Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

A PROPOS d’Yves URIETA...

vendredi 14 mars 2008


A PROPOS d’Yves URIETA....

Les électeurs lisent des déclarations dans la presse sans pouvoir vérifier l’authenticité des informations, ce qui leur permettrait de découvrir les MENSONGES d’Yves URIETA.

Pour ne citer que les derniers, c’est à dire ceux de cette année, il déclarait :

- (journal Sud-Ouest du 25 janvier) : « L’Office Municipal des Sports ne vit que des subventions de la ville » alors qu’il perçoit 2.550 € de cotisation des clubs palois, 3.500 € de subvention de la Direction Départementale Jeunesse et Sports et 5.980 € d’inscriptions au S.A.V.A.P., soit un total de 12.030 € ;
- (République du 25 janvier) : « tous les clubs amateurs utilisent les installations municipales gratuitement ». Or, pour ne parler que de la pelote, hormis la Section Paloise qui n’a pas réglé sa dette depuis le décès d’André LABARRERE, 29 associations d’amateurs (21 au Trinquet Clermont, 5 au Trinquet Beaumont, 3 au Complexe de Pelote) paient les créneaux d’utilisation des installations municipales ;
- des propositions de réunion en juin pour accorder un tarif spécial à la Section Paloise en tant que grand utilisateur du Complexe de Pelote sont restées sans suite et la réponse d’Yves URIETA à la dernière du 10 septembre 2007 a été « je ne manquerai pas de revenir vers vous à ce sujet »... et il n’a toujours pas répondu pensant annuler cette dette par une subvention qui a été refusée par le Conseil Municipal ;
- (République du 6 Mars) : « il aurait été possible de mieux faire dans le cadre des installations sportives si Henri LAMBERT n’avait pas gardé le silence sur certaines demandes ». En réponse à ce nouveau mensonge, je lui ai demandé, par voie de presse, de donner un seul exemple de cette affirmation mensongère... et j’attends encore une seule preuve alors que je dispose, pour tout ce que j’affirme ici, de pièces justificatives. N’est-ce pas lui qui a décidé sans aucune concertation avec le mouvement sportif de l’utilisation du terrain de foot des Bleuets pour un concert et de celui de Léo Lagrange pour Intervilles, ce qui s’est traduit dans les deux cas par la détérioration coûteuse des deux installations.

Enfin, il ironise quant à « la présence peu probable à la Mairie d’un de ses concurrents alors que lui est sur le terrain au quotidien » (pendant la compagne). On peut lui demander :
- combien de fois il est venu à la Mairie par le passé, en dehors de ses semaines de permanence en tant qu’Adjoint au Maire (une fois toutes les 14 semaines c’est-à-dire 3 ou 4 semaines par an) ;
- quels sont les dossiers dont il a eu la responsabilité à la Mairie ? il ne pourra parler que de son poste au Parc des Expositions.

En tant que citoyen palois, je devrais me réjouir de ses promesses relatives à la fiscalité mais s’il s’enorgueillit d’avoir dès maintenant baissé le montant de la taxe d’habitation, cette volonté politique a été possible en partie grâce au désendettement de la Ville tandis qu’aucun grand investissement n’a été réalisé.

Par contre, il bénéficie de la satisfaction de Palois quant à la réussite des travaux d’un beau centre piétonnier (merci à André LABARRERE qui avait monté ce dossier mais dont le plan de circulation n’a pas été respecté).
.../...
En effet, Yves URIETA a tout « chamboulé » malgré les mises en garde des Services Techniques de la Mairie et d’une étude réalisée par un Bureau d’Etudes extérieur (payé par la Mairie) qui se regroupaient dans leurs conclusions.

- (Sud-Ouest du 20 juin 2007) : « j’ignorais la tenue à PAU d’un meeting du Parti Socialiste le 7 juin 2007 et j’étais à PARIS pour défendre des dossiers de la Ville de Pau ». Peut-être étaient-ce des dossiers sportifs puisqu’il était à Roland Garros et à la finale de rugby ?
- Autre mensonge pourtant impossible à faire avaler lorsqu’il disait également ce jour-là « je travaille entre 14 heures et 18 heures par jour à la Mairie ». Qu’il ait le courage de montrer son carnet de rendez-vous et l’on verra qu’en dehors de sa campagne électorale il était présent en moyenne 10 heures par jour.
Pourtant, il se permettait d’ajouter qu’il avait « reçu depuis le début de son mandat (donc en un an) 10.000 personnes » alors qu’il est facile de prouver qu’il avait répondu à 1.200 demandes de rendez-vous maximum. (Je tiens ce mode de calcul à la disposition de qui le voudra).
- Enfin, au cours du débat d’hier soir sur la radio, il a dit « qu’il avait toujours travaillé en équipe avec les Adjoints et les Conseillers Municipaux ». Un mensonge de plus puisque depuis des mois il avait annulé les habituelles réunions de concertation qui se tenaient du temps d’André LABARRERE avec les Adjoints et l’ensemble des Conseillers Municipaux pour les prises de décisions en Conseil Municipal.

Après 37 ans de présence à la Mairie en qualité de Maire-Adjoint, nul ne pourra mettre en doute mes affirmations dont je ne tire aucun bénéfice puisque, comme je l’ai annoncé voici 2 ans, je ne me représente pas.

Le citoyen Palois que je suis ne peut supporter que le sort de la Ville où il a plaisir à vivre soit confié à Yves URIETA sans que les électeurs connaissent ces mises au point.

Henri LAMBERT
Maire-Adjoint de PAU


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> A PROPOS d’Yves URIETA...
15 mars 2008, par Bernard Boutin  

Tous les forums liés aux municipales sont fermés aujourd’hui en raison de la neutralité observée traditionnellement à la veille d’une élection. Ils rouvriront demain soir, afin que les internautes puissent s’exprimer sur les résultats du deuxième tour.

> A PROPOS d’Yves URIETA...
14 mars 2008  

Henri Lambert ? C’est le président de l’OMS, c’est ca ? Oui, l’OMS est l’office immobiliste qui devrait développer le sport sur Pau. Il faut mieux habiter tarbes, mont de marsan ou bayonne pour être fier de son office !

Avec les magouilles qu’il a organisé, ce bon socialiste est fier de pouvoir dénoncer les ex-copains ! Par exemple monsieur lambert, l’organisateur du marathon de pau vous remercie de lui avoir impose un club ami comme partenaire pour être sur de ne pas se developper ! Etre attaque par monsieur lambert est plutot flatteur pour urieta !

  • > A PROPOS d’Yves URIETA...
    21 mars 2008, par Daniel JUIN  
    C

    Bonsoir,

    Qui êtes vous pour parler au nom de l’organisateur du Marathon de Pau que je suis ? Moi, je me présente Daniel JUIN, et jamais personne ne m’a imposé le choix du Club Universitaire Palois (CUP), Club FFA support au marathon de Pau. Il s’agit d’une entente cordiale entre sportifs qui ont envie de mener à bien une épreuve ouverte à tous et pour le bien de tous Sportivement Daniel JUIN

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    En voiture pour Meillon
    Un petit point d’histoire
    5 questions pour 1 élection : Les réponses d’Yves Urieta
    Présentation de la liste "Pau avant tout"



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises