Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Le tableau de bord municipal : Outil de pilotage et d’information

lundi 4 février 2008


Nulle entreprise ne saurait aujourd’hui se passer d’un suivi régulier de sa performance. Est-ce que la municipalité dispose d’un tableau de bord pour suivre l’évolution de l’état de la ville pour prendre les décisions adéquates en temps voulu ? Si oui, le communique-t-elle ?

Les indicateurs suivants pourraient être mis à jour chaque trimestre, semestre ou année, selon les cas. Ils devraient être rapprochés avec des moyennes nationales ou celle des villes d’environ 100 000 habitants.

ÉCONOMIE : taux de chômage, taux de RMI, créations d’entreprises, salaire moyen, salaire médian, nombre de touristes, durée moyenne de leur séjour, PIB de la ville, PIB de la ville / habitant.

SANTÉ PUBLIQUE : (tableau de bord réclamé par les médecins eux-mêmes) : taux de cancers, de sida, de suicides, nombre d’alcooliques, de toxicomanes, de SDF, espérance de vie.

SÉCURITÉ : nombre de voitures volées, agressions physiques, cambriolages, meurtres, accidents de la route : nombre de morts, blessés.

URBANISME : nombre de places dans les parkings souterrains, % d’utilisation des parkings souterrains, nombre de km de pistes cyclables standards et protégées, nombre de km de voies piétonnes, nombres de tickets de bus vendus, nombre de trajets de bus effectués, nombre d’hectares d’espaces verts (hors forêts).

IMPOTS LOCAUX, EFFECTIFS MUNICIPAUX etc.

L’évolution doit être clairement visible sur un graphique historique, dans lequel sont mentionnées les mesures prises relatives à chaque indicateur, pour évaluer l’impact de ces mesures. Le tableau de bord (ou les tableaux de bord par domaine), élément fort de la transparence municipale, devrait être publié sur le site internet de la mairie.

Pour chaque indicateur, la municipalité devra préciser dans quelle mesure ces résultats dépendent d’elle ou d’une autre instance publique.

Ces indicateurs sont-ils pertinents ? Quels autres indicateurs pourraient être utilisés ? Que disent les candidats à ce sujet ?

- par Marc Maupomé


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Le tableau de bord municipal : Outil de pilotage et d’information
25 avril 2008  

Est-ce une nouvelle ère de contrôle des investissements

http://www.pau.fr/xox_01/fichiers/_marches_publics/1279/progiciel-anru.pdf

Mais comment faut-il interpréter cette annonce ? Jusqu’à présent les services de la ville n’avait pas d’outil de suivi et de pilotage ? pourtant comment pouvait-on gérer l’avancement et les engagements financiers ??

> Le tableau de bord municipal : Outil de pilotage et d’information
29 février 2008, par Autochtone palois  

Sur le site français de Transparency International (que l’on ne peut pas soupçonner d’être affilié à l’Eglise de Scientologie) nous pouvons lire ceci, qui semble avoir été inspiré des NPM de A@P :

Une suggestion intéressante : institutionnaliser le contrôle éthique au sein des municipalités en créant des organes spécialisés rappelant les déontologues du secteur privé.

Il s’agit d’une des réponses les plus fréquentes à la question ouverte « Quelles initiatives envisagez-vous personnellement de prendre pour prévenir les risques éventuels de corruption dans la gestion de votre ville ? ». Parmi les propositions les plus intéressantes on relève aussi celles visant à :

-  confier à l’opposition la présidence ou la vice-présidence de certaines commissions (finances, appels d’offres, attribution des logements sociaux) ;

-  améliorer l’information des citoyens : par internet notamment (comptes rendus écrits ou vidéos des séances du conseil municipal), pour les décisions relatives à l’attribution des logements sociaux, aux recrutements et nominations, aux marchés publics, à l’urbanisme ;

-  publier toutes les indemnités et notes de frais et de réception des élus ;

-  limiter le cumul des mandats locaux (municipaux, intercommunaux) ;

-  organiser des sessions de sensibilisation des nouveaux élus et des employés municipaux aux risques de corruption.

Mais aucun candidat de Pau n’a répondu à leur questionnaire. Un oubli de leur part ou bien faut-il considérer que A@P (et ses NPM) n’est qu’une émanation des Transparency International ?

  • > Le tableau de bord municipal : Outil de pilotage et d’information
    29 février 2008, par Bernard Boutin  

    Autochtone,

    Tu ne sais pas si bien dire, j’ai envoyé le Pacte des NPM à Transparency International.

    Bernard

  • > Le tableau de bord municipal : Outil de pilotage et d’information
    1 mars 2008, par Jean  
    Transparence et vérité

    Bernard

    La lecture de Sud-Ouest de ce matin a un goût de caniveau.

    Prétendre comme le fait Madame Pouyeto que Martine aurait manifesté sa possible candidature "le jour même ou André a appris qu’il était atteint d’un cancer" relève de la plus pure mauvaise foi, voire de la diffamation.

    Comment aurait elle pu savoir que le Maire serait hospitalisé car l’article est paru le matin même de son admission à l’hopital ?

    Comment aurait elle pu savoir qu’il s’agissait d’un cancer ?

    Martine ne réagira pas. Je le fais pour elle, et d’autres le feront certainement

    Comment François Bayrou peut il tolérer de tels comportements de la part de la numéro 2 de sa liste ?

    Et vous Bernard, cautionnez vous tant de haine et de désinformation ?

    Faisons des propositions constructives pour l’avenir des Palois, et soyons dignes, c’est la moindre des choses.

  • > Le tableau de bord municipal : Outil de pilotage et d’information
    1 mars 2008, par lucette qui aime bayrou  
    et AP est devenu transparent !

  • > Le tableau de bord municipal : Le GRAAL
    7 février 2008, par Jerlau  

    C’est très scolaire tout cela.

    Cela rappelle les entreprises qui n’ayant pas d’âmes, pas d’axes de développement, se rabattent sur la construction de tableaux de bords sophistiqués, pour s’occuper l’esprit. Quand le tableau de bord est terminé, si on y arrive, l’activité à disparu.

    Cela rappelle ce genre d’histoires.

  • > Le tableau de bord municipal : Le GRAAL
    7 février 2008, par marcmo  

    Jerlau,

    Toute entreprise d’une certaine taille tient un tableau de bord, vous le savez. C’est tout simplement indispensable. Ou alors, tous ces chefs d’entreprises sont stupides. Cela dit, je suis quand même un peu d’accord avec vous que "le col blanc a tué le col bleu".

    Néanmoins, la municipalité se doit de fournir des chiffres sur son état. Ces chiffres ne peuvent s’apprécier que par rapport à un historique et une moyenne nationale. "Outil de pilotage", je suis prêt à revenir là-dessus, mais outil d’information et de contrôle par rapport à des objectifs, certainement.

  • > Le tableau de bord municipal : Outil de pilotage et d’information
    7 février 2008, par Jeanne  
    Curieux

    Je ne comprends pas tout . Samedi 2/2, M. Urieta présente son projet chiffré. Mardi 5/2, ses co-équipiers sont dévoilés .Ont-ils participé au projet ? Qui a aidé le maire à chiffrer ce beau programme rempli de bonnes intentions ??? Le capitaine a-t-il bien intégré ses nouvelles démarches politiques ?

    Chez Cap et Coeur , l’équipe au complet va se réunir pour la 4e fois autour du projet . Les Ateliers de La Cité ont fonctionné ; le projet est en cours d’ écriture.

    Pour Pauconfiance, nous attendons toujours les 2 questionnaires promis ( F. Bayrou est à l’écoute) mais le programme sera annoncé le 7/2 ...

    Que fait Bernard Boutin ?

  • > Le tableau de bord municipal : Outil de pilotage et d’information
    7 février 2008, par Mishima  
    Une pro-Martine, je désespérais d’en trouver une ! Pour ce qui est du programme de Bayrou je peux vous affirmer que de nombreuses équipes (auxquelles j’ai eu le privilège de participer activement)travaillent depuis de long mois, certe de façon discrète pas en vitrine et à grand renfort de pub !!! mais de façon démocratique sérieuse et ouverte à toutes les bonnes volontés et compétences. Jeanne j’ose espérer que vous êtes à présent rassurée.

  • > Le tableau de bord municipal : Outil de pilotage et d’information
    7 février 2008, par www.paubayrou2008.com  

    Mishima

    Sachez que chez François Bayrou il ne s’agit pas de longs mois, mais pour son équipe de plusieurs années d’étude !

    Je parle en connaissance de cause puisqu’après avoir longuement étudié la ville - 3 ans - et rencontré de nombreux palois, sans compter les tables rondes et les reportages réalisés avec Alternatives-Paloises, j’ai décidé de me rallier à François BAYROU.

  • > Le tableau de bord municipal : Outil de pilotage et d’information
    7 février 2008, par www.paubayrou2008.com  

    Justement il y travaille Madame, Bernard Boutin, et moi aussi par la même occasion.

    Au plaisir de vous voir ce soir puisque justement le sujet va être exposé !

  • > Le tableau de bord municipal : Outil de pilotage et d’information
    4 février 2008, par Max  

    L’UPPA pourrait s’en charger, non ? smiley

  • > Le tableau de bord municipal : Outil de pilotage et d’information
    5 février 2008, par marcmo  

    qu’est-ce que vous voulez dire ??

    A propos de l’université, l’évolution du nombre d’étudiants serait également un indicateur intéressant à connaître dans le cadre de ce genre de tableau récapitulatif qui évite d’aller chercher des infos un peu partout.

  • Un portail de la Transparence... au Brésil
    19 février 2008, par Autochtone palois  

    Cette mise en ligne des informations n’empêche toujours pas certains fonctionnaires du gouvernement de confondre argent public et argent de poche. Mais ce sont des Brésiliens, n’est-ce-pas ?

    Début de l’article du Monde :

    Les abus liés aux cartes de crédit officielles scandalisent les Brésiliens

    LE MONDE | 19.02.08 | 15h23 • Mis à jour le 19.02.08 | 15h24 RIO DE JANEIRO CORRESPONDANT

    Le "Portail de la transparence" est l’un des sites Internet les plus visités au Brésil et pourtant, malgré son nom un rien charmeur, l’un des plus rébarbatifs. Pour l’essentiel, on y trouve des lignes budgétaires et des colonnes de chiffres. Mais là réside justement la clé de son actuel succès. Car il s’agit des sommes dépensées par les 7 000 fonctionnaires - ministres en tête - titulaires d’une ou de plusieurs cartes de crédit officielles.

    Les Brésiliens, alertés par les médias, ont ainsi découvert l’insouciante allégresse avec laquelle certains serviteurs de l’Etat manient leur "argent en plastique". Pour des achats en tout genre, et parfois infimes. Cette affaire de corruption a montré les limites d’un système de contrôle prétendument vertueux, mais inapte à dissuader les principaux intéressés d’abuser de leurs avantages.

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Pau : Mais quand donc nos élus finiront-ils par parler vrai ?
    « Nouvelles Pratiques Municipales » à Pau : Beaucoup reste à faire !
    A y regarder de plus près.
    Pau : Expression citoyenne et presse institutionnelle
    Jusqu’où doit aller le service Internet à destination des Palois ?
    Les "Nouvelles Pratiques Municipales" : Verre à moitié vide. Verre à moitié plein.
    Conseil Municipal : la « boite à subventions » à nouveau ouverte.
    L’Ecole Supérieure des Arts et de la Communication de Pau expliquée
    La première journée des Conseils de Quartier : Studieux
    Conseils de quartier, verre à moitié plein ou à moitié vide ?
    « La Charte des Élus » : Oui bien sur, mais...
    « La charte pour les élus » : Pas pour un « homme honnête » !
    Labarrère : La langue de bois, c’est enfin fini !
    Les Nouvelles Pratiques Municipales progressent
    À Pau et dans la CdA, notre démocratie participative : Bien malade
    Pau : MLC rend la parole aux Palois
    Martine Lignières Cassou : Mère la rigueur
    Les embauches municipales : Quel tintamarre !
    Emplois municipaux : Pas transparent du tout !
    Les Comités de quartier en phase de gestation



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises