Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Conseillers Communautaires, à quoi servez vous ?

lundi 18 octobre 2010 par Daniel Sango


La République du 12 octobre nous informe des décisions prises en Bureau des Maires. La médiathèque de Pau portera le nom d’André Labarrère. Pourquoi pas.

Puis on rentre dans des choses plus sérieuses : un pacte financier communautaire a été adopté. Suivi d’une autre décision : le futur parc des expositions sera financé par la communauté d’agglomération.

Cela montre bien, s’il était nécessaire, la manière de fonctionnement à vue des maires de la communauté d’agglomération. On serait en droit d’attendre un projet global à dix ans, duquel seraient déduit logiquement des budgets prévisionnels et un pacte financier. Il n’en est rien, les discussions restent au niveau de la navigation à vue, entre marchands de tapis... La ville de Pau doit partager les coûts de son futur Parc d’Expositions, elle lâche du lest sur les répartitions aux communes de la dotation de solidarité.

Quel projet structurant, équitable, lisible, pour l’agglomération, susceptible d’emporter l’adhésion de l’ensemble des citoyens ? Rien, tout au plus on lancera une étude sur un schéma de développement commercial...domaine dans lequel les jeux sont faits il y a bien longtemps. Mais Mme Lignières Cassou doit sans doute montrer qu’elle fait quelque chose pour les commerçants du centre historique... On y dira sans doute qu’il ne faut plus de grandes surfaces dans l’agglomération...bien sûr, le marché est saturé...

Le dernier sondage d’AP confirme au moins que les citoyens sont conscients de cette grave lacune puisqu’à près de 75% ils pensent qu’il n’y a pas de projet long terme pour l’agglomération. Construire un vrai projet d’agglomération demande un très gros travail, il faut d’abord des idées (...), puis savoir convaincre l’ensemble des participants dans une négociation gagnant/gagnant. Ceci en commençant par actualiser le périmètre de l’agglomération. Et puis surtout ce genre de travail est peu productif en terme de votes, car peu visible. Il vaut mieux continuer à naviguer à vue avec pour seul objectif la prochaine échéance, en privilégiant l’immédiat, le visible.

Mais le fond est bien pire encore. A quoi servez vous messieurs les Conseillers Communautaires ? Pour quoi êtes vous désigné et rémunéré ?

Les décisions sont prises en bureau des Maires, la presse en fait échos, et vous entérinerez sans broncher (ou si peu) ces décisions en décembre.

Les maires s’accommodent fort bien de ce hold up démocratique, ils ne souhaitent pas que leurs conseillers soient élus, ils préfèrent les nommer, distribuant ainsi quelques rémunérations, gage de fidélité, gardant ainsi toutes leurs prérogatives.

Ce n’est pas comme cela que l’on donnera ses indispensables lettres de noblesses aux communautés de communes qui seront inéluctablement amenées à remplacer l’archaïque et inefficient découpage communal.

par Daniel Sango


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Conseillers Communautaires, à quoi servez vous ?
20 octobre 2010, par Bernard Boutin  

Mr Denis Badie, élu communautaire de Gan, nous demande de passer la précision suivante :

“Les élus communautaires ne perçoivent pas de salaire, ni d’indemnité que ce soit pour leur participation aux commissions et au conseil communautaire. Si certains perçoivent des indemnités, cela doit être au titre d’autres fonctions..."

  • > Conseillers Communautaires, à quoi servez vous ?
    20 octobre 2010, par L’ OURS du Bois  
    Sango dit : désigné communautaire, Denis Badie. Salarié de la ville ??? dit élu, ou est la vérité qui a raison

  • > Conseillers Communautaires, à quoi servez vous ?
    20 octobre 2010, par Daniel Sango  
    Les Conseillers communautaires sont des élus de leur commune, désignés par le Maire pour être Conseillers Communautaires

  • > Conseillers Communautaires, à quoi servez vous ?
    20 octobre 2010, par Carola  
    et accessoirement volontaires... j’espère ! smiley

  • > Conseillers Communautaires, à quoi servez vous ?
    18 octobre 2010, par Georges Vallet  

    Une intervention, non pas pour contredire, car je partage les propos sur le fond et déplore cette situation, mais pour tenter d’analyser ce comportement qui est, en fait, le comportement de tous, dans tous les domaines. La rapidité de l’évolution de notre société est telle que nous vivons dans l’incertitude permanente, l’immédiatisation, la navigation à vue. Plus personne ne peut prévoir ce que sera sa situation professionnelle, familiale, financière, à court terme. On est au resto du cœur sans s’en apercevoir ! On ne sait plus quand on prendra sa retraite et même si on en aura une !! Dans le domaine politique, c’est pareil ; faire un programme politique, même sur 5ans, est une utopie, tout change à toute allure, tout dépend des jeux de la spéculation. On ne peut que faire des choix, définir des projets d’orientation , qu’on n’est même pas certain de pouvoir tenir.

    Alors, « On serait en droit d’attendre un projet global à dix ans » !!!! « Les discussions restent au niveau de la navigation à vue, entre marchands de tapis » !!!

    Ne croyez-vous pas que la politique actuelle, c’est cela ? Je le déplore, encore une fois, profondément, mais on ne peut, localement, que suivre la dynamique générale, et prendre des risques. Parlez autrement, c’est passé pour un utopique !

    « Le dernier sondage d’AP confirme au moins que les citoyens sont conscients de cette grave lacune, puisqu’à près de 75%, ils pensent qu’il n’y a pas de projet long terme pour l’agglomération »

    C’est évident, regrettable, mais quand on lit les commentaires de l’opposition, on ne constate que critiques, « vivement que cela change ! », quand on reviendra !

    Tant que l’intérêt général ne passera pas au-dessus de l’intérêt particulier (individuel ou des partis) ; qu’une entente entre majorité et opposition est possible, au moins sur les sujets importants, aucun projet à moyen terme ou à long terme, pour la commune, le département, la région, la France, n’est possible. De toute manière, l’alternance détruit systématiquement ce qui a été construit avant

  • > Conseillers Communautaires, à quoi servez vous ?
    18 octobre 2010, par Marc  
    C’est pour cela qu’il faut revenir a la royaute. La presence d’un souverain retablit l’ancrage de la nation dans le long terme, ce dont nous avons tous besoin.

  • > Conseillers Communautaires, à quoi servez vous ?
    18 octobre 2010, par claudiqus  
    C’est le cas actuellement ! on voit le résultat ...

  • > Conseillers Communautaires, à quoi servez vous ?
    18 octobre 2010, par Marc  
    N’importe quoi. Connaissez vous un quelconque souverain européen qui se comporte comme M. Sarkosy, qu’il s’agisse du Royaume uni, de l’Espagne, de la Belgique, du Danemark, des Pays Bas, de la Suede, de la Norvege, du Luxembourg ou du Liechtenstein ?

  • > Conseillers Communautaires, à quoi servez vous ?
    18 octobre 2010, par Maximo  
    Mais on s’en f..., Marc, de ces monarchies de pacotille. Comparez ce qui est comparable : un exécutif à un autre. Un Premier Ministre d’un pays comparable au nôtre à Sarkozy, ok. Mais pas le Luxembourg et le Liechtenstein, pitié, ne sois pas ridicule ! Et encore moins l’Espagne, pays fédéral. Et Sarkozy n’a rien à voir là dedans. Il s’agit de notre constitution et de notre système, point barre.

  • > Conseillers Communautaires, à quoi servez vous ?
    18 octobre 2010, par Marc  

    Claudiqus a mentionné Sarkosy. Sarkosy n’est pas un roi, c’est un élu du peuple.

    En outre, je ne pense pas que L’Espagne ou le Royaume-Uni soient des monarchies de pacotille, ni plusieurs autres en Europe.

    C’est exprès que je n’ai pas mentionné Monaco et Andorre.

  • > Conseillers Communautaires, à quoi servez vous ?
    18 octobre 2010, par claudiqus  
    On peut se comporter de manière souveraine sans en brandir le sceptre ni accéder au trône ! Et pour ancrer le peuple dans un retour vers la nation, encore faut-il qu’il approuve et suive son roi . Existe-t’il un régime idéal ? non, pas plus que de dirigeant . le bon cocktail serait une bonne symbiose des deux éléments ...

  • > Conseillers Communautaires, à quoi servez vous ?
    18 octobre 2010, par Maximo  
    Sarkosy n’est pas un roi, c’est un élu du peuple
    C’est ce que je dis : compare ce qui est comparable : un exécutif (Sarko) à un autre (le premier ministre britannique, par ex.)

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Pau : le diagnostic de Laurent Davezies
    Normal, oui, normal !
    Pau - Pourquoi pas une agglomération couverte de COXITIS ?
    Dis bonjour à la dame...
    Le Plan de Déplacement Urbain fait fausse route !
    Le livre d’or
    Gabegie à gogo à l’agglo !
    L’Agglomération Pau Pyrénées n’y retrouve pas ses petits
    La CDAPP, la Section Paloise et le Top 14
    L’agglomération paloise perd le Nord !
    Pau Porte des Pyrénées, paralysée
    Pau & CDAPP - Vous l’avez peut-être manqué...
    Taxe foncière : votre maire est-il un bon gestionnaire ?
    Elargissement de l’agglomération paloise : la charrue avant les bœufs !
    Pau Idélis : Résultat en demi-teinte.
    Intercommunalités : on bat les cartes !
    Intercommunalités : la foire d’empoigne !
    Aéroport Pau-Pyrénées : La CCI lâche Ryanair
    Bus en site propre, on roule sur l’or !
    Méliès, le père des truquages au cinéma



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises