Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Emmaus : Le coup de colère

lundi 30 juillet 2012 par Bernard Boutin


Reçu par A@P, vendredi à 2h29 du matin, le coup de colère adressé au Maire de Lescar, d’une habitante de Lons à propos du Festival d’Emmaus...

"Merci pour ces nuisances sonores !!! festival ou pas, il me semble qu’un bruit résonnant dans les habitations jusqu’au Perlic à Lons est intolérable !!! ridicule et impertinent de votre part de laisser cela se faire ! Ce message me semble bien désuet par rapport au désagrément et à la colère vécue depuis 3 nuits ! A très bientôt dans votre mairie. Salut."

Outre le bruit, on peut s’étonner que le concert d’hier soir n’ait pas été annulé étant donné l’orage qui est passé. On se souviendra de Strasbourg, le 8 juillet 2001 : "Il y avait un orage et un vent violent. Dans le parc où se déroulait un spectacle, 120 personnes avaient trouvé refuge sous des tentes. Une branche a craqué et puis l’arbre est tombé...
Le drame a fait onze morts et 85 blessés. Fatalité. Le mot est revenu dans les propos du préfet du Bas-Rhin, Philippe Marland comme dans ceux de Fabienne Keller, maire de Strasbourg, ou de Bernard Kouchner, ministre délégué à la Santé, qui s’est rendu sur place. Mais la « fatalité » est-elle la seule responsable de l’hécatombe du parc du château de Pourtalès, dans la banlieue de la métropole alsacienne ?*"

Rien n’aura-t-il été retenu du désastre de Strasbourg ? Qu’ont fait les autorités, Maire de Lescar, Présidente de la CDAPP, Préfet des PA, du "principe de précaution" ? Ne fallait-il pas l’invoquer ?


- par Bernard Boutin

* Source : http://www.ladepeche.fr
crédit photo : http://www.heang.fr/ ?p=159


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Emmaus : Le coup de colère
8 août 2012, par L’ OURS du Bois  

ce matin dans le journal de la ville

Camille "a été surprise". L’artiste a dû composer avec le bruit de fond que ce type de concert non confiné génère.

ben voyons !!!!

tous connaissent l’horrible circulation régnant sur la ville, la nuit !!!

tellement, fort qu’il empêche les musiciens de jouer

Alors Palois, moins de bruit dans vos plumards !!!!

  • théatre de verdure dernière
    8 août 2012, par L’ OURS du Bois  

    pour son récital de ce soir Catherine Ringer en répétition c’est pas mal !!!!

    ne loupez pas !!! vous passerez une bonne soirée ( décibel bien règlés !!!)

  • > Emmaus : Le coup de colère
    8 août 2012, par L’ OURS du Bois  

    ce matin dans le journal de la ville

    Camille "a été surprise". L’artiste a dû composer avec le bruit de fond que ce type de concert non confiné génère.

    ben voyons !!!!

    tous connaissent l’horrible circulation régnant sur la ville, la nuit !!!

    tellement, fort qu’il empêche les musiciens de jouer

    Alors Palois, moins de bruit dans vos plumards !!!!

    > Emmaus : Le coup de colère
    30 juillet 2012, par Bernard Desvignes  

    En dehors de l’aspect des nuisances sonores, je me pose la question de la pertinence d’organiser un festival par une association au départ plus ou moins caritative. Quant au fait de couper la rocade pendant trois jours, je préfère ne rien en dire, car c’est le genre de choses qui me rend impoli dans mes propos. B. Desvignes

  • > Emmaus : Le coup de colère
    31 juillet 2012, par Maximo  

    En dehors de l’aspect des nuisances sonores : + 1

    la pertinence d’organiser un festival par une association au départ plus ou moins caritative : +1 (pour le "caritative", ce n’est pas plus ou moins : c’est tout à fait)

    couper la rocade pendant trois jours, (...) c’est le genre de choses qui me rend impoli : +1

  • > Emmaus : Le coup de colère
    31 juillet 2012, par L’ OURS du Bois  
    ce qui est d’autan plus désagréable, vous n’êtes prévenus que en arrivant sur une barrière (venant de Pau) qui vous renvoie dans la nature sans indications de direction. dans l’autre sens, la déviation était indiquée

  • > Emmaus : Le coup de colère
    30 juillet 2012, par Don Diego  

    S’il fait trop chaud il faut annuler risque de malaise, Si orage faut annuler car risque de chute d’arbre etc etc.... Attention vivre est dangereux car on peut en mourir.

    En revanche, Mondsieur Boutin vous ne répondez pas à la question. Vous commencez l’article en parlant du coup de colère d’une voisine en raison du bruit et vous partez sur les risques liés à l’orage. Quel rapport ? Je m’attendais à ce que vous parliez des nuisances sonores. Est-ce une réponse de politique que de répondre à côté de la question ? smiley

  • > Emmaus : Le coup de colère
    30 juillet 2012, par paysaa  
    Pour une fois je vais être d’accord avec B.B tout au moins sur les fortes nuisances sonores générées par le festival Emmaüs. Habitant Pau (à 5/6 km) j’ai du moi-même fermer mes fenêtres pour pouvoir dormir et j’imagine donc l’intensité des nuisances sonores qu’ont eu à souffrir les lescariens, lonsois et autres, beaucoup plus proche.. Le problème vient tout simplement de la course aux armements (à la surpuissance) dans la sonorisation de pareils spectacles. C’est à celui qui balancera le plus de décibels avec, qui plus est, des graves à saturation tant il est vrai que le "boucan" participe également à la "promotion" du spectacle. IL faut une réglementation stricte pour limiter la puissance et la façon dont elle est restituée où alors exiger que de telles manifestations aient lieu à une distance respectable des agglomérations comme tel est le cas pour les concerts techno.

  • > Emmaus : Le coup de colère
    30 juillet 2012, par L’ OURS du Bois  

    alors que penser des concerts au théâtre de verdure ???? en plein cœur de ville

    sono a fonds, plus arrivée des spectateur, et ... départs bien chargé avec autoradio a fonds, sans compter des "cadeaux" a découvrir au petit matin la fête ne peut être sans beuverie ???????

  • > Emmaus : Le coup de colère
    30 juillet 2012, par paysaa  
    Le théâtre de la verdure en plein coeur de la ville !?!?... De toute manière, la puissance son de celui-ci n’a rien à voir avec celle qui était assénée par la sono du festival Emmaüs. Et puis le théatre de la verdure c’est pas trois jours ou plutôt trois nuits en suivant..

  • > Emmaus : Le coup de colère
    30 juillet 2012, par pehache  

    Parfois il y a des concerts 2 ou 3 soirs de suite au théâtre de verdure.

    Mais bon, pour moi ça fait partie de l’animation normale d’une ville, et surtout ce sont des concerts ouverts à tous et gratuits. Et il n’y a que 2-3h de musique dans la soirée.

  • > Emmaus : Le coup de colère
    30 juillet 2012, par L’ OURS du Bois  

    oui, cela est vrai, je n’ai même pas besoin de me déplacer, et si une musique ne me conviens pas, je ferme ma fenêtre et augmente le son.

    cette année, le son est beaucoup plus fort que les autres années, le suis les paroles des chanteurs, enfin y a pas mort d’homme. ce qui est désagréable, ce sont les bruits connexes et les traces aux alentours ;; vous voyez ce que je veut dire..... quand une barrique est trop peine, ça fuit de partout

  • > Emmaus : Le coup de colère
    30 juillet 2012, par L’ OURS du Bois  

    apprenez donc la géographie de la ville...

    demander a votre patronne, elle doit pouvoir vous donner des cours !!!!!

  • > Emmaus : Le coup de colère
    30 juillet 2012, par paysaa  

    On se calme cher plantigrade... le centre ville historique de Pau c’est pas tout à fait le canton Pau Centre, vu !

    Avant de grogner à torts et à travers, demandez à votre amie Josiane Poueyto, la prochaine fois

  • > Emmaus : Le coup de colère
    30 juillet 2012, par L’ OURS du Bois  
    de qui vous parlez ????? et qui parle de canton. le parc Beaumont est dans le secteur Pau centre ville, l’élue du quartier est Anne Bernard. oubliez vos 6 km après PAU et revenez vivre au centre, vous verrez la nature y est encore sauvage et l’on par jour de beau temps y rencontrer des Ours Vu pour moi, pour vous allez voir les frères Siari, ( les autres, vous leur avez déjà trop de PUB, restons Palois.)

  • > Emmaus : Le coup de colère
    30 juillet 2012, par L’ OURS du Bois  

    pour paysaa si par hazard il vient en ville,

    pour ne pas se perdre

    http://www.pau.fr/la_vie/mairie/20080904_103143

  • > Emmaus : Le coup de colère
    31 juillet 2012, par paysaa  

    Vous mélangez tout cher plantigrade :

    -  le centre ville historique et commercial de Pau.

    -  le Quartier Pau-Centre dont j’ai cru comprendre que vous faisiez partie du conseil

    -  et le canton de Pau Centre.

    C’est vrai que c’est déjà compliqué pour un spécialiste alors pour un ours....

  • > Emmaus : Le coup de colère
    31 juillet 2012, par L’ OURS du Bois  
    ha bon ??? je n’ai parlé que du quartier "Pau centre ville", le quartier que je connais le mieux seul Paysaa a parlé de géopolitique et autres amalgames, de commerces ou d’histoire. pour le reste, je ne me suis jamais caché. Ours est mon état et ,le revendique. je parle en toute liberté et sans contraintes, ne suis pas une ligne" électorale"

  • > Emmaus : Le coup de colère
    31 juillet 2012, par paysaa  

    alors que penser des concerts au théâtre de verdure ???? en plein cœur de ville

    Et ça, c’est quoi cher plantigrade ??

    Un "quartie Pau centre ville" ou un "plein coeur de ville" ??

    Et c’est de votre plume, alors !!!! C’est quoi au fait le nom de votre patronne à vous, "Sainte mauvaise foi" ???

  • > Emmaus : Le coup de colère
    31 juillet 2012, par HB  
    Paysaa que devrions nous dire du Grand Prix de Pau qui en ce qui concerne la nuisance sonore doit bien rivaliser avec le Festival d’Emmaus et qui en plus :
    -  coûte une fortune au contribuable palois avec probablement un retour sur investissement bien mince
    -  décharge sur la ville et ses habitants une importante quantité de toxines diverses
    -  ne semble pas intéresser les foules si j’en juge par le taux d’occupation le long du circuit

  • > Emmaus : Le coup de colère
    31 juillet 2012, par Oscar du Pont  
    Tiens il y avait longtemps....Il manque cependant la strophe sur les riches pilotes et leurs motorhomes luxueux venus narguer les pauvres palois. Les toxines, par contre c’est nouveau. Ce doit être à cause du dopage des moteurs ...

  • > Emmaus : Le coup de colère
    31 juillet 2012, par Rêveur des villes  
    2 M€ pour une heure de véritable spectacle (la F3), il y en a qui se moquent gentiment du monde. Oscar critique les dépenses publiques excessives (et en général à raison), mais faudrait pas toucher à un de ses petits plaisirs : le GP ! Est-ce bien sérieux ?! Est-ce là une réflexion sur l’intérêt général ?!

  • > Emmaus : Le coup de colère
    31 juillet 2012, par Oscar du Pont  

    J’ai le privilège en effet de faire organiser le GP de Pau depuis 75 ans pour moi tout seul. Vous en serez délivrés à mon décès et vous m’en remercierez donc à ce moment là. Mais rien ne presse bien entendu. En attendant je continuerai à célébrer, ne vous en déplaise, chaque année, la mémoire du GP de Pau (en hommage au bet Pau du 20ème siècle), du CO2 (pour faire plaisir aux ecolos mais à comparer avec la caravane du TdF), du risque (Mann muss gefärhlich leben disait Nietzsche), de la passion (partagée avec d’autres malades dans mon genre), du bruit (de moins en moins) et de la fureur (contenue) avant de vous laisser commémorer pour toujours l’ennui, le silence,la précaution et la comptabilité en partie simple.

    Chacun son truc. smiley

  • > Emmaus : Le coup de colère
    31 juillet 2012, par paysaa  
    Chacun son truc, en effet, c’est bien d’assumer, mieux même, de revendiquer du haut du pont Oscar. Mais gaffe à la critique sur les subventions sportives pour cause de conflit d’intérêt manifeste...

  • > Emmaus : Le coup de colère
    31 juillet 2012, par Oscar du Pont  
    Il n’y a aucun conflit d’intérêt, rassurez-vous. Je ne me souviens pas d’avoir critiqué les subventions de l’ agglo au sport non plus, même si je pense que des choix seront nécessaires à l’avenir, dans la conjoncture du moment. Ma critique de la dépense publique concerne d’avantage l’emploi mal maîtrisé et qui lui est pérène et inclut rémunérations ET retraites sur une vie de fonctionnaire, plutôt que des subventions qui peuvent être supprimées immédiatement.

  • > Emmaus : Le coup de colère
    31 juillet 2012, par paysaa  
    n

    Je suis résolument contre le Grand Prix automobile mais je vous signale que celui-ci n’a pas lieu la nuit et que son existence n’excuse en rien le tapage du festival lescarien qui peut très bien être évité. Je ne suis pas le seul à penser que l’on peut écouter très correctement un concert en extérieur sans balancer autant de décibels... le site de Lescar n’est quand même pas le Stade de France que je sache.

  • > Emmaus : Le coup de colère
    31 juillet 2012, par L’ OURS du Bois  

    les dyonisiens, riverain du stade de France, n’ont heureusement pas les décibels, de Lescar, la configuration du site n’a rien a voir avec les décibels fournis. une diffusion équilibrée , serait préférable a la "puissance" pour le grand prix, riverain du circuit, je confirme qu’il y a des courses en nocturne.

    le grand prix électrique fait peu de bruits

    le théatre de plain air, bien que plus loin de mon domicile fait beaucoup plus de bruit ;

    ( encore une question de réglage de décibels !!!!!

  • > Emmaus : Le coup de colère
    31 juillet 2012, par Rêveur des villes  

    Concernant le théâtre de verdure, j’étais à un concert récemment. Le volume sonore était trop élevé. Ca me faisait mal aux oreilles alors que j’étais tout à fait au fond !

    Mais bien sûr, "on" ne peut rien dire, ni aux artistes, ni au personnel technique de la ville, ni à la municipalité !

  • > Emmaus : Le coup de colère
    31 juillet 2012, par Oscar du Pont  
    Les techniciens du son d’aujourd’hui sont de grands malades. Le pire est qu’ils ne le savent pas. Ils sont sourds depuis trop longtemps. C’est vrai partout .

  • > Emmaus : Le coup de colère
    31 juillet 2012, par pehache  
    Quand il m’arrive d’assister à des concerts, je prends des bouchons d’oreilles avec moi. Pourtant j’ai bien la musique boum-boum, mais trop c’est trop.

  • > Emmaus : Le coup de colère
    1 août 2012, par Rêveur des villes  
    l’ingénieur du son est peut-être sourd, mais les services techniques de la ville laissent faire et les élus laissent les services techniques ne rien faire. On se retrouve à un tel niveau de connerie que la ville est incapable de faire baisser le volume sonore d’un concert, alors que cela gène probablement une grande partie des spectateurs.

  • > Emmaus : Le coup de colère
    1 août 2012, par Rêveur des villes  
    enfin, concernant ces concerts au théâtre de verdure, la programmation est de qualité, et si je me souviens bien, le coût d’une place-spectateur est d’environ 10 € pour la ville, ce qui est acceptable, par rapport aux 20 € pour la Section, 40 € pour l’EB et 80 € pour le GP (ordres de grandeur, à 20% près).

  • > Emmaus : Le coup de colère
    11 août 2012, par L’ OURS du Bois  

    estimation spectateur= 80 000 10€ par Spectateur =800 000€ pour vous c’est acceptable ????

    les concerts d’été sont enfin terminé !!! ZUT !!!! viens Estivoc,

    Ha !!! ces chers contribuables !!!

  • > Emmaus : Le coup de colère
    11 août 2012, par Rêveur des villes  

    D’où tenez vous ces chiffres ?

    Les miens, de mémoire, sont des ordres de grandeurs de 30 000 spectateurs pour un coût de 300 000 €.

  • > Emmaus : Le coup de colère
    11 août 2012, par L’ OURS du Bois  

    la république annonce, pour l’an passé, 40 000 spectateur avec une érosion sur onze spectacles de50% du au intempéries.

    cette année, un seul déplacement, spectateur en hausse, a chaque concerts, soit une estimation (par moi) de 80 000n spectateur soit un grand stade, ce qui ,e me semble pas incohérent.

    les derniers spectacles sont donnés a environ 7 OOO ( 16 Soirées spectacle) voir "PAU quartier d’été"

    si vous voulez, prenons une fourchette basse a 70 000 quand même 700 000€ et surtout n’entamons pas une guerre des chiffres, les services devraient nous dire combien cela a couté

  • > Emmaus : Le coup de colère
    11 août 2012, par Rêveur des villes  

    L’OdB, si, cela est important. Le chiffre de 10 € que je mentionne est le résultat d’un calcul... Si vous me dites qu’il y a eu cette année 80 000 "entrées gratuites au parc Beaumont", ça fait du 300 000 (si tant est que le coût soit proche de celui de l’année dernière) / 80 000 environ 4 € de subvention par entrée.

    Cela dit, pour avoir été à 5 concerts et lors des derniers spectables, le chiffre de 7 000 entrées en moyenne me paraît complètement erroné. Les journalistes ne savent pas compter, c’est bien connu...

    Quant aux services, incapables de faire régler le son, je ne pense pas qu’ils soient capables de compter le nombre de personnes. Tout au plus peuvent-ils dire combien cela a coûté, et encore...

  • > Emmaus : Le coup de colère
    11 août 2012, par L’ OURS du Bois  

    Tout au plus peuvent-ils dire combien cela a coûté, et encore.. .

    c’est en ce sens que je disais que cela n’avais pas d’importance, en attente du coût des 29 groupes,

    les journalistes se basent sur ce que l’on veut bien leur dire.

    (pour ma part concerts gratuits tous les soirs, répétitions en prime l’après midi, et nettoyage des trotoirs le matin)

  • > Emmaus : Le coup de colère
    11 août 2012, par pehache  

    Vous racontez vraiment n’importe quoi, l’Ours. Le budget de "l’Eté à Pau" c’est environ 300.000€, c’est un chiffre qui a été publié à de nombreuses reprises et que vous auriez pu retrouver en faisant un petit effort.

    Quant l’"estimation faite par vous" de 80.000 spectateurs, elle est totalement fantaisiste. Il est évident qu’il n’y a pas 5000 spectateurs en moyenne. Il est possible que les deux têtes d’affiches aient atteint les 7000, mais à côté de ça beaucoup de concerts ne doivent pas dépasser les 2000.

  • > Emmaus : Le coup de colère
    11 août 2012, par L’ OURS du Bois  

    dommage !!! 80 000 Spectateurs,

    Mais 60 000 que je suppose un "bon chiffre" c’est une bonne, une très bonne animation d’été, (pour cette année)

    pour les dépenses.....

  • > Emmaus : Le coup de colère
    11 août 2012, par L’ OURS du Bois  

    estimation spectateur= 80 000 10€ par Spectateur =800 000€ pour vous c’est acceptable ????

    les concerts d’été sont enfin terminé !!! ZUT !!!! viens Estivoc,

    Ha !!! ces chers contribuables !!!

  • > Emmaus : Le coup de colère
    11 août 2012, par Rêveur des villes  

    Le son était beaucoup trop fort hier soir pour le dernier concert, et comme d’habitude. Je suis allé voir le technicien du son... Il m’a répondu "ah bon, d’accord". Je crois qu’il a baissé un petit peu puis a ensuite remonté le volume... smiley

    Il y a bien A. Bernard, adjointe aux animations, je crois, mais qui s’en fout visiblement autant que P. Boniface à propos des panneaux solaires thermiques pour la piscine quand il était adjoint au DD.

  • > Emmaus : Le coup de colère
    11 août 2012, par L’ OURS du Bois  
    et, comme tous les soirs, les panneaux de stationnement interdit ’ sur les trotoirs et au parc,( ou place de gonzague) sont parfaitement respecté.... tous aux parkings relais et arrivée au spectacle avec les transports en communs

  • > Emmaus : Le coup de colère
    11 août 2012, par pehache  
    Il faut arrêter de tout mettre sur le dos de la ville : pratiquement tous les concerts de musiques amplifiées, que ce soit à Pau, en France, ou dans le monde, sont toujours trop forts. Anne Bernard ou pas.

  • > Emmaus : Le coup de colère
    12 août 2012, par Rêveur des villes  

    Ce n’est pas parce que cela n’est pas spécifique à Pau que je m’abstiendrais de mettre en cause Anne Bernard sur ce point. Cela dit, les concerts pas trop forts, ça existe quand même. J’ai assisté à certains ici et ailleurs, dont le volume sonore était correct.

    Autre exemple d’aberration non spécifique à Pau : les piscines sans chauffage solaire thermique. Pour autant, je mets quand même en cause P. Boniface.

    Quand à MLC, elle est garante du bon travail de ses adjoints. Alors...

  • > Emmaus : Le coup de colère
    13 août 2012, par pehache  

    On ne va quand même pas mettre sur le même plan un système de chauffage de piscine -décision qui engage la ville quotidiennement sur 40 ans- et une histoire de concert trop fort -qui dure 2h.

    D’autant qu’il était certainement plus facile de décider d’équiper la piscine de panneaux solaire, que de faire baisser dirablement le niveau sonore des concerts. Ce que je veux dire c’est qu’il s’agit là d’une pratique profondément ancrée dans le monde de la musique, avec des artistes et "ingénieurs du son" (qui sont autant ingénieurs que je suis pape, au passage) jaloux de leurs prérogatives. Les murs de son trop fort servent la plupart du temps de cache-misère d’un mauvais son (quand un instrument est noyé c’est plus simple de pousser le potard que de refaire une balance correcte) et/ou de démonstration de force.

    Tu as vu le résultat quand tu as essayé de faire baisser le son, et je pense pas qu’un élu aurait plus de succès : "non mais qui c’est celle-là qui veut m’apprendre mon métier ??". Et le gars qui est à la console en a d’autant plus rien à faire qu’il est là pour une soirée et que Pau il en a RàB. Donc il fait comme il a envie. Lui il voit qu’il y a foule au concert, donc que les gens apprécient.

  • > Emmaus : Le coup de colère
    13 août 2012, par Rêveur des villes  

    pehache : "il s’agit là d’une pratique profondément ancrée dans le monde de la musique, avec des artistes et "ingénieurs du son" (qui sont autant ingénieurs que je suis pape, au passage) jaloux de leurs prérogatives"

    Il suffit de tourner le bouton pour faire baisser le volume... Le technicien du son n’est pas le maître absolu du théâtre de verdure. La ville paie pour sa prestation et est en droit de lui demander d’ajuster le volume. J’ai tenté le coup, mais venant d’un spectateur lambda, je n’ai pas été surpris qu’il en ait rien à battre. Que ce soit un adjoint ou le maire qui lui demande, il ajustera le volume, tout simplement.

    J’ai assisté à des concerts mon bled du 65. Je connais la responsable du centre culturel. C’est une personne compétente et les concerts ne sont jamais trop forts.

  • > Emmaus : Le coup de colère
    14 août 2012, par pehache  

    Que ce soit un adjoint ou le maire qui lui demande, il ajustera le volume, tout simplement.

    Ce serait parfaitement ridicule qu’un élu, en sa qualité d’élu, se permette d’aller faire baisser le son d’un concert avec comme seul argument qu’il trouve que c’est trop fort, et sous prétexte que c’est la mairie qui paie le concert. Là pour le coup à la place de l’ingénieur du son je l’enverrais gentiment balader. Et le lendemain il prendrait une volée de bois vert...

    A la limite, que l’entité organisatrice le fasse, oui. Mais sur des bases un peu sérieuses, avec une mesure d’intensité sonore, et pas simplement sur l’impression subjective d’une personne pendant le concert. Et que cela figure dans le "cahier des charges" au moment de l’achat de la "prestation". Bref, ça ne s’improvise pas.

    Quoi qu’il en soit, c’est un peu lourd d’être sur le mode "mais que font les élus" au moindre truc que l’on estime aller de travers, comme si les élus devaient être sur tous les fronts, anticiper tous les problèmes, sur tous les sujets, et forcément être d’accord avec celui qui s’exprime... Une ville c’est aussi fait de citoyens et d’associations, qui peuvent se prendre en main, traiter de certains sujets, dialoguer et travailler avec les élus, etc... Même la simple question du volume des concerts ne peut pas se résumer à "je trouve que c’est trop fort, Anne Bernard doit aller tourner le bouton de la sono" : combien de personnes trouvent que c’est trop fort ? Combien ont fait remonter l’information ? A qui ? Est-ce que le volume actuel pose des problèmes de santé publique ? Est-ce qu’il y a eu des mesures ? Est-ce que les mesures dépassent les normes (si il y en a) ? Le milieu musical local a-t’il un avis sur le sujet ou bien est-ce que tout le monde s’en fout ? Etc...

  • > Emmaus : Le coup de colère
    14 août 2012, par Rêveur des villes  

    Ben, tous les gens avec qui j’en ai discuté ont trouvé le volume trop élevé. Toi le premier, tu dis que c’est pratiquement toujours le cas.

    Moi, ce que je trouve absolument ridicule, c’est de croire qu’il est impossible de faire baisser le volume et même que les élus n’ont rien à voir avec la qualité du spectacle fourni (dont un volume sonore approprié fait partie).

    C’est une simple question de bon sens. Sûr aussi qu’un chiffre précis validé avec le technicien du son permettrait de fixer une base raisonnable.

  • > Emmaus : Le coup de colère
    14 août 2012, par Rêveur des villes  

    Le volume sonore trop élevé, c’est simplement flagrant, comme l’étaient les arbres pourris qui penchaient au parc Beaumont et stade Tissié et qui après plusieurs accidents et un mort ont fini par être coupés, comme le sont les passages piétons effacés dans tous le CV et je pourrais en citer d’autres.

    Il est également du devoir d’un élu normalement constitué de prendre en compte ces évidences, pour le bien de la population.

    Maintenant, si A. Bernard est sourde, je ne lui en veux pas !

  • > Emmaus : Le coup de colère
    16 août 2012, par pehache  

    Il est également du devoir d’un élu normalement constitué de prendre en compte ces évidences,

    Tout ce que tu cites ne sont pas des évidences au même niveau.

    En l’absence de mesures, ou d’un mouvement d’opinion clair (nombreuses remontées à la mairie, répercussions dans la presse), cette histoire de niveau de bruit des concerts reste de l’ordre du ressenti personnel. Si j’étais élu, est-ce que je devrais faire baisser le niveau sonore d’un concert simplement parce que JE trouve que c’est trop fort ? La réponse est non pour moi.

  • > Emmaus : Le coup de colère
    16 août 2012, par pehache  

    Je trouve le volume des concerts en général trop élevé, en effet. Et cela fait partie des choses qui me dissuadent d’aller en voir. Mais ce n’est que mon ressenti (*), et force est de constater qu’il y a foule quand même dans les concerts.

    J’en déduis que la majorité n’est pas gênée par cela. Ou alors si elle est gênée elle néglige de le faire savoir, tout en assistant quand même aux concerts : il y a donc peu de chance que ça change. Pourquoi un élu irait s’emmerder à mettre les pieds dans les plat si tout le monde mange sans rien dire ? Ils ont déjà suffisamment d’emmerdes à gérer, pour éviter de s’en créer d’autres...

    (*) ceci dit, je m’étais une réflexion cette année : je n’habite pas loin du théâtre de verdure, et habituellement j’entendais très bien les concerts depuis chez moi. Cette année moins, du moins c’est l’impression que j’en ai eu. Je me suis donc dit qu’ils avaient peut-être réduit un peu le niveau sonore.

  • > Emmaus : Le coup de colère
    16 août 2012, par Rêveur des villes  

    Un "mouvement d’opinion" pour baisser le volume sonore habituellement trop élevé ??... Comme s’il s’agissait du débat autour d’un projet de construction d’un grand édifice ou de transformer tout en quartier ou pas, alors que toute personne responsable et non sourde tournerait simplement le bouton vers le bas !

    J’en déduis que la majorité n’est pas gênée par cela. Ou alors si elle est gênée elle néglige de le faire savoir, tout en assistant quand même aux concerts : il y a donc peu de chance que ça change. Pourquoi un élu irait s’emmerder à mettre les pieds dans les plat si tout le monde mange sans rien dire ?

    La grande majorité des personnes grognent mais ne disent rien. Pour autant, un élu doit quand même agir. Evidemment qu’il y a du monde malgré le voume sonore trop élevé. C’est un spectacle souvent de qualité et gratuit.

    De même, combien de personnes ont écrit à la mairie pour signaler que les passages piétons sont effacés dans tout le centre ? Ca m’étonnerait qu’il y en ait beaucoup, parce que c’est simplement évident. Mais "on" peut toujours dire, "ah oui, ils sont effacés mais pour en avoir la preuve physique, il faudrait voir la différence dans les codes couleurs entre la peinture neuve et la peinture effacée".

    Je crois que nos points de vue ne peuvent que rester très distints sur le rôle d’un élu dans ces circonstances... Pour moi, les élus responsables de ces activités sont simplement négligents. On peut toujours dire qu’il existe bien pire personnage que Nathalie Cabannes, certainement ! Pour autant, à mon sens, et dans ce cas, elle manque à sa responsabilité d’élu en charge des animations.

  • > Emmaus : Le coup de colère
    16 août 2012, par Maximo  
    ayaye, tu te fais vieux, pehache : tu vas plus au concert et t’entends plus ceux du th de verdure... L’âge, l’âge... smiley

  • > Emmaus : Le coup de colère
    16 août 2012, par Rêveur des villes  

    Sur le "ressenti" c’est pas des goûts et des couleurs, c’est de la douleur... sur le coup et ensuite et une nuisance évidente sur la santé.

    Et quand je vois le nombre de gamins avec leurs parents dans le théâtre de verdure, j’ai peur pour eux...

    Comme disais Oscar, les techniciens du son sont sourds depuis longtemps. Il faut simplement les "cadrer".

  • > Emmaus : Le coup de colère
    17 août 2012, par pehache  

    Tu emploies toujours les mots "évident", "bon sens", etc... mais comme pour beaucoup de sujets, ça n’est "simple" et "évident" que quand on le regarde de loin et superficiellement. Dès qu’on s’y intéresse d’un peu plus près ça devient tout de suite plus nuancé.

    Par exemple en ne mélangeant pas les notions de désagrément, de fatigue auditive, ou de risque de séquelles auditives (à court ou long terme). En tenant compte que la durée d’exposition est un paramètre important : assister à un concert une fois par an ce n’est pas le même risque que passer son temps dans les discothèques ou les salles de concerts. En considérant que la qualité du son joue aussi : un son distordu par une mauvaise sono est plus agressif qu’un son propre à intensité égale.

    Ca me parait un peu plus subtil que de s’en tenir à "Anne Bernard doit aller faire baisser le volume". A combien elle doit le mettre ?

    Quant au "mouvement d’opinion", le terme est peut-être mal choisi. Mais ce qui compte au final c’est que des citoyens s’impliquent et se prennent en main pour traiter certains sujets. On est d’accord ou pas avec leurs conceptions de la ville et du vélo, mais "Pau à Vélo" en est l’exemple type : plutôt que de simplement se lamenter que les élus ne faisaient rien pour le vélo, ils se sont organisés pour faire des propositions, les étayer, documenter le sujet, analyser les problèmes, etc... bref, mâcher le travail de la mairie. Ca va un peu loin que "c’est trop fort".

  • > Emmaus : Le coup de colère
    17 août 2012, par Rêveur des villes  

    Si le son est "agressif", il faut baisser le volume encore plus.

    Pour reprendre l’exemple du centre culturel de mon bled, où les concerts ne sont jamais trop forts, la responsable est une personne consciencieuse. Vu que le volume sonore reste toujours correct, j’imagine qu’elle n’hésite pas à dire au technicien du son de baisser le volume si nécessaire.

    Mes oreilles sont dans un état normal, les tiennes aussi, je pense, comme celles de la plupart des gens. La douleur chez une grande partie des personnes est un signal suffisamment fort pour en tirer des conclusions immédiates.

  • > Emmaus : Le coup de colère
    9 septembre 2012, par pehache  

    Faut pas exagérer, je n’ai jamais atteint le stade de la douleur aux concerts du théâtre de verdure !! Il doit falloir être près des enceintes devant la scène pour en arriver là.

    Quant à la "responsable consciencieuse" dont tu parles : c’est une élue ? Et qui te dit que d’autres ne se plaignent pas que "ses" concerts ne sont pas assez forts ?

  • > Emmaus : Le coup de colère
    9 septembre 2012, par Rêveur des villes  

    Pourquoi alors amènes-tu des bouchons d’oreilles ?

    Et le son est souvent plus fort au fond du théâtre que devant ! (Il y a des enceintes sur au moins 2 niveaux)

    Tout cela n’est qu’une simple question de bon sens, et de la négligence comme dans tous les domaines.

    BB disait à raison : "cette ville pue la négligence". Le volume sonore des concerts en fait partie.

    Les responsables ? Je dirais en premier Nathalie Cabannes.

  • > Emmaus : Le coup de colère
    9 septembre 2012, par pehache  

    Pourquoi alors amènes-tu des bouchons d’oreilles ?

    Relis ce que j’ai écrit, la réponse y est.

    Tout cela n’est qu’une simple question de bon sens, et de la négligence comme dans tous les domaines. BB disait à raison : "cette ville pue la négligence". Le volume sonore des concerts en fait partie. Les responsables ? Je dirais en premier Nathalie Cabannes.

    Je pense que certaines obsessions tournent au ridicule... Les concerts de l’Ete à Pau c’est un des quelques trucs très positifs sur le fond et qui en plus marchent bien à Pau. Et même là il faut que tu fasses des procès en incompétence, parce que tu trouves (ou que je trouve) que c’est trop fort ! comme si toi ou moi représentions la vérité absolue sur le volume souhaitable des concerts...

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Lescar la boulimique
    Christian LAINE : Un politique sans langue de bois
    Géosciences : Pride International inaugure son nouveau Centre de Formation à Lescar
    Le forum de Lescar



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises