Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Pau à vélo : Surtout pas à Trespoey !

lundi 14 juillet 2008


Avez-vous essayé de faire du vélo sur Trespoey ? Impossible, pas tout à fait. Extrêmement dangereux, certainement. La faute à l’état de la chaussée.

En effet, il y a de très nombreux NIDS DE POULES (oui S) car elles sont nombreuses les poules, à vouloir y faire leur nid. Sur Trespoey, mieux vaut prendre un VTT, qu’un vélo de ville !

Les motards ont d’ailleurs cessé d’utiliser cet axe tellement, il est « délicat ».

Ajoutez à cela l’importante circulation automobile sur cette avenue. En effet, de nombreux automobilistes l’empruntent pour éviter les avenues du Général De Gaulle et du Mal Leclerc avec leurs nombreux feux tricolores.

Sur l’avenue Trespoey, rares sont les automobilistes qui respectent les 50 Kms, et les passages protégés. Cela devient pour les piétons de véritables coulisses de l’exploit que de les emprunter.

Madame "notre MAIRE" n’entendez vous pas la colère qui gronde ? ? ?... De grâce, inscrivez à un prochain conseil municipal, la rénovation de cette avenue, (non pas le rafistolage).

Cet axe permettrait à des centaines de palois, idronais et bizanociens de descendre en ville à vélo.



Nid de poule

[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Pau à vélo : Surtout pas à Trespoey !
23 juillet 2008, par bilou  

mes chers amis,je pense que l’on s’égare un peu, ma proposition de la place de verdun était une interrogation, il est vrai que d’autres lieux peuvent apporter des solutions. mais ils ne reste pas moins vrai que le débat est ouvert,doit il y avoir des bus qui circulent sur les voies piétonnes ? veut t’on un centre ville piéton oui ou non,peut on rever que nos banbins batifolent de leur plein gré sans se soucier du bus qui n’a qu’un objectif : respecter son horaire. je pense aussi a ma mamie et ses amies qui elles aussi ont le droit d’arpenter ces rues pour leurs plaisirs. et je ne voudrais oublier personnes qui empruntent ces rues dans un moment de détente, n’ont ils pas le droit d’un moment de tranquilité. dans la la république d’aujourd’hui comme par hasard on nous citent les travaux à venir et comme par hasard la rue foch ou l’on doit la recouvrir d’un enduit, mais de qui se moque t-on ? elle finira comme la rue devant le lycée barthou ouon a retirer les pavés pour les remplacer par de l’enrobé. tout ca,combien ca coute ? palois, vos impots ne serait-ils pas plus utiles pour financer des projets innovants ?

> Pau à vélo : Surtout pas à Trespoey !
15 juillet 2008  

> Les motards ont d’ailleurs cessé d’utiliser cet axe tellement, il est « délicat ».

Qu’est qu’il ne faut pas lire !!

> Pau à vélo : Surtout pas à Trespoey !
14 juillet 2008, par bilou  

PAU à vélo : vaste débat

1)les rues : malheureusement si il n’y avait que la quartier TRESPOEY, il suffit de circuler en vélo a PAU pour s’en convaincre et de se rendre compte du délabrement et du manque de concertation des services de l’état(DDE,TELECOM,EDF,GDF,SERVICES DES EAUX, SERVICES MUNICIPAUX,ect...)chacun y va de sa petite tranchée sans se soucier des usagers.

2)les trottoirs : idem ( nids de poules, tranchées, différences de niveaux, dénivelés,....) total manque de respect envers les personnes agées ou handicapées.

3) les voitures :les conducteurs ayant une carapace, souvent, ne soucient pas trop de l’environnement.

4) les cyclistes : combien respecte le code de la route,( circulation de front, non respect de la signalisation,....)

5)les piètons : les plus dangereux,sous pretexte que l’on leur offre un centre ville piètonnié, il se comporte comme des moutons,ils marchent au milieu de la rue ou traverse sans regarder, mais il est vrai que la plus part du temps, ils ont collés sur leurs oreilles un MP3 ou un téléphone tout en s’étonnant qu’un cycliste leur frole les cotelettes.

6)les bus : pourquoi vouloir faire arriver a tout prix les bus à clemenceau ou a bosquet,des rues comme montpensier, guichenné, samonzet,foch,joffre, ect... sont devenues des couloirs à bus.dans ces rues,les piétons de tout ages jouent à l’écarteur, un jour un malheur se produira,et comme d’habitude on créera commission sur commission pour expliquer ce que tout le monde sait déja.pourquoi pas une gare routière place de verdun ? les gens peuvent marcher à pieds, ils le font bien un jour comme aujourd’hui départ du tour de france ou tous les accès étaient fermés, ils ont marchés et ne se sont pas plaints,j’ai été témoin, des gens(jeunes ou vieux, palois ou extérieurs) rencontrés place de la republique etaient dix minutes plus tard parc beaumont. qu’en pensez ? revenons à la rue foch, aujourd’hui défoncée un an après la réception des travaux, que pensez du sérieux de l’entreprise mandatée, ( qui comme d’habitude à sous traité a une société de l’autre coté des pyrenées)le contribuable palois a encore deboursé de l’argent pour un travail mal exécuté. pour mémoire : rappelez vouz cette entreprise à du rendre des explications aux services sociaux pendant les travaux. les rues pavées sont elles destinées à recevoir des véhicules de tels tonnages ?

  • > Pau à vélo : Surtout pas à Trespoey !
    17 juillet 2008, par MICHOU64  
    gare routière place de verdun

    Bonjour,

    Il y a un petit problème pour faire une gare routière place de verdun, c’est que je crois, il me semble que cette place n’appartient pas à la ville de Pau, mais à la vallée (Laruns) smiley smiley il faudrait donc obtenir l’aval de la vallée pour que cette réalisation puisse être réalisée, et, étudier les questions juridiques smiley ce serait une bonne solution smiley smiley

  • > Pau à vélo : Surtout pas à Trespoey !
    17 juillet 2008, par pehache  

    c’est que je crois, il me semble que cette place n’appartient pas à la ville de Pau, mais à la vallée (Laruns)

    Puisqu’il faut une nouvelle fois tordre le cou à cette légende : non, c’est complètement faux. La ville est pleinement propriétaire de la place de Verdun.

    Ceci dit la gare SNCF est un emplacement bien plus évident pour un noeud d’échange. Ce qui n’empêche pas qu’il y ait ensuite d’autres noeuds d’échange sur le réseau, dont place de Verdun. Mais la gare routière centralisée et unique du réseau, c’est un peu la façon de faire des années 60/70...

  • > Pau à vélo : Surtout pas à Trespoey !
    23 juillet 2008, par totof2  
    100% exact pour la place de verdun, et tu as raison, il ne faut plus centraliser les transports sur une place mais sur plusieurs noeuds de raccordement est-ouest/nord-sud.

  • > Pau à vélo : Surtout pas à Trespoey !
    17 juillet 2008, par Urbin  

    Le Syndicat de la vallée du Haut Ossau a la pleine propriété d’environ 400 hectares sur le Pont Long, mais rien sur Pau.

    A Pau existait seulement un droit de passage pour la transhumance des moutons entre Ossau et Pont Long. Peu de chances pour qu’on revoit cela.

    Donc fin des interrogations ... jusqu’au prochain "historien"

  • > Pau à vélo : Surtout pas à Trespoey !
    23 juillet 2008, par Autochtone palois  
    Urbin, quel "droit de passage" ? En fait les troupeaux passaient le pont sur le gave (dont on aperçoit encore les vestiges des piles depuis le pont du 14 Juillet) sans rien avoir à débourser ! les Ossalois étaient un peu chez eux à Pau.

  • > Pau à vélo : Surtout pas à Trespoey !
    23 juillet 2008, par Urbin (de Normandie)  

    Vous vous méprenez sur le sens de droit de passage. Pour nos contemporains quand ils lisent "droit" ils comprennent péage !!!

    Ce droit de passage, tout comme le droit de vaine pature, signifiait simplement que les bergers de l’Ossau pouvaient jouir sans contestation de commodités sur les terrains définis par les droits coutumiers (dûment enregistrés) à l’occasion de la transhumance.

    la Paix a défini en 1277 les relations entre les Ossalois et les populations de paysans sur le Pont Long d’origine, en gros de Morlaas à Lescar. Pau était une très petite bourgade accolée au château, à l’écart de la route de Tarbes à Lescar et Orthez, ce fameux Cami Salié. Des accords régissaient même la présence des troupeaux sur la Basse Plante et les Palois n’étaient pas autorisé à construire en dur pour ne pas gêner les troupeaux. Les Ossalois étaient donc totalement chez eux. Et ça durera jusqu’au rattachement à la France qui réduira progressivement les droits ossalois.

    Quant au pont sur le Gave il était épisodique, le passage se faisait à gué quand la crue avait balayé le pont de bois (rien à voir avec les vestiges de piles, qui sont plus tardives)

  • > Pau à vélo : Surtout pas à Trespoey !
    23 juillet 2008, par Autochtone palois  

    Urbin, nous pourrions ergoter sur quelques détails. Oui, Pau n’était rien devant la puissance ossaloise, lorsque ce n’était qu’un gué.

    Quant à la présence de troupeaux sur la Basse-Plante, je doute : qui dit Basse -Plante, dit plantations et dans ce cas elles faisaient partie du parc du château. Les moutons ne faisaient que passer du côté de la côte Mulot, sans stationner. Ils stationnaient plutôt sur ce qui est devenu la place de la Monnaie. Et lorsque la place de la Monnaie a été construite, alors il y eut un droit de stationnement sur la Haute Plante.

  • > Pau à vélo : Surtout pas à Trespoey !
    23 juillet 2008  
    désormais réservée, la place de la monnaie, au stationnement des cars de troupeaux de touristes qui tels des moutons déversent sur... etc. etc. smiley

  • > Pau à vélo : Surtout pas à Trespoey !
    23 juillet 2008, par Urbin  

    Les discussions ne conduisent à rien puisque vous ne voulez pas entendre mon propos, qui reprend les travaux des chercheurs. Il ne tient qu’à vous Fier Béarnais de faire la recherche et de vous plonger dans les procès qui opposèrent les bergers ossalois aux Palois. Les arrêts de 1277, 1490 puis 1672 par exemple : à chaque fois les bergers de l’Ossau sont confirmés dans leurs droits !

    Car n’affabulez pas sur l’importance de Pau : ainsi en 1385 Pau avait le château (sans aucun parc avant le XVIème siècle) et ... 128 foyers sur 4 ruelles, avec pour seul accès la rue de la Fontaine et un raidillon, au dessus duquel se construira bcp plus tard le pont Bordenave d’A. (Il faudra attendre d’Etigny pour joindre les routes vers Bordeaux et Bayonne et avoir la rue Longue axe de croissance vers l’Est ; le 1er pont de pierre sur votre Gave date de 1739 et le Pont Neuf au dessus du Hédas de 1773 comme la place Gramont qui marquait enfin l’ouverture vers l’Ouest)

    Les Ossalois étant fondés en droit ne pouvaient se voir privés de leurs droits de transhumance séculaires par "une bourgade de peu d’importance" (selon un terme de 1620) isolée à l’écart des routes de l’époque. Le changement se fera très lentement sous Louis XIII et façon plus marquée sous le règne de Louis XIV.

    Et lorsque vous suggérez la Haute Plante pour parquer les animaux : peu probable puisque c’était le verger royal.

  • > Pau à vélo : Surtout pas à Trespoey !
    24 juillet 2008, par Autochtone palois  

    Urbin, je n’affabule pas sur l’importance de Pau, ni sur rien. Je le dis moi-même, Pau n’était rien qu’un gué à une certaine époque. Le Dénombrement de 1385, commandé par Gaston Fébus, donne bien 128 feux pour Pau, soit moins de 600 habitants, dont bon nombre d’Ossalois.

    Sans citer le livre de Tucoo-Chala and Co "Histoire de Pau", je maintiens qu’après la Révolution, et jusqu’à une époque récente que j’ai connue enfant, lorsque le Camp Batalher (le "champ de bataille" pour les duels) est devenu la place de la Monnaie, la Haute-Plante a bien été le lieu où les troupeaux s’arrêtaient, ce qui explique la rumeur tenace que cette place appartiendrait encore à la vallée d’Ossau.

    Un autochtone d’origne ossaloise.

  • > Pau à vélo : Surtout pas à Trespoey !
    23 juillet 2008, par D’Alembert  
    "... obtenir l’aval de la vallée..."
    tiens. smiley je n’avais pas remarqué comme c’est joli, ça smiley

  • > Pau à vélo : Surtout pas à Trespoey !
    14 juillet 2008, par Elgatos  
    Surtout pas a Trespoey

    Habitant le Buisson ,quand il me faut monter route de Tarbes je passe par l’avenue Nitot ,puis Trespoey. Et c’est vrai ,cette rue ,comme beaucoup d’autres est dans un état déplorable . Mais avant pour le même trajet ,je passais par en bas ,par Bizanos et la rue Victor Hugo et la rue de la République et la rue du pic du Midi smiley smiley smiley ...Mais là c’est encore pire, c’est lamentable .Les bosses et les trous occupent une surface nettement supérieure a celle du goudron smiley smiley !!Mais ce n’est pas tout !! Dans le même secteur,soit rue de la fontaine Trespoey ,avant les élections municipales Mr "l’interi-ephemaire "a fait remettre cette voie en état en enrobé 130 kgs ! rien que ça !! Et puis vous ne savez pas ? Elle est en sens interdit ...dans les 2 sens !!!! smiley smiley Mais il y a des gamins qui ,m’a -t-on dit , descendent a fond la caisse avec des planches a roulettes . Gare a la casse un de ces jours !!

    Je fais cependant confiance a Martine et son équipe . Mais de grâce ! laissez lui le temps d’établir des priorités et nos RUES en font partie ! smiley

  • > Pourquoi faudrait-il encore du temps à Martine et son équipe ?
    14 juillet 2008, par Urgence !  

    Expliquez moi, pourquoi il faut encore du TEMPS à Martine et son équipe ? Elle a travaillé sur un programme pendant sa campagne non ? Elle travaille sur cette ville depuis de très nombreuses années, non ?

    Vous voulez dire qu’il y a des gens qui se présentent à des élections sans avoir prévu ce qu’ils allaient faire ?

    Qu’ils se mettent au travail que quand ils sont élus ????

    Non là, carton rouge. Ils sont bien gentils, mais ça suffit !

  • > Pourquoi faudrait-il encore du temps à Martine et son équipe ?
    10 novembre 2008  
    Pourquoi lui donner du temps ? Pour autorizer l’ouverture des boulangeries a l’interieur des Halles a des personnes que qui n’ont meme pas vote pour elle et que ne paye pas leurs impots a Pau depuis des annees comme les vrais artisans que sont installes a l’exterieur depuis des decennies ? Et le respect pour les autres commerçants , electeurs dans la ville de Pau ?

  • > Pourquoi faudrait-il encore du temps à Martine et son équipe ?
    10 novembre 2008  

    Une nouvelle forme de racisme

    le respect pour les autres commerçants , electeurs dans la ville de Pau

    Honte aux autres, ceux qui ne votent pas à Pau ... A Pau pas besoin d’étrangers .

    Restez donc entre palois puisque Alternatives Paloises affiche et diffuse un tel message. Honteux Monsieur Boutin.

  • > Pau à vélo : Surtout pas à Trespoey !
    15 juillet 2008, par berty  
    il faudrait rappeler à votre correspondant depuis combien de temps madame ligneres cassou est au conseil municipal et même adjoint. donc les problémes ne sont pas nouveaux il est facile de critiquer ce qui se faisait avant mais c’est malhonnéte de le faire quand on a participé depuis de très nombreuses années

  • > Pau à vélo : Surtout pas à Trespoey !
    10 novembre 2008  
    Elle savait donc , que depuis Mr Labarrere , il ete interdit l’ouverture des boulangerie a l’interieur des Halles.Les commerçants actuels ont deja du mal a travailler , vu la crise que s’installe dans tous les domaines , pourquoi faire entrer encore un autre ? Manque de respect OUI par tous ces travailleurs de nuit que sont des vrais artisans.

  • > Pau à vélo : Surtout pas à Trespoey !
    14 juillet 2008, par J-P.  

    les nids de poules ne sont-ils pas creusés exprès pour ralentir la vitesse des voitures, justement ? smiley CARTON VERT AUX NIDS DE POULES smiley

    > Pau à vélo : Surtout pas à Trespoey !
    14 juillet 2008, par Patrice le Bourguignon  
    Etat des chaussées de Pau

    Vous parler de Trespoy, certes mais l’Avenue du Général Leclerc est un véritable abri à nids de poules. Le goudron autour des plaques d’égouts est absent. Par endroit il y a des trous de 7 à 8 cm. Les touristes qui arivent de Tarbes ou Lourdes pensent peut être qu’un miracle va se produire. (MLC) Miracle au long court...

    Bien entendu, il y a d’autres voies dans Pau qui sont dans le même état de catastrophe.. comme les piscines d’aileurs...

    Nous ne demandons pas la réfection total , mais arrêtons peut être de planter des fleurs et occupons nous des l’état des chaussées et des trottoirs.. En ce qui concerne le chapitre des trottoirs essayez d’en emprunter certains lorsque vous être une personne à motricité reduite.Des rampes d’accès on été aménagées, sauf que dans la plupart du temps, les poteaux de signalisation ou d’éclairage empêchent toute circulation.

  • > Pau à vélo : Surtout pas à Trespoey !
    15 juillet 2008, par roxy  
    au

    Arrêtons de planter des fleurs : très juste ! mais surtout que les services municipaux arrêtent de planter ces personnages ringards en fil de fer comme on peut en admirer sur le rond point de l’Université !! De plus, qui a vu ou entendu que Pau était connue pour ses moulins à vent ? De grâce, que la municipalité refuse de donner son aval pour ce genre de dépenses et s’occupe des vrais problèmes de la ville.

  • > Pau à vélo : Surtout pas à Trespoey !
    14 juillet 2008  

    je suis tout à fait d’accord avec vous.cela fait partie des contradictions du monde actuel .On est pour faire attention à la planète mais on ne fait rien pour nous y encourager mais ce qui s’appele rien.

  • > Pau à vélo : Surtout pas à Trespoey !
    14 juillet 2008  
    C est bien pire encore depuis que des stationnements ont ete instaures sur les deux cotes. Il est impossible a une voiture de croiser un bus, ( c est le passage de la ligne 2) donc suicidaire pour un velo dans ces conditions. Le trottoir ? trop etroit devant la villa Saint Basil et enconmbre de voitures ( oui, on stationne sur le trottoir au 49) Qualite de vie a Trespoey ?

  • > Pau à vélo : Surtout pas à Trespoey !
    14 juillet 2008, par Dieux  
    De toute façons les habitants sont trop précieux pour rouler en vélo, il n’y a cas voir le nombre de 4x4 à Trespoy. Laisser l’écologie de côté s’il vous plait.

  • > Pau à vélo : Surtout pas à Trespoey !
    14 juillet 2008, par Marcel Berger  

    Eh oui, c’est suicidaire de faire du vélo du fait de l’incivilité des automobilistes :

    -  devant Ste Ursule les voitures se garent n’importe comment même lorsque l’arrêt est formellement interdit smiley ;

    -  juste après, au 69 les voitures qui sortent sans regarder smiley ;

    -  à la villa St Basils, ce sont les mamans qui sortent de la crèche sans regarder smiley ;

    -  devant la villa Navarre, les voiture font du rase-mottes sur les terre-pleins destinés à protéger l’entrée des clients de l’hôtel smiley ;

    -  ...etc... ; ...etc... ; ...etc... smiley

    Ah, j’allais oublier les impasses et sorties de résidences qualifiées prioritaires et les rues prioritaires que personne ne respecte smiley !!!

  • > Pau à vélo : Surtout pas à Trespoey !
    15 juillet 2008  

    Pour les records d’incivilité, hormis les sorties de l’école Ste Ursule, il y a aussi les heures de messe le week end : 4X4 et grosses berlines garés sur les trottoirs. Aucune chance laissée aux fauteuils roulants !

    Quant à la circulation en deux-roues, les trajectoires erratiques afin d’esquiver les nids de poules nous mettent régulièrement en danger face aux automobilistes qui nous dépassent.

    La Maire ne peut pas tout faire du jour au lendemain mais à part reboucher les nids de poules à la va-vite, je n’ai rien vu de concret jusqu’à présent.

    Pourquoi les passages piétons sont-ils encore fabriqués avec un enrobé glissant, ultra dangereux sous la pluie ?

    Pourquoi les bouches d’égout s’affaisent-elles à peine mises en place sur des passages refaits à neuf ?

  • > Pau à vélo : Surtout pas à Trespoey !
    15 juillet 2008  

    Je fait du vélo, je sais partager la route avec les automobilistes.

    Je n’ai pas besoin de slalomer sur toute la largeur de la voie soit disant pour éviter des "nids de poule".

    Il y a manifestement une incivilité et un irrespect des autres usagers chez certaines personnes, quelques soit leur moyens de locomotion.

    Je vois 100 fois plus de vélos qui grilles les feux rouges que de véhicules motorisés ou qui s’estime prioritaire sur les piétons.

  • > Dieux a raison
    18 juillet 2008, par Grabuge  
    A Trespoey on roule en 4X4 et les nids de poule sont là pour faire mentir les niais qui prétendent que 95% de ces engins ne quittent jamais le bitume ! N’empêche, ça en jette un bon gros 4X4 avec pare buffles et chromes partout ! Surtout quand Maman se pointe à la sortie de l’école pour récupérer son chérubin. Les lunettes fumées sur le front,la sucette à l’oreille. Ah la classe ! Et tous ces prolos qui salivent d’en avoir un 4X4..Multiplions les nids de poule et nos constructeurs pourront écouler leurs 4X4 fraîchement dévoilés. Vive les nids de poule.

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Carton rouge...
    PAU - Travaux de la saison estivale 2010
    PAU - Qui accepterait ceci ? ? ? ? ? . . . .
    Pau - Carton Rouge aux aménageurs de la Place Saint Louis de Gonzague
    Carton rouge à l’A65 !
    Carton rouge au foot français
    Bonnet d’âne
    Carton Rouge à la "com" de la ville de Pau
    Carton Rouge à un palois inconnu !
    Carton rouge au nouveau plan de circulation
    Devinette !
    Grosse colère
    Carton rouge d’e-lecteur
    Carton Rouge à Jean Lassalle
    Carton Rouge à la CAF sur le Boulevard des Pyrénées
    aux grévistes du 26 juin
    Carton Rouge aux automobilistes impénitents
    Coup de gueule à propos du forum du site pau.fr
    Carton Rouge à Yves Urieta. Encore !
    Au pays d’Uburieta, le bitume électoral !



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises