Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

La CDAPP, la Section Paloise et le Top 14

lundi 26 mars 2012 par Daniel Sango


C’est la nouvelle fable paloise, les élus de l’agglomération envisagent un investissement très important pour porter la capacité du stade du Hameau de 13 500 à 20 000 places.

Que la Section Paloise rêve de top 14, après tout cela peut se comprendre, c’est même normal. Pourtant, personne n’est dupe quant à la pérennité d’un club professionnel dans l’élite, cela se paye. Le classement final est bien souvent conforme aux budgets engagés, au moins dans la durée. Il ne faut donc pas se faire d’illusion, et Pau ne sera jamais Toulouse (Budget 33 M€), Paris (21 M€) ou Monferrand (24 M €)

Il est donc clair que montée signifie aussi descente à plus ou moins brève échéance. Mais la démagogie ne semble pas faire peur à nos élus. Elections obligent ?

Pau a-t-il besoin d’un stade de 20 000 places ?

Il suffit de regarder le top 14 aujourd’hui pour répondre non à cette question. Sa capacité actuelle, est analogue à la majorité des stades du top 14 et bien supérieure a celle de Lyon, Castres ou Bègles.

Avec 20 000 place, Pau aurait la plus forte capacité des stades du top 14. Viserai-t-on aussi la première place du top 14 ?

Paris Charléty 20 000, Toulouse Ernest Wallon 19 500, Clermont Ferrand 18 030, Bayonne 16 900, Perpignan 16 300, Biarritz Aguilera 15 000, Brive 15 000, Montpellier 15 000, Toulon 14 700, Racing Métro Du Manoir 14 000, Agen 14 000, Castres 11 500, Bordeaux Bègles 10 000, Lyon 8 000

Qui va payer ?

Dans le montage financier présenté par La République, les chiffres suivants sont avancés :
-  Coût total du projet : 29,2 M€
-  Subvention agglomération : 9 M€
-  Emprunt de la section paloise : 20,2 M€

La charge revenant à la Section Paloise serait de 1,2 à 1,5 M€/an durant 30 ou 20 ans complétée par un loyer de 0,3 à 0,4 M€/an

Cette évolution s’accompagnerait d’une très forte augmentation du budget de l’équipe, 6,2 M€ cette année, 10 M€ l’an prochain, puis 12 M€ en première année du top 14. Mais même avec cette augmentation très importante, il restera un des plus petit budget du top 14... Le budget moyen pour la saison en cours est de 18,2 M€...et ces budgets ont connu une progression constante très importante (12,9 M€ en 2008/2009)

Là où les choses apparaissent plus compliquées c’est lorsque l’on parle des recettes (sponsors et billetterie). Aujourd’hui, c’est 2,4 M€ et cela devrait augmenter de 5,1 M pour passer à 7,1 M€. La différence avec les 12 M du budget total envisagé reste peu claire.

Et que deviendrait cette affaire si la section descendait après deux ou trois ans, scénario fort possible, pour ne pas dire probable ? Il est évident que les revenus de Pro D2 actuels (2,4 M€) ne peuvent en aucune manière permettre de continuer à rembourser ce prêt.

On imagine facilement, qu’une fois de plus, c’est le contribuable qui paiera ! Oui l’agglomération paloise marche sur la tête.

J’ai eu mainte fois l’occasion de mettre en exergue l’absence de projet, de visibilité à moyen terme pour la CDAPP. Là, c’est encore pire, c’est de la gestion à la petite semaine...

Nous sommes dans un pays en faillite, seul un petit coin de France résiste et vit dans la prospérité : la Communauté d’Agglomération Pau Pyrénées.

On se demande bien pourquoi tous les villages alentour refusent de rejoindre ce havre de prospérité...

par Daniel Sango

N’oubliez pas de donner votre avis en participant au sondage de la semaine d’A@P : Pensez vous qu’il faille un stade de 20 000 places pour la Section Paloise ?


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> La CDAPP, la Section Paloise et le Top 14
26 mars 2012, par Emmanuel Pène  

Il est certain qu’un stade de 20000 places, serait bon pour flatter l’égo de nos politiques et des dirigeants de la section, mais serait très mauvais pour les finances. Or, la construction d’une grande équipe à Pau ne dépend pas d’un grand stade (qu’on remplisse déjà celui qu’on a), mais de l’augmentation d’un budget basé sur des rentrées financières solides et récurrentes. Après quelques années en Pro D1 (mais ne vendons pas la peau de l’ours avant de l’avoir tuée), si Pau joue les premiers rôles, il sera possible d’envisager un agrandissement, d’autant qu’il sera plus facile de trouver des financements.

Dans l’immédiat, nous avons déjà de nombreuses infrastructures déficitaires (cf stade d’eaux vives), et il convient de ne pas ajouter de nouveau fardeau aux contribuables palois.

> La CDAPP, la Section Paloise et le Top 14
26 mars 2012, par Rêveur des villes  

DS : "Là où les choses apparaissent plus compliquées c’est lorsque l’on parle des recettes (sponsors et billetterie). Aujourd’hui, c’est 2,4 M€ et cela devrait augmenter de 5,1 M pour passer à 7,1 M€. La différence avec les 12 M du budget total envisagé reste peu claire.

Et que deviendrait cette affaire si la section descendait après deux ou trois ans, scénario fort possible, pour ne pas dire probable ? Il est évident que les revenus de Pro D2 actuels (2,4 M€) ne peuvent en aucune manière permettre de continuer à rembourser ce prêt.

On imagine facilement, qu’une fois de plus, c’est le contribuable qui paiera ! Oui l’agglomération paloise marche sur la tête.

Nous sommes dans un pays en faillite, seul un petit coin de France résiste et vit dans la prospérité : la Communauté d’Agglomération Pau Pyrénées."

 smiley

L’idée porté par le lobby du sport pro selon laquelle les dépenses publiques dans le domaine sont un facteur d’attraction de la ville est totalement fausse. La ville de Pau en est la preuve éclatante. Mais les lobbistes seront toujours là à raconter toujours les mêmes mensonges puisqu’ils sont écoutés par la municipalité.

Le jour où un maire raisonnable arrive au pouvoir, ils seront totalement inaudibles.

> La CDAPP, la Section Paloise et le Top 14
26 mars 2012, par MM  

A son habitude, M. Sango est adepte du "surtout ne faisons rien". Je crois au contraire qu’il faut que les choses changent à Pau et notamment que l’on fasse à nouveau parler de Pau en France. Aujourd’hui, il existe un vrai déficit d’image pour cette ville qui ne fait plus beaucoup parler d’elle au plan national. Il est loin le temps où la section était en première division, où l’élan béarnais participait à la Coupe d’Europe et où existait le festival de Pau. Le sport est un excellent vecteur de communication pour une ville et notamment le rugby qui a acquis une notoriété très importante. Or, les chiffres que vous donnez sur les capacités des clubs du top 14 ne reflètent pas la réalité. Ainsi vous donnez l’exemple de Bordeaux en indiquant que le stade de Bègles ne fait que 10000 place. Ce que vous oubliez de dire, c’est que justement l’Union Bordeaux Bègles a joué 6 match du championnat au Stade Chaban Delmas, avec 25 000 spectateurs de moyenne et par exemple vendredi dernier 23 mars, pour Bordeaux-Toulouse, il y avait 33 000 spectateurs. Même chose pour Castres qui a délocalisé quelques matches à Toulouse. Pour le stade Toulousain, de nombreux matches sont joués au Stadium devant 40 000 spectateurs. Alors, oui si l’on veut que la ville de Pau qui n’apparait même pas sur les cartes météo des principales chaines de TV fasse à nouveau parler d’elle, il ne faut pas faire l’économie sur une réflexion pour un stade à 20000 place.

  • > La CDAPP, la Section Paloise et le Top 14
    26 mars 2012, par Daniel Sango  
    Contrairement à ce que prétend MM je ne suis pas un adepte du "surtout ne faisons rien" mais du "surtout faisons intelligent"

  • > La CDAPP, la Section Paloise et le Top 14
    26 mars 2012, par JC  
    Il n’est pas nécessaire d’avoir un stade de 20.000 places pour faire parler de Pau. Il suffit qu’il y ait une bonne équipe. Et pour cela, qu’il y ait un gros budget et un recrutement judicieux. Ce qui n’est pas le cas aujourd’hui. N’oublions pas qu’au cours de ces 20 dernières années, d’énormes investissements ont été engagés à Pau : La rénovation du Casino - le Palais des sports - Le Zénith - Le Jaï Alaï - le Stade nautique - La Médiathèque, et bientôt le nouveau Parc des Expositions ... Excusez du peu. Parle-t-on davantage de Pau ? Cela a-t-il enrichi la ville ? Le sport est certes un élément de choix pour la notoriété, comme l’a été en son temps l’Elan Béarnais et ses matches d’Euroligue, tels que Pau-Moscou. Ensuite c’est le vide pour ne pas dire le BIDE en terme de rentabilité. Tout ces choix financiers au détriment de la création de nouveaux logements, et surtout de l’amélioration de la voirie qui laisse aux visiteurs l’impression d’une ville sinistrée. Sinistrée par ses élus, au nom de la signature que chaque maire veux laisser à la postérité... avec ses dettes.

  • > La CDAPP, la Section Paloise et le Top 14
    26 mars 2012, par MM  
    Ce n’est pas avec la rénovation du casino, la construction d’une médiathèque (à quoi cela sert-il vraiment ?) ou d’un stade nautique, voire d’un Jai-alai que la ville de Pau fera parler d’elle. Il faut choisir un vecteur qui a une audience médiatique importante, ce qui n’est malheureusement pas le cas des sports basques ou du canoë-Kayak qui ont une audience nationale confidentielle. Même le basket n’a qu’une audience modérée. Ce n’est pas le cas du rugby qui a acquis une place qu’il n’avait pas avant de devenir pro. D’où l’intérêt d’une réflexion sur un stade plus grand et moderne que celui du hameau qui n’a jamais pris la place dans le coeur des sectionnistes du petit mais chaleureux stade de la Croix du Prince. C’est une réflexion d’ensemble qui doit aller avec un projet global pour pérenniser le maintien du club en top 14.

  • > La CDAPP, la Section Paloise et le Top 14
    26 mars 2012, par pehache  

    Aujourd’hui, il existe un vrai déficit d’image pour cette ville...

    Ca alors ! Comment est-ce possible, pour une ville qui a une équipe de basket qui a beaucoup fait parler d’elle ces 20 dernières années, une équipe de rugby bien placée aussi, un superbe palais des sports (un des plus beaux de France parait-il), un Grand Prix diffusé dans le monde entier, un complexe de pelote que même les basques nous envient, un stade d’eaux-vives qui a peu d’équivalents en France, le tour de France plus d’année sur deux...

    Et avec tout ça Pau souffre d’un déficit d’image ?? Nous aurait-on menti, dans ce cas ? Nous aurait-on raconté des histoires sur le rayonnement d’une ville pour le sport pro et évènementiel ? Ca alors, je n’en reviens pas...

    Et il faudrait faire encore plus ? Incroyable

  • > La CDAPP, la Section Paloise et le Top 14
    26 mars 2012, par L’ OURS du Bois  

    bonjour Péhache ;; +1

    j’ai posé mes valises a PAU, après avoir vu une très belle image, les Pyrénées vue du boulevard. avec cette image en panoramique, quelques "instantanés" le top 16( a l’époque), le basket, le hand (a côté) ; le circuit (mon enfance au Mans) le tennis (tournois internationaux etc...la culture a été aussi un élément, et beaucoup d’autres ? malheureusement, la photo passe....plus de diapos.... souhaitons qu ils restera autre chose que le négatif,

    je ne parle pas volontairement des pôles d’emploi du bassin, même retraité, c’est important

  • > La CDAPP, la Section Paloise et le Top 14
    26 mars 2012, par HB  
    Totalement d’accord avec Pehache. Pau accumule avec le sport de haut niveau et pourtant il y aurait toujours un déficit d’image ? rugby, basket (lors de sa construction le plus grand palais des sports d’Europe - maintenant les responsables de l’Elan reconnaissent eux-même qu’il est surdimensionné pour une ville de 75 000 habitants) le stade d’eau Vive (du niveau si ce n’est supérieur a celui des Jeux Olympiques de Sidney, ben voyons, l’agglo est riche et n’a rien d’autre a faire de son argent) le grand Prix Automobile, le Hand, chaque année (ou presque) le Tour de France, le Jai Alai (qui se remplit sur invitation comme le Stade d’Eau Vive), l’hippisme (enfin il parait que là le budget n’est pas déficitaire)... et même pas une piscine à offrir aux palois pour aller se baigner en famille. Le dernier projet d’André Labarrère était de construire un stade de foot pour permettre au PFC d’accéder à l’élite nationale (MM encore mieux que le rugby en terme d’image et de rayonnement). Il parait même que le terrain était préempté. Tant qu’on y est, soyons fou et offrons le au palois puisqu’à priori, c’est ce qu’il faut faire à Pau pour gagner les élections. Je me suis toujours demandé ce que Veolia, Sagem , Vallourec et d’autres entreprises étaient aller chercher a Tarbes quand Pau avait tant à leur offrir. Daniel Sango pourrait-il chiffrer le cout cumulé de tous ces aménagements et surtout leur budget de fonctionnement annuel. J’ai cru comprendre qu’il était d’un million d’euros pour le Stade d’Eau Vive, de 1,5 à 2 millions pour le Grand Prix + le basket + le tour de France + ...+ ... Bref au bout de 10 ans cela fait combien tout cela ?

  • > La CDAPP, la Section Paloise et le Top 14
    27 mars 2012, par pehache  

    HB : quelques éléments de réponse, même si cela date de 3 ans et que certaines choses ont changé (un peu, pas du tout au tout) depuis :

    http://forum.lespatouspalois.fr/viewtopic.php ?f=23&t=418

  • > La CDAPP, la Section Paloise et le Top 14
    27 mars 2012, par L’Aquitain  

    MM, Il était une fois une équipe parisienne le Stade Français qui a secoué le ron ron du rugby français et qui a joué plusieurs matchs devant 80 000 spectateurs !

    Cela n’a pas suffit ...Ce cher Monsieur Max a été au bord du gouffre. Commençons par de commencement pour la Section ,des dirigeants fiables une bonne entente une bonne équipe et nous en reparlerons.

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Pau : le diagnostic de Laurent Davezies
    Normal, oui, normal !
    Pau - Pourquoi pas une agglomération couverte de COXITIS ?
    Dis bonjour à la dame...
    Le Plan de Déplacement Urbain fait fausse route !
    Le livre d’or
    Gabegie à gogo à l’agglo !
    L’Agglomération Pau Pyrénées n’y retrouve pas ses petits
    L’agglomération paloise perd le Nord !
    Pau Porte des Pyrénées, paralysée
    Pau & CDAPP - Vous l’avez peut-être manqué...
    Taxe foncière : votre maire est-il un bon gestionnaire ?
    Elargissement de l’agglomération paloise : la charrue avant les bœufs !
    Pau Idélis : Résultat en demi-teinte.
    Intercommunalités : on bat les cartes !
    Intercommunalités : la foire d’empoigne !
    Aéroport Pau-Pyrénées : La CCI lâche Ryanair
    Bus en site propre, on roule sur l’or !
    Méliès, le père des truquages au cinéma
    Agglo Pau - Organisation territoriale : rendre cohérent l’incohérent...



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises