Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Carton Rouge à Yves Urieta. Encore !

jeudi 17 avril 2008


Et oui, on en serait presque gêné, mais nous sommes obligé de revenir à la période URIETA et au 22 mars 2007. Ce jour-là, Denis Sportès, directeur du Palais Beaumont, a un « argument » avec un de ses employés et l’affaire se conclut par le licenciement pour faute grave de Denis Sportès ; ce qu’il réfute.

Un ans plus tard, le Tribunal des Prud’hommes vient de juger que le licenciement était « abusif » car dépourvu de cause « réelle et sérieuse » et condamne l’Office du Tourisme qui employait Denis Sportès à verser à ce dernier 181113 € au titre des indemnités, dommages et intérêts.

On se souviendra que le Maire au moment des faits était Yves Urieta et que le licenciement n’a donc pu se faire sans son aval.

Un cadeau de fin de campagne aux Palois...

En l’absence de nouvelles données juridiques, Martine Lignières Cassou ne compte pas faire appel.

Pendant le conseil municipal, il n’a aussi pas été fait allusion aux nécessaires procédures internes à mettre en place pour éviter ce genre de catastrophe. Pas un conseiller municipal pour poser cette simple question : "Comment éviter cela à l’avenir ? Pourquoi en est-on arrivé là ?". Un scandale de passer l’ardoise aussi facilement que cela.

Qui paye pour finir les erreurs de nos élus ? Est-il vrai qu’un euro public et un euro privé n’ont pas la même valeur ?

- par Bernard Boutin


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Carton Rouge à Yves Urieta. Encore !
29 juin 2008, par Plus cool du tout  

Et le radeau de la CDA, coulé ?

L’ardoise s’allonge tous les jours, 180 000 euros par ci, un Fipau par là....

Nos "Braves journalistes" sont toujours aux abris, pas un commentaire, ils ont probablement affuté leurs crayons et leur courage en stage de fin d’étude à la PRAVDA

> Carton Rouge à Yves Urieta. Encore et encore !
29 juin 2008  

Et encore un carton rouge pour la muflerie et la démagogie de son intervention à propos des grèves des agents municipaux. Cet homme n’a donc aucun amour propre ? smiley

> Carton Rouge à Yves Urieta. Encore !
22 avril 2008, par cuffies  

La nouvelle municipalité peut elle juridiquement se retourner contre Urieta ? Est ce possible ??

> Carton Rouge à Yves Urieta. Encore !
20 avril 2008, par JMC  

La nouvelle équipe municipale peut elle se retourner contre Y. URIETA ?? Est ce possible juridiquement ?

> Carton Rouge à Yves Urieta. Encore !
19 avril 2008  

Les astucieux qui ont voulu truquer les indices de notoriété se sont mélangé. Voici un exemple

http://www.webrankinfo.com/forums/viewtopic_89249.htm

Uburieta ne savait pas que Google arrive à détecter le bourrage d’urne des sites internet, et rétrograde les malhonnêtes. Quelquefois il y a une morale

  • > Carton Rouge à Yves Urieta. Encore !
    19 avril 2008  
    Mouarff... Tous les webmasters font ça (ou paient des boîtes pour le faire pour eux), il n’y a pas que chez Uriéta !

  • > Carton Rouge à Yves Urieta. Encore !
    22 avril 2008, par Berlinga  

    incroyable blogodphere créée par un certain webmaster "theberliner" pour le compte de Urieta !

    Tapez sur google le pseudo theberliner, sélectionnez france, et vous verrez ! Ils se sont servis des noms de Bayrou et Lignières-cassou, etc... hé ben

    Pffff pitoyable ce Urieta.

  • > Carton Rouge à Yves Urieta. Encore !
    17 avril 2008  

    Quoi, que lis-je ? Le nouveau conseil municipal n’a pas encore résolu tous les problèmes et toutes les mauvaises habitudes résultants de 30 ans de mauvaises pratiques ?

    Quel scandale !!! Il faut les virer immédiatemment !!!

    > Carton Rouge à Yves Urieta. Encore !
    17 avril 2008, par Jean  

    Je crois que la décision de faire appel ou pas devrait être étudiée. Le problème n’est pas sur le fond du licenciement, à pour le moins abusif et infondé, mais sur le montant exhorbitant de l’indemnité accordée par les prud’hommes(c’est du jamais vu !)... Le Maire est comptable des deniers publics. Il me parait légitime que Mr Sportès soit indemnisé, mais à une (juste) proportion du préjudice subi.

  • > Carton Rouge à Yves Urieta. Encore !
    17 avril 2008  

    Le montant parait exhorbitant en effet. Mais tout dépend du salaire qui était celui de Denis Sportès, car les indemnités sont généralement fixées en fonction du salaire du plaignant.

    Cette indemnité tendrait à montrer qu’il était très grassement rémunéré ?

  • > Carton Rouge à Yves Urieta. Encore !
    17 avril 2008  
    Il faudrait comprendre le motif du licenciement. L’ex-maire a pris une décision sans objet comme le relève le tribunal des prud’hommes . Alors il faut vérifier si c’est une décision personnelle du citoyen Urieta qui a réglé un différent personnel avec l’ancien directeur sous un faux prétexte. Dans ce cas c’est pas à la mairie de payer mais à Urieta (même chose que si Urieta se prend un PV pour non respect des règles de circulation la Mairie n’a pas à payer l’amende)

  • > Carton Rouge à Yves Urieta. Encore !
    17 avril 2008  

    Juriquement, cette nuance n’existe pas. Aux prud’hommes c’est toujours la "personne morale" (l’entreprise, la collectivité, l’association, etc...) qui est jugée en tant qu’employeur, et non pas la "personne physique" qui la représente.

    En clair ce n’est pas Yves Uriéta en tant que personne qui a été condamné, mais la mairie. Et il ne peut pas en être autrement.

  • > Carton Rouge à Yves Urieta. Encore !
    17 avril 2008  
    Transparence, transparence .

    Quel était le salaire de ce monsieur ? Il paraît que le centre des Congrès est dans le rouge . On voudrait savoir la vérité .

  • > Carton Rouge à Yves Urieta. Encore !
    17 avril 2008, par D’Alembert  

    Gros salaire, sans aucun doute vu l’indemnité. Cela dit, on ne comprendrait pas, s’il l’avait refusé un gros salaire. Qui l’aurait fait ? smiley Et ce n’est pas sa faute non plus si il n’est pas lui-même une rareté ! Il est sérieusement branque en effet... Mais Il ne fallait pas le nommer là, c’est tout. Le fautif, ce n’est pas lui.

    L’employeur n’est pas la Mairie mais l’Office de Tourisme et des Congrès, coquille vide que Monsieur S. n’a rempli de rien que de ses outrances verbales ! On ne pleurera pas sur son sort.

  • > Carton Rouge à Yves Urieta. Encore !
    17 avril 2008  
    didier

    Si le directeur du palais beaumont avait été licencié pour raisons économiques il aurait eu droit à une prime. Mais il s’agit d’un licenciement abusif c’est à dire qui n’avait pas lieu d’être ! Les indemnités sont donc plus élevées. Et il faut ajouter les frais d’avocats, etc. Alors qu’une simple confrontation entre l’employé et le directeur aurait suffit à régler le problème.

    Urieta devrait répondre de cela.

  • > Carton Rouge à Yves Urieta. Encore !
    18 avril 2008  

    En cas de licenciement reconnu comme étant abusif, les indemnités accordées par les prud’hommes sont en général de l’ordre d’un an de salaire (parfois plus, parfois moins, mais en gros...).

    Donc DS gagnait de l’ordre de 180000€ par ans ?? Si c’est le cas, le scandale dans cette histoire il est là... Bien sûr ce n’est pas à DS qu’il faut le reprocher, mais à la mafia qu’il l’a embauché à l’époque.

  • > Carton Rouge à Yves Urieta. Encore !
    17 avril 2008, par axelkabe  
    Dubitatif... Evidement que Mr Sportes doit être indemnisé. Ce qui m’inquiète le plus, c’est que pour arriver à ce montant d’indemnité, son salaire devait être ...conséquent. J’apprécierai de connaitre les salaires de ce petit monde... Je suis certain que cela donnera à réfléchir et surtout devrait permettre dans le temps de réaliser des économies substantielles. D’autant qu’en tant que directeur, il avait des subordonnés et des personnes associés à la réalisation des objectifs du palais. (quels sont-ils d’ailleurs). Tout cela devrait être connu des paloises et des palois. C’est aussi cela la Politique (au sens premier du terme, et non pas l’expression actuelle de celle-ci) Dans le cas présent, il serait normal que Madame le Maire fasse appel si cela est possible pour le montant demandé, pas sur le fond.

  • > Carton Rouge à Yves Urieta. Encore ! et à d’autres
    24 mai 2008, par poêle agratter  

    Une suggestion : celle de créer un fonds municipal et/ou intercommunal pour éponger toutes les indemnités liées à des licenciements, abusifs, épidermiques, économiques, pour voies de fait, pour incompétence, pour défaut de résultats sportifs, pour incompatibilité d’humeur, pour défaut de conformité avec le moule, pour délit de sale gueule, pour abus de pouvoir .... la liste reste ouverte ...

    Cela permettrait à tous ces malheureux employeurs qui se trompent dans le recrutement de leurs collaborateurs, et de leurs sous fifres, de pouvoir faire face aux conséquences financières de leurs décisions lorsqu’ils sont amenés à virer l’un de ces derniers.

    Ces manifestations de pouvoir, et d’autorité, ne sont pas toujours évidentes à comprendre par le citoyen lambda, accessoirement cochon de payeur.

    Mais ce qui est certain c’est qu’actuellement on quémande auprès de la Mairie afin qu’elle éponge les déficits, histoire d’assainir la situation pour permettre de repartir ou de rebondir, ou encore, d’affirmer un nouveau pouvoir.

    Si ces déficits de clubs sportifs, d’associations ou de dépendances de la ville étaient débarassés des indemnités de licenciement... il y en a quelques uns qui respireraient mieux. Et s’il reste de la tune, il sera possible de la consacrer à la formation de quelques managers.

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Carton rouge...
    PAU - Travaux de la saison estivale 2010
    PAU - Qui accepterait ceci ? ? ? ? ? . . . .
    Pau - Carton Rouge aux aménageurs de la Place Saint Louis de Gonzague
    Carton rouge à l’A65 !
    Carton rouge au foot français
    Bonnet d’âne
    Carton Rouge à la "com" de la ville de Pau
    Carton Rouge à un palois inconnu !
    Carton rouge au nouveau plan de circulation
    Devinette !
    Grosse colère
    Carton rouge d’e-lecteur
    Carton Rouge à Jean Lassalle
    Carton Rouge à la CAF sur le Boulevard des Pyrénées
    Pau à vélo : Surtout pas à Trespoey !
    aux grévistes du 26 juin
    Carton Rouge aux automobilistes impénitents
    Coup de gueule à propos du forum du site pau.fr
    Au pays d’Uburieta, le bitume électoral !



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises