Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Pau & CDAPP - Vous l’avez peut-être manqué...

lundi 26 décembre 2011 par Jules Gibert


Lors du dernier conseil communautaire, en fin de réunion, alors que les esprits étaient moins alertes, s’est glissée une délibération sous forme de rallonge qui coutera 1,9 million d’euros à la collectivité. Une rallonge pour un dossier qui a connu tant de rebondissements : celui de la construction de la MDIR André Labarrère (Médiathèque Intercommunale à Dimension Régionale).

"Cette révision est principalement due aux fortes variations des indices de prix des travaux depuis le début du chantier concernant les lots les plus importants, notamment les menuiseries en acier et serrurerie." Le coût global de la médiathèque qui s’élevait en mars 2009 à 24,210 million d’euros atteindrait donc 26,170 millions d’euros financés à hauteur de 6,8 millions par l’Etat, la Région et le Département (source Sud-Ouest).

Une médiathèque donnée a 26,170 millions d’euros mais qui a en fait coûté plus cher. Il faut en effet se souvenir que le coût du projet Zaha Hadid avait grevé la collectivité de 2,3 millions d’euros sans qu’aucun coup de pioche ne soit entrepris ! Le coût monte de ce fait à 28,47 millions d’euros.

Il convient aussi d’ajouter au cœur de la "nébuleuse" des médiathèques paloises, le centre de tri et de conservation inauguré au printemps, "l’Usine des Tramways" au coût de 7,5 millions d’euros selon Pyrénées-Presse.

Lors de son ouverture, la Médiathèque (blanche de couleur verte) aura coûté 35,97 millions d’euros (avec les travaux connexes).

A Pau, la lecture n’a pas de prix...

- par Jules Gibert


Délibération concernant la rallonge pour la MDIR

[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Pau & CDAPP - Vous l’avez peut-être manqué...
29 décembre 2011, par le coq  
voler l’argent public, c’est facile

Une telle gestion par des irresponsables mérite un dépôt de plainte, n’y a t il pas un avocat ou une association qui puisse faire cette action ? C’est du vol de l’argent des citoyens.

> Pau & CDAPP - Vous l’avez peut-être manqué...
26 décembre 2011, par Daniel Sango  

Et a tout ceci il faut rajouter les coûts internes, addition interminable depuis plus de dix ans, pour obtenir le montant de l’investissement.

Mais, là où les choses vont devenir plus sérieuses, c’est lorsque l’on va parler (enfin !) de coûts de fonctionnement !

Le précédent chef de projet avait pour politique de conserver le nombre considérable de personnel alors que les nouvelles procédures de prêt des ouvrages, quasi en self service auraient dû entraîner une division par deux du personnel...

Il faut savoir que le coût du prêt d’un ouvrage est de l’ordre de grandeur de son coût d’achat...

Un deuxième point sera majeur : la fréquentation.

J’aurais l’occasion d’y revenir

  • > Pau & CDAPP - Vous l’avez peut-être manqué...
    26 décembre 2011, par Rêveur des villes  

    Rien que ce dossier serait une raison suffisante pour tous les foutre dehors. Et des dossiers comme ça, il y en a...

    La médiathèque géante de Toulouse a coûté 35 M€... C’était certes il y a quelques années, mais tout de même...

  • > Pau & CDAPP - Vous l’avez peut-être manqué...
    30 décembre 2011, par pehache  

    Il faut être précis quand on donne ou compare des chiffres.

    Que recouvrent ces 35M€ ? Les travaux seuls ? L’ensemble de l’opération de construction ? L’ensemble du projet, y compris aménagement intérieurs et achat des collections ?

    Il est important de le préciser, car cela peut varier pas loin du simple au double suivant ce dont on parle. De même, c’est 35M€ HT ou TTC (20% d’écart entre les deux)

    Pour la médiathèque de Pau les travaux seuls c’est 15M€ HT, et l’ensemble du projet c’est 24M€ TTC (avant la rallonge).

    Si on compare 15M€ HT à 35M€ HT, ça reste acceptable. Si par contre on compare 24M€ TTC à 35M€ TTC, ça fait cher pour Pau. Mais si on ne sait pas ce que sont exactement ces 35M€...

  • > Pau & CDAPP - Vous l’avez peut-être manqué...
    30 décembre 2011, par Rêveur des villes  

    Je retrouve plus la référence qui était sur le site des architectes.

    Je suis à peu près sûr qu’il s’agissait de 35 M€ HT pour le coût complet du bâtiment.

    Celle de Pau, en comptant la rallonge et la partie des archives qui servira au stockage de livre peut être ramenée à environ 20 M€ HT. Or l’agglo de Toulouse est 7 fois comme celle de Pau. Proportionnellement, cela revient à environ 4 fois le coût de celle de Toulouse (3 fois si tu veux en tenant compte de l’inflation). Ce n’est donc pas "acceptable" à mon sens.

    A l’heure d’Internet, mettre autant d’argent dans une médiathèque est à mon sens ruineux et "has been".

  • > Pau & CDAPP - Vous l’avez peut-être manqué...
    30 décembre 2011, par pehache  
    L’agglo de Toulouse c’est 5 fois celle de Pau, pas 7. Et ce sont des travaux de 8 ans antérieurs à ceux de Pau. L’air de rien, l’inflation sur 8 ans c’est de l’ordre de 20%, donc les 35M€ de l’époque correspondrait à 42M€ aujourd’hui.

  • > Pau & CDAPP - Vous l’avez peut-être manqué...
    30 décembre 2011, par Rêveur des villes  

    Ah, oui, je me suis trompé au niveau du rapport de la taille des agglos.

    Bon, 20/42*5 = 2,4

    La médiathèque de Pau est de toute manière démesurée, qu’un caprice de monarque mal éclairé et décadent. Le surcoût va appauvrir la ville alors qu’il y a tellement de choses à faire de première utilité.

  • > Pau & CDAPP - Vous l’avez peut-être manqué...
    17 janvier 2012, par chtilou  
    non PH ... pau c’est 135000, toulouse 1100000 c’est pas 1 à 5 mais 1 à 8 .... Paris, lyon, marseille sont devant toulouse qui est au meme niveau que Lille

  • > Pau & CDAPP - Vous l’avez peut-être manqué...
    17 janvier 2012, par pehache  

    non PH ... pau c’est 135000, toulouse 1100000 c’est pas 1 à 5 mais 1 à 8

    Communauté d’Agglomération Pau-Pyrénées : 150.000 hab.

    Communauté Urbaine du Grange Toulouse : 714.000 hab.

    Rapport : 4,76

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Pau_Porte_des_Pyr%C3%A9n%C3%A9es_Communaut%C3%A9_d%27agglom%C3%A9ration

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Communaut%C3%A9_urbaine_du_Grand_Toulouse

    Mais je suis en train de me rendre compte que la grande Médiathèque de Toulouse a été financée par la ville de Toulouse seule, et non pas par la communauté urbaine. Ce qui change un peu les données du problème.

  • > Pau & CDAPP - Vous l’avez peut-être manqué...
    17 janvier 2012, par L’ OURS du Bois  

    Ville de Pau Intramuros 84 453

    Ville de Toulouse Intramuros 447 396

    source INSEE recensement 2009 pour le 1er Janvier 2012

    le rapport est de 5,3O(environ)

    ce qui a epsilon est le même rapport en comparaison "aglo"

  • > Pau & CDAPP - Vous l’avez peut-être manqué...
    17 janvier 2012, par pehache  

    Oui mais :
    -  médiathèque de Pau financée par la communauté d’agglomération
    -  médiathède de Toulouse financée par la commune

    rapport 3 environ

  • > Pau & CDAPP - Vous l’avez peut-être manqué...
    17 janvier 2012, par Rêveur des villes  

    Il me semblait que la médiathèque de Toulouse était "régionale". Si tu as des sources pour le financement précis...

    Aujourd’hui, je vois mal l’utilité de tels palais... Le coût de location d’un livre pour la collectivité est très élevé. En moyenne 11 €, je crois. On trouve des livres d’occasion pas chers sur Internet. Les classes populaires fréquentent peu les médiathèques. Ce qui les préoccupe est plutôt d’avoir assez d’argent pour vivre décemment. Mais une médiathèque, ça passe bien dans l’opinion.

    Mais tout cela n’empêchera pas nos chers édiles d’inaugurer triomphalement cette ruine dont on ne connait pas les coûts de fonctionnement et "on" s’en balance. Et d’arborer la subvention qu’ils ont obtenue de l’Etat !

  • > Pau & CDAPP - Vous l’avez peut-être manqué...
    17 janvier 2012, par pehache  

    Le site web de la médiathèque de Toulouse fait référence à la mairie de Toulouse, et nulle part à la communauté urbaine.

    Pour le coût d’un prêt, on ne peut pas simplement diviser le coût de fonctionnement par le nombre de prêts : beaucoup de gens lisent ou consultent sur place, sans emprunter. Et pour les "classes populaires", si effectivement elles fréquentent moins que la moyenne les bibliothèques publiques, je ne vois pas bien pourquoi il faudrait les en priver totalement.

  • > Pau & CDAPP - Vous l’avez peut-être manqué...
    17 janvier 2012, par Rêveur des villes  

    Les priorités réelles d’une municipalité, c’est là où elle met l’argent. Les discours, c’est de la parlote de politiciens.

    Les priorités d’aujourd’hui, pour nos édiles, ce sont, entre autres, la médiathèque géante, la grande piscine et nouvelle miséricorde, vache écrasée ou nuage selon les goûts de chacun.

    Je crois que c’est 3 grands projets sont de mauvaises priorités. Concernant l’ESAC : il faut bien une nouvelle école, mais pas à ce prix-là.

  • > Pau & CDAPP - Vous l’avez peut-être manqué...
    17 janvier 2012, par Rêveur des villes  

    pehache : "Et pour les "classes populaires", si effectivement elles fréquentent moins que la moyenne les bibliothèques publiques, je ne vois pas bien pourquoi il faudrait les en priver totalement".

    Si l’on veut donner un coup de pouce aux classes populaires et préparer l’avenir, je crois que les parkings relais et la "gratuité" des bus seraient une bien meilleure mesure que la construction d’une médiathèque-palais. La présente aurait peut-être pu être rénovée.

  • > Pau & CDAPP - Vous l’avez peut-être manqué...
    17 janvier 2012, par Rêveur des villes  
    Mais cette idée de "gratuité" des bus (que tu partages, je sais) est trop novatrice pour les vieux esprits (l’âge physique n’ayant rien à voir), quand bien même elle aurait fait la preuve de son efficacité par A + B.

  • > Pau & CDAPP - Vous l’avez peut-être manqué...
    17 janvier 2012, par AK Pô  

    RdV :Si l’on veut donner un coup de pouce aux classes populaires et préparer l’avenir, je crois que les parkings relais et la "gratuité" des bus seraient une bien meilleure mesure que la construction d’une médiathèque-palais. La présente aurait peut-être pu être rénovée.

    Les priorités d’aujourd’hui, pour nos édiles, ce sont, entre autres, la médiathèque géante, la grande piscine et nouvelle miséricorde, vache écrasée ou nuage selon les goûts de chacun.

    Je crois que c’est 3 grands projets sont de mauvaises priorités. Concernant l’ESAC : il faut bien une nouvelle école, mais pas à ce prix-là.

    Je me permets quelques commentaires sur ces réflexions qui me paraissent un peu contradictoires, en sortant de la "problématique sempiternelle des coûts", chères à RdV.

    Tout d’abord, je ne vois pas le lien entre la gratuité des transports (tout en y adhérent) et des parkings-relais avec, grosso modo, la médiathèque.

    Il se trouve que plus je vieillis, plus je m’aperçois que la culture tient une place énorme dans ma vie de tous les jours, que je découvre des parts essentielles de moi-même ignorées qu’un simple regard, une seule lecture, un dessin ou une peinture (y compris réalisée de mes mains trémoussantes)posent comme une évidence sur mon existence, et en ceci, tous ces actes simples participent à mon vécu. J’emploie le "je", mais ici par facilité d’expression. Ainsi, ces médiathèques-palais contribuent-elles, par les médias divers qu’elles dispensent, (bouquins, DVD, CD, magazines etc), à enrichir la vie de chacun, pourvu qu’il y pénètre et en use les carrelages et les sièges. Voilà de parfaits parkings-relais pour aimer, créer, se faire un millier d’idées du monde et ensuite, prendre le large pour naviguer ailleurs que dans les cafés du commerce, s’engager dans la marine marchande et non plus dans la Marine xénophorante.

    La culture est devenue mondiale, et intensément plurielle ; il est impossible d’en aborder tous les aspects, pourtant chaque individu en possède une,(voire plusieurs), qui l’identifie dans un monde sans liens génériques réels, par l’adhésion à un gang, un groupe, un mode de vie, une tribu, une peuplade, une région, un pays, un bout de continent... La culture part d’un tatouage pour s’envoler dans la baguette d’un chef d’orchestre magistral, d’un conte de Grimm pour s’étendre sur un maroquin pur cuir de la place Beauvau, dans la couleur d’un pain bien cuit dont on pressent le goût à simplement le voir...

    Il en est ainsi pour le sport, sur d’autres échelles, celles de la pratique et non du spectateur, mais je n’irai pas plus loin, ma culture du foot et du rugby ( du basket), risquerait de mettre RdV sur les chemins des coûts du sport pro...

  • > Pau & CDAPP - Vous l’avez peut-être manqué...
    17 janvier 2012, par Rêveur des villes  

    "Tout d’abord, je ne vois pas le lien entre la gratuité des transports (tout en y adhérent) et des parkings-relais avec, grosso modo, la médiathèque."

    Gérer, c’est faire des choix, établir des priorités. A mon sens, la gratuité des bus et les parkings relais auraient dû être prioritaires sur cet édifice.

  • > Pau & CDAPP - Vous l’avez peut-être manqué...
    17 janvier 2012, par Maximo  

    "Ce qui les préoccupe est plutôt d’avoir assez d’argent pour vivre décemment"
    Vivre décemment, c’est que les autres vivent selon ce que vous/je pensez/pense de la décence ou que chacun apprenne ce qu’est la décence ? Apprenne à penser sa propre décence ? A la concevoir, même ?

    Et comment apprendre cela, si ce n’est dans les livres, directement et par la médiation de nos maîtres ? Le rôle du bibliothécaire, ah ! le rôle du bibliothécaire ! Il me souvient d’une charmante dame dans une Bibliothèque pour Tous, qui consacrait de temps en temps quelques minutes à écouter, mes goûts, mes désirs, mes questions de pré-ado et me confia quelques volumes dont je me souviens encore et qui, pour n’être pas de la littérature mais adaptés à ce qu’elle avait entendu et compris de moi, me flanquèrent le nez dans des bouquins pour d’interminables heures. Que dis-je ? Il y est toujours.

    D’eux et de mes disques, puis du théâtre et du concert, j’ai tout appris.

    Il en eût coûté des millions que je ce n’eût pas été trop cher... Alors 11 euros !!

  • > Pau & CDAPP - Vous l’avez peut-être manqué...
    17 janvier 2012, par Rêveur des villes  

    C’est un beau témoignage.

    Je maintiens quand même qu’il n’est pas besoin de construire une médiathèque-palais !

  • > Pau & CDAPP - Vous l’avez peut-être manqué...
    18 janvier 2012, par pehache  

    Tu sais que je suis critique également sur l’ampleur de ce projet de médiathèque (même si les comparaisons avec Toulouse me paraissent excessives).

    On n’avait sans doute pas besoin d’une médiathèque centrale de cette taille, et puisqu’on parlait des "classes populaires", je pense qu’un solide réseau de bibliothèques de quartiers serait plus efficace pour les amener à plus fréquenter les bibliothèques publiques. Mas un réseau de bibliothèques de quartier c’est moins tape à l’oeil et moins valorisant pour l’élu.

    On n’avait sans doute pas besoin non plus d’une médiathèque avec "un Forum,..., un espace d’exposition, un petit auditorium pouvant servir de salle de projection", qui vont être sous-utilisés à coup sûr, alors que le palais Beaumont a déjà tout ça (à 10mn à pied) et que ces équipements déjà existants sont eux aussi sous-utilisés. Chaque entité (ici le pôle "culture") veut ses petits jouets à elle.

    On peut aussi avec raison être scandalisé de la fermeture de l’ancienne bibliothèque centrale 15 mois ( !!!) avant l’ouverture de la nouvelle médiathèque : c’est surréaliste. Tout comme le temps perdu à mettre au point un nouveau système de classement... finalement abandonné (les deux problèmes semblent en partie liés).

    Pour autant, je m’inscrit totalement en faux contre cette idée qu’on n’aurait plus besoin de bibliothèques publiques à l’heure d’internet. Que je sache, internet n’est pas censé être un libre service, et ce n’est pas non plus un espace où l’information est structurée.

    Ce qui ne veut pas dire non plus que les bibliothèques publiques doivent rester immuables et en dehors de la vague du "dématérialisé". Par exemple, il existe un projet "libre" de diffusion sous forme de livre électronique d’oeuvres tombées dans le domaine public : http://fr.wikipedia.org/wiki/Projet_Gutenberg : c’est typiquement le genre de projet qu’une bibliothèque publique devrait soutenir et intégrer de nos jours.

  • > Pau & CDAPP - Vous l’avez peut-être manqué...
    18 janvier 2012, par Rêveur des villes  

    Eh bien, le coût est alors proportionnellement proche de celle de Toulouse (qui compte une partie "archives régionales", mais je pense que c’est secondaire).

    Pour autant, c’est trop à mon sens. Et une nouvelle médiathèque n’aurait pas dû faire partie des priorités.

  • > Pau & CDAPP - Vous l’avez peut-être manqué...
    18 janvier 2012, par Rêveur des villes  
    Cela dit, au final, c’est l’agglo de Toulouse qui profite de la médiathèque. (On peut aussi voir les choses en partie comme ça). Un peu comme l’histoire de la grande piscine que va payer la ville de Pau et qui va profiter à l’agglo.

  • > Pau & CDAPP - Vous l’avez peut-être manqué...
    19 janvier 2012, par mael  
    Ce qui est étrange, c’est que quasiment au même moment Lons a construit également sa bibliothèque, l’intérêt général aurait peut être été de groupir les deux.

  • > Pau & CDAPP - Vous l’avez peut-être manqué...
    23 janvier 2012, par Rêveur des villes  

    pehache : "Pour autant, je m’inscrit totalement en faux contre cette idée qu’on n’aurait plus besoin de bibliothèques publiques à l’heure d’internet. Que je sache, internet n’est pas censé être un libre service, et ce n’est pas non plus un espace où l’information est structurée."

    Le monde n’est quand même pas le même. Le degré d’utilité d’une médiathèque est moindre aujourd’hui par rapport à il y a 20 ans. Il y a les livres d’occasion pas cher sur Internet. Il y a moyen de fouiller dans un vaste répertoire (sur amazon par exemple), lire les commentaires des lecteurs, la moyenne des notes, afin de faire son choix.

    Concernant les "informations", la "documentation" gratuite, il y en a pléthore. Certes, pas toujours facile à trouver, mais quand même...

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Pau : le diagnostic de Laurent Davezies
    Normal, oui, normal !
    Pau - Pourquoi pas une agglomération couverte de COXITIS ?
    Dis bonjour à la dame...
    Le Plan de Déplacement Urbain fait fausse route !
    Le livre d’or
    Gabegie à gogo à l’agglo !
    L’Agglomération Pau Pyrénées n’y retrouve pas ses petits
    La CDAPP, la Section Paloise et le Top 14
    L’agglomération paloise perd le Nord !
    Pau Porte des Pyrénées, paralysée
    Taxe foncière : votre maire est-il un bon gestionnaire ?
    Elargissement de l’agglomération paloise : la charrue avant les bœufs !
    Pau Idélis : Résultat en demi-teinte.
    Intercommunalités : on bat les cartes !
    Intercommunalités : la foire d’empoigne !
    Aéroport Pau-Pyrénées : La CCI lâche Ryanair
    Bus en site propre, on roule sur l’or !
    Méliès, le père des truquages au cinéma
    Agglo Pau - Organisation territoriale : rendre cohérent l’incohérent...



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises