Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Harlem, désir de morale ?

lundi 15 avril 2013 par Daniel Sango


Le Premier Secrétaire du Parti Socialiste ajoute sa voix aux aboiements des politiques de tous bords scandalisés par les pratiques de Jérôme Cahuzac. Il veut un referendum sur la moralisation de la vie politique.

Question : "Voulez vous des élus honnêtes et qui disent la vérité ?"

Voilà un beau referendum dont on imagine l’incertitude quant au résultat ! Le camp du non, non avoué, argumentant sur l’apport très positif des menteurs et des voleurs pour notre République...Voilà une démarche utile. Pourtant, la liste des élus condamnés est longue, quant à celle des menteurs...

Le "patron" (comme disent certains journalistes, mais j’ai pour ma part toujours pris cette expression dans sa version humoristique) du PS est pourtant bien mal placé pour se faire le chantre de la morale. Je reproduis ci-après ce que l’on peut lire dans Wikipedia.org :

"De novembre 1986 à octobre 1987, il occupe la présidence de SOS Racisme tout en étant salarié par l’« Association régionale pour la formation et l’éducation des migrants », basée à Lille en tant que « formateur permanent » et il perçoit pour cet emploi fictif, un salaire mensuel net de 8 900 francs. Cela lui vaut d’être condamné, le 17 décembre 1998, à 18 mois de prison avec sursis et 30 000 francs d’amende pour recel d’abus de biens sociaux.

Harlem Désir aurait également bénéficié d’une amnistie de François Mitterand concernant une dette de 80 000 francs au Trésor public, relative à des amendes de stationnement (décision de justice du 9 mai 1992) alors qu’il était président de SOS Racisme."

Son parcours est d’ailleurs exemplaire, par une grande connaissance du monde du travail et sa constance en politique :

"Après avoir quitté SOS Racisme en 1992, Harlem Désir fonde un éphémère parti politique appelé d’abord Le Mouvement, puis Mouvement action égalité, qui se transforme quelques mois plus tard en club de réflexion lorsque Harlem Désir adhère à Génération écologie.

Il se présente sous les couleurs de Génération écologie aux élections législatives de 1993 dans la onzième circonscription des Yvelines ; après avoir obtenu 6,84 % des voix au premier tour, il refuse d’appeler à voter pour le candidat socialiste au second. Six mois plus tard, en décembre 1993, il rejoint le Parti Socialiste, dont il intègre le bureau national en 1994. Il est alors membre du courant Gauche socialiste. En 2003, il est nommé responsable national pour l’Europe, rejoignant aux côtés de Julien Dray, la majorité du parti.

Parallèlement, il est nommé membre du Conseil Economique et Social, de 1989 à 1994, puis de 1997 à 1999.

Il se présente une nouvelle fois sans succès, à l’élection législative d’Aulnay sous Bois, en 1997. Deux ans plus tard, il obtient son premier mandat, comme député européen."

Elle est pas belle la vie ?

Dormez citoyens, dormez.

par Daniel Sango


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Harlem, désir de morale ?
15 avril 2013, par Clo  

Mais qu’est-ce qu’on attend pour supprimer le Conseil Economique et Social ; ce machin qui ne sert à rien (ah si, pour caser ses copains et coquins)

> Harlem, désir de morale ?
15 avril 2013, par Daniel Sango  

Pour compléter, Harlem Désir fait partie des 100 députés européens les moins actifs et les moins présent.

> Harlem, désir de morale ?
15 avril 2013, par le coq  
la morale au PS

Comme il le dit lui-même : une vie active réussie sans avoir travaillé. A l’abri du besoin financier pour avoir joué les chiens de compagnie du PS : "touche pas à mes potes ou je mords". Jamais élu il a été désigné par Martine Aubri...un scandale démocratique de plus. Un "cul" est toujours reconnaissant d’avoir été bien léché !

   
 
 
 
Les rubriques d’A@P
Citoyenneté
A compte d’auteurs
"Arpenteurs sans limites"
"Les sorties de Michou"
"Un samedi par semaine - tome 2"
"Un samedi par semaine - tome I"
Au ras du bitume
Enquêtes
Evasion
Maréchaussée Paloise
A@P.com
Courrier d’e-lecteurs
Hommes et femmes d’ici !
Opinion
Portraits, Entretiens
Tribune Libre
Humeurs
La Charte d’A@P
Le défouloir !
Les cartons
Les cartons mi-figues mi-raisins
Les cartons rouges
Les cartons verts
Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
Vu dans la presse
”Les Causeries d’A@P”
Détente
Loisirs
Spectacles
Economie
Aéroport Pau-Pyrénées
Enjeux
Enjeux environnementaux
Enjeux européens
Enjeux sociétaux
Grand Pau
Lescar
Billère
Gan
Gelos
Idron
Jurançon
La CDA Pau-Pyrénées
Lons
Point de vue
Grands projets
"LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
Nouveau complexe aquatique de Pau
Nouvelle voie routière Pau-Oloron
Nouvelles Halles de Pau
Pau
Du Côté des Quartiers
La vie
Une idée pour la ville
UPPA
Politique
Forums des Partis
Politique locale
Politique régionale et nationale
Territoires
Aragon
Béarn
Bigorre
Espagne
Europe, Monde
Pays Basque, Euskadi
Pyrénées
 
   
 
  Envoyer à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)



[ Imprimer cet article ]
 


 
Autres articles

Mille-feuille à la crème pépère
Mille milliards de sabords, allons-nous bientôt faire de la politique ?
Immoralité, opacité, impunité
Décadence morale
Changeons de politiques !
Suivre son panache blanc ?
Mains propres
Non cumul : Martine Lignières Cassou et Nathalie Chabanne, les autruches béarnaises ?
Argent et politique : Dédicace à Messieurs Braud & Sango.
Non cumul des mandats : Pour un référendum, s’il le faut...
Dix-huit pour cent
Eloge de la lenteur
Désarroi des politiques.
Le changement c’est maintenant !
A l’Ouest rien de nouveau...
Cumul des mandats, faudra-t-il passer par un référendum ?
« Pacte », vous avez dit « Pacte » ?
C’est au pied du mur, que l’on voit le maçon...
Le Pen, Labarrère, un détail de l’histoire.
Propositions



[ Haut ]
 

Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises