Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Christian LAINE : Un politique sans langue de bois

mardi 5 janvier 2010 par Joël BRAUD


Alternatives Paloises a rencontré ces derniers jours, Christian LAINE, le maire de LESCAR. Un homme capable d’un coup de gueule lorsqu’il n’est pas d’accord avec le fonctionnement de la communauté d’agglomération. Impressions.

Ce sont ses récentes déclarations faites à la presse qui nous ont conduits à rencontrer Christian Laine. Pour en savoir plus et aussi pour découvrir cet homme qui avant de prendre sa retraite et de s’engager dans son nouveau mandat de maire avait un rôle important dans le tissu social local.

Comme souvent dans ce cas, les élus éprouvent le besoin de situer leurs responsabilités. Il est vrai qu’il existe toujours en certaine forme de tension entre les administratifs et eux. Aux uns l’expérience et aux autres le souci fort compréhensible, de répondre à leurs engagements politiques.

Au sein de la communauté d’agglomération il constate qu’il n’existe pas de réel projet, que les choix se font avec le seul souci de gérer l’immédiat. Selon lui toujours, accepter de regarder le passé aurait permis de mettre à plat un certain nombre d’erreurs. Mais cela ne s’est pas fait.

Il refuse de critiquer quiconque et dit même reconnaître un très grand investissement à tous les élus qui œuvrent pour la communauté d’agglomération. Mais il lui apparaît de plus en plus que les intérêts de la ville de PAU prennent le pas sur ceux de la CDA. Il faudrait deux structures administratives propres l’une à la ville de PAU et l’autre à l’agglomération parce que les préoccupations de l’une et de l’autre ne peuvent pas toujours se confondre. La ville de LESCAR qu’il représente, de même que celle de LONS d’ailleurs, n’y trouvent pas leur compte et il le dit. Or sur des sujets importants comme les finances, il n’y a pas eu de discussion et les élus ont dû se contenter du projet élaboré par les administratifs.

Enfin son désaccord ne le conduira pas jusqu’à la rupture, il le dit, mais il a bien l’intention de le faire connaître.

Et puis questionné sur ce qu’il pense de l’avenir des communes comme LESCAR, il considère qu’à une échéance encore indéterminée, elles changeront de visage pour laisser la place aux communautés d’agglomérations et ailleurs aux communautés de communes. C’était là l’ambition réelle des regroupements de villes et selon lui, inéluctablement, le futur ira dans ce sens.

- par Pierre FARAPAU


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Christian LAINE : Un politique sans langue de bois
16 janvier 2010, par ferdi  

Les dysfonctionnements de la CDA dénoncés par le maire de Lescar sont, pour une bonne part, inhérents à son mode de fonctionnement et à la manière dont est composé le conseil communautaire. Chaque membre de ce conseil a été élu par la population de sa commune pour siéger non pas à la CDA mais bien au conseil municipal. Il est donc mandaté par ses électeurs pour défendre les intérêts de sa commune. On voit bien que chaque maire, celui de Lescar comme les autres, essaie de tirer la couverture à lui. Le problème est que c’est le plus fort qui gagne à ce petit jeu. Il ne peut se construire dans ce cadre de politique vraiment communautaire chacun n’y recherchant que son intérêt personnel. La solution pour moi serait de réaliser une véritable fusion des communes. Dans ce cas, les élus seraient alors redevables de leurs choix devant tous les électeurs de l’agglo. Cette solution qui a été retenue par un grand nombre de pays européens permettrait de réaliser les économies d’échelle souhaitées dans la gestion des agglomérations. Mais quand on voit la résistance à la modification de l’organisation des conseils généraux et régionaux, il est sans doute trop tôt pour envisager pareille solution !

> Christian LAINE : Un politique sans langue de bois
6 janvier 2010, par Marc  

Lainé a découvert le secret de l’immortalité : Sa photo est toujours la même chaque fois qu’il revient sur A&P.

> Christian LAINE : Un politique sans langue de bois
4 janvier 2010, par papouli  
Tribune libre de ch.Laine

Ayant travaillé dans le social le financement n’ a jamais été le produit de ses activités comme pour les entreprises du privé, mais celui, des contribuables ou des cotisants. Il continue...créer une autre structure c’est encore faire financer des doubles emplois par le contribuable. Il y a assez de personnel comme cela et de coûts indirects. S’ il ne sait pas co-gèrer qu’ il prenne une retraite qu’ il pense bien méritée.

  • > Christian LAINE : Un politique sans langue de bois
    4 janvier 2010, par Autochtone palois  

    Créer une double administration ! Mais c’est le début de synergie entre les services de la ville de Pau et ceux de la CDA, en regroupant des services, qui avait valu à l’époque à André Labarrère de recevoir des compliments de la chambre régionale de comptes, me semble-t-il !

    Il faudra que les communes de Lescar et de Lons et leurs maires finissent par admettre que ce même Labarrère, expert en "arrangements", leur avait fait une faveur, en échange de ??? en réduisant leur contribution au budget de la CDA.

    Même Bernos, maire Modem de Jurançon, fait savoir à ses collègues de Lescar qu’ils jouent "perso" et manquent à leur devoir de solidarité communautaire, en refusant de payer à la CDA ce qu’il doivent payer.

  • > Christian LAINE : Un politique sans langue de bois
    4 janvier 2010, par Rêveur des villes  

    Les 3 dernières réalisations de la CDA sont des gouffres financiers monstrueux : stade d’eaux vives, archives, mediathèque. Alors, cela n’a pas plu à tout le monde. Il l’a dit précédemment à propos du stade d’eaux vives.

    En plus, que MLC ne veuille pas continuer la discussion avec lui à propos d’une éventuelle zone économique à Lescar ne doit pas le ravir non plus.

    Dans les impôts, tout est forcément noyé : il n’y a pas un impôt pour le stade de kayak, un pour la médiathèque et un pour les TEC. Je comprends donc qu’il ne veuille pas payer davantage pour la CDA.

    Les précédents élus, dont beaucoup sont toujours là, ont déjà coulé la CDA, en qqes années, avec leurs projets à la c smiley n.

  • > Christian LAINE : Un politique sans langue de bois
    4 janvier 2010, par pehache  
    C’est trop facile de raisonner comme ça, car à ma connaissance les prédécesseurs de C.Laine ont avalisé cette politique calamiteuse au sein de la CDA. En reprenant la mairie de Lescar et le poste de conseiller communautaire, C.Laine doit assumer les choix du passé, même si il ne les cautionne pas. Si il veut que ça change, c’est à l’intérieur de la CDA qu’il doit agir, et pas en lui tordant le cou.

  • > Christian LAINE : Un politique sans langue de bois
    5 janvier 2010, par Rêveur des villes  

    Quoi qu’il en soit, c’est vrai qu’il pourrait clarifier les choses. Dire et répéter toutes les réalisations qu’il déplore, de façon chiffrée. Mentionner les personnes qui ont voté ou pas voté ces projets.

    Je crois que le plus important, c’est qu’il y ait des élus qui ouvrent leur gueule (lui et le maire de Billère par ex). Le reste ne sert à rien.

    Au moins un qui dit que le stade de kayak "le met en colère". Sinon, tous se tiennent par la main pour masquer au peuple la pire gestion possible.

    Mais il devrait expliquer sa vision : ce qu’est Lescar dans l’agglo, ce qu’il veut que ce soit demain : zone économique, TEC, etc.

    Concernant la CDA : quels sont ses projets pour les TEC : on ne sait pas. Rien sans doute. Les lignes STAP étendues. Le gag : +60% de trajets avec +15% de budget.

    OK, il peut dire "les gens de Lescar ont élu des personnes qui ont voté ces projets désastreux. Je le déplore, mais je fais payer les habitants de Lescar pour cela", si tant est que l’agglo ait des projets intéressants. Sinon, il peut carrément refuser de participer à l’agglo ou lui-même, proposer une vision pour l’agglo puisque MLC n’en a pas apparemment.

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Lescar la boulimique
    Emmaus : Le coup de colère
    Géosciences : Pride International inaugure son nouveau Centre de Formation à Lescar
    Le forum de Lescar



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises