Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Une suite à la réflexion d’Élisabeth Poquet

lundi 4 février 2008


Le problème de la présence en soulève un autre sous-jacent, c’est celui du cumul des mandats. Comme me l’écrivait la Salamandre, je ne manie pas la pensée unique. Aussi à la question d’Élisabeth Poquet posée hier ici même, « Un maire présent tout le temps ou pas ? » n’hésité-je pas à répondre : NON, ce n’est pas une nécessité.


« Ah, mais qu’est-ce qu’on m’a fait signer, là ? » me dit il y a quelques mois un maire de Pau à plein temps et à charte de mandat unique. Il venait de me dire l’inverse de ce qu’il m’avait écrit trois semaines auparavant. La présence n’est donc pas synonyme de connaissance des dossiers. Nul ne comprendrait qu’un chef d’entreprise ne connaisse ses confrères ou clients, ne doive se déplacer pour ses affaires. Il en va de même pour le maire. Si le rayonnement naturel de grandes métropoles comme PLM est suffisant pour imposer d’emblée leur 1e magistrat, ce n’est bien sûr pas le cas de Pau. Notre ville est trop importante pour avoir un maire définitivement occupé ailleurs, mais pas assez pour que ses dossiers soient reconnus comme prioritaires par les administrations centrales. Ainsi va, malheureusement mais c’est ainsi, notre République.

Chère Élisabeth, vous donnez dans le mythe des rendez-vous à cinq heures du matin. Cela arriva probablement. Pour créer le mythe. Mais enfin ! Labarrère fut Député, Ministre puis Député et n’était guère en sa mairie ; sauf les derniers temps où il aurait mieux valu qu’il n’y fût plus du tout. On s’accorde aujourd’hui à dire qu’il s’en est bien occupé. Soit...

Le travail d’un député l’amène, dans les commissions et autres travaux parlementaires, à être en contact permanent avec ses pairs, les ministres, les administrations centrales. C’est ainsi que se traitent les dossiers, qu’ils font un bond en avant inattendu : en connaissant les interlocuteurs et en prenant l’habitude de travailler avec eux. D’autant que si l’absence, il y a encore deux décennies, était synonyme de coupure totale, les téléphones et autre Internet permettent de travailler de l’autre bout du monde si nécessaire, et en tout état de cause, de son bureau de parlementaire.

Sans aucun doute faut-il à Pau un/une député-maire.


- par Jacques Saury


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Une suite à la réflexion d’Élisabeth Poquet
4 février 2008, par coup de billard  

Au soir du 1er tour Bayrou et lignières Cassou seront au coude à coude dans un mouchoir de poche. Urieta sera loin derrière mais dans une triangulaire, il pourra faire perdre l’un ou l’autre. Que choisira t il ?

1 Flinguer Bayrou pour faire plaisir à Sarkozy ? C’est l’hypothèse la plus probable au vu du pas de danse qu’exécutent actuellement Gougy et l’UMP.

2 Négocier avec l’un ou l’autre une place confortable à la communauté d’agglomération, bien payée avec voiture, chauffeur et collaborateurs. Sarkozy a déjà du lui promettre.

La candidature Urieta n’a d’autre fin que de faire perdre Bayrou pour rendre service à Sarkozy.

Les palois se vendront-ils à Sarkozy ?

  • > Une suite à la réflexion d’Élisabeth Poquet
    4 février 2008, par Jean  

    On ne voudrait pas voir ça !

    On voudrait juste que la démocratie s’exerce hors des magouillages d’appareils.

    On a juste besoin d’un ou d’une Maire pour cette ville !

  • > Une suite à la réflexion d’Élisabeth Poquet
    4 février 2008, par doudou  
    LE SONDAGE

    j apprend par un sondage que BAYROU l emporterait PAU d une courte tete c est une nouvelle interessante que j éspère vous allez analyser avec le plus grand soin dans votre journal c est le début de sa campagne pour 2012 qui commence alors faites ce que vous voulez mais il va etre souvent parti alors j éspère qu il aura un très bon premier adjoint pour faire le plus de boulot possible.

  • > Une suite à la réflexion d’Élisabeth Poquet
    4 février 2008, par Jean  
    Doudou Les diffèrents sondages depuis quelques mois montrent que ce sera extrèmement serré. François a du panache, mais il prend ici un risque certain pour la suite de sa carrière. Ce n’est pas le seul qui ait quelque chose à perdre dans cette histoire : il y a bien sûr l’innéfable Urieta et son ex-copine Josy.

  • > Une voie royale pour la victoire d’Urieta
    4 février 2008, par IFOP  

    Les 3 de têtes sont dans un mouchoir de poche et Alain Latour n’est pas loin et en plus ce dernier monte de sondages en sondages. Un danger pour les 3.

    On ne comprend pas la stratégie de Urieta. Si c’est le premier à déclencher l’ouverture vers la transparence : information du citoyen, très large, explication des budgets, explication du rôle des SEM, il redore son image pour pas cher, et il prend le pas sur Bayrou et MLC.

    Cer derniers sont englués dans leurs contradictions. Ils semblent pires que l’ancien Urieta.

    Mais il faut que le nouveau Urieta soit le premier qui parle, qui marque. S’il ne fait que compléter ou répondre au premier qui bouge, il gagne rien.

    Des questions, il y en a sur ce forum. Sur le parc immobilier de la ville, sur les garanties d’emprunt, sur les budgets, Yves n’a qu’à parler même de façon partielle et il sauve sa tête. Il gagne à coup sur.

    Il donne le parc immobilier pour 3 ou 4 centaines de millions ou moins, la liste des garanties d’emprunt récentes et il se refait une santé pour pas cher.

    Tracts dans la rue ensuite, propagation de la bonne nouvelle et Uriera repart comme en 14. Et c’est à coup sur le nouveau Maire.

  • > Une voie royale pour la victoire d’Urieta
    4 février 2008, par myriam  

    Chassez le naturel il revient au galop !

    Urieta c’est l’ancienne génération de politiciens ! Pensez donc élu depuis 1971 ! Adjoint au maire depuis 1989 ! C’est l’homme du passé et du passif. Ouvrons les fenêtres et regardons vers l’avenir. Il est temps de donner du sang neuf à cette ville. Elle en a grand besoin.

  • > Une voie royale pour la victoire d’Urieta
    4 février 2008, par Gastonet  

    Myriam,

    C’est tous des viocs, prenons le plus actif. Urieta est le plus crédible dans le nouveau style

  • > Une voie royale pour la victoire d’Urieta
    4 février 2008, par myriam  

    Vous savez pas compter ou quoi ?

    1971 !!!! Il a été élu sous Pompidou ! C’est une monarchie de droit divin ou quoi cette ville.

    La démocratie s’use quand on ne s’en sert pas.

    Je suis pour deux mandats maximum !

  • > Une suite à la réflexion d’Élisabeth Poquet
    4 février 2008, par edouard  
    reflexion d ELISABETH POQUET

    Je suis contre le cumul des mandats et cela depuis longtemps il faut pour que cela marche comme sous des roulettes que le député soit député seulement et que ce soit le premier adjoint qui soit le cordon qui relie l ensemble de la municipalite auprès du maire car un homme seul ne peut tout faire et s il le fait il le fait mal faute de temps comme par exemple etre ce jour a VERSAILLES et etre a PAU en meme temps il faut dans la vie savoir choisir personne n est superman si il y avait des supermans cela se saurait .

    La qualité vaut mieux que la quantité
    4 février 2008  

    En fait pour gérer une aglomération ou une entreprise (ou son ménage,à une moindre échelle), il faut également un carnet d’adresses à jour : connaitre les arcanes du fonctionnement des centres administratifs locaux, ou de Paris, ou de Bruxelles, ou d’ailleurs à l’étranger comme en France ... Pouvoir discuter d’égal à égal avec MM les Ministres, Chefs de commissions, membres de gouvernements (etc), c’est ce qu’on attend d’un vrai Maire de Pau, sachant que pour s’occuper des déjections canines ou des nids de poules, le Maire doit pouvoir compter sur des adjoints et des fonctionnaires de valeur... ..puisque là aussi la qualité la modernité et l’imagination sont plus importants que l’âge et le nombre. Palois : quel candidat nous semble répondre le mieux à ces nécessités ?

  • > quel candidat nous semble répondre le mieux à ces nécessités ? Laurent LATOUR ! Une évidence
    4 février 2008, par Jerlau  

    Qu’a-t-on besoin d’un Maire à contacts Ministeriels qui dormira et qui laissera ses adjoints racketer la Ville ?

    On croirait qu’un Maire doit être le roi du Dating à Voile et à Vapeur !

    Et le problème de la ville c’est le racket fiscal qu’il y a eu depuis 30 ans et ce n’est pas AL qui a racketé, mais bien ses sbires, puisque cela a continué après le décès d’AL dans le même silence assourdissant. CQFD

    Cette technique de sbires, on a déjà connu et on les retrouve dans 3 listes ! On en prend une pour une petite rasade de plus pour 6 ans pour la route ?

    Allons sortons de cette logique et faisons confiance à Laurent Latour !

    Et bêchons pour trouver les 750 Millions d’euros (30 ans de racket fiscal ) enfouis on ne sait où !

  • > quel candidat nous semble répondre le mieux à ces nécessités ? Laurent LATOUR ! Une évidence
    5 février 2008  
    Vous devez être informé qu’avec A.L., il n’y avait aucune délégation de pouvoir ! Rendons à César ce qui appartenait à César. Ceci ne vous empèche pas de faire confiance à L.Latour.

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Paroles, Paroles, Paroles...
    Conseillers Municipaux : A peine élu, déjà parti. Qu’en pensez-vous ?
    Pau : Un rendez-vous avec l’histoire
    La chance de Pau
    Une Truie qui doute*
    Une belle soirée électorale
    17 mars 2008. Quoi de neuf pour les Palois ?
    Frénésie printannière
    Dommage pour la Démocratie
    Malheur à celui par qui le scandale arrive*
    Bayrou/Poueyto ou Les Parents terribles
    Urieta/Gougy ou plus à plaindre qu’à blâmer !
    Un maire présent tout le temps ou pas ?



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises