Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Mains propres

lundi 25 mars 2013 par Paul Itologue


 J’aurais aimé m’abstenir de commenter deux affaires politico-financières, et je suis triste d’avoir à le faire. Triste pour nos institutions, triste pour notre pays. Comme le dit Henri Guaino, ancienne plume de M. Sarkozy, c’est très grave.

Oui, c’est grave qu’à nouveau un ancien Président de la République soit mis en examen. Oui, c’est grave qu’un ministre du budget soit suspecté de fraude fiscale. Oui, c’est grave que nos mœurs acceptent que les parlementaires disposent d’une « réserve » leur permettant d’arroser leur territoire en vue d’une réélection. Cette facilité, qui initialement pouvait avoir quelque fondement pour traiter des situations difficiles, aboutit à fausser le jeu de la démocratie. Mais que dire de l’impact de sommes très importantes versées lors de l’élection majeure du pays, l’élection présidentielle. La presse fait état de

« sept virements suspects, opérés à partir des comptes suisses du couple Bettencourt entre 2007 et 2009. Au total, une somme de 4 millions d’euros a transité par l’intermédiaire des organismes de compensation. Le magistrat dispose des reçus et des déclarations de l’intermédiaire qui allait retirer les sommes en liquide : cinq fois 400.000 euros et deux fois un million. Particulièrement visés, les retraits opérés en février et avril 2007, en pleine campagne présidentielle » (Le Monde du 23 mars 2013)

Ce ne sont plus de simples « petites enveloppes » de 100.000 euros. Comme d’autres suspicions s’ajoutent (l’affaire de Karachi lors de la campagne électorale de M. Balladur, l’aide de M. Khadafi, selon un de ses proches, sans parler d’autres affaires plus ou moins suspectes), on comprend que le citoyen ordinaire sourit lorsqu’il entend un ténor déclarer qu’il est impensable de mettre en doute l’intégrité de l’ancien Président de la République. Malheureusement, son prédécesseur a non seulement été mis en examen, mais condamné à deux ans d’emprisonnement (avec sursis) pour « abus de confiance », « détournement de fonds publics » et « prise illégale d’intérêt ». M. Chirac n’a pas fait appel et l’affaire n’a peut être pas eu l’effet dissuasif que les citoyens auraient pu désirer. La preuve : notre pays se trouve bien proche de l’état de l’Italie de M. Berlusconi. Et la classe politique dans son ensemble se trouve éclaboussée.

Si plusieurs hommes politiques ont fait montre de retenue et rappelé le principe de présomption d’innocence, d’autres se sont exposés dangereusement. Il en est ainsi de M. Guaino. Et, comme il le dit, c’est très grave. Qu’un proche du pouvoir exécutif et présentement député tombe ainsi sous le coup de l’article 435-25 de la loi en déclarant « Cette décision [la mise en examen de M. Sarkozy] est indigne et je pense qu’elle est irresponsable » et qu’il mette en cause la justice qui devrait être indépendante des pouvoirs exécutif et législatif en dit long sur l’estime que certains hommes politiques ont pour les institutions et les citoyens. Oui, cela salit la République et nous salit tous.

« Mani pulite » (mains propres) a coûté la vie à plusieurs juges de l’autre côté des Alpes et gâché la vie de beaucoup d’autres. On peut vouloir ne pas en arriver là.

- par Paul Itologue


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Mains propres
25 mars 2013, par MM  

Si l’on ne veut pas verser dans le "tous pourris", je crois qu’il faut être précis. Sarkozy n’est pas mis en examen pour financement illégal d’un parti politique ou d’une campagne électorale, comme pourrait le laisser penser l’article, mais pour "abus de faiblesse" sur Mme Bettencourt. Sauf qu’en 2007, Monsieur Bettencourt était encore vivant et que donc Sarkozy aurait abusé de la faiblesse des deux due à leur âge pour obtenir un financement. Cela ne paraît pas très cohérent à une époque où personne ne mettait en cause leur capacité intellectuelle. Si les juges veulent être respectés, il faut qu’ils arrêtent de solliciter les textes. Dans le cas de Sarkozy, soit les textes sur le financement illégal lui sont applicables et il faut le poursuivre, soit ils ne le sont pas en raison de preuves insuffisantes, et en ce cas, il ne faut pas chercher à le "coincer" par une mise en examen sur des fondements juridiques inappropriés. Le problème est que beaucoup de juges sont très politisés.

  • > Mains propres
    25 mars 2013, par Oscar du Pont  
    Les faits supposés de financement illégal sont prescrits. Quant à laisser entendre comme le fait ce post qu’ils auraient pu porter sur 2 ou 4 millions d’€ c’est ridicule. Comment imaginer qu’on puisse aujourd’hui financer une campagne à ce niveau avec des valises de billets....Et qu’on le veuille ou non, un ancien chef de l ’état n’est pas un cotoyen ordinaire. Sauf aux yeux de juges tellement épris de leur indépendance qu’ils s’imaginent au dessus de tous les autres pouvoirs alors qu ’ils n’en sont que les arbitres.

  • > Mains propres
    25 mars 2013, par Mehdi Jabrane  

    quand on sait également que Harlem Désir fut quand même désigné premier secrétaire du Parti Socialiste alors qu’il a été condamné auparavant pour emploi fictif ; c’est à se demander si la condition sine qua non pour réussir politiquement n’est pas de se corrompre.

    Le plus désolant c’est de voir des jeunes talents vouloir intégrer quand même et coûte que coûte ces partis politiques.

  • > Mains propres
    28 mars 2013, par Jeanzy  

    Le plus désolant c’est de voir des jeunes talents vouloir intégrer quand même et coûte que coûte ces partis politiques.


    Certes , la soupe est bonne et lorsqu’on a la chance d’être là au bon moment, et de maîtriser la rhétorique d’une voix claire, les électeurs vous tendront les bras pour vous élire. Et l’élection, c’et la garantie de garder son siège et de multiplier les fonctions pour en faire carrière. Il suffit pour cela de faire rêver le public par des promesses, de favoriser certains d’entre nous par de menus services, de parler haut et fort, sur un ton modéré. En échange de quoi, vous serez devenu un personnage public incontournable, invité au 20h de la 2, vous toucherez des émoluments, auxquels s’joutent des indemnités, des défraiements, bref, de quoi mener grande vie..

  • > Mains propres
    28 mars 2013, par pehache  

    Le plus désolant c’est de voir des jeunes talents vouloir intégrer quand même et coûte que coûte ces partis politiques.

    Pareil... Les "Jeunes Socialistes", "Jeunes zUMP", etc, qui ont l’air tous vieux avant l’âge dans leurs têtes, me dépriment !!

  • > Mains propres
    28 mars 2013, par Autochtone palois  
    A défaut de décisions économiques crédibles, Hollande a l’obligation de nous annoncer ce soir des décisions fortes sur le non-cumul des mandats. C’est peut-être la seule chance qu’il a aujourd’hui pour que lui et le PS retrouvent de la crédibilité.

  • > Mains propres
    28 mars 2013, par Rêveur des villes  

    "C’est peut-être la seule chance qu’il a aujourd’hui pour que lui et le PS retrouvent de la crédibilité."

    Peu importe ce que l’opinion pense du PS, et qu’elle l’élise ou pas. C’est de l’ordre de intérêt politicien.

    Jospin était bien vu, crédible. Son bilan n’est pourtant pas flatteur compte tenu de la conjoncture économique extrêmement favorable dont il a bénéficié. Il a utilisé la cagnotte fiscale pour embaucher pléthore de fonctionnaires dans les collectivités locales, basse oeuvre poursuivie par Chirac et Sarkozy. Ceci au lieu de réduire la dette publique, d’investir davantage dans la recherche et les LGV entre grandes villes. Jospin a chargé de poudre une bombe à retardement qui a fini par éclater... Politique typique du "après moi, le déluge".

    Encore une fois, la compétence n’est pas une histoire de parti. Il est relativement admis que Rocard, Beregovoy, De Gaulle, Barre avaient une certaine compétence, car ils étaient sensibles à l’intérêt général.

    La crédibilité "à l’international" est perdue en matière économique, malgré une notation de la France encore bonne (on sait bien, depuis les subprimes, que ces notations sont pipos). Il faudra bien plus que qqes annonces de Flamby, Sarkozy ou autre "pingoin" pour la restaurer. Il n’y a que dans le domaine de la guerre que les politiques ont connu certains succès récents, en Afrique.

    En tous cas, il y a un parti qui monte et qui n’a pas fini de monter compte tenu du climat économique et social : le FN...

  • > Mains propres
    28 mars 2013, par Rêveur des villes  
    Si le non-cumul des mandats serait une bonne chose, il faudrait bien d’autres mesures pour redresser la France, qui en état de quasi-faillite et retrouver un certain crédit chez les non-partisans. Chez les partisans, évidemment qu’il y aura toujours "du crédit" !

  • > Mains propres et sans ADN, SVP
    28 mars 2013, par AK Pô  

    RdV : "En tous cas, il y a un parti qui monte et qui n’a pas fini de monter compte tenu du climat économique et social : le FN..."

    J’ai pu constater le fleurissement d’affiches qui n’ont rien à voir avec le beth ceü dans des endroits stratégiquement visuels de la périphérie paloise. Un signe parfaitement étudié en contrepoint du chant du Cygne (pour ne pas citer la femme de l’empereur actuellement bronzant sur l’île d’Elbe)que m’est apparu être le discours d’Hollande ce soir, fait d’un glacis de langue de bois sur une crème framboisée aux parfums de déconfiture, regrets éternels. Fleurs et couronnes.

    Cependant, remplacer (votre thème favori, RdV) tous ces politiciens par d’autres, "plus neufs", me turlupine. Je passe outre les Beppe Grillo et autres dictateurs de Bielorussie, Ukraine et Azerbaïdjan (la liste est trop longue), et me dis, sans doute entre deux millisecondes de lucidité, que la "politique" est un métier, au même titre que plâtrier, ingénieur informatique (gasp), ou entrepreneur avec son projet génial et ses brevets volés par un ingénieur informaticien qui enregistre ses données personnelles, le fait chanter, ce qui fait que le gars en question (vous ou moi) téléphone au plâtrier, signe un contrat avec lui, et que l’ingénieur, franchissant le palier de son bureau (24 boulevard Haussmann , Paris ) prend une bonne tarte bien blanche sur le colback, mais cela est, j’en conviens, une tout autre histoire.

    Bref, pour dire que de toute façon, la folie de l’or régnera sur tous les gens qui se sentaient honnêtes au départ, ou motivés. Regardez Lula, Walesa... Certes, le cumul des mandats est un aspect des choses, mais au moins ne payons nous qu’un cornichon au lieu de trois, tous aussi inaptes à conduire une politique efficiente (ce mot est copyrighté par Daniel Sango, auquel je verserai les royalties idoines quand je mourrai idiot) smiley

    Une réponse pourrait être une pression plus marquée sur ces personnes censées améliorer la Cité. Mais le très grand danger reste l’incompétence citoyenne, qui sera toujours polémique et quasiment jamais fédérative. Les mécontents se lisent à longueurs de commentaires dans les journaux. Mécontents pour un rien, mécontents parce qu’ils ne comprennent rien (et surtout ne veulent rien comprendre).

    Je ne suis pas pessimiste pour autant, RdV. Car je ris beaucoup de vous aiguillonner...  smiley

  • > Mains propres et sans ADN, SVP
    29 mars 2013, par Rêveur des villes  

    Quand je parle du FN, Akpô, c’est pour parler d’un sujet (presque) tabou sur ce site de bobos (comprendre des gens qui votent à gauche et qui ignorent la pauvreté, les difficultés de vie des habitants de certains quartiers -il n’en est quasiment jamais question sur ce site-, et qui racontent n’importe quoi pour glorifier le PS et dénigrer l’UMP). Cela dit, je n’ai rien à voir avec le FN, pas plus qu’avec d’autres partis. Je constate simplement que les pays scandinaves, ayant une politique de centre droit et écolo sont les pays démocratiques en meilleure santé économique.

    Je sais faire la différence entre un compétent (ex Trémège) et un incompétent (exemple MLC) à travers le montant et la structure des dépenses d’une ville et l’évolution de l’état de la ville qui en découle en partie. Je vous laisse volontiers votre idée selon laquelle tous les politiques se valent à peu près... Les bobos, comme les UMPistes qui ne veulent pas voir plus loin que le bout de leur nez ou qu’une étiquette politique lors d’un vote, ignorant les hommes et leur bilan, viendront pleurer le jour où la situation économique sera telle que le FN fera 30% et tiendra certaines villes. Ce sont eux qui auront pourtant créé à cette situation...

  • > Mains propres et sans ADN, SVP
    29 mars 2013, par AK Pô  

    RdV, je vous suis en ce qui concerne la montée du FN, et mon allusion aux affiches bleues (ultramarines) va dans ce sens (sans parler des stickers sur les feux tricolores du mouvement identitaire qui foisonnent). Je reste très vigilant sur ce sujet, tout comme je le suis avec les églises évangéliques(listes) et toutes ses nébuleuses, qui n’ont qu’un but lucratif (avec ce qui va avec) sous couvert de religiosité.

    Des gens comme Beppe Grillo sont du même acabit, dans le domaine politique. Quant à Trémège, je ne sais pas si c’est du lard ou du cochon, moins de choses filtrent sur Tarbes (la dimension de la ville est plus contrôlable par les politiques, sans doute). Et s’il fait le boulot, c’est l’essentiel. Mais on va bien vers les 30% du FN, et nos vies seront soldées...

  • > Mains propres et sans ADN, SVP
    30 mars 2013, par Oscar du Pont  
    Le PCF a atteint 28% en 1946, avec ses 800000 adhérents et ses 250000 jeunes communistes. Le plus étrange c’est qu’il en reste.

  • > Mains propres et sans ADN, SVP
    30 mars 2013, par AK Pô  

    " Le plus étrange c’est qu’il en reste."

    Oui, mais là, le déclin vient essentiellement de la fermeture de la Manufacture d’Armes de Saint Etienne (MAS) en 2001. La fabrication de couteaux bolchéviques, de faucilles et de marteaux étant définitivement stoppée.

    Ceux qui restent, étrangement, sont les anciens ouvriers, employés et cadres qui préparent, soixante ans plus tard, la troisième guerre mondiale, pour remonter dans les sondages. Ils sont actuellement en stage en Corée du Nord (pour la plupart). smiley

  • > Mains propres et sans ADN, SVP
    31 mars 2013, par Oscar du Pont  
    Il semble que des planqués aient échappé au voyage en se réfugiant à la mairie de Pau où leur préservation leur a été garantie dans le cadre du gochplan quinquennal.

  • > Mains propres et sans ADN, SVP
    31 mars 2013, par AK Pô  
    Gotcha et petits rats : l’opéra novo

    Enfin, pour l’instant, Gauche save the Queen... M(ais) L (le) C  smiley

  • > Mains propres et sans ADN, SVP
    30 mars 2013, par AK Pô  

    "Je constate simplement que les pays scandinaves, ayant une politique de centre droit et écolo sont les pays démocratiques en meilleure santé économique."

    voir ce lien pour la montée des extrêmismes, tout reste relatif ! Norvège, Finlande, Suède ...même s’il est vrai qu’économiquement, ces pays fonctionnent. Enfin, j’irai y faire un tour vous voir (ce que je pourrai voir) ! smiley

  • > Mains propres et sans ADN, SVP
    31 mars 2013, par Rêveur des villes  
    Reste que la dégradation de l’économie nourrit l’extrême droite (et l’extrême gauche). Les responsables : les politiques démagogues et clientélistes et leurs électeurs qui les laissent faire n’importe quoi et qui réélisent certains pourtant peu recommandables, généralement sous prétexte d’une étiquette.

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Mille-feuille à la crème pépère
    Mille milliards de sabords, allons-nous bientôt faire de la politique ?
    Harlem, désir de morale ?
    Immoralité, opacité, impunité
    Décadence morale
    Changeons de politiques !
    Suivre son panache blanc ?
    Non cumul : Martine Lignières Cassou et Nathalie Chabanne, les autruches béarnaises ?
    Argent et politique : Dédicace à Messieurs Braud & Sango.
    Non cumul des mandats : Pour un référendum, s’il le faut...
    Dix-huit pour cent
    Eloge de la lenteur
    Désarroi des politiques.
    Le changement c’est maintenant !
    A l’Ouest rien de nouveau...
    Cumul des mandats, faudra-t-il passer par un référendum ?
    « Pacte », vous avez dit « Pacte » ?
    C’est au pied du mur, que l’on voit le maçon...
    Le Pen, Labarrère, un détail de l’histoire.
    Propositions



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises