Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

L’Union Européenne financera à 50% les études pour la TCP

vendredi 30 novembre 2007


L’Union Européenne vient de donner son accord pour financer 50% des études prélables (évaluées à 10 millions d’euros) pour le projet de traversée centrale des Pyrénées par le rail selon le Heraldo de Aragon du 30 novembre.

--------------------------------------------------------------------------------------------

30 de noviembre de 2007
INFRAESTRUCTURAS-ARAGÓN
La UE aprueba cofinanciar el estudio de la travesía central del Pirineo
La UE ha aprobado financiar el 50% de los estudios, cifrados en diez millones de euros, tras la petición formulada el pasado mes de junio por España y Francia.
Fotógrafo : ANTONIO GARCÍA
El presidente de Aragón, Marcelino Iglesias



EFE. Teruel | El Comité de Redes de la Unión Europea (UE), donde están representados la Comisión y los Estados miembros, ha aprobado la propuesta de financiación del estudio para la construcción de un túnel de baja cota por el Pirineo central. Así lo anunció el presidente de Aragón, Marcelino Iglesias, durante una visita oficial a la ciudad de Teruel.

La UE ha aprobado financiar el 50 por ciento de los estudios, cifrados en diez millones de euros, tras la petición formulada el pasado mes de junio por España y Francia.

Iglesias, quien opinó que esta decisión supone un "punto de no retorno" para esta infraestructura, destacó que el túnel a baja cota permitirá un gran corredor de comunicaciones tanto de carreteras como ferroviarias, que conectará Francia con Zaragoza, Teruel y Valencia, y que tendría un ramal hacia Bilbao.

El presidente aragonés remarcó que se trata de una "obra importante para Aragón y para el conjunto de España", que redundará en el desarrollo logístico de Zaragoza y Teruel.


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> L’Union Européenne financera à 50% les études pour la TCP
3 décembre 2007, par Ravaillac  

Désolé de répondre en français. Traversée centrale des Pyrénées. Pour relier quoi à quoi ? Toulouse à Zaragosse ? Deux agglomérations d’un petit million d’habitants, en étant généreux. Toutes les deux entourées de déserts économiques. Avez vous la mémoire courte ? l’Eurotunel, à peu près de la même longueur, relie le Sud de l’Angleterre au nord de la France et à la Belgique. 20 millions d’habitants, des zones économiques actives des deux cotés, et c’est le désastre financier que tout le monde connait. Et vous voudriez faire une traversée des Pyrénées. Pour gaspiller l’argent des contribuables, on ne peut rêver mieux.

  • > L’Union Européenne financera à 50% les études pour la TCP
    3 décembre 2007, par jerlau  

    C’est l’étude "placebo" pour attendre et montrer que "la gesticulation politique locale a des effets"

    D’autant plus que la route Toulouse - Lerida par Viella est déjà bien avancée. Cette route permet de desservir à partir du Val d’Aran, Lerida, Barcelone et Saragosse. L’autoroute Vieilla - Lerida sera finie avant que l’étude de la Traversée Centrale ne soit terminée.

    Avec ces perspectives, le Val d’Aran est en pleine croissance. Il doit y avoir 100 à 150 hôtels, plein l’hiver, bien remplis l’été. Tous les villages entre Vieilla et Lerida sont en rénovation (compter les grues !).

    Coté train, il y aura la liaison Toulouse-Perthus-Barcelone. Et cela dans moins de 4 ans.

    Avec des axes Lérida-Toulouse, Barcelone-Lerida-Zaragosse sans montagne, pourquoi voulez vous que les Espagnols aillent faire des travaux chez eux. Après le Somport, pour arriver à Zaragosse, il y a le Col de Mon Repos ( ?), il y faut un autre tunnel.

    Les Espagnols se contenteront des voies faciles tout au moins dans les 15 à 20 ans qui viennent. Il y a de très grands teritoires à équiper en Espagne. L’axe Zaragosse Pau attendra encore longtemps.

  • > L’Union Européenne financera à 50% les études pour la TCP
    3 décembre 2007, par Prof  

    Ne mélangeons pas :

    > Eurotunnel est une entreprise PRIVEE où les petits investisseurs français ont été emmenés en bateau par les banques qui leur ont survendu le projet et ses retombées mirobolantes, sans parler des aléas et de l’Etat français amené à modifier les règles une fois la concession accordée. Le tunnel est une réussite industrielle et un fiasco financier pour les petits porteurs qui se sont scotchés en investissant individuellement trop de leurs économies (vieille règle : ne pas investir plus de 10% de ses économies dans des affaires à risque). Les banques avaient pris des garanties contractuelles. Résultat : elles ont engrangés les intérêts sur les fonds avancés et se trouvent propriétaires d’un outil désormais rentable !

    > un investissement structurant malgré son coût instantané peut créer une dynamique : rappelez vous Bilbao, la Lorraine, La Ciotat, le Futuroscope, il y a des exemples pour montrer qu’il n’y a pas que des fatalités.

    > l’exemple des communications routières montre que l’outil (les autoroutes) aide à créer de la richesse sur les zones desservies. Mais a contrario un outil figé dans la logique du XIXème siècle (exemple : le fret de la SNCF) se condamne à mort s’il ne va pas au devant des besoins des clients.

  • > L’Union Européenne financera à 50% les études pour la TCP
    3 décembre 2007, par jerlau  

    J’ai regardé un peu en détail la carte de la région de Lérida. Il y apparait nettement que pour aller de Toulouse à Saragosse, il vaut mieux passer par Lérida. Il y aura donc jamais dans les 20 ans un axe routier important PAU-SARAGOSSE pour assurer l’axe Toulouse Saragosse. Il y aura l’autoroute Montréjeau Viella, donc Toulouse Lérida et ensuite les 2 axes cotiers.

    Il y aura un axe Huesca-Pau pour la desserte locale comme il y a 50 ans, un peu amélioré.

    L’étude à 10 millions d’Euros ne peut pas conclure autre chose. Mais c’est le prix de la gesticulation Européenne et locale.

  • > L’Union Européenne financera à 50% les études pour la TCP
    11 février 2009, par Oss09  
    Il y a quelque chose d’étonnant, c’est le nombre de gens qui affirment péremptoirement leur avis alors qu’ils, ignorent tout de la question. En vrac : à jerlau : la TCP est une liaison ferroutière (fret)et pour des trains passagers à grande vitesse (TGV-AGV), et non une liaison autoroutière. A ravaillac : Elle déborde largement l’intérêt local (Aragon-Midi-Pyrénées) mais réorganisera les flux (augmentant jusqu’ici de 3-4% l’an) en provenance ou à destination du sud (espagne et maghreb) et ceux en provenance des pays du Nord. Elle est destinée à réduire les détours par les côtes est et ouest et alléger les charges des voies littorales. Enfin, elle permettra, en mettant les camions ou les containers sur les trains, d’épargner 80% des émissions CO2 et autres polluants, sans compter la réduction de l’hécatombe sur les routes espagnoles.

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Traversée des Pyrénées : Lobbying en marche
    Lueur au bout du tunnel du Somport
    Canfranc-Pau : le point de vue aragonais
    Au delà des Pyrénées, la France...
    La Traversée Centrale des Pyrénées (TCP) a-t-elle encore un avenir ?
    Traversée des Pyrénées : On en parle. Pour le concret, il faudra attendre.
    Traversée des Pyrénées : le projet Hèches-Bielsa fait l’unanimité
    Etapes à venir pour le Pau-Canfranc
    Pau - Oloron - Canfranc : Dialogue de sourd
    L’histoire du Pau-Canfranc : Beaucoup d’espoirs non réalisés
    La gare de Canfranc vers la réouverture ?



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises