Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Aéroport Pau-Pyrénées : La CCI lâche Ryanair

mardi 15 février 2011 par Bernard Boutin


Conférence de Presse à la CCI de Pau avec un vrai "scoop" : La Chambre de Commerce lâche Ryanair et décide de cesser les "aides marketing" accordées à la compagnie low-cost irlandaise. Montant en 2010 : 1,4 million d’euros pour un total de 4,4 millions d’euros depuis 2003.

Cela ne veut pas dire que Ryanair va quitter le ciel palois. Libre à la compagnie de continuer ou non à exploiter ses lignes au départ de Pau : Londres-Stantead, Bruxelles, Beauvais. La décision du Président de Stampa est définitive. Il n’est plus question de vivre sous le "diktat permanent" de Ryanair qui décide unilatéralement du montant des aides pour continuer à exploiter ses lignes.

Pour rebondir sur la décision prise, l’aéroport de Pau va mettre en place de nouvelles lignes à compter de début Avril sur Londres, Dublin et Amsterdam avec la compagnie City Jet, une filiale d’Air France. Demain, Pau Pyrénées sera plus encore entre les mains du groupe Air France. Il y a fort à prévoir que Ryanair quitte rapidement le tarmac palois.

A remarquer que CityJet desservira l’aéroport London City qui, situé au centre de Londres sur les docks, à 2 pas de la City, sera plus apprécié des hommes d’affaires et touristes souhaitant visiter la ville ; Stantead de son côté était plus pratique pour les vols en connexions.

Autre ligne qui va apparaitre dans le ciel palois pour la période estivale, un Pau-Southampton réalisé par la low-cost : FlyBe

Rome disparait de la carte des destinations potentielles mais la ligne de Danish Air sera maintenue jusqu’à Marseille et les rotations augmentées pour répondre à la demande "business". Un décision pour laisser le "champ libre" à Tarbes Pyrénées qui lance une ligne sur Rome au Printemps.

Le départ de Ryanair -voulu ou contraint par les pertes d’exploitation de Pau-Pyrénées ?- permettra à la CCI de sérieuses économies qui pourra se lancer dans des programmes d’investissements et de réhabilitation de l’aéroport palois.

C’est donc un grand chambardement qui attend l’aéroport de Pau avec une certitude, on volera pour plus cher demain depuis Pau. Si les prix ne sont pas annoncés pour le nouveau Pau-London-City, il suffit d’aller sur la page de la compagnie pour avoir quelques indices. A la mi-mars, un aller et retour Nantes*-London-City est donné entre 250 et 270 euros alors qu’un Pau-London-Stantead est donné pour 30 euros avec Ryanair.

Un nouveau point presse est annoncé par Patrick de Stampa pour dans trois semaines avec des précisions sur un dossier loin d’être figé. La bataille fait rage entre le groupe Air France et Ryanair qui a transporté 100.000 passagers en 2010 sur la plateforme paloise.

-  par Bernard Boutin

PS : * Nantes pour l’exemple car CityLine n’exploite pas de ligne dans le Grand Sud-Ouest

Site CityJet : http://www.cityjet.com/

Site Ryanair : http://www.ryanair.com/fr

Site FlyBe : http://fr.flybe.com/

Credit photo : http://img221.imageshack.us


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Aéroport Pau-Pyrénées : La CCI lâche Ryanair
19 février 2011, par manzana  

C’est une bonne décision. On se demandait pourquoi des sommes pareilles étaient prélevées sur les entreprises de la région pour permettre avant tout a des anglais de venir chez nous. Ou était le retour sur investissement ? Il était assurément bien faible.

  • > Aéroport Pau-Pyrénées : La CCI lâche Ryanair
    20 février 2011, par Contribuable Palois  

    Manzana a écrit Ou était le retour sur investissement ?

    Problème constant. On nous assurait pour RYANAIR que "cette clientèle à haut pouvoir d’achat stimule le tissus économique local".

    C’est un argument analogue qu’utilisent les responsables politiques de Pau et de la CDA Pau-Pyrénées quand ils persistent à subventionner le Grand Prix automobile de Pau "s’adaptant aux nouveaux enjeux tels que le développement durable et l’innovation technologique".

    On s’y perd :
    -  1,4 millions de la CCI à Ryanair = argent gaspillé
    -  2 millions d’argent public au Grand Prix = c’est utile pour Pau !

    Qui prend le risque d’expliquer la raison de cette différence d’appréciation ?

  • > Aéroport Pau-Pyrénées : La CCI lâche Ryanair
    20 février 2011, par Perplexe  

    Des anglais au fort pouvoir d’achat prenaient Ryanair pour dépenser sans compter dans les boutiques paloises à l’occasion du Grand Prix.

    Voilà l’argumentation ridicule qui nous a été proposée pendant plusieurs années, comme si les gens très riches voyageaient sur les low cost.

    Quant au 1.4 millions de la CCI , je ne comprends pas trop, dans cette somme la ville devait contribuer puisque nos élus avaient protesté sur ce montant l’an passé .

    Le Grand Prix est justifié par la nostalgie de nos élus vieillissants, on pourrait leur accorder la retraite à 60 ans, même si le travail n’est pas pénible.

  • > Aéroport Pau-Pyrénées : La CCI lâche Ryanair
    20 février 2011  

    Quant au 1.4 millions de la CCI , je ne comprends pas trop, dans cette somme la ville devait contribuer puisque nos élus avaient protesté sur ce montant l’an passé

    Les élus protestaient... sur l’utilisation d’argent qui ne leur appartient pas puisqu’il relève uniquement de la CCI. Ces mêmes élus palois qui (jusqu’à leur toute récente "conversion") ne souhaitaient surtout pas d’accord d’optimisation des lignes aériennes entre Pau, Biarritz et Tarbes-Ossun.

    C’est plus facile pour ces élus de montrer ceux qui dépensent mal plutôt que d’arrêter leurs propres dépenses pas justifiées, voire totalement inutiles qu’ils effectuent l’âme en paix !

  • > Aéroport Pau-Pyrénées : La CCI lâche Ryanair
    20 février 2011, par Perplexe  
    Pourtant, quand la chaîne M6 avait réalisé une émission sur les compagnies low cost en France, c’était A Labarrère qui avait abusé de la langue de bois dans les réponses sur le montant des subventions...

  • > Aéroport Pau-Pyrénées : La CCI lâche Ryanair
    20 février 2011, par pehache  
    Il me semble que Ryanair recevait une subvention de la CCI et une subvention distincte de la CDA. Pour l’instant seule la CCI a annoncé qu’elle coupait sa subvention.

  • > Aéroport Pau-Pyrénées : La CCI lâche Ryanair
    15 février 2011  

    Un aeroport commun entre Pau et Tarbes sur le bord de l autoroute aurait ete une bonne idee. Si les palois ont le choix entre un Pau Dublin a 300 euros et un Tarbes Dublin a 30 euros j imagine qu ils feront les 30 mn de voiture sans probleme pour economiser 270 euros...

    > Aéroport Pau-Pyrénées : La CCI lâche Ryanair
    15 février 2011, par pehache  

    La CCI prend là une décision courageuse et bienvenue.

       
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Pau : le diagnostic de Laurent Davezies
    Normal, oui, normal !
    Pau - Pourquoi pas une agglomération couverte de COXITIS ?
    Dis bonjour à la dame...
    Le Plan de Déplacement Urbain fait fausse route !
    Le livre d’or
    Gabegie à gogo à l’agglo !
    L’Agglomération Pau Pyrénées n’y retrouve pas ses petits
    La CDAPP, la Section Paloise et le Top 14
    L’agglomération paloise perd le Nord !
    Pau Porte des Pyrénées, paralysée
    Pau & CDAPP - Vous l’avez peut-être manqué...
    Taxe foncière : votre maire est-il un bon gestionnaire ?
    Elargissement de l’agglomération paloise : la charrue avant les bœufs !
    Pau Idélis : Résultat en demi-teinte.
    Intercommunalités : on bat les cartes !
    Intercommunalités : la foire d’empoigne !
    Bus en site propre, on roule sur l’or !
    Méliès, le père des truquages au cinéma
    Agglo Pau - Organisation territoriale : rendre cohérent l’incohérent...



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises