Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

A mon panache blanc.

lundi 25 mars 2013 par Joël BRAUD


François Bayrou dans une interview donnée au journal « La République » du samedi 16 mars 2013 affiche sa non-ambition de politique locale. Il se pose en rassembleur désintéressé. Mais où se situe-t-il exactement lui l’homme du centre ?

Promotion littéraire oblige, François Bayrou qui vient de publier chez Plon un livre intitulé « De la vérité en politique » occupe le devant de la scène. C’est l’occasion pour lui, et en tout cas ici à Pau, de répondre à une interview qui se situe dans le cadre des municipales paloises.

Alors que faut-il en tirer au moins sur ses intentions ? Tout d’abord qu’il ne sera pas un meneur mais un aidant et un fédérateur. Bon mais encore. L’objectif affiché et déclaré hautement est de battre ou faire battre Martine Lignières-Cassou l’actuelle occupante de la fonction.

La méthode non moins affichée, est de rassembler autour d’une table, de façon unitaire, tous les prétendants actuels au trône qu’ils soient ou non officiellement déclarés. Il y aurait ainsi Marc Cabane, Yves Urieta, Véronique Lipsos Sallenave, Jean Arriau, Michel Bernos, Patrick de Stampa, Pascal Boniface, Jean Gougy, et ceux de son équipe Josy Poueyto, Jean Louis Perez et Jean Lacoste. Au total avec lui-même, pas moins de onze personnes. Aurait-il oublié François Bayrou, que la politique étant faite, selon l’expérience qu’on en a, plus pour diviser que pour rassembler, son projet tient de la pure utopie ?

Aurait-il oublié notre François Bayrou que dès que tout ce beau monde se sera retrouvé autour d’une table, si tant est que cela se fasse, la première question qui se posera sera de savoir qui assure le leadership puisque lui-même y aurait renoncé ? Il faudra donc arbitrer face à des égos démesurés qui se considèrent chacun comme le meilleur, l’incontournable. Et là entre la poire et le fromage, les coups pleuvront comme à Gravelotte. La couleur de son panache blanc ne suffira plus.

Aurait-il oublié, l’ancien ministre de l’Education nationale, que lors du second tour des dernières présidentielles, il s’était prononcé en faveur de François Hollande, tout comme Martine Lignières-Cassou qu’il entreprend aujourd’hui de vouloir virer ?

Par contre, il n’a semble-t-il pas oublié que l’ingratitude de ceux qui, ignorant son engagement pour le candidat socialiste à la présidentielle, ont maintenu au second tour des législatives une candidate également socialiste qui l’a obligé à se retirer sur ses terres. Alors il se venge et envisage de rassembler face à Martine Lignières-Cassou.

Et pour les palois, ceux qui paient les impôts locaux parmi les plus chers de France et qui voudraient bien que figure dans les programmes des uns ou des autres une baisse significative de leur contribution, que reste-t-il ? Une petite phrase : « On va essayer de parler des problèmes de la ville, d’une méthode, et de bâtir quelque chose de mieux qu’un programme politique habituel ».

Essayer seulement ?

Par Joël BRAUD

Pau, le 19 mars 2013


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> A mon panache blanc.
25 mars 2013, par Daniel Sango  

François Bayrou est égal à lui même.

Il n’en a rien a cirer de la vie politique paloise. Participe t il au débat local ? Non. Et quand il s’exprime c’est sans trop connaître les dossiers.

Son unique ambition reste l’élection présidentielle.

Entre temps, en chef de parti, il ménera la liste du MoDem aux européennes, occasion pour lui d’occuper les media et de récupérer une belle rente financière, en attendant 2017.

> A mon panache blanc.
25 mars 2013, par le coq  
"bilan des enfoirés de Pau"

Vous avez cité les prétendants aux municipales. Bravo, il semble que tous ont déjà un passé politique bien rempli sur la cité. Pour quels résultats ? RIEN. Il serait utile de reprendre les différentes promesses de chacun de ces comiques, reproduites au fil du temps et qui n’ont jamais été appliquées et puis l’inventaire de toutes leurs erreurs à charge des contribuables. Un bon rappel à chacun serait plus vertueux pour les voir disparaitre des prochaines échéances. Vraiment il y en a assez, assez, assez.

   
 
 
 
Les rubriques d’A@P
Citoyenneté
A compte d’auteurs
"Arpenteurs sans limites"
"Les sorties de Michou"
"Un samedi par semaine - tome 2"
"Un samedi par semaine - tome I"
Au ras du bitume
Enquêtes
Evasion
Maréchaussée Paloise
A@P.com
Courrier d’e-lecteurs
Hommes et femmes d’ici !
Opinion
Portraits, Entretiens
Tribune Libre
Humeurs
La Charte d’A@P
Le défouloir !
Les cartons
Les cartons mi-figues mi-raisins
Les cartons rouges
Les cartons verts
Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
Vu dans la presse
”Les Causeries d’A@P”
Détente
Loisirs
Spectacles
Economie
Aéroport Pau-Pyrénées
Enjeux
Enjeux environnementaux
Enjeux européens
Enjeux sociétaux
Grand Pau
Lescar
Billère
Gan
Gelos
Idron
Jurançon
La CDA Pau-Pyrénées
Lons
Point de vue
Grands projets
"LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
Nouveau complexe aquatique de Pau
Nouvelle voie routière Pau-Oloron
Nouvelles Halles de Pau
Pau
Du Côté des Quartiers
La vie
Une idée pour la ville
UPPA
Politique
Forums des Partis
Politique locale
Politique régionale et nationale
Territoires
Aragon
Béarn
Bigorre
Espagne
Europe, Monde
Pays Basque, Euskadi
Pyrénées
 
   
 
  Envoyer à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)



[ Imprimer cet article ]
 


 
Autres articles

Indignez-vous !
Pau Municipales 2014 - Faut-il donner une deuxième chance à MLC pour prolonger son action ?
Pau-litique : "La classe 80"
Marc Cabane candidat à Pau.
Pau - Le SMS du jour...
Municipales : à Pau, pas de renouveau !
Pau 2014 - Martine aux abonnés absents...
Pau 2014 - Salle Navarre : Quelle jauge pour les candidats ?
Pau - La médiathèque André Labarrère n’est pas la sienne
Municipales 2014 - Pau : En 2013, parties de poker-menteur
Pau - Boulevard des Pyrénées et parkings relais
Pau : Après la ville "pacifiée", la mairie "apaisée"...
Le Conseil Général des PA lutte contre le réchauffement climatique
Tango à gogo au Conseil Général
Pau, rencontre avec Yves Urieta.
Cumul des mandats - Martine en redemande. Les Palois désespérés !
Lettre ouverte à Pierre Chéret, premier secrétaire du PS des Pyrénées-Atlantiques
Pau Municipales 2014 : Marc Cabane dans les starting-blocks
Pau - Devoir de vacances
Cumul des Mandats - Le choix de Martine



[ Haut ]
 

Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises