la première fois les Bordelais sont champions de France montrant les progrès accomplis par ce sport dans le Sud Ouest : Pau, Bayonne, Tarbes, Toulouse, vont bientôt figurer au premier plan du rugby national. L’essor du rugby dans le Sud du pays s’appuie sur l’influence Anglaise (Pau, Bordeaux, Biarritz) et sur les activités athlétiques adoptées par les lycéens et étudiants locaux. Pau arrivera au premier plan national en 1930.

  Nous n’oublierons pas les débuts du Ski à Gourette, dont j’ai des films réalisés par mon Père, ainsi que beaucoup de photos. (hiver 1936 entre autre)

  Tu eus également beaucoup de transformations et d’urbanisation, grâce à la volonté et à l’obstination de tes Maires de l’époque Aristide de Montpezat, ensuite Henri Faisans et Alfred de Lassence, qui ont su continuer et améliorer l’oeuvre commencée par leur prédécesseurs, je parle là de la destruction de la villa Beaumont, et de la construction du Palais d’Hiver avec son Palmarium, qui sera ensuite démoli pour construire un Casino, mais on conservera les campaniles, transformation réalisée par l’architecte Georges WYLOO.

  C’est grâce aux salons du Palais d’hiver, et ensuite au Casino, avec la salle des ambassadeurs et au grand hall, qu’ont pu avoir lieu les Bals dont la réputation dépassait les limites du Béarn, il y avait souvent des bals à thème, et, il était donné aux participants des peluches : un éléphant, une autre fois un perroquet. Il y avait aussi des Bals costumés, dont j’ai encore quelques costumes qu’avaient fait confectionner mes Grands Parents pour y participer. Il ne faut pas oublier les Thés Dansants. Et les concerts donnés dans les kiosques du Parc Beaumont et de la Place Royale.

  Mes Parents m’ont souvent parlé de ces Bals (qui souvent soutenaient des œuvres caritatives) : Celui de la Préfecture, des Petits Lits Blancs, des Œuvres de Mer, de la Croix Rouge, me souvenant maintenant de mes Parents se préparant pour aller y participer et me disant " Quand tu seras grande tu viendra avec nous" j’ai grandi mais ces Bals ont disparus.

  Dans les années 1950 les enfants n’étaient pas oubliés, pour carnaval était organisée dans le Grand hall du Casino une Après Midi Costumée, avec un gouter, et, dotée de Prix pour récompenser les déguisements primés.

  Plus proche de nous j’ai quand même pu participer au Casino à une soirée du Rotary avec Anne Marie Carrière. Ainsi qu’au Bal qui avait lieu au Casino à l’occasion de la fin du stage de parachutisme des Saint-Cyrien, les personnes venant y participer entraient par l’escalier de la façade montant entre une haie d’honneur faite par ces derniers.

  Pau était une ville animée : Rêvons... Mais peut être que c’est hélas une époque révolue ? ?, pourtant il suffirait d’un petit rien pour que  ces activités revivent et fasse à nouveau que notre ville redevienne : UNE VILLE OU IL FAIT BON VIVRE. »

- par Michou64                                               



[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> " PAU, notre ville, nous comprenons ton désir de retrouver les fastes d’antan"
22 décembre 2008, par DOUDOU  
PAU notre ville

Vous avez eu la chance d étre la ville de naissance de notre bon roi HENRI IV et de pouvoir manger la poule au pot tous les dimanches aussi c’est quand meme quelque chose qui reste de la ville et qui ne se représentera pas de sitot car meme la poule au pot va nous étre interdite et a la place comme il faut faire des économies on aura droit qu a des escargots ou des champignons comme les pauvres sous SAINT VINCENT DE PAUL la crise est la et la récession aussi avec alors attention ne depenser tous vos sous l ETAT en aura besoin l an prochain.

> " PAU, notre ville, nous comprenons ton désir de retrouver les fastes d’antan"
22 décembre 2008, par Santiago  

Dans votre intéressante et nostalgique énumération, vous avez oublié Pau et l’aviation. La première école de pilotage du monde, ça compte quand même dans l’histoire d’une ville smiley smiley

  • > " PAU, notre ville, nous comprenons ton désir de retrouver les fastes d’antan"
    22 décembre 2008, par MICHOU64  

    Bonjour,

    OUI ! excusez mon oubli, d’autant plus que mon Père était membre de l’aéroclub du Béarn il y faisait du vol en planeur et pilotait le stamp et le jodel, si mes souvenirs sont bons pour les noms des avions. C’était quand ce club était près de la route de Tarbes, il y a longtemps.

    Nous y passions pratiquement tous nos dimanches Après midi avec Maman smiley smiley

    Je me souviens aussi de Gélix qui ensuite est parti sur Bordeaux, et de Max LAPORTE qui c’est tué avec sa fille : l’avion qu’il pilotait c’est écrasé devant les hangars, sa fille était avec lui à bord de l’avion, je pense souvent à eux smiley smiley

    1000 excuses pour cet oubli smiley smiley je ne suis pas pardonnable smiley smiley

  • > " PAU, notre ville, nous comprenons ton désir de retrouver les fastes d’antan"
    6 novembre 2010, par GELIX Henri  

    Bonsoir

    En recherche généalogique je découvre que vous avez connu un Gélix à Pau qui est ensuite parti à Bordeaux. Vous rappelez vous de son prénom ? Quels sont vos autres souvenirs à son sujet ?

  • > " PAU, notre ville, nous comprenons ton désir de retrouver les fastes d’antan"
    22 décembre 2008, par Autochtone palois  

    Santiago, Pau a eu sa première école d’aviation... après le Mans, où les Wright ont d’abord volé pour honorer un contrat de formation de 3 pilotes français. Puis ils sont venus à Pau.

    "Pau, berceau de l’aviation", comme "la vie rêvée des villes", n’est qu’un beau slogan publicitaire.

  • > " PAU, notre ville, nous comprenons ton désir de retrouver les fastes d’antan"
    23 décembre 2008, par cordebrume  
    FASTES ou NEFASTE c’est selon...

    C’est vrai PAU est une belle ville vieillissante où il fait bon vivre mais qui malheureusement offre le spectacle de plus en plus étendu de personnes en difficulté. Ce qui ne s’était jamais vu antérieurement. La poule au pot d’Henri IV est bien loin . Il ne faudrait pas que ces "laissés pour compte" se fixent dans cet état de résignation et de souffrance. Les trottoirs sont couverts de déjections d’animaux de compagnie qui se promènent avec un manteau sur le dos et qui mangent bio, c’est lamentable de tourner la tête quand les hommes sont sur la touche. Alors la ville de Pau pour certains c’est ne pas avoir de PEAU (je ne sais pas comment écrire ce mot d’ailleurs), une preuve de plus qu’il ne faut pas les oublier si on ne sait pas l’écrire . Bonne fêtes de fin d’anné à tous les SDF, je ne peux faire plus mais une attention n’est pas de trop.

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Haro sur le foie gras
    La nuit avant Noël
    Noël 2008 : Entretien exclusif de « feu le maire de madame »
    Un cantique béarnais : Lechem droumi
    Aimer, Partager, Servir : La Société de Saint Vincent de Paul
    Le Hibou
    FAIT D’HIVER...
    Visa pour le rêve



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises