Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Pau, ville sale

lundi 1 septembre 2008 par Cécile Lacaze


« Désolée mais je préfère marcher sur la chaussée. Les trottoirs sont tellement sales dans cette ville ».

Force est de constater que cette vacancière circulant vers la Place Gramont avait bien raison. L’été étant plus propice à flâner dans les rues paloises, l’occasion aura été bonne de mesurer combien la situation se dégrade.

Remonter à pied de l’avenue Jean Mermoz (route de Bordeaux ) vers le centre ville ou le pont du 14 juillet est particulièrement édifiant. Vomissements, crottes de chien, traces d’urine. Il faut avoir l’estomac bien accroché pour remonter l’avenue de la Résistance ou la rue Montpensier. Cela donne l’impression que la saleté de ces axes amplifie l’irrespect des usagers.

Ainsi durant près d’une semaine un pare-chocs a trôné sur l’un de ces trottoirs. Une vraie poubelle.

Et pourtant le ramassage des ordures a bien lieu à Pau. Si vous choisissez de dîner au restaurant "L’imprévu", rue du Tran, vous ne pouvez pas rater le ballet des bennes. Marche avant, marche arrière, il y a le choix. Et cela semble-t-il ,malgré les plaintes des propriétaires dont la terrasse est pénalisée par ce passage nauséabond à l’heure de pointe.

Un peu plus loin, le parcours au pied des remparts du château semble ne guère connaître de soins particuliers. Cet endroit pourrait faire l’objet d’une promenade charmante à proposer aux touristes et pourtant le chemin n’est pas entretenu. Le souci principal reste d’éviter de nombreux éclats de verre, dont certains auront passé là tout l’été. Un petit aménagement de ce lieu serait le bienvenu.

Il reste donc à réfléchir à une vraie politique incitant à laisser sa voiture, en ayant plaisir à emprunter les rues d’une ville à pied ou peut être en vélo. Mais pour l’heure, il est tout de même moins traumatisant d’éviter de marcher dans des m.... que de se faire tailler des shorts sur des axes peu adaptés pour que cohabitent cyclistes et automobilistes.


- par Cécile Lacaze


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Pau, ville sale
23 mai 2012, par mariah  

La ville de Pau n’a jamais été aussi sale, je me demande pourquoi la municipalité ne fait pas son travail ?abris de piscine

  • > Pau, ville sale
    23 mai 2012, par L’ OURS du Bois  
    quel est le rapport entre la propreté de la ville et une pub pour des abris de piscine ?????? smiley smiley smiley smiley

  • > Pau, ville sale
    23 mai 2012, par Claudiqus  
    Aucun, mon capitaine ! s’abriter sous un parapluie ne signifie pas qu’on a peur de l’eau ...  smiley

  • > Pau, ville sale
    20 août 2010, par antilaborde  

    Qu’est ce qu’il font ch..., à raler ces étrangers ! Ben oui ! Tous les natifs savent qu’il faut habiter à la périphérie du centre qui est plein de "cassos" dégeulasses et d’activités salissantes.

    > Pau, ville sale
    5 septembre 2008, par Random  

    J’habite rue des Orphelines. Si vous voulez savoir ce que veut dire dégueulasse passez donc à partir du jeudi soir... Mieux que les chiens j’ai pour ma part droit aux ivrognes, c’est encore plus salissant. Et je n’ose évoquer les andouilles qui hurlent sous mes fenêtres à 3 heures du matin...

    > Pau, ville sale
    1 septembre 2008  

    J’habite depuis peu la région et plus particulièrement la rue ...Montpensier. Je ne peux qu’être d’accord avec les commentaires de Mme Lacaze. J’ai 3 enfants et je passe mon temps à leur dire de regarder ou ils marchent pour éviter les crottes de chien. Le spectacle est désolant. Les propriétaires de chien doivent assumer leur responsabilité !!!

  • > Pau, ville sale
    2 septembre 2008, par Pierre Andre larrieu  

    Avant de critiquer le travail des employés municipaux il faudrait surement donner quelques leçons aux palois peu soucieux et respectueux du bien être des autres.

    Triste à dire mais un bon exemple me semble nécessaire pour responsabiliser le propriétaire de l’animal voire lui mettre le nez dans la production du toutou.

    Comme seule une attaque au porte monnaie est souvent efficace, une majoration à 100 € de l’amende pour insalubrité dés qu’un propriétaire de chien est surpris avec l’animal en train de décorer un trottoir , une dizaine de contraventions distribuées et bien médiatisées et on attend le résultat (il a fait ses preuves dans d’autres pays européens)

    Si cela ne suffit pas, écartèlement de la bête place Clémenceau et incinération des restes smiley

  • > Pau, ville sale
    1 septembre 2008  

    Il faudrait également prendre en compte les marginaux et leurs 5 a 6 chiens par tête,chiens souvent maltraités et dangereux, il n y a qu a voir la rue montpensier ou ces gens passent régulièrement, je ne suis pas contre les sans abris mais contre leurs chiens qui salissent tout et sont souvent très dangereux

    Pau ?
    1 septembre 2008, par Bruno  

    Parler de "la rue du Tran" ( ?), et du "parcours au pied des remparts du château", (pour l’extrémité sud du Hédas ?), pour parler de la ville : certains devraient se taire au lieu de parler de ce qu’ils ne connaissent pas, notamment lorsqu’ils n’ont rien à dire que le lecteur ne sait déjà.

    Oui, Pau n’est pas une ville propre et les impôts y sont lourds, et la municipalité omnipotente. Ceux qui s’en plaignent n’ont qu’à vivre en Suisse, ou plus proche de nous à Biarritz. Ils jouiront alors d’une fortune et d’une proximité de l’Océan que Pau ne connaîtra jamais.

  • > Pau ?
    1 septembre 2008, par alain  

    C’est vrai Bruno les impôts sont lourds à Pau et les déjections canine sont proportionelles à la lourdeur des taxes,alors que cela devraient être l’inverse.

    Cela serait pourtant formidable de pouvoir se promener en regardant les vitrines,plutôt que de slalomer sur les trottoirs.

    A Paris ville socialiste la crotte de chien sur le trottoir est à 135€ c’est dissuasif n’est-ce pas.....

  • > Pau ?
    1 septembre 2008, par Franck  
    bruno, c’est cool, dans un mois je ne serais plus Palois mais Biarrot, je compte les jours qui me séparent encore de ce nouveau départ. Je ne regretterai pas grand chose ici, quelques amis evidemment, qui seront ravis de venir passer de bons moments à Biarritz. Pau est une ville qui se meurt doucement inexorablement. C’est dommage mais pour moi dans un mois c’est fini... Bon courage à ceux qui restent.

  • > Pau ?
    2 septembre 2008, par roxy  
    D’une biarrotte à Franck, futur biarrot : Bon courage pour les six prochains mois car si Pau se meurt doucement (avis que je ne partage pas du tout), l’hiver à Biarritz, on y meurt aussi...d’ennui !

  • > Pau, ville sale
    1 septembre 2008, par Titou  

    Haaa, les éternels raleurs...

    Il ne faut pas que les éboueurs et les cantoniers passe tot le matin parce que ça réveille. Il ne faut pas qu’il travaille la journée parce que "le bruit et l’odeur" quand on a le nez dehors Il faudrait qu’il passe 4 fois par jour partout (ou plutot pile poil là ou le raleur traine) mais dans le même temps il faut faire baisser les impots

    Mais jamais le raleur ne se remets en cause, évite de jeter ses mégots dans la rue, ramasse les crottes que son chien dépose au milieu du trottoir... Pensez vous, le raleur se doit d’avoir les agents de nettoyage a son service !

    On devrait envoyer ces raleurs faire un aller simple à Naples... histoire de leur remettre les idées en place !

    Lire que miss prout-prout préfère marcher au milieu de la route plutot que sur les trottoirs qu’elle juge "trop sale" ne m’inspire que de la compassion pour l’automobiliste qui salira son pare-chocs avec cette personne !

  • > Pau, ville sale
    1 septembre 2008, par Come back  

    Lire que miss prout-prout préfère marcher au milieu de la route plutot que sur les trottoirs qu’elle juge "trop sale" ne m’inspire que de la compassion pour l’automobiliste qui salira son pare-chocs avec cette personne !

    Titou vous avez tout mon respect smiley smiley smiley

  • > Pau, ville sale
    2 septembre 2008, par téo  
    c’est vraiment n’importe quoi votre remarque .... il y a plein de gens qui râlent ,n’ont pas de chien ,ne fument pas et ne crachent pas dans la rue .... mais à Pau ,cette attitude semble en effet devenue ringarde je reviens d’un petit tour de France -Nantes ,Metz, Montpellier (non ,merci pas Naples ,les déchets ,ça me gache le plaisir de la vue sur la baie ) ....et je constate avec tristesse que la ville est bien sale au regard de beaucoup d’autres .....et la couleur politique n’y est pour rien ...alors ,Cécile a bien raison de râler !!!

  • > Pau, ville sale
    10 février 2009, par lilou  
    excellent

  • > Pau, ville sale
    1 septembre 2008, par loic arrieula  

    un simple constat...la ville n’a jamais été aussi mal nettoyée et ce depuis que Mme Cassou est à la tête de la commune...sachez mes cher(e)s, que la place clemenceau n’a toujours pas été nettoyée depuis la fête de la musique...ça laisse rêveur...

    > Pau, ville sale
    1 septembre 2008, par Clo  
    Pau ville sale

    Dites-moi pourquoi on laisse proliférer l’affichage sauvage pour nous annoncer tous les spectacles de la ville et des environs. C’est une véritable plaie dans cette ville qui pourrait être plus accueillante. Ce phénomène est inconnu dans l’Europe du Nord. J’avais attiré l’attention de Labarrère en son temps sur ce phénomène. J’attends encore sa réponse...

  • > Pau, ville sale
    1 septembre 2008, par frank  

    Je ne sais pas s’il vous répondra ...

    Labarère était opposé à l’installation de panneaux d’affichage public, comme on peut en trouver dans d’autres communes de la CdA.

    Quant aux panneaux publicitaires (4X3), il existe une commission qui veille à réguler leur installation.

    Lors du mandat précédent il faut savoir qu’elle ne s’est jamais réunie ...

  • > Pau, ville sale
    1 septembre 2008, par Come back  

    On a la ville que l’on mérite ...

    Si les Palois aimeraient leur ville peut-être que celle-ci serait propre.

    C’est toujours la fautes des autres, les crottes elles n’arrivent pas toutes seules, non ?

  • > Pau, ville sale
    1 septembre 2008  
    Pour que les palois aiment leur ville, il faut faire la chose suivante : Ne pas augmenter les impôt et taxes et leur permettre d’apprécier cette ville qui a beaucoup de capacités... A mes yeux de palois, qui revient au bout de 20 ans, il faut révéiller la belle, mais les palois ont-il fait le choix du bon prince charment ? J’en doute, il suffit de voir PAU PLAGE cet été :MINABLE, et a quel prix, merci pour les copains de certains........Rien ne change, on recycle les anciennes méthodes.......Pourquoi les palois changeraient-ils, alors ? smiley

  • > Pau, ville sale
    1 septembre 2008, par tell  
    simple et simpliste

    toute à gauche...alors...vive l’impôt, nous somme la ville la plus taxe de France...nous somme les champion toute catégorie, et aussi de nôtre connerie.

  • > Pau, ville sale
    1 septembre 2008, par Lou Tillous  

    Il y a de la continuité dans la médiocrité, il n’ya pas à dire. Je vous rappelle cet article d’avril 2005.

    http://300gp.ovh.net/ alternat/article.php3 ?id_article=8

  • > Pau, ville sale
    1 septembre 2008, par axelkabe  

    désolé mais ce lien ne fonctionne pas.

    Dommage, le sujet, tellement d’actualité, mérite que l’on s’y attarde. Pour ma part, cette situation est insensée. La vie révée des villes... de qui se moque-t-on ? Les responsables doivent vivre en dehors de pau, se garer très facilement et à quelques pas de leur bureau pour ne pas voir cette honte. Peut-etre qu’une manifestation ... avec lancé de crotte (nouveau sport très en vogue) et de détritus sur la mairie par exemple, redonnerai de la droiture à notre mairie de gauche. En attendant, une attitude correcte serait de faire en sorte que les crottes soient ramassées par les propriétaires de nos amis à 4 pattes. Ils ont des responsabilités. Et une amende ça aide à comprendre. Il semble d’ailleurs que cela soit un excellent assistant pédagogique...

  • > Pau, ville sale
    1 septembre 2008, par Lou Tillous  
    Oui, une fois que j’ai posté je me suis aperçu que le lien ne fonctionne pas. Alors, cliquez sur "plan", cherchez la rubrique "du côté des quartiers" et là, cliquez sur le deuxième article intitulé "dégueulasse"

  • > Pau, ville sale
    1 septembre 2008, par Come back  

    il suffit de voir PAU PLAGE cet été :MINABLE, et a quel prix,

    Hors sujet, message inutile dans ce débat.

  • > Pau, ville sale
    1 septembre 2008, par tristan  
    pau ville sans éclat, presque sans âme. la plus belle vue de terre n’est plus que l’ombre d’elle même. terne écrin quand vient l’heure du déclin.

  • > Pau, ville sale
    2 septembre 2008  
    Au contraire.... Pour changer la mairie propose quoi ? PAU PLAGE....C’est pas hors sujet, c’est le sujet. Des pailettes (du sable) dans les yeux, au démarrage, des copains d’associations bien rémunérés, une vision toute riquiqui, et un grand plouf....Sans eau....Quelqu’un peut-il fournir le nombre de personnes qui ont profité de celà, et, faire un ratio sur le coût ? smiley Mais c’est hors sujet...Utilisons la nouvelle méthode politique nationale de dire que tout va bien, comme ça on n’y pense plus. Tout va bien, on continue à prendre les Palois pour des cons... smiley

  • > Pau, ville sale
    2 septembre 2008, par Lou Tillous  
    "des copains d’association bien rénumérés", ça serait bien que vous puissiez un peu développer votre allusion. Car ça nous rajeunit, ça a un tel parfum qui rappelle l’ère Labarrère smiley

  • > Pau, ville sale
    2 septembre 2008  
    Il suffit d’éplucher les comptes et observer les intervenants.... smiley

  • Pau Plage ?
    4 septembre 2008, par Bruno  

    Vous êtes parti 20 ans, moi aussi, avant de revenir à Pau, mais je n’ai pas oublié que Pau Plage, ce sont les Landes et la Côte Basque. N’en déplaise aux partisans des piscines et aux militants des bicyclettes. L’Océan n’est pas lointain, même s’il n’est pas aux pieds de l’escalier, ni vu du balcon.

    J’ignore qui est à l’origine de cet amalgame "Pau plage" pour les animations de l’été en ville, mais, malgré mon opinion de la municipalité, je ne crois qu’elle ait osé une telle stupidité.

  • > Pau, ville sale
    3 septembre 2008, par Laulie  

    Les Palois aiment leur ville j’en suis certaine...Les 80 000 habitants ne sont pas tous responsables des déjections et des dégradations (il est évidant que se serait pire !). Résidente rue Joffre, je peux constater dans le quartier que chaque jours le passage de marginaux laissent derrière eux les déjections de leurs animaux. Malgré ce fait connu où est la Police municipale pour verbaliser ??? Tant qu’aux joyeux "fêtards" de fin de semaine, qui prennent les porches des résidences pour des urinoirs public, qui dégradent les voitures et les bacs à fleurs, sont ils verbalisés ?

    La Paloise se lasse de payer pour les autres et sa colère monte.

    Mais où est donc "la vie rêvée des villes" !!!  smiley

  • > Pau, ville sale
    4 septembre 2008, par ki²  
    On ne peut pas mettre un agent de police derrière chaque personne, pour surveiller si elle commuait des incivilités, il faut renouveler le matériel des personnels de nettoyage et renforcer à 2 fois par jour leur passage. Le balai, c’était bien autrefois quand la ville n’avait que 30000 habitants et encore. D’autres moyens existent, ils faut investir pour voir une ville agréable à parcourir et à découvrir... smiley

  • > Pau, ville sale
    4 septembre 2008, par PAL - avec Pedigree  

    Pour reprendre mon message plus haut je reste persuadé que la dissuasion provoquée par quelques sanctions financières élevées et médiatisées permettrait de revenir à une situation plus saine.

    Quand l’éducation ne suffit plus face au je-m’en foutisme ambiant il est temps de sanctionner.

    100 € l’amende pour la crotte de chien sur le trottoir ça fera vite le tour de la ville.

    Le propriétaire du chien n’est pas solvable : l’animal à la fourrière tant que l’amende n’est pas réglée.

    Où est la responsabilisation du maître de l’animal si au lieu de le sanctionner on double le nettoyage ? Ce n’est pas à la communauté de produire un effort supplémentaire

  • > Pau, ville sale
    4 septembre 2008, par ki²  

    Où est la responsabilité du maître de l’animal si au lieu de le sanctionner on double le nettoyage ? Ce n’est pas à la communauté de produire un effort supplémentaire par PAL - avec Pedigree

    Et tu comptes payer les agents qui vont verbaliser avec tes sous ? Que tu augmentes le nettoyage ou que tu accentues la répression, il faudra toute de même payer les employés qui feront le boulot... et c’est nous qui payeront la note au final !

  • > Pau, ville sale
    5 septembre 2008  

    les agents sont déjà en place , c’est seulement le prix de l’amende qu’il suffit d’augmenter pour un effet dissuasif. D’autre part cette majoration tombant dans les caisses de la commune, cela rapporte plus par contravention.

    La ville de Nice a décidé de monter la contravention à 150 € maximum, croyez moi, vous en collez quelques unes et ça va calmer le maitre du toutou.

    Il suffit simplement d’appliquer la règlementation municipale en la matière, c’est simple et d’après moi peu de personnes se plaindront d’une réelle efficacité des agents municipaux en la matière.

    Après si vous préférez laisser faire les contrevenants et payer des gens pour nettoyer je me demande si encourager le laxisme est la meilleure des solutions.

  • > Pau, ville sale
    5 septembre 2008, par ki²  

    les agents sont déjà en place ,...

    Monsieur l’anonyme, combien y a t il de policiers municipales à Pau ? Combien y a t il d’habitants à Pau ? Combien y a t il de Chiens à Pau ?

    MDR !!!!

  • > Pau, ville sale
    6 septembre 2008, par Pierre André Larrieu  

    j’ai oublié de signer et je vous prie de m’en excuser.

    Vous semblez supposer qu’il est nécessaire qu’une armée de képis s’abatte sur la ville là où les différents exemples ont montré que l’exemplarité d’une sanction suffit souvent à limiter un désordre.

    Vous préconisez de doubler les nettoyages, c’est à dire laisser les contrevenants agir en toute impunité et de payer des gens pour réparer leur incivilité. C’est intéressant : donc la collectivité doit prendre en charge l’incivilité de quelques individus sans pour autant les sanctionne ni tenter de les responsabiliser puisque finalement c’est de cela dont il s’agit.

    Il est curieux de vouloir seulement réparer et non prévenir. Le seconde solution me semble pourtant plus économique sur le long terme.

    enfin, tant que je vous fais rire, vous ne perdez pas votre week-end que je vous souhaite agréable.

  • > Pau, ville sale
    7 septembre 2008, par ki²  

    Il est curieux de vouloir seulement réparer et non prévenir. Le seconde solution me semble pourtant plus économique sur le long terme.

    enfin, tant que je vous fais rire, vous ne perdez pas votre week-end que je vous souhaite agréable.

    Certes, votre solution semble idéale dans un monde logique. Mais nous ne vivons pas dans un monde logique malheureusement, les personnes n’agissent pas forcément dans le respect des lois, je ne parle pas forcément des incivilités liées aux déjections canines, regarder le stationnement interdit en ville, il y en a à profusion,ainsi que les excès de vitesse en ville ou ailleurs, ...

    Je suis bien sûr, comme vous, choqué par ce manque de citoyenneté et je le réprimande.

    Oui, il faut sanctionner mais le temps que cela fonctionne il faudrait plus de dix ans de répression avant que cela ne devienne efficace.

    Pendant ce temps, nous allons cohabité avec des excréments et des déchets sur nos trottoirs.

    Non, il faut dès maintenant que les trottoirs soient propres, nous payons tous des impôts pour cela, et nous avons tous le droit à avoir une certaine propreté urbaine, et non réservé au centre historique de la ville.

    Merci à vous, bonne fin de semaine à vous aussi, ki²

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Pleure ô pays bien aimé
    Adage des gens de justice
    Thank you London 2012
    La mondialisation ? Une dynamique naturelle incontournable ?
    La mondialisation
    Questions
    L’abstention.
    Petit trou deviendra grand
    Démission ou renoncement
    Pau - « Semaine du développement durable »
    Tuerie de Toulouse : La dictature de l’immédiateté
    Réaction de B.A.P à l’article « et si B.A.P révisait (partiellement) ses objectifs »
    Expulsions locatives
    Obsolescence
    Et si BAP revisitait (partiellement) ses objectifs ?
    « Valeurs » ! Vous avez dit « valeurs » ? Comme c’est bizarre !
    Oui et non
    Un sociologue et l’occitan
    Le P.P.P. n’est pas toujours « Pau Portes des Pyrénées » !
    Parents : Vous êtes tous des assassins ???



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises