Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Pau : un guide humoristique pour les automobilistes

lundi 4 mars 2013 par Daniel Sango


La ville de Pau édite "Un guide pour venir et stationner en cœur de ville", d’allure gaie et avenante ce guide fait passer le lecteur pour un débile profond, lui qui, depuis bien longtemps, a renoncé à se rendre au centre historique de Pau avec sa voiture, sauf besoin impératif et incontournable.

Enfin un guide qui va me dire par où passer pour me rendre au centre historique, avec le sourire, en appréciant la beauté du paysage, la conduite y étant fluide et apaisée !

Mais cette illumination ne dure que sur la couverture. Il ne s’agit en fait que d’un guide pour stationner, même pas, simplement une information des horaires tarifs des parkings de Pau... et point de recette miracle pour "venir" au centre historique. Publicité mensongère ? Sans doute car le problème majeur du centre historique de Pau c’est qu’il est inaccessible aux horaires correspondant aux besoins de la majorité des usagers.

Mais pourquoi s’en étonner ?

Ceci est la volonté de la municipalité actuelle qui dès 2003 a fait le choix de rendre impossible la circulation aux véhicules automobiles. C’est l’option choisie dans le PDU 2003 et en cours de renouvellement ("Le Plan de Déplacement Urbain fait fausse route" AP du 3/12/2012), option 3, transport en commun structurant, diminution de la circulation automobile.

On ne peut pas ne pas vouloir d’automobilistes en ville et les vouloir à la fois...

La conséquence est connue, sauf obligation, les automobilistes ne viennent plus et ne viendront plus au centre historique. Et ceci n’est que le début puisque le "tout bus" qui a déjà supprimé des voies de circulation (couloirs) va passer à la suppression quasi totale de l’accès automobile au centre historique.

La première ligne, dont le parcours est incohérent, (mais le plus facile) va supprimer deux voies dans l’accès Nord. Imaginez le bouchon ininterrompu dans les deux sens, depuis la sortie de l’autoroute jusqu’à Alsace Lorraine ! Et deux voies vides pour les bus... Un régal !

La deuxième ligne partant des Halles vers l’Ouest finira de bloquer totalement cet accès, déjà complètement bouché. (ma dernière expérience : Carrefour/Les Halles : 40 mn en fin d’après midi, vers 18h00 ) Il faut être cohérent, les commerçants du centre historique comprennent que ce secteur sera réservé aux touristes, visiteurs, promeneurs, avec les commerces de services associés, plus quelques commerce de proximité pour les résidents. C’est un choix logique.

Pourtant il existait des choix qui permettaient de beaucoup mieux organiser les déplacements. L’automobile, c’est loin, très loin d’être terminé. Le PDU (Plan de Déplacement Urbain) aurait dû intégrer la réalité : le déplacement par automobile est et sera durant de très nombreuses années encore , le moyen principal de déplacement, et de très loin. Il serait d’ailleurs facile d’inverser la tendance en appliquant une forte taxe carbone, pourtant indispensable, mais nos élus sont bien peu courageux, et leur volonté principale n’est pas d’agir pour les générations futures, mais pour leur prochaine ré élection... Alors l’automobile est là, plus électrique demain, et pour longtemps.

Pau a un réseau routier adapté aux véhicules hippomobiles, alors que la population de l’agglomération et le trafic croissent sans cesse.

La première des mesures qui de toute façon devra être prise un jour consiste à faire que les véhicules qui veulent contourner ou traverser l’agglomération puissent le faire rapidement, qu’ils n’aient aucune tentation de venir vers le centre de l’agglomération. Il faut donc un vrai périphérique efficient, en deux fois deux voies assurant un déplacement fluide à 70 km/h. Il faut aussi une Nord Sud complète (elle existe, l’indispensable prolongement Nord étant toujours absent, rejetant plus de 30 000 véhicules jour sur le tronçon Serres-Castet/Hippodrome). En effet la géométrie de l’agglo est très étirée Est/Ouest et la ville de Pau a, elle aussi, une géométrie très pénalisante, le centre historique étant situé sur l’un des sommets du triangle, sur un promontoire. Tout cela les élus le savent, mais c’est la patate chaude...soyons ré élu avec des travaux tape à l’œil, pour les choses importantes et plus délicates, les autres verront plus tard...

Il faut ensuite faciliter un accès automobile à proximité du centre historique : Clemenceau, Université. Ceci implique : suppression de feux, croisements en passages souterrains, sens uniques, tourne à droite, ...etc. sur les accès Est, Ouest, Nord et Sud (mais les élus fuient comme la peste ce type de travaux...)

Il faudrait aussi une organisation du réseau de bus différente, à cause de la géométrie de l’agglomération. Les deux premières lignes (BHNS) devraient être Idron/Lescar (via Université) et Université/Halles/Gare, cette dernière ayant vraiment une très haute fréquence et pourquoi pas la gratuité.

Il faudrait aussi bien sûr des parkings relais, il faudrait même commencer par cela, c’est ce qui avait été décidé par les élus de l’agglomération...en 2003, il y a dix ans !

...etc.

En attendant, affichez la couverture du guide sur le tableau de bord de votre voiture, et souriez !

Daniel Sango


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Pau : un guide humoristique pour les automobilistes
9 mars 2013, par Larouture  

Pau, avec beaucoup de ses électeurs, est très accro à la voiture. Rien d’étonnant à ce que la municipalité essaye de rassurer ses automobilistes, à la veille des élections municipales.

Pour beaucoup d’automobilistes les conditions d’usage de la voiture doivent perdurer en dépit de l’augmentation du coût de l’énergie, de la pollution (j’ai regardé le reportage sur le diésel d’ « Envoyé Spécial » cette semaine...), du réchauffement climatique ou encore de l’étalement urbain.

Personnellement je considère que MLC et son équipe sont les seuls politiques béarnais à afficher une politique de réduction de la part d’espace public qu’occupe actuellement la voiture. Elle pourrait certainement s’y prendre mieux mais pour moi c’est appréciable.

Effectivement Pau n’est peut-être pas une métropole régionale, même si elle en rêve (moi-aussi), pour que l’emprise de la voiture aux abords de l’hyper-centre y soit freinée trop fortement. Mais descendre la part de l’espace public occupé par la voiture (de 75% actuellement à 50% dans l’agglo, chiffres indicatifs) est un objectif qui peut être partagé. Limiter ou organiser le trafic tangentiel (majoritaire) qui gêne le trafic radial est souhaitable. Je pense que vous ne dites pas autre chose dans l’article ("Le Plan de Déplacement Urbain fait fausse route" AP du 3/12/2012) auquel je souscris dans ses grandes lignes.

En fait, le problème ne vient-il pas (aussi ) d’une approche séparée des plans de déplacements, des plans de logement ou encore du commerce ? A noter une bonne nouvelle pour l’agglo. Dans la République de ce jour, "six communes (Siros, Arbus, Artiguelouve, Aubertin, Laroin, Uzein) ont accepté le schéma proposé par le préfet pour rejoindre la communauté de communes de l’Agglomération de Pau".

En complément quelques réserves sur les déplacements (dont certaines déjà mentionnées), même si elles ne correspondent pas tout à fait à la problématique de l’article de cette semaine :

1- Des parcs relais, cantonnés au rôle de parking et n’intégrant pas des fonctions urbaines, me paraissent du gaspillage. Ce hâter sur ces projets serait une erreur. Les commentaires à la suite d’un article publié par « La République » concernant le coût très élevé du foncier pour un parc-relais au Nord de la ville m’ont amusé.

2- Des échangeurs/diffuseurs en ville stérilisent complètement l’espace autour. J’espère qu’il n’y en aura jamais sur l’axe Université- Dufau/Lyautey.

3- Elargir la rocade et ouvrir un diffuseur à Berlanne tout en réclamant la gratuité ne me convient pas. Je considère que la logique des péages urbains développée par de nombreux experts (séparation et hiérarchisation des flux) s’applique dans ce cas. De plus il a le problème de l’étalement urbain.

Le temps gagné par les automobilistes est un temps qui n’est pas dû à l’automobiliste. Il a un coût pour la collectivité. S’il ne correspond pas à un gain pour l’automobiliste, suffisant pour payer un péage, c’est que le temps passé dans les bouchons ne représente pas grand-chose.

  • > Pau : un guide humoristique pour les automobilistes
    9 mars 2013, par Daniel Sango  

    Quelques remarques

    je considère que MLC et son équipe sont les seuls politiques béarnais à afficher une politique de réduction de la part d’espace public qu’occupe actuellement la voiture. Elle pourrait certainement s’y prendre mieux mais pour moi c’est appréciable.

    Ceci est faux. Sous couvert de ce prétexte l’agglo de Pau a en fait choisi la facilité : je ne touche pas au réseau routier, et je fais croire qu’un réseau de bus peut être "structurant". Si une ligne de tramway est structurante, parce qu’effectivement elle peut provoquer une densification en bout de ligne, et qu’elle est construite pour cinquante ans, il n’en est rien d’un réseau de bus dont l’itinéraire peut changer en très peu de temps et avec un coût faible.

    Même avec un tram, regardez ce qui se passe à Bordeaux : la part du tram reste très faible et il n’est efficace qu’en coeur de ville. On passe la rocade à 2 fois trois voies...

    Concernant le coût des carburants, il est beaucoup trop bas pour provoquer un quelconque changement, et le réseau de bus est et restera si peu performant qu’il faudrait au minimum 1 ou 2 euros de plus au litre de carburant.

    En effet aujourd’hui le carburant est comparable en terme de coût a ce qu’il était il y a dix vingt ou trente ans. Comparable par rapport au SMIC, au tarif de la baguette de pain ou autre repère courant.

    Que l’on commence par annoncer aux citoyens qu’il y aura une taxe carbone de 1 euro par litre (y compris chez les transporteurs routiers) qu’on leur explique qu’habiter a 20 km de Pau c’est fini, que l’on enlève le PLU aux Maires, et là on verra se produire une réelle densification.

    Tout le reste n’est qu’hypocrisie politique.

  • > Pau : un guide humoristique pour les automobilistes
    10 mars 2013, par Daniel Sango  

    Complément

    "A noter une bonne nouvelle pour l’agglo. Dans la République de ce jour, "six communes (Siros, Arbus, Artiguelouve, Aubertin, Laroin, Uzein) ont accepté le schéma proposé par le préfet pour rejoindre la communauté de communes de l’Agglomération de Pau".

    Oui et non. Question : pour quoi faire ?

    Comment concilier densification et une agglomération dont les limites sont flolkloriques ?

    Une ligne de bus va a Sendets, une autre ira à Aubertin, doit on construire et habiter à Sendets ou Aubertin ?, ou le long de la ligne de bus ? Puis réclamer qu’il y ait un bus toutes le 5 minutes ?

    Quelle cohérence ?

    Dans le SCoT en préparation Gan ne fait pas partie du "Pôle" de l’agglo, c’est un pôle à lui seul comme Morlaas ou Arthez.

    Où est la logique ?

  • > Pau : un guide humoristique pour les automobilistes
    10 mars 2013, par Larouture  

    En somme vous reprochez à MLC d’avoir fait du Juppé-Collé avec le Centre-Ville et de délaisser l’agglo. Mais les élus de la périphérie ne font pas non plus du Copié-Feltesse.

    J’ai souvent considéré que le problème de Pau n’est pas son Centre (plus exactement hyper-centre) mais sa périphérie. Je trouve que la périphérie est un peu le « foutoir ».

    Une cause du foisonnement de l’automobile est aussi la multiplication des polarités/centralités dans tous les recoins de l’agglo. Réduire leur nombre en en les organisant mieux et en les reliant par des voies dédiées me paraitrait prioritaire. Or la tendance me parait à l’accroissement de ces polarités.

    La prospective indique effectivement que la voiture sera majoritaire à l’horizon 2050. Mais sa croissance va se faire (se fait déjà) au ralenti et sa part peut aussi décroitre un peu par rapport à son niveau actuel qui est d’ 80%.

    La prospective indique également que les maillages denses de réseaux de bus ne seront pas viables. Seules quelques lignes principales demeureront.

    Le coût de l’énergie pour un ménage, autour de 10% des revenus actuellement, sera entre 15 et 20% (ou plus en périphérie) d’ici 2030. En plus d’une taxe carbone, il faudrait également des mesures fortes pour que la rétention foncière diminue en agglomération.

  • > Pau : un guide humoristique pour les automobilistes
    10 mars 2013, par Rêveur des villes  

    Larouture ou l’intellectualisme doctrinien socialiste d’un chargé de com’.

    Les montants proportionnels investis par MLC et par Juppé dans la rénovation du centre ville et les TEC n’ont strictement rien à voir. Sur les parkings relais, les emplacements sont évidents, mais selon Larouture, rien ne presse... La circulation n’a été réduite que sur un carré "piéton" de 300 m de coté. Une surface infinitésimale à l’échelle de l’agglo.

    Un moyen pour doubler ou tripler immédiatement la fréquentation des TEC : des parkings relais + "gratuité". Plusieurs exemples l’ont démontré.

    @DS : une taxe carbone à 1€ le litre est effectivement ce qu’il faudrait pour la sauvegarde de notre planète, mais malheureusement, aucun politicien ne la mettra en place.

  • > Pau : un guide humoristique pour les automobilistes
    12 mars 2013, par pehache  

    Larouture ou l’intellectualisme doctrinien socialiste d’un chargé de com’.

    Est-ce que cela fait partie des commentaires intéressants du site ?

  • > Pau : un guide humoristique pour les automobilistes
    12 mars 2013, par Rêveur des villes  
    Pas autant que les tiens, pehache. Je fais avec mes capacités.

  • > Pau : un guide humoristique pour les automobilistes
    12 mars 2013, par pehache  
    C’est à dire que je ne vois pas très bien la différence entre ce genre de commentaire et ceux de Valérie (par exemple) que tu fustiges régulièrement et que tu voudrais voir disparaître du site.

  • > Pau : un guide humoristique pour les automobilistes
    12 mars 2013, par Rêveur des villes  

    Tu ne vois pas qu’établir une comparaison entre MLC et Juppé, c’est complètement ridicule et peu sincère. Une longue tirade de Larouture, bien écrite pour aboutir à des conclusions niaises est typique des intellectuels de gauche français, que les autres pays regardent avec mépris.

    Mais bon, chacun a ses failles. J’ai les miennes aussi.

  • > Pau : un guide humoristique pour les automobilistes
    12 mars 2013, par Rêveur des villes  
    Enfin, si tu vois pas la différence entre mes propos et les débilités volontaires de "Valérie" du genre : "vous êtes contre MLC parce que vous êtes misogyne" etc... ou plus récemment "MLC, il est normal qu’en l’absence de loi, elle soit tentée de conserver tous ses mandats, il ne faut pas lui en vouloir pour ça"...

  • > Pau : un guide humoristique pour les automobilistes : Rêveur des Villes
    12 mars 2013, par AK Pô  
    Il est trop mignon !

    RdV : Enfin, si tu vois pas la différence entre mes propos et les débilités volontaires de "Valérie" du genre : "vous êtes contre MLC parce que vous êtes misogyne" etc......Nous cherchions un pape, nous l’avons trouvé : Pehache, faites fumer le blanc pétard, Valérie notre vierge bénira ce saint spirituel. Saint RDV, priez pour nouzôtres, les adorateurs de Chinou-Chinette ! smiley

  • > Pau : un guide humoristique pour les automobilistes
    12 mars 2013, par pehache  
    En effet, je n’en vois pas entre ceux de Valérie et "Larouture ou l’intellectualisme doctrinien socialiste d’un chargé de com’".

  • > Pau : un guide humoristique pour les automobilistes
    9 mars 2013, par L’ OURS du Bois  

    Pau a un réseau routier adapté aux véhicules hippomobiles, alors que la javascript :emoticon(’ smiley’)population de l’agglomération et le trafic croissent sans cesse.

    Moi, j’aime bien cette idée, retour aux bon vieux chevaux smiley smiley smiley chaque matin , une dose de crottin pour les petits oiseaux,

    chaque matin , le réveil aux grelots et au martellement des sabots,

    et, le recyclage des "moteur" en lasagnes pur bœuf !!!!

    hum !!!! un régal, smiley smiley smiley

    > Pau : un guide humoristique pour les automobilistes
    6 mars 2013, par Déambulator  

    Je viens de recevoir le fameux guide dans ma boite : en plus de tout ce que dit D. Sango j’y relève deux erreurs :

    a) sur la page 2 les tarifs des deux zones de stationnement (orange et verte) on été inversés.

    b) sur la plan général en fin de volume, le parking Beaumont a été tout simplement oublié !!!!!

    Plus globalement : il peut être légitime de restreindre la circulation dans un centre ville. Mais il y faut une condition qui n’est pas remplie ici à Pau. On doit pouvoir tourner autour de la zone restreinte sur un circuit de voies permettant l’accès par les différentes "portes" d’entrée. Or ce n’est pas le cas ici où on se casse les dents sur un obstacle et où on est rejeté vers l’extérieur dans une direction aléatoire. En sus, ici l’une des voies de contournement possibles de cette zone centrale est le Bd des Pyrénées, que certains veulent voir fermé à la circulation.

  • > Pau : un guide humoristique pour les automobilistes
    10 mars 2013, par L’ OURS du Bois  

    surprenant !!!!

    le parking "Tissier" pourtant gratuit, n’est pas indiqué

    par contre le "Stadium" de la gare est indiqué comme.... gratuit. j’ai du manquer un épisode car, EN SEMAINE, ce parking est réservé aux employés communaux.

    ont ils , maintenant, une carte de bus gratuite, pour venir en centre ville ?????? smiley smiley smiley

  • > Pau : un guide humoristique pour les automobilistes
    10 mars 2013, par L’ OURS du Bois  

    surprenant !!!!

    le parking "Tissier" pourtant gratuit, n’est pas indiqué

    par contre le "Stadium" de la gare est indiqué comme.... gratuit. j’ai du manquer un épisode car, EN SEMAINE, ce parking est réservé aux employés communaux.

    ont ils , maintenant, une carte de bus gratuite, pour venir en centre ville ?????? smiley smiley smiley

  • > Pau : un guide humoristique pour les automobilistes
    4 mars 2013, par pehache  

    La première ligne, dont le parcours est incohérent, (mais le plus facile) va supprimer deux voies dans l’accès Nord. Imaginez le bouchon ininterrompu dans les deux sens, depuis la sortie de l’autoroute jusqu’à Alsace Lorraine ! Et deux voies vides pour les bus... Un régal !

    La portion concernée ira du Bd de la paix au rond point de l’Université, et non pas de l’autoroute au bd d’Alsace Lorraine.

  • > Pau : un guide humoristique pour les automobilistes
    4 mars 2013, par peyo  

    Ce guide est nullissime, avec des pictogrammes sensés résoudre tous les problèmes. Consultez donc ce Guide

    Et un oubli de taille : le plan inclus dans la plaquette n’indique pas les sens interdits ! Pour éviter que les touristes puissent prendre le temps d’admirer nos chemins balisés ?

  • > Pau : un guide humoristique pour les automobilistes
    4 mars 2013, par Daniel Sango  

    Vous étes bien méchant avec ce guide humoristique...

    Regardez plutôt ce qu’écrit La République dans un article enthousiaste :

    "Tiré à 165 000 exemplaires, ce fascicule gratuit, qui fourmille d’informations futées, sera distribué dans les boîtes aux lettres de 213 communes dès lundi."

    Par contre, le journaliste ne se pose pas la question de savoir pourquoi dans le Plan de Déplacement Urbain de l’agglo la municipalité ne veut plus de voiture dans l’agglo, et pourquoi elle fait de la pub maintenant pour montrer qu’elle aime bien les automobiles en centre ville ???

    Ce serait plus intéressant de disserter sur ces positions à géomètrie variable...

    Pour ma part j’admire les capacités de contorsionistes de nos bonimenteurs quant approchent les élections.

  • > Pau : un guide humoristique pour les automobilistes
    8 mars 2013, par ezzelin von klatka  
    Ce guide, tiré au moins à 160 000 exemplaires, n’a, semble-t-il, pas bénéficié d’une relecture trop soigneuse ! Sur la forme : Pages 2 et 15 de ce guide, les tarifs des zones verte et orange ont été intervertis avec (in)cohérence... Le plan de ville des pages 14-15 ne comporte aucune échelle, ce qui est pratique pour estimer les distances. La citation des tarifs oscille entre la présentation éminemment fautive, bien que commercialement trop répandue, du style "1€40/h", alors que l’on attend "1,40 €/h" (on ne mélange pas les composants d’un nombre et l’unité de mesure qu’il utilise), et l’usage servile du point décimal anglo-saxon à la place de la virgule officielle française. Sur le fond : La (première) demi-heure prétendûment gratuite des parkings Clemenceau, Bosquet etc. se retrouve parfaitement payante, et avec usure, dès que la durée réelle de stationnement la dépasse ; mais c’est une tromperie pratiquée par tous les exploitants de parkings. Un "guide" qui ne va surtout rien changer à ma propre pratique d’accès au "cor historic", réduit aux seules nécessités non solubles dans les commerces pléthoriques de la périphérie.

  • > Pau : un guide humoristique pour les automobilistes
    8 mars 2013, par pehache  

    et l’usage servile du point décimal anglo-saxon à la place de la virgule officielle française

    Résolution du Bureau International des Poids et Mesures :

    "...le symbole du séparateur décimal pourra être le point sur la ligne ou la virgule sur la ligne"

    Donc les deux sont admissibles, y compris en France.

    La (première) demi-heure prétendûment gratuite des parkings Clemenceau, Bosquet etc. se retrouve parfaitement payante, et avec usure, dès que la durée réelle de stationnement la dépasse ; mais c’est une tromperie pratiquée par tous les exploitants de parkings.

    Sauf que le guide ne parle pas de la première 1/2 gratuite, justement. Les tarifs sont clairement indiqués pour toutes les durées de stationnement (30mn, 40mn, 1h...), donc il n’y a aucune tromperie.

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Pau - A@P et la médiathèque
    Désenclavement : Qui ment à qui ?
    Désenclavement, on nous ment !
    Sécurité dans le département en 2011
    Le Conseil Général fait fausse route !
    Cohérence sauce béarnaise
    En quête d’utilité publique (suite)
    Hauban de Sauvagnon : en quête d’inutilité publique
    Petit Projet Publicitaire
    Analyse du document de l’agglomération de Pau sur la ligne en site propre.
    Chères études
    Propositions pour la ligne d’autobus en site propre.
    Petits échos de nos écus
    Passerelle sur le gave de Pau en face des jardins du Conseil Général : Le projet.
    EISTI es-tu là ?
    Dialogue autour de la piscine



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises