Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

La gare de Canfranc vers la réouverture ?

samedi 15 septembre 2007


Effet d’annonce sans suite ou avancée réelle. Le Pau-Canfranc refait parler de lui. Voir l’extrait ci-joint de la Dépêche du Midi du 7 septembre. Le volontarisme politique d’André Rousset repoussera-il les montagnes ?

Fallait-il déplacer celles-ci ? Faudrait-il plutôt s’atteler à un projet plus ambitieux : la fameuse TCP, Traversée Centrale des Pyrénées ?

"Le Conseil régional d’Aquitaine a obtenu de Réseau Ferré de France la réalisation d’une première étape dans la démarche de réouverture de la ligne Pau - Canfranc : en 2010, la section Oloron - Bedous sera réouverte au trafic Ter Aquitaine et fret. Cette anonce a été faite ce vendredi parle président du conseil général d’Aquitaine, Alain Rousset.

"La ligne ferroviaire Pau - Canfranc est fermée depuis 1970. En raison de son caractère international et de son positionnement dans les Pyrénées, Alain Rousset, président du Conseil régional d’Aquitaine, et Jean-Louis Carrère, premier vice-président chargé des Transports, des Infrastructures et de l’Intermodalité, se mobilisent fortement depuis plusieurs années, pour rouvrir cette liaison et la consacrer largement au transport international de marchandises. La Région a obtenu de l’Etat l’inscription de la régénération des infrastructures ferroviaires de la section Pau - Oloron dans le Contrat de Projet Etat-Région 2007-2013 pour 35 millions d’euros.", indique la région Aquitaine.

Cette dernière "a demandé à Réseau Ferré de France de prévoir des travaux équivalents au-delà d’Oloron sur 25km. Ceux-ci permettront de prolonger le service Ter Aquitaine jusqu’à Bedous et de desservir, pour le fret, l’usine Toyal. Ces travaux d’un montant de 30 millions d’Euros seront entièrement financés par le Conseil régional, démontrant ainsi sa détermination constante dans ce dossier."

"Cette première étape franchie dans la réouverture de la ligne Pau - Canfranc sera effective en 2010 et ouvrira de nouvelles perspectives pour les travaux suivants. Il s’agira, pour rouvrir l’intégralité de la ligne, de remettre en état les tunnels et les ouvrages d’art, de refaire la voie unique pour permettre le passage des trains lourds et d’installer une nouvelle signalisation. L’installation électrique, obsolète, sera démontée dans le cadre de la régénération et reconstituée aux normes internationales en 25 000 volts dans la deuxième phase de réouverture jusqu’à Canfranc. Cette opération qui devrait nécessiter au total un investissement de 275 millions d’euros côté français, pourrait être réalisée sous forme de concession. Le Conseil régional d’Aquitaine a demandé au Ministère de l’Equipement la constitution d’une commission intergouvernementale sur ce projet."



[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> La gare de Canfranc vers la réouverture ?
19 juin 2008, par flattwin  
réhabilitation

Bonjour, au cours d’une sortie moto, nous avons visité la gare, il est certain que de l’oeil d’un "touriste" il est dommageable de voir cet edifice en cet état. Pour les habitants de la région, il est des priorités toutes autres. Quant a faire de cette gare un hotel de luxe et un casino, le projet est il viable ? reabiliter cet ouvrage en ce qu’il était, avec visite libre pourquoi pas payante avec prise de repas comme a l’ancien temps, replonger dans cet univers, me semblerai plus judicieux, non ?

  • > La gare de Canfranc vers la réouverture ?
    19 juin 2008  
    Replonger dans l’univers des trains... sans train ? smiley

  • > La gare de Canfranc vers la réouverture ?
    22 septembre 2007, par Pierre-Henri  

    Ce sujet doit être porteur en terme de voix (pas de voie...même ferrée)puisqu’il ressort dès qu’une élection est en vue avant de disparaître le lendemain.Bizarre !!! Quand nos élus auront épuisé ce sujet, ils pourront se rabattre sur Toyal et son extension...

  • > La gare de Canfranc vers la réouverture ?
    23 septembre 2007, par Autochtone palois  

    Pierre-Henri, vous devez penser aux élections de 2008. Mais elles ne concernent que les élections municipales et cantonales, pas régionales !

    Ce doit être le fait que le conseil régional est socialiste smiley qui vous fait sous-entendre que c’est une décision électoraliste ? Vous devez manquer d’arguments. Pour le manque d’objectivité, c’est déjà démontré.

  • > La gare de Canfranc vers la réouverture ?
    24 septembre 2007  
    Procés d’intention. Vous devriez reprendre toutes les déclarations faites sur ce sujet depuis 37 ans et vous verriez que 1) elles ne sont pas seulement liées aux élections régionales et que 2) tous les élus à un moment ou à un autre s’en sont servis. Quant à Toyal que je cite aussi, ce n’est pas un socialiste qui s’en est sevi pour se faire reélire. Bonne nuit...

  • > La gare de Canfranc vers la réouverture ?
    15 septembre 2007, par Alain Lalanne  

    Oui, il faut féliciter le Conseil Régional, avec son président socialiste Alain Rousset et son vice-président aux transports et infrastructures, le landais Jean-Louis Carrère. Ils ont choisi clairement la bonne voie, celle où roule le train. Par exemple en investissant dans la remise en état des lignes Pau-Oloron et Bayonne-Garazi (Saint-Jean-Pied-de-Port) et à l’occasion, en "offrant" à RFF l’argent nécessaire pour remettre en état la section Oloron-Bedous. Ceci avec l’espoir que cet effort financier de la Région sera suivi par l’Etat pour réouvrir la ligne jusqu’à Canfranc.

    Quant au Département, le Conseil Général tendance MODEM et son fameux aspois Jean Lassalle, grand ami de FB, probable futur candidat à la mairie de Pau, il en est encore à vouloir élargir les routes, ou creuser un tunnel routier sous le Fort du Portalet pour attirer encore plus de camions dans la vallée d’Aspe.

  • > La gare de Canfranc vers la réouverture ?
    15 septembre 2007, par pehache  

    Alain,

    Il est tentant de regarder cette affaire à travers un prisme partisan. Et ta façon de présenter les choses après tout ne devrait pas me déplaire, vu ma sensibilité de gauche de toujours. Le parti socialiste progressiste sur les questions environnementales face au mauvais élève MODEM.

    Pour autant ça ne correspond pas à la réalité. Si sur ce dossier on ne peut qu’applaudir le conseil régional, qui apparait bien plus visionnaire que la Castafiore du Béarn, quand on regarde l’ensemble des actes, quand on regarde au niveau national, on ne peut que constater qu’aucun des grand partis traditionnels n’est au niveau qu’il faut sur les enjeux environnementaux au sens large. Pour moi, ils sont même tous dramatiquement nuls.

    Peur de dire aux électeurs les vérités qui dérangent (pour reprendre l’expression d’Al Gore) ? Véritable incurie ? Difficile à dire, mais le résultat est là : on est dans une voiture qui fonce à 100km/h en direction d’un mur et ceux qui suggèrent de ralentir à 99km/h apparaissent comme des audacieux... Bien qu’à plus de 50km/h dans un mur, il n’y ait plus personne de vivant dans la voiture.

  • > La gare de Canfranc vers la réouverture ?
    15 septembre 2007, par Alain Lalanne  

    Pehache,

    Malheureusement je te donne raison ! Nos politiques français sont (plus ou moins) nuls sur la question de l’environnement. Il faut faire vite ... pour ralentir la voiture qui fonce dans le mur. Le problème c’est qu’il faudrait prendre le volant, mais à qui ?

    Tu reconnais que notre Conseil Régional a agi bien au-delà du discours... alors que l’on n’entend plus Nicolas Hulot, que Borloo va voir la banquise fondre et que Hollande prépare la prochaine escarmouche.

    De mon côté j’essaie d’agir au niveau local, mais j’admets en toute modestie que cela aura moins d’effet sur le réchauffement climatique que le baril de pétrole à 250 $, ou traduit en français, le litre de super à 4 €.

  • > La gare de Canfranc vers la réouverture ?
    16 septembre 2007, par Le débile  
    Je vais faire une réflexion digne de mon pseudo, mais quand on voit qu’il y a dans les cartons un projet pour creuser un tunnel ferroviaire sous le Vignemale (une paille !)alors que celui du Somport existe ! Et qu’il peut être réactivé sous réserve des aménagements cités plus haut, on se demande si" le bon sens est la chose du monde la mieux partagée".

  • > La gare de Canfranc vers la réouverture ?
    16 septembre 2007, par pehache  

    Ce n’est pas vraiment comparable : la ligne du Somport est à voie unique, avec un tunnel en altitude. Le projet de Traversée Centrale des Pyrénées est d’une autre dimension : double voie et tunnel à basse altitude, permettant un traffic beaucoup plus élevé.

    Mais la TCP, si elle se fait, ne va pas se faire en un jour. La ligne du Somport serait donc une solution transitoire pour le fret, et garderait tout son intérêt pour le traffic voyageur (la TCP sera dédiée fret il me semble).

  • > La gare de Canfranc vers la réouverture ?
    16 septembre 2007, par Alain Lalanne  

    Pehache, la voie unique n’est pas un problème : comme partout, il suffit d’aménager des zones de croisement.

    ensuite, juste pour donner un ordre d’idée de la différence de coût entre le projet de réouverture de la ligne Pau-Saragosse et le tunnel sous le Vignemale, voici 2 chiffres :
    -  Si aujourd’hui nous devrions refaire les travaux du Somport (ligne Pau-Saragosse) cela coûterait 5 milliards d’€ ! Le projet "Vignemale" bien plus.
    -  Les travaux pour sa réouverture couterons moins de 300 millions d’€, soit seulement 6 % des travaux de création !

    Bien sûr la réouverture du Somport ne veux pas dire arrêt du projet sous le Vignemale. Le Somport peut être réouvert en 2013, le Vignemale en 2050 ? (42 km de tunnel !)

  • > La gare de Canfranc vers la réouverture ?
    8 janvier 2008, par TESQUET Robert  
    PAU CANFRANC

    Pourquoi plus de 30 ans de réflexions stériles et vaines, alors que les choses paraissent aussi évidentes !

    Il est vrai que faire et défaire, c’est toujours travailler !

    Quoi qu’l en soit, la décision paraît maintennt bel et bien arrêtée.

    Pendant nos interminables tergiversations et nos débats stériles, les espagnols agissent et avancent !.

    Quant au coût des travaux, j’espère qu’un appel d’offres élargi sera lancé. Il existe en effet de nombreuses entreprises de travaux ferroviaires en Roumanie, Pologne, Tchéquie...qui ne demanderaient pas mieux que de venir pallier à nos défaillances, pour un coût de 2 à 3 fois moindre et des conditions de réalisation d’une fiabilité au moins égale sinon supéreure !

  • > La gare de Canfranc vers la réouverture ?
    24 mars 2008, par Barthélémy  
    Pourquoi dire :la gare de Canfrenc vers sa réouverture ? alors que celle-ci est ouverte,puisqu’il existe un trafic quoique restraint,vers Sarragosse,et qu’entre Huesca et Saragosse a éte construite une ligne à grande vitesse,empruntée par des TGV (AVE)qui la relie à la ligne Madrid-Barcelone. Huesca-Saragosse-Madrid,direct par AVE .Les espagnols ont suspendu les travaux de mise à écartement U.I.C.à partir de Huesca,du fait de la négative de reconstruire le tronçon Oloron-Canfranc .

  • > La gare de Canfranc vers la réouverture ?
    18 novembre 2007, par AML  

    J’ai, connu et emprunté, ce parcours (Pau-Saragosse) :

    Je partage votre opinion :

    -  Où se trouve notre bon sens ?

    -  Où se trouve nos priorités ?

    -  Quelles conséquences de nos actes sur notre futur et celui des nôtres ?

    -  Doit-on, systématiquement, adhérer à des projets "farfelus" ?

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Traversée des Pyrénées : Lobbying en marche
    Lueur au bout du tunnel du Somport
    Canfranc-Pau : le point de vue aragonais
    Au delà des Pyrénées, la France...
    La Traversée Centrale des Pyrénées (TCP) a-t-elle encore un avenir ?
    Traversée des Pyrénées : On en parle. Pour le concret, il faudra attendre.
    Traversée des Pyrénées : le projet Hèches-Bielsa fait l’unanimité
    Etapes à venir pour le Pau-Canfranc
    Pau - Oloron - Canfranc : Dialogue de sourd
    L’histoire du Pau-Canfranc : Beaucoup d’espoirs non réalisés
    L’Union Européenne financera à 50% les études pour la TCP



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises