Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Le "Pacte des Nouvelles Pratiques Municipales"

lundi 22 octobre 2007 par Bernard Boutin


Après avoir observé pendant 54 mois la gestion publique de notre ville, Altern@tives-P@loises souhaite introduire, dans la campagne pour les municipales, un ensemble de propositions pour moderniser notre démocratie locale.

Résumées, elles prennent la forme d’un “Pacte des Nouvelles Pratiques Municipales”.

Rappel, en 54 mois, nous avons vu à Pau :

- un projet de Médiathèque au Parc Beaumont enterré (coût pour la collectivité : 2,3 million d’euros),
- un Festival des Peuples Autochtones (FiPau) qui se termine par une “ardoise” de 1,2 million d’euros pour les fournisseurs et 700.000 euros pour la collectivité,
- un nouveau projet de médiathèque à l’Ecole Henri IV qui, avant même les travaux, fait perdre 100 élèves à l’école,
- une nouvelle Place Clemenceau loin de faire l’unanimité,
- un projet de venue de la Troupe d’Ariane Mnouchkine qui a provoqué la colère de nombreuses associations locales,
- un Pau Broadbrand Country loin d’atteindre les objectifs ambitieux qui lui étaient promis. Coût : 16 millions d’euros selon nos dernières informations

Bref, beaucoup de projets mal mis en route, par manque de dialogue et de communication, entre tous les acteurs de la vie paloise.

Le “Pacte des Nouvelles Pratiques Municipales” : Méthode

Il concerne d’une part le travail des élus, et d’autre part l’information et la consultation des Palois. Le mot-clé du pacte : Transparence  ; Transparence sans laquelle l’objectif unique de la mission municipale ne peut être correctement atteint : le bien public.

Pau a la chance de bénéficier d’une avance en matière de nouvelles technologies avec son réseau de fibres optiques. Chaque fois que cela est possible, il convient d’en tirer profit pour rendre cette transparence plus accessible en améliorant la communication entre l’exécutif municipal, les élus et les Palois.

Acte premier, l’envoi du Pacte sous forme de pièce jointe électronique et non sous format papier.

Cela dit, les “Nouvelles Pratiques” ne seront mises en place que si le Maire le veut. Le “Pacte” se termine donc par un projet de réalisation à répartir sur toute la prochaine mandature sous l’impulsion d’un adjoint au Maire chargé de cette mission ; Les Palois en suivront la réalisation.

Altern@tives-P@loises veillera à faire ratifier le “Pacte des Nouvelles Pratiques Municipales” par l’ensemble des candidats à l’élection municipale.

Quel qu’en soit le résultat, Altern@tives-P@loises est persuadé que la démocratie locale se trouvera renforcée par cette initiative.

Bernard Boutin
pour les Animateurs d’Altern@tives-P@loises

PS : Pour le détail du "Pacte des Nouvelles Pratiques Municipales", voir le fichier PDF joint en annexe.

Documents liés
  LE "PACTE DES NOUVELLES PRATIQUES MUNICIPALES"
PDF - 330.6 ko
 

[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Le "Pacte des Nouvelles Pratiques Municipales"
8 juillet 2009, par pehache  

Un bilan des NPM : 16 mois après les élections, nous avons voulu faire un bilan point par point de l’application des Nouvelles Pratiques Municipales :

http://forum.lespatouspalois.fr/viewtopic.php ?f=27&t=541

> Le "Pacte des Nouvelles Pratiques Municipales"
4 juin 2008  

On a compris qu’AP ne pouvait pas commenter l’usage des NPM à Pau avant le 16/09/08.

Mais AP pourrait-il commenter l’ouverture d’un site à SALIES où les conseillers municipaux d’opposition commentent la vie municipale.

Cela semble assez riche.

Quel est le commentaire d’AP ?

  • > Le "Pacte des Nouvelles Pratiques Municipales"
    4 juin 2008, par Curieuse  
    Voyons ces NPM à Salies !

    Comment avez-vous trouvé le forum de la mairie de Salies avec les messages de l’opposition ?

    A Pau , espérons que ces échanges seront un minimum constructif. Attaquer tout ce que fait la nouvelle municipalité , il y a des spécialistes chevronnés .

    Il paraît que l’opposition pourra intervenir sur le magazine de Pau : normal !!!

  • > Le "Pacte des Nouvelles Pratiques Municipales"
    4 juin 2008  

    c’est dans Sud-Ouest d’aujourd’hui. L’opposition à Salies, je sais même as si elle de gauche ou de droite, a ouvert un site et dit ce qui se passe à la Mairie et c’est constructif pour le citoyen qui est au moins au courant.

    Allez voir

    Site : http://www.servirsalies.fr

    On aimerait avoir la même chose à Pau de la part de l’opposition.

  • > Le "Pacte des Nouvelles Pratiques Municipales"
    4 juin 2008  

    Faire une remaque à quelqu’un ne veut pas dire l’attaquer. vous vivez seule "curieuse" !

    Un dialogue peut être constructif. Dire à la Mairie qu’elle n’a pas publié dans son budget la décomposition de son budget de fonctionnement est- ce constructif ou destructif ?

  • > Le "Pacte des Nouvelles Pratiques Municipales"
    29 mai 2008, par NPM  

    AP pourrait remettre à la une l’article du 22 octobre 2007 présentant les NPM ?

    Cela permettrait d’avoir l’avis d’un plus grand nombre

    >AP Dartigolisé ? ou Iriartisé ?
    29 mai 2008, par GoHome  

    Relisez le document signé par MLC avant le 16 Mars 2008 et dites s’il vous parait normal que AP se donne 6 mois avant de faire le moindre commentaire sur le respect de ce que MLC a signé ?

    Donnez votre avis !

  • > AP Dartigolisé ? ou Iriartisé ?
    29 mai 2008, par GoHome  

    Ce qu’écrivait Bernard Boutin en octobre 2007 !

    Dartigolisation à tous les étages !


    Le “Pacte des Nouvelles Pratiques Municipales” : Méthode

    Il concerne d’une part le travail des élus, et d’autre part l’information et la consultation des Palois. Le mot-clé du pacte : Transparence ; Transparence sans laquelle l’objectif unique de la mission municipale ne peut être correctement atteint : le bien public.


  • > Le "Pacte des Nouvelles Pratiques Municipales"
    26 octobre 2007, par Georges Poyanne  
    Prendre de la hauteur

    Les réquisitoires contre André Labarrère, sont devenus monnaie courante sur Alternatives Paloises. Nous avons encore ici un exemple de témoignage à charge, tellement caricatural, qu’il s’auto-détruit en le lisant. Il faut vous dire monsieur Boutin, que je suis un Labarrériste "intégriste", converti au Bayrourisme, béarnitude oblige. Et bien oui, Labarrère fut un grand monsieur, un politique habile. J’assume avec lui, le Parc des sports, Le Zénith, L’Hopital François Mitterand, Le centre commercial Bosquet, Le stade d’eaux vives, le réseau très haut débit (autre chose que l’ADSL quand même !!!), la rénovation du palais des pyrénées, la nouvelle place Clémenceau qui devrait porter son nom, et que d’ici quelques temps quand elle aura pris forme fera l’unanimité. J’observe d’ailleurs que votre site au demeurant très sympatique, n’est pas seul à ne pas reconnaitre à sa juste valeur le travail accompli par André Labarrère. Aucun de ceux qui n’existent politiquement que par lui au parti socialiste aujourd’hui, ne revendique son héritage. En vérité je n’ai entendu que François Bayrou lui rendre l’hommage qu’il mérite. Il est digne de lui succéder.

    Georges Poyanne

  • > Le "Pacte des Nouvelles Pratiques Municipales"
    26 octobre 2007, par Pierre Dubruchou  

    Monsieur Poyanne,

    Prendre de la hauteur, dîtes-vous en intitulé de votre post ? Mais dans ce cas, à la place d’une ènième polémique sur A.Labarrère, essayez de nous faire part de vos remarques sur le pacte de Nouvelles Pratiques Municipales (si vous l’avez lu bien sûr), qui est tout de même le sujet ici.

    "Labarrèriste intégriste", "bayrouisme"... Quel programme ! Personnellement je vous laisse vos "-istes" et vos "-ismes", quels qu’ils soient. Il est temps de mettre en avant des méthodes plutôt que des hommes.

  • > Le "Pacte des Nouvelles Pratiques Municipales"
    27 octobre 2007  
    Le fond de la question

    Je suis heureux que mon post suscite autant de réactions. J’en retiendrai deux, celles de Pierre Dubruchou et celle de Jean, car elles permettent de situer deux façons alternatives de concevoir la succession d’André Labarrère. Je rassure Pierre d’abord sur mes boutades "Labarrèrisme intégriste" et Bayrouisme, il m’arrive de plaisanter de temps en temps. J’imagine d’ailleurs assez difficilement ce que pourrait être l’intégrisme appliqué à la vision fluctuante et adaptative du monde d’André Labarrère. Je voudrais dire seulement que les positions d’alternatives paloises, qui aspire à plus de transparence, de participation sont certes sympatiques, mais qu’elles ne constituent pas le coeur même de l’enjeu des prochaînes élections municipales. AP met en avant la méthode. Les électeurs palois y sont sensibles, mais précisément voter c’est déléguer à d’autres ce que l’on a pas le temps de faire soi même. Vous vous situez dans votre démarche dans une perspective de contrôle permanent de tout sur tout, comme les comités de quartiers et de citoyens de certains candidats, qui constituent des propositions très "sexy" en termes démocratiques mais qui dans la réalité vont très vite se transformer en clubs de contestataires et lobbying divers pour lesquels l’électeur sera tout aussi privé d’information. La gouvernance selon la loi oui, pas le règne des comités de quartiers et des groupes de pression. Que l’information sur les décisions et leur procédure d’élaboration soit améliorée entièrement d’accord, que les citoyens coalisés en groupes d’intérêt ou d’affinité interviennent dans les processus NON. Il y a le vote pour régler les problèmes de gouvernance dans le cas où ils se poseraient. J’ajoute à ce propos qu’André Labarrère a souvent été élu avec des majorités très confortables (60%) et que malgré le faux procès de clientèlisme qui lui est fait, j’imagine mal qu’il ait pu corrompre autant de personnes. S’il était élu régulièrement c’est parce qu’il était aimé et parce que les gens avaient confiance en sa parole qui n’était pas une langue de bois. Comme le sous-entend Jean, Pau a besoin d’une personnalité forte, capable de hisser Pau au niveau national et européen, d’une personnalité attachante, rassembleuse, dynamique, porteuse d’un nouvel état d’esprit en politique, et personnellement je n’en vois qu’une...Les Palois choisiront.

    Georges Poyanne

  • > Le "Pacte des Nouvelles Pratiques Municipales"
    27 octobre 2007, par Jerlau  

    Georges Poyanne,

    Vous dites

    "Vous vous situez dans votre démarche dans une perspective de contrôle permanent de tout sur tout, comme les comités de quartiers et de citoyens de certains candidats, qui constituent des propositions très "sexy" en termes démocratiques mais qui dans la réalité vont très vite se transformer en clubs de contestataires et lobbying divers pour lesquels l’électeur sera tout aussi privé d’information. "

    La transparence prônée par AP n’a, je crois, rien à voir avec les "jury citoyens". Il ne s’agit pas d’assurer un contrôle par les citoyens.

    La Transparence n’est pas un objectif en soi. Ce n’est qu’un moyen pour d’une part informer le citoyen, et d’autre part obliger un peu les Elus à mieux rester dans les clous et à éviter les dérives. Il faut quand même pas réinventer les Soviets ou les équipes d’afficheurs à la Mao !

    A titre d’exemple les dérives de Pau sont bien illustrèes par les chiffres (par rapport aux villes de même taille presque le double de taxes d’habitations, près de 50% d’équipements en moins, 50% de subventions aux clients en plus, voir les chiffre dans Minefi). On peut résumer la situation par "danseuses et petits tutus". Mais la Ville fait de l’argent, pas de problèmes (voir Minefi) Le citoyen a-t-il une vue claire de cette situation ? Difficile à dire. Est-ce normal ? Il y a pression et désertification. La Ville peut-elle tenir longtemps à ce régime ?

    Transparence induit Nouvelles Techno de Communications, et cela peut déboucher sur une autre façon d’oeuvrer pour une collectivité. Une autre façon de vivre la collectivité.

    Les nouvelles techno, c’est "voir tout de partout". Ce qui est valable pour le citoyen l’est également pour l’Elu.

    L’action peut donc être distribuée sur le terrain avec un contrôle total effectué par l’Elu. Un certain nombre de responsabilités peuvent alors être déléguées dans les quartiers, dans les écoles.... (budgets, dépenses, décisions,actions...). Il peut en résulter un vie différente dans la cité sous le contrôle total de l’Elu.

    Le besoin de contrôle ne débouche pas alors automatiquement sur la centralisation. C’est cela qui est important. Et dans ce cas la Transparence doit être totale car les dérives peuvent aussi y être multiples.

    C’est d’ailleurs ce qui s’est passé avec la Décentralisation. On a décentralisé les Tiroirs Caisses sans ajouter de la Transparence et les dérives ont été multiples.

    Décentraliser c’est redonner de la vie au terrain local. Ce qui est valable pour les Régions l’est également pour les quartiers et les petits groupes structurées,type Ecoles.

    Cette Transparence demandée par AP se concrétisera sur le terrain par des méthodes différentes pour agir.

    La diffusion de l’information, les facilités de contrôle à distance quand il y a transparence modifieront la vie des collectivités. On peut par exemple avoir d’autres visions de la politique de transports communaux, des cuisines centrales et autres Xthèques..... Il y aura des éclatements de services, avec améliorations de services et meilleure efficacité.

    La Transparence c’est la base d’un système décentralisé, mais il faut y ajouter de la Vie. C’est cela qui arrivera. Mais il y aura d’autres dérives que les Elus et Cioyens devront "apprendre".

    On voit cela dans les entreprises. Le contrôle total à distance, quand il est bien compris, permet de déléguer et de donner de l’autonomie, mais sous contrôle permanent. Bien compris, cela permet de multiplier la présence sur le terrain avec des compétences individuelles moindres mais très nombreuses et toujours avec un support à distance permanent.

    Bien fait, bien compris, c’est souvent un ticket gagnat sur tous les plans. Mal fait, mal compris, cela peut être un désastre.Et quand il y a désastre, cela provient toujours d’un manque de Transparence.

    L’accident récent d’AirBus en est un exemple : décentralisation, nouvelles techno, mais sans transparence, .......désastre

  • > Le "Pacte des Nouvelles Pratiques Municipales"
    27 octobre 2007, par Jean (pas le même)  

    Georges

    Je comprends votre nostalgie du Labarrèrisme...

    Votez pour moi et dormez tranquilles braves gens car je sais ce qui est bon pour vous !

    Vous pensez que François Bayrou serait le digne héritier de notre défunt Dédé : Charismatique, beau parleur et flattant l’ego des palois...

    Il y a toutefois une grande différence entre les deux :

    François a de plus grandes ambitions que celle de s’investir exclusivement pour le bonheur des palois.

    Il devra donc s’il est élu, ce qui n’est pas évident, déléguer le quotidien.

    A qui ? à madame Pouyto ? à monsieur Lestorte ? à quelques technocrates ?

    Il a passé en tout et pour tout une heure et demie au Parlement de Navarre pendant son dernier mandat.

    On ne peut qu’ètre sceptique sur cette hypothèse.

    Les palois ont besoin d’un Maire, pas de servir de tremplin à d’autres ambitions.

  • > Le "Pacte des Nouvelles Pratiques Municipales"
    27 octobre 2007, par Jean  
    Tout grand Homme a ses défauts. Churchill adorait les cigares et détestait le sport. Labarrère fut un Maire visionnaire et bâtisseur. Les palois ne s’y sont pas trompés. Maintenant il faut un Homme à la hauteur des enjeux de cette ville. Capable d’une vision et d’un pacte avec les palois. Bayrou en a l’étoffe, il devra montrer qu’il en a le désir.

  • > Le "Pacte des Nouvelles Pratiques Municipales"
    27 octobre 2007, par Pierre Dubruchou  

    Labarrère visionnaire ??? Si il y a un qualificatif qui ne lui est pas applicable c’est bien celui-ci. Son règne est une succession de "coups", sans aucune vision d’ensemble pour "sa" ville. Pour donner un seul exemple de sa "vision" d’avenir, il a certes enclenché le centre-ville piéton, mais avec 15 ans de retard car "il n’y croyait pas".

    Mais le plus défaut de cette période est qu’un homme décidait seul de tout. Les NPM visent notamment à corriger cela. Qu’en pensez-vous ?

  • > Le "Pacte des Nouvelles Pratiques Municipales"
    27 octobre 2007, par Mémoire  
    Oui, Pierre, vous avez raison sur votre analyse lucide. Je rajouterai d’ailleurs qu’il avait proposé en 2001 le tramway !!!...et pas le centre piéton pensant que faire un centre piéton était archaique. Seule l’opposition municipale avait défendu cette idée à l’époque.

  • > Le "Pacte des Nouvelles Pratiques Municipales"
    27 octobre 2007, par alain Bonnin  
    à l’attention de Mr Poyanne

    Les dictateurs, ont finalement toujours autant d’admirateurs.Je suppose Georges que vous devez vénérer : Staline,Mao,Pinochet,Franco etc...

    En 36 ans de pouvoir, il est statisquement impossible d’avoir que des echecs dans ses projets.

    Certaines visions, étaient liées aux subventions accordées sur le moment par Bruxelles.

    Quant-à ses méthodes pour accaparer le pouvoir il y aurait de quoi écrire un bouquin (un best-seller dont les droits d’auteur iraient à CM )

  • > Le "Pacte des Nouvelles Pratiques Municipales"
    28 octobre 2007  

    Le site alternatives paloises est une excellente idée, et son forum un espace de liberté d’expression qui manquait aux palois. Il ne faudrait pas tout de même qu’il devienne un lieu de contre vérités et d’exagérations en tous genres. En réponse à l’un de mes posts où je confessais mon Labarrérisme chronique, Alain Bonnin fait un parallèle douteux entre André Labarrère et je cite "Staline,Mao,Pinochet,Franco etc...". Outre qu’Alain omet dans sa liste à la Prévert Hitler, Hodja, Pol Pot et quelques autres, il oublie une chose importante. Tous ces dictateurs ont pris le pouvoir par des voies non démocratiques et s’y sont maintenus, alors qu’André Labarrère était élu et réélu à bulletins secrets par le peuple. D’une manière plus générale je découvre ébahi dans beaucoup de posts l’aigreur de Noel Mamère et l’imprécision de Steevee . On s’en prend pêle mêle à Josy Poueyto, Yves Uriéta, Martine Lignières, François Bayrou, André Labarrère et d’autres personnalités attaquées plus sournoisement, je cite " Quant-à ses méthodes pour accaparer le pouvoir il y aurait de quoi écrire un bouquin (un best-seller dont les droits d’auteur iraient à CM )". Est-ce cela le droit à la critique ? Ne vaudrait il pas mieux soutenir un candidat, que de dénigrer les personnes ? Voilà des questions qui me tiennent à coeur.

    Georges Poyanne

  • > Le "Pacte des Nouvelles Pratiques Municipales"
    29 octobre 2007, par Jerlau  

    Georges Poyanne,

    Je suis assez d’accord avec vous sur le fait d’en rester au débat d’idées en les détaillant, en les argumentant, en les "détruisant" s’il y a lieu, mais avec des arguments et quant aux candidats d’en rester à une évaluation par rapport à des idées, des projets, ou à des réalisations pour ceux qui ont déjà donné.

    Et à ce sujet je voudrais bien que le cadre dirigeant du journal local qui a trouvé que "l’équipe Transparence" était un brin naive, (et il a peut-être raison), explique son opinion dans son journal pas du tout naif.

    Un patron de presse se doit au moins d’exprimer et d’expliquer ses opinions de façon tout à fait officielle. Et on n’en fera pas un "Duhamel" ! C’est promis.

  • > Le "Pacte des Nouvelles Pratiques Municipales"
    30 octobre 2007, par Georges Poyanne  
    AP un média alternatif

    Je suis d’accord avec vous Jerlau, quand la prese prend position, elle doit expliquer et argumenter. J’imagine que la presse aujourd’hui ne doit pas regarder d’un très bon oeil le développement d’AP, qui est un média d’un nouveau type dont la concurrence pourrait se révéler dangereuse à termes. Ici les gens commentent et font l’information, proposent et discutent des propositions, et cela dans une grande liberté de ton et d’expression, qui est loin du régime encadré des journaux à la botte de X ou de Y.

    Georges Poyanne

  • > Le "Pacte des Nouvelles Pratiques Municipales"
    3 novembre 2007, par Max  

    Georges, bienvenue sur le site d’AP. Vous entrez dans la grande famille des "Cari", "René" et autres "Paul". Je vous en félicite et vous en remercie en même temps. Un peu de contradiction nous fera grand bien. smiley

    Vous êtes apparemment un fervent supporter de la Mémoire de Monsieur Labarrère au point de souhaiter que le Grand Georges lui laisse sa Place. Outre qu’elle possède déjà un sous-titre ("Place Sarajevo"), le sous-chapitre "Labarrère" ne serait qu’un modeste présent. Voyons Georges !... Lui qui n’a jamais perdu pied... Et si la Base d’eaux vives portait son nom. Non, trop populaire. Et hop un revers de la main. Un quartier renommé... Oui, mais pour quelle population ? Des vieux bourgeois qu’il n’a jamais fâchés au point de leur demander de refaire les façades des immeubles qu’ils possèdent ou dont il a supprimé toutes les nuisances en faisant disparaitre le quartier étudiant... ? Des modestes citoyens à qui il a donné un job, un appart, une place de crêche, une subvention pour leur assoc ? Des babas à qui il a expliqué que s’il strouvaient l’herbe plus verte ailleurs c’est qu’ils étaient nuls ? Non, finalement, c’est trop compliqué de choisir. Une grande Avenue ventée et passante ? Pas mal. Même disparu il pourrait encore s’orienter en fonction du vent et du volume de la pression éventuellement exercée. Non, c’est faire injure à une certaine Vision qu’il a tout de même eu pour SA ville. Une Médiathèque ? C’est une idée qui doit séduire le plus grand nombre. L’Homme de Kulture, érudit, irradiant de son Savoir l’audience médusée. Enfin, surtout les moins brillants qu’il a au fur et à mesure garder autour de lui, après des flingages mémorables en règle.

    Mais je m’égare et je prête le flan à votre réponse où je serai traité d’aigri, de jaloux, d’anti-démocrate, puisqu’il a été ré-élu confortablement...

    Non, je ne partage pas votre nostalgie d’un homme dont je n’ai connu que les dernières années - de trop - et qui par malice et délectation n’a pas prévu sa succession, pour une vie rêvée des villes pour ses enfants et petits-enfants. Quant à Monsieur Bayrou, s’il en réclame - un temps - il se rendra vite compte que ce n’est pas un argument de campagne fort et qu’il ne l’évoquera que sommairement d’ici 3 mois (comme Jospin à propos de Mitterrand).

    On n’est pas bien barré...

  • > Le "Pacte des Nouvelles Pratiques Municipales"
    3 novembre 2007, par Saint-Just  
    Cher Max, vous allez encore nous fâcher un intervenant passionnant ! smiley Votre analyse est certainement assez juste, mais vous omettez un certain nombre de points. D’abord, je pense qu’en 1971 lorsque les Palois lui confient le Pouvoir, il était certainement vu comme celui qui allait sortir Pau de 25 ans de "Sallenavisme". Demandez à ceux qui l’ont accompagné à l’époque et qui s’en sont éloignés par la suite. La longévité des Hommes de Pouvoir est LE véritable souci, avant même de savoir ce qu’ils en font. Je vous absous smiley pour votre passage sur le clientélisme. Vous êtes certainement jeune et lorsque vous aurez avalé autant de couleuvres que moi, vous serez plus philosophe. D’autant plus que pour combien de maires en France, proposer un job, un logement ou une obole (parfois personnelle pour AL m’a-t-on dit) est un mode de gestion qui ne souffre d’aucune contestation !? Les BPM du Sieur Boutin sont là très importantes. Résumons-nous : je n’ai pas entendu de psy se pencher sur le cas Labarrère. Certainement que nombre de réponses se trouvent dans les méandres de sa pensée. Je refuse en revanche comme vous qu’il soit cannonisé ou déifié. Un bâtiment pour se souvenir, une politique d’avenir , visionnaire et concertée pour rattraper ses erreurs et projeter Pau pour nos petits-enfants, et le sujet est clos... jusqu’à la prochaine fois ! Très sincèrement,

  • > Le "Pacte des Nouvelles Pratiques Municipales"
    24 octobre 2007, par J-C. Patalano  

    Si on veut montrer du doigt les défauts de la gestion précédente, il faut être trés précis, lorsqu’on annonce les dépenses perdues par ex ; ce n’est pas le budget de la ville de Pau qui a payé les études manquées de la médiathèque mais le budget de la communauté d’agglomération. Merci à Lons, Lescar, etc... pour la manne amenée, mais c’est une honte de jeter autant d’argent par les fenêtres. En ce qui concerne le ou les responsables, il ne faut pas hésiter de pointer A. Labarrère que tout le monde encense comme étant le meilleur politique de la région, mais sûrement un trés mauvais gestionnaire, ainsi que le directeur des services financiers qui se prend pour dieu le père.

  • > Le "Pacte des Nouvelles Pratiques Municipales"
    2 novembre 2007, par Parisien  
    donneur de leçons...

    Quel courage Monsieur pour un élu qui a du toujours voté oui aux délibérations présentées sous l’ère labarrère comme un béni oui-oui et qui a du être absent plus de la moitié des commissions de travail de la CDA !! Ah que c’est intéressant quand des personnages comme vous donne des leçons de morale.

    Sinon je suis d’accord pour dire que tous les vieux élus de l’agglo (tous ceux issus de plus de deux mandats et tous ceux agés de + de 70 ans : exple du Maire de Lons qui se représente à 78 ans !!) devraient ne pas se représenter car ils seront incapables d’appliquer le pacte des nouvelles pratiques, simplement car elles sont "nouvelles".

  • > Le "Pacte des Nouvelles Pratiques Municipales"
    24 octobre 2007, par Saint-Just  

    Très chers tous,

    Pour moi c’est on ne peut plus limpide... Bernard Boutin en tête de liste, Madame Lignères en 2ième position et Monsieur Bayrou en troisième. Et Pau est sauvée...

    Sincèrement,

  • > Le "Pacte des Nouvelles Pratiques Municipales"
    24 octobre 2007, par Nouveau palois  
    Je connais Madame Lignières Cassou, Monsieur Bayrou mais qui est donc Bernard Boutin ? Qu’a-t-il fait ? D’où vient-il ? Quel est son parcours ? quelle est sa sensibilité politique ? A-t-il un projet ? Un programme ? Une équipe ?

  • > Le "Pacte des Nouvelles Pratiques Municipales"
    24 octobre 2007, par Palois sceptique  
    Si je comprends bien vous demandez un peu plus de TRANSPARENCE. C’est une bonne idée puisque cela semble être le maître mot.

  • > Le "Pacte des Nouvelles Pratiques Municipales"
    23 octobre 2007, par Pierre-Henri  
    Le Pacte, beau travail ou " j’ai rêvé d’un autre monde..."

    Les rédacteurs de ce pacte ont fait un travail considérable et c’est tout à leur honneur, dont acte. Je pense qu’on en reparlera souvent dans les semaines à venir. Quelques points cependant posent problèmes, ou pour le moins nécessitent des éclaircissements : 1) Ce texte semble avoir été écrit pour un Homme (au sens générique) qui serait bon, généreux, ouvert, tourné vers le bien public...etc. et toujours devant son écran pour informer...pendant qu’un citoyen modèle s’intéresserait au bien public, répondrait aux sondages...etc. N’est-ce pas un peu virtuel ? 2) ce maître-mot de "transparence" qui repose sur le même principe, sauf que lorsqu’on parle de transparence, c’est toujours pour les autres et c’est pas l’actualité qui me démentira (argent des syndicats, retraites et salaires des uns et des autres...etc.), c’est tout sauf transparent. Quant à la situation politique à Pau...les candidats potentiels ne sont pas des "oies blanches", pourquoi changeraient-ils (même en ayant signé un Pacte) ? ; 3) le lien que vous faites entre Net et Démocratie. En quoi peut-on affirmer que le Net augmente ou facilite la démocratie, même locale ? Quand on va sur les grands pourvoyeurs d’accès lire les commentaires des Internautes sur les sujets d’actualité , on peut, hélas, surtout constater un florilége de bêtises, méchancetés, bassesses...etc.et ce à 99%. Alors oui il reste 1% d’expression, et vous me direz que c’est c’est qui fait la différence avec un régime totalitaire. Donc, sauf à considérer que la Démocratie, c’est ,comme on l’entend trop souvent, "je fais (ou je dis) ce que je veux", on peut dire que le Net permet de se défouler mais on peut légitimement s’interroger sur les avancées démocratiques qui en découlent. A bientôt pour parler du fond du Pacte.

  • > Le "Pacte des Nouvelles Pratiques Municipales"
    24 octobre 2007, par Francine Dehail  
    le Pacte des nouvelles pratiques municipales

    oui, les candidats virtuels ne sont pas des oies blanches. Cela me rappelle une phrase écoutée à une conférence d’André Labarrère, avec ce sourire irrésistible qu’il avait encore à la fin de sa vie : "Je plume les Palois comme ma mère plumait les oies" Ce cynisme n’est plus de mise. Mais cette Transparence qui est le point central des Bonnes Pratiques est assez virtuelle. C’est très à la mode de parler de transparence chez les politiques. Méfiance, c’est lorsqu’ils en parlent qu’ils sont peut-être les plus opaques.

  • > Le "Pacte des Nouvelles Pratiques Municipales"
    24 octobre 2007, par lepalois  
    Attention à ne pas tout mélanger, si j’ai bien lu le PNPM, ici le net sert de source d’information pour le public et non de lieux d’échange. Pour ce qui concerne l’intranet, la mise à disposition d’ordinateur portable et d’une connexion internet pour les conseillers est une bonne idée. Il ne faut pas avoir peur du Net pour de t’elles applications.

  • > Le "Pacte des Nouvelles Pratiques Municipales"
    24 octobre 2007, par Pierre Dubruchou  

    Tout à fait, "Lepalois"...

    Internet peut permettre de mettre relativement facilement l’information à la disposition de tous (ou presque).

    Hier : les procès-verbaux des conseils municipaux (et non pas simplement les comptes-rendus des délibérations, mais la totalité des débats) sont théoriquement accessibles à chacun, mais on comprends bien que la mairie ne peut pas imprimer pour tous les habitants un document de plusieurs centaines de pages pour chaque conseil.

    Aujourd’hui : c’est comme hier, sauf qu’à Pau on en rajoute une couche dans la difficulté d’accès à l’information, car pour ces PV il faut faire une demande écrite à M. le Maire et ensuite se déplacer en mairie.

    Demain : les procès-verbaux sont en ligne sur le site de la ville, ce qui permet à une très grande partie de la population (encore faut-il avoir accès à internet, certes...) de les consulter facilement.

  • > Le "Pacte des Nouvelles Pratiques Municipales"
    25 octobre 2007, par Jerlau  

    Pourquoi ne pas mettre sur ce site les informations qui concernent la Ville et qui sont publiques dont :

    -  les budgets municipaux
    -  les procès verbaux des conseils municipaux

    Cela serait déjà un pas en avant.

  • > Le "Pacte des Nouvelles Pratiques Municipales"
    25 octobre 2007, par Pierre-Henri  
    De quoi parle-t-on exactement ?

    En exergue du site on peut lire "A chacun sa vérité", ce serait donc un bon début qu’on accepte une interprétation différente du PNPM. Ce Pacte ne semble pas vouloir se limiter à mieux informer mais aussi à mieux communiquer (mais peut-être ai-je mal lu) or il y a une différence entre les deux (je vous fais grâce des définitions). L’article de Bernard Boutin parle de "consultation des Palois" et "d’améliorer la communication". Alors "information" ou "communication" ? si c’est "information", la plus-value n’est peut être pas très importante car quand on s’intéresse à la "chose publique" on trouve tout ce qu’on veut (vous en êtes la preuve), si c’est "communication" le n°3) de ma précedente intervention (qui n’est pas une affirmation) reste pertinente. Question à Lepalois : qui de nos jours en France a encore peur du Net ?

  • > Le "Pacte des Nouvelles Pratiques Municipales"
    26 octobre 2007, par lepalois  

    « Qui à peur d’internet en France ? »

    Il y a pas mal de personne qui on peur du net, souvent par ignorance, peur de la manipulation, peur de la désinformation, peur des messageries instantanées, etc ... Ces peurs commencent à disparaître, souvenez-vous de ce que l’on pouvait entendre concernant l’achat en ligne il y a encore 2 ans...

    Une petite question au passage : a-t’on le droit de diffuser (reprendre) sur internet les comptes-rendus de conseils municipaux ?

  • > Le "Pacte des Nouvelles Pratiques Municipales"
    26 octobre 2007, par Jerlau  

    Les comptes rendus de conseils municipaux c’est du public. Il devrait pas y avoir de problèmes.

    On voit par ailleurs, Canal Plus diffusait un film sur l’affaire ELF en ne changeant aucun nom et en prenant appui sur les procés verbaux judiciaires qui ont servi aux différents procés. Ces PV étant du domaine public, il semble que Canal Plus ait le droit de tout utiliser dans son film.

    C’est nouveau, et cela doit ouvrir des hirizons

  • > Le "Pacte des Nouvelles Pratiques Municipales"
    9 janvier 2009, par Alexandra  

    La mission jeunesse est en route. Et une courte présentation video en en faite ce 9 janvier par O Dartigolles. Malheureusement le texte de présentation qui l’accompagne vient tout gâcher :

    Rencontres des acteurs locaux jeunesse Après avoir réunis de nombreux responsables et structures intervenant auprès de la jeunesse, la municipalité, sous la férule d’Olivier Dartigolles conseiller en charge du dossier, a lancé la première édition des rencontres acteurs locaux jeunesse.

    Est-ce purement fortuit ? peut-être pas

    férule (du latin ferula) : palette de bois ou de cuir pour frapper les doigts des écoliers en faute

    Qu’ils ne se le fassent pas dire 2 fois par le maître d’école Dartigolles !

  • >Le Pacte : une technique Anti-Mafieuse ?
    23 octobre 2007, par Jerlau  

    Finalement ce Pacte devrait permettre à une ville de s’éloigner le plus possible d’une main-mise mafieuse sur la collectivité.

    Que peut-être une main-mise mafieuse sur une ville ?

    Mafieux veut dire pression, demande de protection, et taxation pour financer la protection et la marge. C’est le principe de base.

    Donc cela passe par une structure pyramidale de petits groupes pour assurer à tout niveau pression, protection, taxation (fiscale ou directe).

    Il faut remarquer que nos structures politiques, empilement de petites collectivités et animation par des groupes partisans, se prêtent totalement à un fonctionnement de type mafieux.

    Sur quels sujets ? Obligatoirement à partir de grands projets et de grands sujets avec beacoup de financements et peu de fournisseurs, et donc concentrations, tels que :

    grands travaux plus ou moins bidons, autorisations pour s’installer ( grandes surfaces,...) propositions de services collectifs pour placer des gens, et se financer plus facilement, ...

    Vu sous cet angle on comprend que les villes, les collectivités se soient lancées dans les projets très coûteux (fibre, Médiathèque, CuliThèque, EcoloThèque....). Il n’y a pas de plafonnement de recettes fiscales et en plus si le peuple local est plus affaibli c’est mieux pour le système mafieux.

    Pensez vous que Pau est très éloignée ou très proche de ce type de fonctionnement ?

    Quel est votre avis sur le fonctionnement des villes en général ?

  • PNPM
    24 octobre 2007  
    lepalois


    -  Est’il urgent d’attendre ? - Ce PNPM est-il une utopie en soi ? - Ne serait ce pas mieux de baisser la tête en fermant les yeux ?

    On pourra toujours trouver à redire sur ce texte mais on voit bien que Citoyenneté participative et ouverture peuvent prendre tout leurs sens dans la gestion d’une ville.

    Le rôle du Citoyen se résume t’il à mettre, seulement, une enveloppe dans une urne ? Puis attendre ?

    Je pense que les administrateurs du site pourraient reprendre chaque chapitre dans un billet différent, que l’on puisse discuter sereinement sans que les diverses réponses aux sujets traités ce croises, et en définitive, rendent l’ensemble difficile à suivre.

  • > PNPM
    24 octobre 2007, par Pierre-Henri  
    Excellente idée que de reprendre chaque chapitre dans un billet différent. Cela facilitera la compréhension des réponses.

  • > Le Pacte : une technique Anti-Mafieuse ?
    24 octobre 2007, par doudou  
    reponse a l auteur précédent

    cela dépend des villes si vous regardez grenoble par exemple vous serez étonné de voir que l on a construit un stade qui nous coute les yeux de la tete de 20000 places pour une assistance en moyenne de 5 a 7000 personnes alors je vous laisse deviner la suite et tout a l avenant alors vous n etes pas les seuls et je reste persuadé que nous allons avoir les memes problémes avec la rocade nord et ainsi de suite vous en faites pas c est nous qui payerons l addition avec les impots locaux si cela peut vous consoler nous sommes tous dans la meme galère

  • > Le Pacte : une technique Anti-Mafieuse ?
    24 octobre 2007, par jerlau  

    Doudou,

    Les problèmes de ce type (stade de grenoble et Médiathèque paloise...) sont tels que les budgets des collectivités locales ont explosé en 10 ans. J’ai plus le chiffre en tête (si quelqu’un a le chiffre ?)

    Peut-être faudrait-il se grouper entre plusieurs villes à l’occasion des Municipales pour protester devant ces pratiques ?

    Pourquoi ne pas demander un "Grenelle des Fonds Municipaux" ?

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Pau : Mais quand donc nos élus finiront-ils par parler vrai ?
    « Nouvelles Pratiques Municipales » à Pau : Beaucoup reste à faire !
    A y regarder de plus près.
    Pau : Expression citoyenne et presse institutionnelle
    Jusqu’où doit aller le service Internet à destination des Palois ?
    Les "Nouvelles Pratiques Municipales" : Verre à moitié vide. Verre à moitié plein.
    Conseil Municipal : la « boite à subventions » à nouveau ouverte.
    L’Ecole Supérieure des Arts et de la Communication de Pau expliquée
    La première journée des Conseils de Quartier : Studieux
    Conseils de quartier, verre à moitié plein ou à moitié vide ?
    « La Charte des Élus » : Oui bien sur, mais...
    « La charte pour les élus » : Pas pour un « homme honnête » !
    Labarrère : La langue de bois, c’est enfin fini !
    Les Nouvelles Pratiques Municipales progressent
    À Pau et dans la CdA, notre démocratie participative : Bien malade
    Pau : MLC rend la parole aux Palois
    Martine Lignières Cassou : Mère la rigueur
    Les embauches municipales : Quel tintamarre !
    Emplois municipaux : Pas transparent du tout !
    Les Comités de quartier en phase de gestation



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises